Archive for 05/15/12

mardi, mai 15, 2012

Vernissage du 9 mai 2012 à Arludik avec Benjamin le chinois

Mercredi soir dernier de 18h30 à 21h30 s'est tenu le vernissage d'oeuvres de Benjamin le chinois et de trois autres artistes chinois à la galerie d'art : Arludik.








Benjamin m'avait donné cette date lorsque je l'ai interviewé au centre Pompidou après sa performance.

http://lemondefoudesmangas.blogspot.fr/2012/04/interview-de-benjamin.html

http://lemondefoudesmangas.blogspot.fr/2012/04/performance-de-benjamin-le-chinois-au.html

La galerie Arludik accueille régulièrement des expositions sur les mangas ou les manhuas. Cette galerie se situe 12-14 rue Saint louis en l'île dans le quatrième arrondissement de Paris.

Les artistes présentés à travers leurs oeuvres étaient : Benjamin le chinois, Hang Fang, Nana et Tuno.

Tous ses artistes travaillent avec Benjamin et son studio.

Tous les dessins ont été fait sur des toiles spécifiques. Cela change de voir le travail de Benjamin sur toile plutôt que sur ordinateur et c'est vraiment magnifique.
C'est le première fois que ces artistes travaillants avec Benjamin étaient exposés en France. C'est selon ce dernier les artistes chinois les plus importants.
Tous ces travaux sont de l'art numérique transposé sur des toiles en général de lin.

Nana a un style plutôt manga. Il est professeur de manhuwa chinois.










Hang Fang est un professeur qui travaille avec Benjamin. Il a un style plus précis.







Tuno est un étudiant en dernière année : le plus prometteur. Son style est plutôt gothique. Benjamin veut absolument le garder avec son équipe. Il représent l'art contoporain et il a son propre style.







Le prix des oeuves de Benjamin était d'environ 600 euros. Benjamin crée les oeuvres et ensuite les édite dans des recueils.








L'exposition dure jusqu'au 26 mai et je la recommande vivement à tout le monde.




Voici mon tableau préféré même si je trouve tous les tableaux de Benjamin magnifiques.

Lors de ce vernissage j'ai eu le privilège et l'honneur de pouvoir de nouveau m'entretenir avec Benjamin qui est très sympa et vraiment humble.

Je tiens à remercier Benjamin et toute l'équipe d'Arludik pour leur gentillesse et leur disponibilité.











mardi, mai 15, 2012

Beach tome 48

Présentation

Ce quarante-huitième tome de Bleach, écrit par Tite Kubo est sorti en france le 9 mai dernier chez Glénat.

Il comporte 209 pages pour 10 chapitres et coûte 6,90 euros. Ce shonen est en cours en France ( 48 tomes ) et au Japon (56 tomes).




L'histoire

Gin se retourne contre Aizen et on apprend les véritables intentions de Gin. Comment ce duel va-t-il se finir? Ichigo Kurosaki a fini son entraînement. Quelle technique a-t-il mis au point? Le combat final entre Ichigo Kurosaki et Aizen débute. Qui en sortira vainqueur?







L'analyse
L'histoire est riche en rebondissements avec le revirement de Gin qui se retourne contre celui qu'il a toujours suivi et aidé : Aizen et le nouveau Ichigo Kurosaki plus fort que jamais et métamorphosé physiquement.
Les combats sont rapides et sans temps morts ce qui permet de ne pas s'ennuyer et de ce fait l'action est mise en avant. Il n'ya pas de longueurs et toute l'histoire est centrée sur le duel entre Ichigo et Aizen.
Même si on sait qui en sortira vainqueur, on dévore les pages et on est pris au jeu du combat. Ce dernier  est rapide et Ichigo semble invincible. Cela diminue le personnage d'Aizen. De ce fait, il n'ya que très peu de suspens, le combat est moins épique et moins passionnant que prévu. La fin du combat est surprenante et tombe quand même comme un cheveux sur la soupe.

Les illustrations sont moyennes car elles manquent de finesses mais cela n'est pas gênant car le but n'est pas de s'attarder sur les illustrations. En effet, tout est fait pour que l'on feuillette les pages pour donner une impression de rapidité et d'intensité. Cependant j'aime quand même les graphismes.

Au début on a le droit a une belle planche en couleur et à la fin on nous présente le prochain arc ce qui met  l'eau à la bouche.
Il y a beaucoup de page sans texte pour montrer l'intensité de l'action ce qui donne parfois une impression de vide et de bâclage. De ce fait, le manga se lit très vite et on ne fait plus vraiment attention aux illustrations.
En conclusion c'est un bon tome qui conclue bien l'arc sur les Arrancars.

Ma note est de : 16 sur 20.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -