Archive for 05/21/12

lundi, mai 21, 2012

Sprite tome 5

Présentation

Sprite tome 5 est un seinen écrit et illustré par Yugo Ishikawa et édité par Kazé. Il est sorti le 16 mai dernier en France et la série est en cours au Japon comme en France (5 tomes).
Il comporte 202 pages pour 9 chapitres au prix de 7,69 euros.















L'histoire

Le groupe des enfants veut attaquer et les autres adultes. trahit les siens en se rangeant du côté des adultes et explique son passé à ceux qui viennent de 2008. Le temps veut rattrapper et ses compagnons.
Une lutte pour leur survie se prépare sur un fond dramatique. L'histoire atteint son apogée au moment où l'assault est donné.

L'analyse

Ce cinquième tome nous conduit à une réflexion sur le genre humain, la guerre et les valeurs. En effet, les personnages de , Setsuko et de Tsuhima  au cœur d'une tourmente réfléchissent beaucoup et évoluent énormément. On se rend compte que Tsuhima ,même s'il  est un yakusa, a des valeurs qui l'empêchent de tuer des gens et  d'autant plus lorsqu'il s'agit d'enfants. Les idées préconçues sont de ce fait, balayées et on découvre un personnage sensible et fragile à l'opposé de l'image que l'on se fait des yakusas. quant à lui, déjoue tous les pronostics en se rangeant du côté des adultes pour éviter que les enfants ne deviennent comme les adultes qu'il déteste. Cela l'oppose à Sakaki qui lui pense que les adultes méritent d'être détruit et que même si c'est mal ce qu'ils font cela n'est pas grave car ils ne seront jamais aussi mauvais que les adultes. Setsuko, elle, représente la lassitude qui se conclut par l'abandon de la fuite du temps et du combat à la fin du tome.
L'évolution de ces personnages et les revirements de situations comme Yasuko qui veut rester en 2060 avec son enfant sans son mari rendent cette histoire réaliste et palpitante. On ne peut pas deviner à l'avance ce qui va se passer. On regrette cependant la mise en retrait de l'héroïne au profit de personnages secondaires comme Tsuhima, mais cela est prévisible vue l'intrigue qui tourne autour de l'affrontement et de la guerre.
Les illustrations sont magnifiques et on voit le souci du détail, notamment dans les expressions du visage. Il suffit de regarder la couverture pour s'apercevoir de ce souci du détail et du réalisme. est représentée sur cette dernière  comme une geisha. Ce souci du détail conduit à une vraisemblance des personnages et de l'histoire.
Côté édition, rien à redire tout est harmonieux et permet une bonne lecture. Il est a noté qu'à chaque début tome on retrouve la même citation sur le temps qui passe et qui nous rappelle bien le fond de cette histoire et l'inivitable fin qui apparaît ainsi comme une fatalté dû au destin.
En conclusion, je recommande ce cinquième tome. Cette série ne cesse de prendre en profondeur et en intérêt.
 Ma note est de : 18 sur 20.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -