Archive for 07/11/12

mercredi, juillet 11, 2012

I am a Hero tome 1

 La présentation

I am a Hero tome 1 est un seinen écrit et illustré par Kengo Hanazawa. Il est publié chez Kana.
En France il existe trois tomes et neuf au Japon. La série est en cours.
Il a onze chapitres et le manga comporte 248 pages. Il est vendu au prix de 7,45 euros.
Le tome un est sorti le 27 avril 2012.
Il est déconseillé au moins de 14 ans.











L'histoire

Un trentenaire qui mène une vie plutôt oridnaire et peu palpitante veut perser dans le monde du manga. Sa vie paraît monotone et ennuyeuse jusqu'au jour où il est témoin de phénomènes étranges.

L'analyse

Ce manga est assez long à démarrer et je dois dire que j'ai eu du mal à le lire. En effet, il y a peu d'action et le plupart du temps on ne voit que le quotidien d'une homme lambda ce qui est assez fastidieux.
Hideo est assez fade et il n'a pas grand chose pour lui. Il est loin du héros traditionel ou même de l'antihéros. En fait qu'il soit là ou pas cela ne change rien au manga.
Le ton n'est ni épique, ni comique, ni tragique et on ne sent pas de suspense. Bref on se demande où est-ce que l'auteur veut en venir et pourquoi cela met-il autant de temps à commencer.

On ne voit pas quellle va être l'intrigue avant la fin du manga. Les personnages ne sont pas charismatiques et cela manque de punch. C'est dommage car je pense que l'idée de base est bonne mais l'histoire aurait dû démarrer plus vite. Certes cela permet de voir la vie du héros, de comprendre qui il est mais en fait je n'ai pas l'impression que cela serve le manga ou l'histoire au contraire même, je trouve que cela nuit au manga et à l'intérêt de l'histoire.

Les illustrations n'ont rien d'extraordinaires et sont passables. Les pages en couleur au début sont sympas mais pas d'une beauté à toute épreuve.

L'édition est bien faite dans l'ensemble.

En conclusion, je ne sais pas si je vais continuer cette série car j'ai été très déçu surtout après toute la pubilicité dont ce manga a fait l'objet. Je trouve que c'est exagéré et que ce n'est absolument pas mérité.

Ma note est de : 7 sur 20

mercredi, juillet 11, 2012

Conférence de Tetsuya Saruwatari à la Japan Expo

Vendredi 6 juillet à eu lieu à la Japan Expo, une conférence de Tetsuya Saruwatari sur ses oeuvres ( Tough et Free Fight ).










Cette conférence s'est déroulé en trois temps.
Dans un premier temps l'attaché de presse de Tonkam a posé des questions, puis un micro a circulé dans la salle pour que l'on pose des questions et pour finir l'auteur a fait un dessin de Kiryu en live.

A la fin, ceux qui ont eu un tee-shirt Free Fight comme moi on posé pour une photo aux côtés du mangaka.

Questions de Tonkam

- A quel âge avez-vous débuté à dessiner? Quel a été le déclic pour que vous deveniez mangaka ?

J'ai commencé à 22 ans. Je ne savais pas ce que j'allais faire.

- Au début vous étiez assistant. Quel rôle aviez-vous exactement ?

Je dessinais des décords, des objets, des voitures ... Je ne dessinais pas des personnages. Je me suis formé ainsi car je ne connaissais pas le métier de mangakas.
Aujourd'hui, il existe beaucoup de méthodes mais à mon époque il n'en existait pas.
On apprenait tout en tant qu'assistant.

- Comment se passe une journée de travail ?

Je travaille de 14h00 à 7h00 du matin. Je e fais que dessiner.

- L'art martial de Kiichi est-il inspiré d'un véritable art martial ?

Oui, il repose sur le kenjutsu. Je me suis inspiré des différentes écoles de sabre et j'ai fait évoluer cela pour en faire un art martial complet.

- Quel est votre passage préféré ?

C'est l'affrontement entre Seiko et Kiichi.

- A part Kiichi tous les descendants du nadashinkage ont été tué. Pourquoi ?

Garcia meurt car il a vieilli prématurément. Kibo n'accepte pas cette mort. Tandis qu'il accepte celle de Jet. Cela montre l'évolution du personnage de Kibo.

- Préparez-vous l'avenir du nadashinkage avec l'amie de Kibo ?

Je n'avais pas cela en tête. C'est juste pour apporter un peu de douceur.

- Pourquoi avoir fait les aventures de Kiryu ?

J'aime prendre les choses à contre pied et je m'amuse quand je les écris.

- Avez-vous une expérience dans les sports de combat ?

Je n'en ai pas mais j'ai beaucoup d'amis qui en font et j'aime regarder cela.

- Préférez-vous le Pride ou l'UFC ?

Le Pride.

- Pourquoi parlez-vous tant de catch ?

A cause des connaissances que j'ai qui connaissent le milieu. De ce fait je connais l'envers du décord et cela est très intéressant pour moi.

Questions du public

- Préférez-vous Tough ou Free Fight ?

Je préfère Free Fight car je pense m'être amélioré.

- Quel est votre combattant préféré ?

C'est Fukoda.

- Avez-vous été influencé par un mangaka ?

Oui par le maître dont j'ai été l'assistant.

- Le fait que le MMA prenne de l'ampleur vous inluence-t-il ?

Je ne me suis pas posé la question. Je fais mon travail de mon côté.

- Allez-vous terminé Free Fight pour aborder un autre âge de la vie du personnage ?

Non, je ne veux pas changer l'image de Kibo.

- Allez-vous mettre Kibo en scène en tant que maître ?

Oui, je pourrais.

- Tough correspondait à l'ambiance des premiers UFC. Free Fight correspond à l'ambiance des tournois de MMA actuels. Est-ce un choix délibéré que de suivre cette évolution ?

Oui, cela correspond à l'évolution et c'est un choix délibéré.

- Allez-vous faire un combat entre Kiichi et le héros de Dokuro ?

Cela pourrait être bien si j'en avais l'opportunité.

- A la base Kiichi était un voyou pourquoi l'avoir fait évoluer en maître d'arts martiaux ?

A cause de la rédaction.

- Pourquoi avoir créé Free Fight Origins ?

Car j'aime beaucoup le personnage de Seiko et je voulais creuser. Je voulais transmettre mon amour pour ce personange aux lecteurs.
Je me sens proche de lui car j'ai moi même une fille. J'ai des sentiments particuliers à son égard.

- Au début aviez-vous déjà une idée de la trame narrative ?

Je prévois très peu donc non. Je fais au fur et à mesure comme ça vient.

- Comment faites-vous pour dessiner l'anatomie des personnages et les prises sont-elles réalisables ?

Je me base beaucoup sur des photos. J'invite des professionnels pour poser et essayer les prises. Les prises les plus complexes ne sont pas réalisables.

- A part Kiichi, quel est le personnage emblématique ?

C'est Seiko car il s'oppose à ce que je fait et cela me permet d'évacuer le stress.

Un spin off avec Kiryu comme personnage principal va voir le jour.

- Pourquoi avoir choisi trois animaux mythiques pour représenter les trois frères ?

Pour différencier les personnages. Cela permet d emieux les identifier et c'es tplus simple pour le lecteur.

- Est-ce que le grand-père de Kiichi a toujours été petit dans son enfance ?

Je raconterai peut-être un jour son enfance mais il a toujours été petit.

- Prévoyez-vous d'autres tomes sur Seiko ?

Cela est possible.

Performance

L'auteur a réalisé un superbe dessin de Kiryu de vant nous.





























J'ai beaucoup aimé cette conférence, c'était très instructif et j'ai pu rencontrer un de mes mangakas préféré.

mercredi, juillet 11, 2012

Japan Fashion Days tremplin mode jeunes créateurs Japan Expo

Samedi 7 juillet s'est déroulé sur la scène principale de la Japan Expo,  le Japan Fashion Days tremplin mode jeunes créateurs.

Ce défilé était vraiment magnifique. Les costumes étaient resplendissants et très diversifés.

Je vous laisse admirer quelques photos.





- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -