Archive for décembre 2012

lundi, décembre 31, 2012

Les animés de l'année 2012

Voici les animés qui m'ont le plus marqués et le plus plu lors de cette année.















A la cinquième place, se trouve Naruto Shippuden avec ses nouveaux épisodes et toute l'intensité du début de Naruto retrouvé. Action, combat et machination sont au rendez-vous avec une intrigue qui devient de plus en plus sombre et adulte.








A la quatrième place, est présent Saint Seiya ( Inferno et Elysion ) avec la vraie fin. Héroïsme, combats épiques, graphisme modernes et action nous transportent dans une aventure fabuleuse.











Voici le podium 





En troisième position, nous trouvons Beelzebub avec ses aventures délirantes. Un vrai moment de bonne humeur avec le fils du diable et ses aventures sur Terre, toutes plus extravagantes les unes que les autres.






En second, se situe l'incournable One Piece avec un Luffy toujours plus charismatique. Aventure, action et délires dans un monde farfelu.















Le premier, est Les Samouraïs de l'éternel avec son lot de combats et d'action. Tous les ingrédients pour faire un bon animé sont réunis dans ce dernier même s'il paraît un peu vintage.





dimanche, décembre 30, 2012

Top du mois de décembre 2012

Voici le traditionnel et incontournable top du fin de mois. Alors qui sera dans le top cinq en ce mois de décembre ?





Voici la réponse : 

En cinquième vient Catch X Mama tome 4 de chez Taifu Comics. Un tome qui marque un tournant dans une série qui a beaucoup de charme.

En quatrième vient Catch X Mama Tome 5 de chez Taifu Comics. Une très bonne conclusion pour une série vraiment divertissante.


Attention voici le podium :

En troisième vient : Magi : The Labyrinth of Magic tome 10 de chez Kurokawa. Une très bonne découverte pour un manga riche en action et palpitant.

En second vient : Resident Evil : Marhawa Desire tome 2 de chez Kurokawa. Une excellente découverte et une très bonne adaptation en manga d'un jeu vidéo.

En pôle position arrive : Waltz tome 4 de chez Kurokawa. Le scénario est vraiment top. Les graphismes sont excellents. C'est un vrai plaisir.

mercredi, décembre 26, 2012

Petite absence

Le blog sera en stand by à compter d'aujourd'hui jusqu'à dimanche 30 décembre mais tout reprendra normalement après.
Merci à tous de votre compréhension.






A bientôt !

mardi, décembre 25, 2012

L'intégrale des Samouraïs de l'éternel

Fiche

Le titre en version original est : Yoroiden Samurai Troopers.
L'intégrale des Samouraïs de l'éternel est composé de trois boxs contenant chacun 3 DVD :  un de cinq épisodes et deux de quatre.
La série comprend donc 36 épisodes d'environ 24 minutes.
On trouve deux saisons distinctes avec donc deux génériques d'opening et de fin différents.
On peut avoir les épisodes en français ou en vost. Le tout est bien entendu non censuré.








Quand on choisit la version française on a quand même les génériques en japonais.
C'est Kazé qui propose cela.
Chaque box comporte des croquis des différents protagonistes. Chaque DVD comprend des bonus.





Synopsis

Dans les temps anciens, l'Empereur de l'Apocalypse, Argo ( Arcatacor ), fut battu en combat singulier par un samouraï nommé Chaos et sa puissante armure fut démantelée. Banni de la surface de la Terre, Argo se réfugia dans les profondeurs de l'enfer afin de retrouver la force nécessaire à sa vengeance.

Avis

Les chevaliers des temps modernes

Cette série passait dans le club Dorothée même si on n'a pas pu en profiter pendant longtemps, de ce fait cela donne un côté nostalgique et rappelle notre enfance. Franchement cet animé n'a pas pris une ride et n'a rien à envier à ceux d'aujourd'hui. Tout les bons ingrédients sont là : magie, mystère, combats, héroïsme, aventure, quête et bons sentiments.













On y voit un mélange de réalisme et de fantastique comme si des guerriers d'un autre temps étaient venus pour défendre la Terre. Cela fait penser aux sentais. C'est vraiment une aventure palpitante ponctuait de combats intenses avec des protagonistes charismatiques.











Le symbolisme est omniprésent et donne un côté mystique et intemporel à l'intrigue. On ne se lasse pas de suivre les aventures des nos fiers samouraïs et on enchaîne les DVD les uns après les autres. L'intrigue est bien construite et le tout est cohérent sans être forcément prévisible ce qui est rare dans ce type d'animé.







L'univers fait rêver et donne envie de devenir un grand samouraï. On voyage à travers le temps et les époques et on retrouve tout ce qui fait le mysticisme du Japon et donc une partie de son charme.













Les graphismes sont plutôt de bonne qualité pour l'époque et nous rappelle les dessin animés de notre enfance. C'est très plaisant.

En conclusion, cet animé mérite d'être connu et vu. C'est un vrai coup de coeur.

Scénario : 9/10
Graphismes : 6/10
Intérêt général : 10/10

dimanche, décembre 23, 2012

Grimms Manga

Fiche

Grimms Manga est un kodomo écrit et illustré par Kei Ishimaya. Il est édité par Pika.
En France comme au Japon cette série est finie avec deux tomes à son actif.
Une édition double pour Noël est sortie le 28 novembre 2012.
Cette édition comporte pour 10 contes. Elle est vendue au prix de 14,95 euros.
Ce manga est déconseillé aux moins de 10 ans.









Synopsis

Les contes des frères Grimm adaptés en manga. Un ouvrage où Kei Ishimaya crée son propre univers pour nous faire revivre ces contes.

Avis

De jolis contes pour Noël

Les frères Grimm sont à la mode en ce moment du côté du soleil levant ( cf Dictatorial Grimoire par  exemple ). Cela n'est donc pas surprenant de voir un manga sur les contes de ces frères ressortir. C'est donc en cette période de Noël que Pika a choisi de nous représenter dans une version spéciale de Grimms Manga. Le moins que l'on puisse dire ce que cet ouvrage a tout pour séduire d'autant plus si vous aimez les contes de Grimm et les mangas.

Ce qui attire en premier, bien entendu, c'est le fait de pouvoir enfin voir en manga une adaptation des célèbres contes des frères Grimm ce qui est original et innovant. Cela s'adresse de ce fait à un large public et à toutes les tranches d'âge; Un manga qui parle d'un thème occidental et qui s'inspire de l'occident c'est si rare que l'on a envie de le découvrir et de le lire. Les contes des frères Grimm étant mythiques on est de suite dans l'histoire et on plonge très facilement dans cet univers merveilleux où règne la magie. Princes, Princesses, sorcières, fées .. tous ces protagonistes sont présents pour nous faire retomber en enfance et nous faire vivre un véritable conte de fée. le choix des contes est judicieux en reprenant de grands classiques que tout le monde connaît. Cela fait aussi penser à l'univers de Disney.

En cette période de fête, cet univers prend une autre dimension et nous faire encore plus rêver. C'est un véritable plaisir que de lire ces contes lors de la période de Noël qui est toujours synonyme de féerie surtout pour les enfants. C'est un excellent moyen de faire découvrir au plus petit et à ceux qui n'aiment pas lire tous ces contes devenus des classiques.

Bien sûr, il s'agit d'une adaptation et donc tout est un peu déformé et romancé mais cela donne encore plus de charme et permet de voir les contes sous un autre angle avec des fins différentes. C'est mignon tout plein et l'amour est le sentiment mis en valeur. On se sent comme bercé par un océan de douceur qui nous réconforte et nous réchauffe lors des ces longues soirées d'hiver. Il ne faut donc pas s'attendre à voir une adaptation fidèle mais plutôt un transfert des contes dans un  monde "manga" où règnent l'amour et la douceur.

Les illustrations sont très belles et très travaillées. Un grand soin a été apporté à ces dernières. Cela rajoute du charme à ce recueil.

L'édition double est magnifique et est même collector. La couverture est très belle ainsi que les illustrations en couleurs. C'est vraiment une très belle édition que nous a sorti Pika pour Noël.

En conclusion, cet ouvrage est une très bonne idée de cadeau pour Noël et est vraiment plaisant à lire.

Scénario : 9/10
Illustrations : 8/10
Intérêt général : 8/10





samedi, décembre 22, 2012

Dragon Ball z : Battle of Gods

Le nouveau film de Dragon Ball Z aura pour titre : Battle of Gods.

Yusuke Watnabe s'occupera du scénario et Masahiro Husoda s'occupera de la réalisation. La film sera produit par Toei Animation.

Piccolo, Gohan, Goku, Krilin, Vegeta, Trunks et Goten seront de la partie. Cela se passera après le cycle de Boo.

Ce ne sera pas un spin-off comme les autres films.





















Synopsis

Bils le dieu de la destruction maintenant l'équilibre de l'univers se réveille après un long sommeil. Il entend des rumeurs à propos de la défaite de Freezer battu par un saiyen et décide de partir à la recherche du vainqueur. Kaioh ayant eu connaissance de la décision de Bils, alerte Goku et lui conseille d'éviter l'affrontement. Goku très excité de devoir affronté un nouvel adversaire n'écoute pas les paroles de Kaioh. Goku perd son combat facilement à cause de la trop grande puissance de son adversaire.

Visuels


















Trailer

Dragon Ball Z : Battle of Gods

vendredi, décembre 21, 2012

Kyary Pamyu Pamyu en France

Elle est la représentante emblématique de la mode nippone et elle chante aussi.

Elle entamera une tournée mondiale en 2013 en commençant par une date à Bruxelles et une date à Paris. Cela se fera le samedi 9 février 2013 pour Bruxelles et le dimanche 10 février 2013 pour Paris. Lors de ces concerts elle sera accompagnée de danseuses.












Elle a débuté sa carrière en tant que modèle pour les magazines de mode spécialisés dans le style su quartier Harajuku ( Tokyo ).

Elle est s'inspire de l'univers musical et des looks des stars pop internationales comme Lady Gaga, Katty Perry ou encore Gwen Stefani mais aussi des films de Tim Burton. Elle devient uen véritable source d'inspiration pour les fashionistas.

Elle propose des mélodies enjouées sur les bienfaits de la mode et sur l'humeur des gens.

En août 2011, elle sort un mini-album intitulé Moshi Moshi Harajuku chez Warner Music Japan.

En juillet 2012, elle se produit pour la première fois en France, lors du festival Japan Expo.

vendredi, décembre 21, 2012

Nouvelle licence yaoi chez Taifu Comics : Love Stage

Love Stage sortira dans le deuxième trimestre 2013 chez Taifu comics.

Les auteurs sont Taishi Zaou et Eiki Eiki. Deux tomes sont déjà terminés et un troisième est en cours de prépublication.

Une histoire annexe a été développé : Back Stage.












Synopsis

Sena Izuma est le dernier né d'une famille composée uniquement de personnes célèbres et talentueuses. Malheureusement pour lui, il est loin de respecter la norme familiale. Sena est un otaku fan de "Magical Girl LalaLulu" et rêve de devenir un mangaka. Cependant, un jour, il finit par apparaître malgré lui dans une publicité. Ne pouvant refuser, cette expérience restera un très mauvais souvenir pour lui. Dix ans plus tard, Sena voit son passé refaire surface quand il retrouve Ichijou Ryouma, un jeune acteur très populaire, avec qui il avait tourné la fameuse publicité.


jeudi, décembre 20, 2012

In the Walnut tome 3

Fiche

In the Walnut est un yaoi écrit et illustré par Toko Kawai. il est publié chez Taifu Comics. Le troisième tome est sorti le 13 décembre.
En France comme au Japon la série est finie avec 3 tomes.
Ce tome comporte 180 pages regroupées en 6 chapitres dont un consacré aux bonus. Il est vendu au prix de  8,99 euros.
Il est déconseillé aux moins de 16 ans.










Synopsis

Son oeil pour juger la peinture est de tout premier ordre. Mais en tant que marchand d'art. Tanizaki est quelque peu spécial. In the walnut, la galerie peu fréquentée qu'il dirige, rassemble tout de même des clients et des tableaux lourds de secrets...
Un homme qui éventre la tombe de sa femme pour son art, un peintre très apprécié à l'étranger mais détesté pour son arrogance... 

Avis


Quand l'art nous met à nu.

Ce troisième tome de In the Walnut met en avant le personnage de Tanizaki et nous fait découvrir plus en profondeur cet intriguant anti héros. L'art est toujours au cœur de l'histoire et même plus que jamais. On apprend ainsi beaucoup de chose sur ce milieu et les œuvres c'est très instructif.
Le schéma narratif est le même que dans les précédents tomes avec une histoire par chapitre. Cependant même si chaque histoire paraît indépendante de sa précédente et de sa suivante, on voit une certaine logique et une certaine évolution. Tout s'explique et s'éclaircie au fur et à mesure de l'histoire. Le mystère entourant le personnage de Tanizaki s'amoindrit et se dissipe peu à peu. On comprend les personnages et les interactions. De nouveaux personnages font leur appariation. Le tout est évolutif et progressif. Les histoires se suivent mais ne se ressemblent permettant au lecteur de ne jamais s'ennuyer et de ne jamais avoir l'impression de tourner en rond. Le fil conducteur est vraiment l'art. C'est passionnant.
On en apprend beaucoup sur l'art, les artistes, les œuvres et le milieu. C'est un régal. Cela donne envie de toujours en savoir plus. On en oublie que c'est un yaoi en étant plongé au beau milieu d'un monde artiste rempli de beauté et de mystère. On aime apprendre et découvrir en même temps que Nakai qui semble se faire initier par Tanizaki à ce milieu et à la vie.
En effet, ce manga ressemble à une initiation comme si Tanizaki faisait découvrir son monde et la vie à Nakai afin de le former et de l'éduquer. Il est son mentor, son maître. Cela se voit aussi dans leur relation amoureuse qui est toujours présente même si elle demeure au second plan bien des fois. Dans cette relation c'est encore Tanizaki qui mène la barque et qui dirige. Certes il aime Nakai mais il ne lui montre pas et semble être insensible et détacher. Cependant il a de plus ne plus de petites attentions pour lui ce qui trahit ses sentiments. Tanizaki domine Nakai et celui semble subjuguer par ce dernier et il ne peut pas lui résister.
Ce qui est fort appréciable dans ce yaoi c'est que justement il diffère des autres par son côté soft et pudique. On apprécie ne pas voir de scènes explicites sur le plan sexuel. Cela montre l'importance des sentiments et du mental. Tout est sublimé par l'esprit, il n'y a rien d'animal ou de bestial. Cela va très bien avec le monde de l'art et le ton du manga. Tout est cohérent pour nous offrir un très bon yaoi sans de scènes montrant des rapports sexuels.
Les illustrations sont toujours magnifiques et donnent un côté artistique à cette série qui en a déjà un de part son thème. Cela est donc renforcé.
L'édition est bien faite permettant de profiter pleinement de ce manga.
En conclusion, ce troisème tome dans la lignée des précédents confirme que In the Walnut est une référence dans les yaois et dans les mangas. Si vous aimez les histoires d'amour et l'art vous aimerez ce manga.

Scénario : 9/10
Illustrations : 9/10
Intérêt général : 9/10

SP



mercredi, décembre 19, 2012

Catch X Mama tome 5

Fiche

Catch X Mama est un hentai écrit et illustré par Joji Manabe. Il est édité chez Taifu Comics. Le tome 5 est sorti le 13 décembre.
En France comme au Japon la série est finie avec 5 tomes.
Ce tome comporte 208 pages regroupées en 9 chapitres. Il est vendu au prix de 8,99 euros.
Il est déconseillé aux moins de 16 ans.










Synopsis

L'ancien mari de Sanae, à la tête du plus gros sponsor de Zipzang, semble dissimuler un terrible secret... ! Mais quelle est donc la terrible vérité concernant Aoi Darkness ?! L'heure de la confrontation finale entre Justice et Darkness arrive enfin !! 

Avis


Amour, Combat et bonne humeur !

Voici en fin le cinquième et dernier tome de cette série surprenante. Dans ce dernier tome tout va très vite et chaque page est remplie d'action et de révélations. Le tout sur un fond de bonne humeur. La combat final entre Aoi et justice va enfin avoir lieu et toutes nos catcheuses préférées vont faire leur dernier combat pour un bouquet final explosif.
Le manga est toujours basé sur les mêmes principes qui en font son succès mais tout s'accélère. Ryôma  devient un homme et assume ses responsabilités. On connaît enfin tout les dessus de l'histoire concernant la fédération de catch. Le personnage d'Aoi lève son voile de mystère afin que nous puissions la découvrir et la comprendre. C'est une fin pour un nouveau départ. C'st vraiment palpitant d'enfin tout comprendre et de voir que les scénario a été bien conçu du début à la fin et que tout se tient. On se rend compte que tout est logique et que tout avait une cause et un but final.
Les combats atteignent aussi un très haut niveau et on ne s'en sort plus avec seulement quelques égratignures. C'est des combats sans merci qui ont lieu et dans lesquels on voit toute la puissance de ces tigresses de catcheuses. Aoi paraît vraiment invincible et sans pitié. Elles sont toutes plus redoutables les unes que les autres même si on voit que Sanae et Aoi sont au-dessus des autres. C'est des matchs certes courts mais intenses et palpitants.
Les scènes à caractère sexuel sont présentes et prennent aussi une autre dimension dans le sens où ce n'est plus un jeu mais un concours pour savoir qui aura le cœur de Ryô. On passe de l'adolescence avec son insouciance à l'âge adulte. C'est comme une sorte de transition que nous a fait vivre cette série. Le tout reste quand même soft et bien intégré à l'histoire. On voit même que cela prend moins d'importance finalement et que c'est juste une fin en soi et non plus un jeu. Cela fait partie du scénario et de la logique du manga et donc ne choque absolument pas.
Tout ceci se passe dans la joie et la bonne humeur même s'il y a quelques chagrins ou déceptions, cela n'est que passager. Cette série continue à nous faire rire et à nous changer les idées grâce à ses nombreuses touches de comique. C'est frais et divertissant. On se change bien les idées.
Les illustrations sont toujours de bonne qualité et lors des rapports sexuels les parties intimes sont toujours floutées.
Le tout est bien édité permettant de prendre un réel plaisir lors de la lecture de ce tome.
En conclusion, cette fin de Catch X Mama symbolise la fin de l'adolescence et l'arrivée à l'âge adulte. Cette série a mûri et finit en beauté. C'est un coup de cœur. 

Scénario : 8/10
Illustrations : 8/10
Intérêt général : 9/10

SP

mardi, décembre 18, 2012

Lucifer and the biscuit hammer : Samidare tome 5

Fiche

Lucifer and the biscuit hammer : Samidare est un seinen écrit et illustré par Satoshi Mizukami. Il est édité par Ototo. Il a été publié le 13 décembre.
En France 5 tomes sont disponibles et 10 le sont au Japon. La série est finie.
Ce tome comporte 180 pages regroupées en 6 chapitres. Il est vendu au prix de 7,99 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.








Synopsis

Yûhi Amamiya est un étudiant à l'université tout ce qu'il y a de plus normal... ou presque.
Il se réveille un matin devant un mystérieux lézard qui lui demande de sauver la Terre de la destruction. Avant qu'il n'ait le temps de refuser, il se voit confier un anneau au pouvoir télékinésie... Mais c'est sa voisine, Samidare, qui lui sauve la vie face aux marionnettes de boue qui tentent de le tuer. Yûhi jure alors loyauté à cette jeune diablesse dont le seul objectif est de détruire la Terre de ses propres mains. Il s'entraîne quotidiennement pour devenir un chevalier digne de ce nom et fait la connaissance des autres chevaliers animaux venus soutenir Samidare pour livrer un combat contre l'Incantateur ultime. C'est à ce moment que la mère de Samidare rentre ua Japon...

Avis


La vérité sur Samidare

Dans ce cinquième tome qui marque le milieu de la série nous en apprenons plus sur Samidare et Animus. On connaît enfin les véritables motivations de chacun et les tenant ainsi que les aboutissants de leur lutte. Le moins que l'on puisse dire c'est que l'on va de surprise en surprise.
L'intrigue prend une nouvelle tournure et on est pris au dépourvu, on ne sait plus trop quoi penser. Cela redonne de l'intérêt et du piment à ce manga fort intéressant. On a l'impression d'être au milieu d'une partie d'échec et que les chevaliers ne sont que des pions prêt à être sacrifiés pour leur reine. Certains chevaliers se dévoilent un peu plus nous laissant entrevoir certains affrontements idéologiques et certaines alliances. Cela promet pour les prochains tomes.
Le héros Yûhi semble lui évoluer et se détacher de sa princesse même s'il en est secrètement amoureux. Va-t-il la suivre jusqu' au bout ? Telle est la question que l'on se pose. Le chevalier du serpent paraît de plus en plus énigmatique et  semble prendre beaucoup d'importance. Les rôles changent un peu et les chevaliers mis en avant ne sont pas toujours ceux que l'on penserait. Ce tome est centré sur Samidare et on commence enfin à la découvrir et à pouvoir ainsi la comprendre.
L'action est bien entendu au rendez-vous avec des combats toujours de plus en plus intense et des ennemis plus puissants les uns que les autres. Les attaques des chevaliers sont de plus en plus dévastatrices et ils commencent à posséder tous un très grand pouvoir. Cela promet un joli bouquet final.
Entre Animus et Samidare on ne sait plus vraiment qui est le vrai "méchant" et si la lutte contre lui est plus justifié que de lutter contre Samidare. Cela complexifie l'intrigue et la rend plus adulte. Le manga prend en maturité et en galon. C'est prometteur pour la suite.
Les illustrations sont correctes.
L'édition est bien faite avec des pages en haute qualité et en couleur ce qui est très appréciable et donne à ce manga encore plus de charme.
En conclusion, ce cinquième tome en tant que tome charnier nous prépare au final en levant le voile sur les différents mystères de la série. C'est un très bon tome dans la lignée des précédents.

Scénario : 8/10
Illustrations : 7/10
Intérêt général : 9/10

SP


lundi, décembre 17, 2012

One Piece Pirate Warriors 2

C'est en été prochain que sortira le nouveau jeu One Piece Pirate Warriors 2 sur PS3 et PS Vita.











Ce jeu est édité par Tecmo Koei. Le développeur est Omega Force. C'est un jeu d'action du genre Beat'em all.

Ce jeu comprendra des aventures, des environnements et des personnages inédits.


Voici quelques visuels :




















Teaser officiel

dimanche, décembre 16, 2012

Hitt au Kawaii Café le 14 novembre 2012

Mercredi 14 novembre 2012, Hitt était présent au Kawaii Café grâce à Ramen Event pour une soirée riche en émotion et en surprise.

En premier a eu lieu pendant environ une heure une séance de questions / réponses avec le public qui était venu le voir ce qui était fort instructif et très intéressant. C'est toujours agréable que de voir une star être si proche de son public, parler sans langue de bois et être naturel. C'était un moment que j'ai beaucoup apprécié.







Ensuite, a eu lieu pendant environ trente minutes une première séance de dédicace accompagnée de la vente de CD et de goodies.

Puis, a eu lieu le showcase tant attendu de Hitt. C'était vraiment très beau et j'ai beaucoup aimé. C'était la première fois que j'entendais ce chanteur et je fus agréablement surpris. C'était un très bon moment. Il jouait du piano tout en chantant ce qui donnait un certain charme et une certaine originalité a son showcase. C'est un artiste très complet. Le style musicaux étaient variés suivant les morceaux ce qui était fort appréciable et ce qui montrait tout son talent. On passait par le rock, la pop et le jazz dans une ambiance survoltée et électrifiée.

Pour terminer, une dernière séance de dédicaces et de vente a eu lieu.

Voici quelques visuels :


























Voici quelques extraits :

Hitt en showcase
Hitt en showcase 2
Hitt en showcase 3
Hitt en showcase 4

J'ai beaucoup aimé cette soirée durant laquelle j'ai pu découvrir un artiste très talentueux.

samedi, décembre 15, 2012

Waltz tome 4

Fiche

Waltz est un shônen écrit par Isaka Kotaro et illustré par Megumi Osuga. Il est publié par Kurokawa. Le quatrième tome est sorti le 15 novembre.
En France 4 tomes sont disponibles et 6 le sont au Japon. La série est finie.
Ce tome comporte 208 pages regroupées en 5 chapitres. Il est vendu au prix de 7 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.










Synopsis

Après un combat sans merci contre le Tic-Tac, "Le briseur de nuques " se retrouve face à face avec son pire ennemi : "Le chapelier". Ce dernier, un tueur en série psychopathe, est bien décidé à mettre un terme à la carrière du célèbre tueur à gages ...

Avis

Survivre !

Ce quatrième tome de Waltz est haletant et vraiment très bon. On est plongé au milieu d'une guerre des gangs où le moindre fauux pas signifie la mort. L'action est présente à chaque page et on est pris dans l'histoire grâce à un scénario bien construit et rempli de rebondissements.

Tractations, manipulations et trahisons sont au coeur d'une intrigue riche en suspense et en surprises. Tout s'entremêle et chaque action entraîne des réactions en chaîne. On suit le destin de plusieurs personnages qui sont liés et qui chacun de leur côté font avancer l'intrigue. Chaque action a des répercussions sur les autres personnages. Tout est logique et de ce fait on ne peut qu'apprécier ce manga si on aime les intrigues sombres. La force de ce manga est son scénario et sa dynamique.

Une réflexion est présente tout au long du manga sur le fait de tuer et sur la différence entre les tueurs à gage et les simples assassins. Cela fait réfléchir sur l'être humain et sur les différentes conceptions de la vie que l'on peut avoir. La frontière entre le bien et le mal n'est pas nette et on comprend les points de vue ainsi que les motivations de chacun. On ne peut pas dire s'ils sont bons ou mauvais.

La relation entre Iwanishi et la Cigale devient de plus en plus profonde et complexe. Un lien fort s'est créé et même si chacun le nie, ils sont liés l'un à l'autre comme un père à son fils. Iwanishi à un côté paternel comme s'il expliquait la vie à son petit protégé. Cela les rend plus humain et plus attachant. On se rend compte à travers la lecture de ce tome qu'ils ne sont pas ce qu'ils paraissent être en apparence mais qu'ils ont une personnalité cachée. C'est intéressant de les voir peu à peu se livrer et se mettre à nu.

Cette série à un côté réaliste et on pourrait penser que cela se passe dans la vie réelle. Cela est dû au fait que les personnages sont très humains et que ça se passe dans le Japon d'aujourd'hui. Le thème du manga et son intrigue renforce ce côté réaliste.

Les illustrations sont très belles. Cela montre tout le soin qui est apporté à ces dernières et le souci du détail qu'a l'illustrateur. C'est très plaisant et cela donne un côté plus mature et plus réaliste à la série. Ainsi l'intérêt est renforcé et on prend encore plus de plaisir lors de la lecture. L'illustration en couleur au début est magnifique.

L'éditon est bien faite et on apprécie le fait de trouver une petit planche humouristique sous la première de couverture et sous la quatrième de couverture.

En conclusion de quatrième tome de Waltz est dans la même trempe que ses prédécesseurs et confirme le fait que cette série est une référence. C'est un coup de coeur.

Scénario : 10/10
Illustrations : 9/10
Intérêt général : 10/10

SP

vendredi, décembre 14, 2012

Resident Evil : Marhawa Desire tome 2

Fiche

Resident Evil : Marhawa Desire est un shônen écrit par Capcom et illustré par Naoki Serizawa. Il est publié par Kurokawa. Il est sorti le 13 décembre.
En France deux tomes sont sortis comme au Japon. La série est en cours.
Des jeux vidéos existent sur cette série.
Ce tome comporte 224 pages regroupées en 10 chapitres. Il est vendu à un prix de 7,65 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.








Synopsis

Bien décidés à secourir le groupe de travailleurs coincés dans les sous-sols de l'école, le professeur Wright et ses compagnons découvrent l'impensable : des zombies rapides et agiles. Quelqu'un aurait-il modifié le virus T afin d'en améliorer les effets ? L'enquête sur ce complot bactériologique se poursuit...

Avis

La naissance d'un héros

Ce second tome de Resident Evil fut une très bonne surprise. En effet, tous les ingrédients d'un très bon manga d'horreur sont présents et on retrouve tout ce qui a fait le succès de la saga de Resident Evil en jeu vidéo.

L'adaptation d'un jeu vidéo en manga aurait pu laisser présager le pire car souvent les adaptions ne sont pas des réussites mais là c'est tout le contraire. Le scénario est bien construit, l'ambiance est la même que dans les jeux vidéos et on retrouve ce côté horrifique qui est la base des jeux. Les graphismes sont très beaux. Les personnages sont ceux de la saga. C'est une vraie adaptation mettant en valeur toutes les qualités du jeu vidéo.

On entre dans un univers où chaque personnage doit faire face à ses responsabilités et lutter pour sa survie face à des zombies. Le suspense présent et rend ce manga plapitant et angoissant. On est typiquement dans la style horrique qui fait frissonner dans la même trempe qu'Hakaiju. On est pris dans l'action et on a l'impression que les zombies vont nous agresser en même temps que l'on lit. C'est vraiment rare d'avoir une sensation aussi nette et d'être autant impreigné. L'histoire est passionnante et l'intrigue ne nous laisse pas de répit. Le tout est cohérent et évolutif. L'évolution est bien rythmée et logique. Tout tient la route.

Les personnages sont charismatiques et il y a des références aux héros des  jeux vidéos. Le personnage principal n'est pas un héros né mais il le devient par la force des choses. On pourrait le considérer comme un lycéen lambda et rien ne laisse penser qu'il deviendra un héros. chaque personnage a ses forces et ses faiblesses. Ils semblent tous très humain et donne une impression de réalisme. C'est des personnes comme vous et moi. Le quotidien et la réalité sont mélangés à de la science-fiction.

Les illustrations sont magnifiques et donnent à ce manga un côté réaliste et sérieux. On sent que c'est un manga pour adolescents et adultes et non pour les enfants ne serait-ce que dans le graphisme. On voit le souci du détail qui conduit un a un dessin très travaillé.

L'édition est bien faite permettant de mettre en avant toutes les qualités de ce manga.

En conclusion, Resident Evil est une très bonne surprise que je recommande à tous ceux qui aiment ce style de manga. C'est un coup de coeur.

Scénario : 9/10
Illustrations : 9/10
Intérêt général : 10/10

SP

jeudi, décembre 13, 2012

Les Classiques Taifu à prix découverte

En cette fin d'année 2012, Taifu Comics nous annonce une nouvelle collection pour le premier février 2013.


Cette collection ravira les fans de yaois et les petites bourses. Elle s'intitulera : "Les Classiques Taifu à prix découverte". Il y aura 24 titres au prix de 5,95 euros.





Voici les titres et les tomes qui seront disponibles :














 Love mode tomes 1 à 11
Dog Style tomes 1 à 3
Cut
Caffe Latte
 Juste au coin de la rue
Bondz
 Fragments d’Amour tomes 1 et 2
 ID tomes 1  et 2
In the End
 Larmes d’Ange
My Life with You
Gravitation Extra
L’amour te va si bien
Lovers and Souls
Pardonne-moi
 Réminiscence
 Rien n’est impossible tomes 1 à 4
Le Syndrome du Tournesol
La vie raffinée de Monsieur Kayashima
Wild Rock
 Après l’Orage
 Restart
 Escape
Visages Inconnus











Cela est vraiment une très bonne idée.

mercredi, décembre 12, 2012

Interview des auteurs de Pokémon Noir et Blanc

Lors de ma venue au salon du livre et de la presse jeunesse, j'ai pu rencontrer et interviewer les auteurs de Pokémon Noir et Blanc.
Voici  l'interview :

Pouvez-vous vous présentez ?
Bonjour je suis Hidenori Kusaka et je suis le scénariste du manga Pokémon noir et blanc.
Je suis Yamamoto Satoshi  et je dessine le manga Pokémon.








Comment êtes-vous devenus mangakas ?
H.K : En 1996 le premier jeu Pokémon Rouge et Vert est sorti au Japon. J'étais rédacteur pour un magazine pour enfant. Je faisais des articles et mettait au point les primes qui étaient offertes avec les magazines. Je créais des règles de jeu de cartes pour les entreprises de jouets.  Comme Pokémon gagnait en popularité mon magazine avait décidé qu'à la rentrée on ferait un manga sur les Pokémons. J'étais celui qui connaissait le mieux les Pokémons  et comme j'étais un scénariste souvent complimenté, on m'a dit tu feras le scénario de Pokémon. Comme j'ai toujours rêvé de travailler dans les mangas, j'étais très heureux et du coup j'ai accepté.
Y.S :Je voulais toujours devenir dessinateur de mangas mais au lycée, j'avais un ami qui s'y connaissait un peu et qui m'a dit mais tes mangas, ils se vendront jamais. De ce fait, j'ai trouvé un boulot. J'en avais assez et j'ai donc démissionné. De ce fait, mon pote a décidé que l'on irait présenter ensemble mes mangas. Un éditeur m'a dit c'est pas mal, tu ne veux pas travailler un peu pour nous. Et du coup j'ai commencé ma carrière de mangaka en publiant une histoire courte dans le Sunday en 1993.
Pokémon paraît sans limite, pensez-vous qu'une fin approche cependant ?
H.K : C'est quelque chose que l'on n’arrive pas à imaginer. La fin de Pikachu est inimaginable. Je pense que Pikachu vivra plus longtemps que nous.
Quel est votre Pokémon préféré ?
Y.S : Pour moi, c'est Magirêve car il est violet et que j'adore cette couleur  et il ressemble à un monstre qui est l'ennemi de Godzilla dans un des films (Edora dans sa forme aérienne ).
H.K : Comme moi j'écris le scénario en ayant en tête que j'aime tous les Pokémons, je ne peux pas en choisir un. Il y a beau en avoir 649, à chaque fois que l'on me pose la question, je réponds que je les aime tous.
Y a-t-il un personnage plus compliqué à dessiner ou à mettre en scène ?
Y.S : Le plus difficile à dessiner c'est Clik et Clik Clik. Léviator est dur aussi à dessiner. En fait, les Pokémons qui possèdent très peu de figurines en 3D sont difficiles en général. C'est difficile car j'ai besoin d'un compas pour les dessiner car c'est des engrenages imbriqués entre eux.
H.K : En tant que scénariste, je n’ai pas vraiment de Pokémon difficile à écrire. Mon vrai défi, c'est de réussir à placer tous les Pokémons dans un scénario. J'essaye aussi de placer toutes les attaques.
Quel cycle de Pokémon préférez-vous ?
Y.S: J'aime bien les nouveautés donc c'est Noir et Blanc 2.
H.K : Pour moi, c'est très difficile de choisir car ils sont tous bien mais celui dans lequel je suis à fond c'est Noir et Blanc car on est en train d'écrire le manga.
Pokémon Noir et Blanc marque un tournant, cela est dû au fait que le manga mûrit ou bien qu'il s'adapte à l'évolution de la société ?
H.K : Je pense que c'est logique qu'il y ait cette évolution vers les adultes car le jeu originel et lui aussi un peu plus adulte que les autres. Bien entendu notre travail c'est d'adapter un jeu en manga donc s'il y a des thèmes très profonds ou un peu compliqués qui sont abordés dans le jeu vidéo, notre métier va être de faire apparaître cela dans le manga. Pour vous dire la vérité, la première fois que j'ai joué au jeu, je me suis dit on va faire un manga avec ce scénario ça va être difficile. Je l'adapte, parfois avec difficulté mais surtout avec beaucoup de plaisir parce que pour moi c'est un super challenge çà relever. C'est une chance de pouvoir toucher un public un peu plus âgé que d'habitude. Cependant je ne pense pas que l'on puisse dire que c'est une vraie révolution.
Jouez-vous au jeu Pokémon ?
H.K : Bien entendu. Mon travail commence avec une partie de Pokémon puisque je dois jouer au jeu pour l'analyser et en faire un scénario. Mon travail débute au moment où j'allume la console. Il faut que je joue à fond, encore plus que les lecteurs. J'ai joué plus de 600 heures à Pokémon Noir.
Comment se passe votre collaboration avec Nintendo ?
H.K : C'est très simple. En fait plus que Nintendo, au Japon, il existe une société qui s'appelle la Pokemon Company. Il s'agit d'une société qui vérifie et gère tous les droits dérivés à propos des Pokémon. A chaque fois que l'on produit un manga, elle vérifie le scénario et le graphisme. Elle vérifie ce que l'on fait mais pas de manière lourde et profonde. Il suffit que l'on respecte les règles pour que l'on n'ait pas de problème. Quand on a besoin de contourner ces règles, on se rencontre et on discute.
Que pensez-vous de l'impact de Pokémon en France et de l'engouement toujours plus grand pour ce dernier ?
H.K : On l'a vraiment ressenti. On a fait plein de dédicaces et à chaque fois, on avait toujours plein de fans qui étaient super excités et passionnés. On s'est rendu compte que les Pokémons étaient aimés mais surtout que nos œuvres elles-mêmes étaient très appréciées. Cela nous fait extrêmement plaisir. On a discuté avec notre éditeur et il nous a dit qu'en France, il n'y avait pas besoin de faire de la pub pour Pokémon car tout le monde connaît. Voilà pourquoi sur les petits sacs que l'on distribue aux gens, on ne fait pas de la pub pour Pokémon, on leur dit juste, il existe aussi un manga Pokémon.
Je remercie les auteurs de Pokémon Noir et Blanc, leur éditeur japonais et Kurokawa : leur éditeur français, pour m'avoir permis de faire cette interview.

mercredi, décembre 12, 2012

Preview : Magi The Labyrinth of Magic tome 10

Fiche

Magi The Labyrinth of Magic est un shônen écrit et illustré Shinobu Ohtaka. Il est publié par Kurokawa. Le tome 10 sortira le 13 décembre.
En France dix tomes seront disponibles et quinze le sont au Japon. La série est en cours.
Un animé existe pour cette série.
Le tome 10 comporte 208 pages regroupées en 10 chapitres. Il sera vendu au prix de 6,80 euros.
Il est déconseillé aux moins de 10 ans.









Synopsis

Aladin et ses amis explorent le labyrinthe de "Zagan". Cependant, leur compagnon de route Hakuryû Ren n'arrive toujours pas à s'ouvrir à ses camarades...

Avis

L'importance du travail d'équipe.
Ce dixième tome de Magi nous conduit dans un nouveau labyrinthe et met en avant Hakuryû. On retrouve tous les ingrédients qui font le succès de cette série : de l'action, un univers fantastique, des personnages charismatiques, des combats, de la magie et du mystère.
La scénario nous offre de nombreuses surprises et de nombreux rebondissements. On avance comme les personnages pas à pas dans un univers où la magie domine et dans lequel tout peut arriver. On a l'impression d'être dans un conte cela est renforcé par le nom de certains héros qui font penser aux contes des Mille et une nuits ( Aladin, Ali Baba ... ).  Le tout est bien ficelé et tient le lecteur en haleine. C'est un véritable plaisir que de suivre cette merveilleuse aventure.
L'action est au rendez-vous grâce à un rythme soutenu et à des combats riche en intensité. Tout s'enchaîne très vite et cela conduit à une succession d'épreuves qui ponctue leur découverte de ce nouveau labyrinthe riche en secrets et en mystères.
L'univers de cette série est vraiment envoutante et on s'y plonge avec plaisir. C'est très agréable et novateur de retrouver des références aux contes des Mille et une nuits. C'est un peu comme s'ils étaient revisités et cela est très bien fait. ainsi, on ne se sent pas perdu car ces références font écho en nous et on est ainsi plus imprégné de cet univers dans lequel on voudrait ne plus sortir. Les créatures sont toutes plus surprenantes les unes que les autres et cela surprend toujours ainsi on ne se lasse jamais et on ne peut jamais deviner ce qui va arriver. Les monstres donnent une impression de douceur qui peut vite se transformer. C'es tune façon de montrer qu'il ne faut pas se fier  aux apparences. La magie est toujours présente et est même la clef de voûte de cette série. Cela rajoute une touche de fantastique. Tout ceci conduit à un véritable dépaysement qui donne envie de lire ce manga.
Les personnages sont tous différents mais on se rend compte qu'ils sont complémentaires. Ils sont bien travaillés et possèdent une vraie personnalité. On s'attache à eux et de ce fait on prend encore plus de plaisir à suivre leurs aventures.
Les illustrations sont très belles et cela met en avant le travail de Shinobu Ohtaka. Cela rajoute du charme à ce manga et contribue au plaisir de lecture.
L'édition est bien faite permettant de profiter pleinement de toutes les qualités de ce manga.
En conclusion, ce dixième tome de Magi est une vraie réussite et on a hâte de lire la suite. C'est un grand coup de coeur.
Scénario : 9/10
Illustrations : 9/10
Intérêt général : 10/10

SP

mercredi, décembre 12, 2012

Clannad tome 2

Fiche

Clannad est un shônen écrit par Key et illustré par Misaki Juri. Il est publié par Ototo. Le second tome est sorti le 29 novembre.
En France deux tomes sont disponibles et huit le sont au Japon. La série est finie.
Ce tome comporte 200 pages regroupées en 6 chapitres. Il est vendu au prix de 7,99 euros.
Il est déconseillé aux moins de 14 ans.












Synopsis

Tomoya Okazaki, délinquant présumé et Nagisa Furikawa, qui redouble sa terminale, sortent enfin ensemble. Grâce aux effrots de leurs amis, Nagisa peut même réaliser son rêve de recréer le club de théâtre et de monter seule sur scène lors de la fête du lycée. C'est le début d'une période très occupée pour nos héros...

Avis

Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas.
Ce second opus de Clannad poursuit dans la lignée du premier nous offrant un océan de douceur et de bons sentiments dans un monde doux et calme. L'histoire d'amour entre Tomoya et Nagisa est au cœur de l'intrigue et à cela s'ajoute tous les petits tracas quotidiens que l'on peut avoir dans une vie de lycéen.
Ce qui est frappant dès les premières pages c'est que ce qui paraît parfois simple ne l'est pas toujours. La nature humaine est très complexe et les sentiments de sont pas toujours au beau fixe. Assumer ses sentiments n'est pas toujours chose aisé et c'est ce que 'on nous montre dans ce manga. Le côté fleur bleue et mis de côté par la réalité du quotidien même si tout se passe toujours plus ou moins en douceur. Cette histoire met en avant les bons sentiments et cela fait du bien de voir autant de bonnes choses. On se sent comme dans une bulle protectrice en lisant cette série, c'est très agréable.
a Cela s'ajoute l'intrigue autour du club de théâtre qui met en scène nous deux amoureux et les place une fois de plus au centre de l'histoire. De nouveau, ici sont mis en avant de beaux sentiments et on a vraiment envie de les aider à accomplir ce qu'ils entreprennent. C'est intéressant à suivre et cela se lie parfaitement avec l'intrigue amoureuse. Les deux sont indissociables.
Suivre le quotidien de jeunes lycéens est toujours agréable et nous fait replonger en enfance ce qui est fort appréciable. Cela à un côté lointain tout en en étant proche de nous. C'est comme un rêve, une escapade, une parenthèse dans notre vie d'adulte. On prend vraiment plaisir et on n'a qu'une envie c'est de rester dans ce monde.
Les personnages sont toujours aussi attachants et charismatiques. On ressent beaucoup de tendresse pour eux.
Les illustrations sont toujours de très bonne qualité et l'insertion de pages en couleur dans le tome est fort appréciable. Cela nous montre le talent de dessinatrice qu'à Juri Misaki.
L'édition est bien faite permettant de profiter pleinement de notre lecture.
En conclusion si vous avez aimé le premier tome de Clannad vous ne serez pas déçu par ce second tome et sinon je vous recommande cette série qui est vraiment remplie de bons sentiments.
Scénario : 8/10
Illustrations : 8/10
Intérêt général : 8/10

SP

mardi, décembre 11, 2012

Nouveau yuri chez Taifu Comics : Sweet Little Devil

Sweet Little Devil est un yuri qui va paraître le 13 décembre. C'est Taifu Comics qui le publiera.

Il s'agit d'un one shot d'Iku Nanzaki qui a participé à l'élaboration du manga officiel de la série : Queen's Blade.















Synopsis

Suivez les aventures de plusieurs lycéennes et partagez leur quotidien rempli d'amour, d ejalousie et de sorties entre filles.

Voici quelques visuels :







lundi, décembre 10, 2012

Catch X Mama tome 4

Fiche

Catch X Mama est un hentai écrit et illustré par Joji Manabe. Il est publié chez Taifu Comics. Le quatrième tome est sorti le 25 octobre.
En France quatre tome sont disponibles et cinq le sont au Japon. La série est finie.
Ce tome comporte 180 pages regroupées en 9 chapitres. Il est vendu au prix de 8,99 euros.
Il est déconseillé aux moins de 16 ans.










Synopsis

Un différend semble opposer Rio et Justice, alors que Linda décide sans raison de provoquer cette dernière en duel ! Un terrible match en perspective pour les catcheuses des Giga Max, sous le contrôle de leur infatiguable manager !

Avis

L'intensité monte d'un cran !
Ce quatrième tome de Catch X Mama est vraiment palpitant. Tout se complique et l'action monte au fur et à mesure des pages. Retournements de situations, trahisons et amour sont au rendez-vous sur un rythme endiablé. Ce tome marque une rupture et un tournant dans la série. Plus rien ne sera plus jamais comme avant. Les cartes sont redistribuées et on ne sait plus vraiment qui est avec qui et ce qui va arriver.
Dans ce tome les sentiments prennent le dessus et les ambitions de chacune des héroïnes sont mis en avant au détriment de l'équipe et des autres catcheuses. Ainsi, on assiste à de nouvelles alliances, à de nouvelles rivalités et à de nouvelles  trahisons. Ryôma semble perdu au milieu de tout cela et se fait manipuler. Cela rend cette série encore plus intéressante et on a hâte de voir le final que nous réserve le dernier tome.
L'action est au rendez-vous grâce au rythme soutenu et aux différents combats. On voit tout l'envers du catch avec les différentes ruses et manipulations qui conduisent à des situations plus ou moins complexes. On ne se lasse pas de lire ce manga qui ravit de plus en plus. Plus les tomes passent plus cette série se bonifie.
Les ébats sexuels prennent aussi une autre dimension avec des scènes plus osées et une évolution dans les rapports. Cependant cela reste soft et plutôt comique. On peut même dire que malgré les nombreuses scènes plus ou moins explicites cet aspect du manga passe au second plan car cela sert l'action et l'intrigue donc one ne fait attention qu'à l'avancement de l'histoire.
Les illustrations sont toujours de qualités et lors des scènes à caractère sexuel les parties intimes sont floutés rendant cela soft.
L'édition est bien faite permettant de profiter au maximum de la qualité de ce manga.
En conclusion avec ce tome Catch X Mama gagne en maturité et semble devenir plus adulte et plus complexe tout en gardant son côté comique et bon enfant. C'est un coup de coeur.
Scénario : 8/10
Illustrations : 7/10
intérêt général : 9/10

SP