Archive for 07/13/12

vendredi, juillet 13, 2012

Naruto tome 55

La présentation

Naruto est un shônen écrit et illustré par Masashi Kishimoto. Il es tpublié chez Kana. Le tome 55 est sorti le 5 juillet.
En France on compte 55 tomes et 60 au Japon. La série est en cours.
Un animé et des OAV existent.
Ce tome comporte 193 pages regroupés en 10 chapitres. Il est vendu au prix de 6,85 euros.










L'histoire

Naruto doit apprendre à contrôler le pouvoir de Kyubi pour pouvoir aider ses amis dans leur lutte contre Madara et Kabuto.
Pendant ce temps, la guerre éclate ! C'est la quatrième grande guerre qui verra se sceller le destin de tous nos amis et du monde shinobi.
L'analyse

Après une longue attente voici le retour de notre ninja préféré et quel retour !
Avec ce tome c'est la renaissance de Naruto. En effet, l'intrigue prend une nouvelle tournure et devient plus palpitante. On ne s'ennuie pas pendant la lecture et le rythme est soutenu. C'est un tournant dans la saga de Naruto qui se prépare avec ce tome.
L'intrigue gagne en intensité et en suspense avec le début de la quatrième grande guerre qui semble être le point crucial qui conduira au dénouement et donc à la fin de Naruto. Le ton est grave et inquiétant. On ne sait pas comment les choses vont évoluer et il plane une ombre de mystère avec Kabuto dont on ne sait pas vraiment les véritable intentions.
Kabuto paraît plus énigmatique que jamais car on se sait pas quel est son véritable ni quel est son plan. il paraît aussi de plus en plus inquiétant avec sa technique interdite qui lui permet de ressusciter et de contrôler les morts. On se demande qui est le plus à craindre entre lui et Madara.
Madara  est de plus en plus charismatique et il impose son pouvoir. On a l'impression qu'il a déjà tout prévu et que pour lui la victoire est certaine.
Gaara prend du charisme et de l'importance. Ce personnage semble devenir un protagoniste majeur. On voit la profondeur de ce dernier et tout le travail que l'auteur fait autour de lui.
J'aime beaucoup l'évolution des personnages et la mise en avant de certains qui étaient en retrait jusqu'à présent.
Les dessins sont toujours de qualités et agréables à regarder. Ils suivent bien le rythme de l'histoire et la mette en valeur. C'est du bon travail.
L'édition est bien faite ce qui permet une lecture fluide et rapide du manga pour éviter que le lecteur ne se lasse.
En conclusion, je dirai que je pensais  que Naruto s'essoufflait mais il avec ce tome il a pris un second souffle et j'ai hâte de lire la suite.
Ma note est de : 15 sur 20.



vendredi, juillet 13, 2012

Muryong tome 1

La présentation

Muryong est un manhwa écrit par Nam-Soo Lee et dessiné par Geum-Chul Ryu. Il est édité chez Booken.
Il a été édité le 3 mai 2012.
En France il existe deux tomes et la série est en cours.
Ce manhawa comporte 168 pages regroupées en 8 chapitres. Il est vendu au prix de 8,50 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.











L'histoire

Yung est l'héritier du trône de Bakjé et on lui transmet une épee magique contre sa volonté. Il doit faire face à une armée commandée par des guerriers démons.
Grâce à son épée il va pouvoir les combattre.

L'analyse

J'ai beaucoup aimé ce manhawa qui sur un fond imaginaire fait mention de faits historiques. C'est un beau mélange de réalité et de fiction. Je l'ai littéralement dévoré. On ne s'ennuie pas une seconde, on est toujours pris dans le feu de l'action. Entre combat, intrigues politiques et magie, on n'a vraiment pas le temps de souffler et tout s'enchaîne à cent à l'heure. C'est une histoire palpitante remplit de rebondissements.

L'histoire a un scénario original basé sur des faits réels. L'intrigue est bien ficelée et il est difficle de prédire ce qui va se passer. Le lecteur est tenu en haleine du début à la fin. L'action est au rendez-vous avec des combats épiques où magie et faits surnaturels prennent une place importance. On a tous les ingrédients pour faire un bon manhwa et c'est le cas c'est un bon manhwa.

Une touche de comique est apportée par le duo de Yung et Su ce qui est fort agréable pour donner une note plus légère au ton grave et dramatique. Cependant cela ne nuit pas à l'ambiance générale qui reste pesante ce qui est très bien.

Les personnages sont travaillés et chacun a son propre caratère. Cependant aucun ne peut exister sans les autres. Ils sont tous liés. Leurs personnalités sont profondes et complexes. On voit que l'auteur a bien pensé ses personnages et qu'il a voulu leur donner du charisme.

Le personnage de Yung est particulièrement intéressant car il devient un héros malgré lui. En effet, on lui a transmis une épée magique sur laquelle semble reposer l'avenir et le dénouement de la guerre mais ce dernier n'en voulait pas et refuse son rôle de héros. Il est rongé par le remord et la culpabilité et tente même de se tuer. Heuresement qu'il est secondé par Su. C'est cette dernière qui lui donne la force e tle courage de faire face a son destin. On voit donc l'interection entre les personnages et le fait que leurs destins sont liés.

Les dessins vont bien avec l'histoire et sont agréables à regarder. Ils suivent le rythme de l'histoire. Cela ne contraste pas avec la trame narrative mais au contraire cela permet de la mettre en valeur. Le dessin en couleur au début est fort joli.

L'éditione st bien faite ce qui permets une lecture fluide et agréable.

En conclusion, c'est un véritable coup de coeur pour cette série qui a tout pour elle.

Ma note est de : 17 sur 20.

Manhawa donné pour revue.

vendredi, juillet 13, 2012

Concert de Tsubasa

Lundi 9 juillet, j'ai pu assister à un concert gratuit de Tsubasa au Pop In.













C'était vraiment génial avec une super bonne ambiance.
Tsubasa a même de nouveau dédicacé son album. Elle a prit le temps de discuter avec les gens et de prendre des photos. C'était vraiment très sympa et convivial.

Le show était de qualité avec des chansons de Tsubasa et de Robert. C'était un ravissement pour les oreilles. J'ai adoré.












vendredi, juillet 13, 2012

Tsubasa répondait aux questions de son public au Kawaii Café le mercredi 4 juillet

Lors de sa séance de dédicaces de son nouvel Album au Kawaii Café, Tsubasa a pris le temps de répondre aux questions des personnes qui étaient présentes.

















Tsubasa qui signifie aile an japonais vient de Kanazawa. Elle est venue en France pour deux concerts : un qui a eu lieu le jeudi 5 juillet à Bussy Saint Georges et le second qui a eu lieu à Paris le lundi 9 juillet.

Elle était déjà venue il y a un an pour un concert unique.

Elle éait venue aussi présenter son nouveau cd qui est le second. C'était une exclusivité mondiale car ce cd n'est pas disponible en magasin et il était en vente pour la première fois en France.

Elle était accompagnée de son producteur Robert Regonti qui vient du Brésil mais qui a vécu 15 ans au Japon. Il a une société de production a lui. Ils se sont rencontrés en 2009. Tsubasa est son artiste numéro une dans sa maison de production.

Elle était très heureuse d'être à Paris et de voir de nouvelles personnes.

Voici les questions et les réponses données par Tsubasa lors de cette rencontre.

- Pouvez-vous nous présenter votre cd ?

C'est un nouveau cd qui n'est pas encore dans les commerces. Il n'est pas disponible au Japon. Paris est la première ville à le découvrir. Il y a beaucoup de kawaii dedans. Les chansons sont kawaiis. J'espère que tout le monde l'aimera.
Je l'ai enregistré au Texas et au Japon.

















- Quel est son prix ?

15 euros.

- Quelle est votre chanson préférée dans ce nouvel album ?

C'est la numéro 7 que j'ai écrite l'année dernière. J'ai été pour la première fois en Europe et j'ai beaucoup aimé les villes. Dans ce titre il y a beaucoup de nostalgie surtout la nostalgie de mon pays. C'est comme une route du souvenir qui va en direction de la nostalgie.

- Pourquoi avez-vou eu envie de revenir ?

J'ai rencontré beaucoup de gens sympas et incroyables. Le public est incroyable. Je voulais vous rencontrer de nouveau.

- Quand et comment avez-vous eu l'idée de faire de la musique ?

J'ai commencé vers 10-11 ans car j'étais très timide. Je ne pouvais pas parler avec les gens. Je voulais sortir de ma timidité par le chant. J'ai participé à la Sony Tape Competition au Japon et j'ai remporté le premier prix pour ma composition à l'âge de 12 ans. A partir de là j'ai écrit pour être musicienne.

- Quelle est votre boisson préférée ?

Du rhum blanc avec du soda.

- Comment qualifieriez-vous votre musique ?

J'aime beaucoup de style. Je compose des sons pour la guitare. Il y a beaucoup d'accoustique. Je joue beaucoup de guitare accoustique.

- Qu'avez-vous fait juste avant de venir ?

J'ai été en Bulgarie pour un concert. J'ai trouvé ce pays charmant mais Paris aussi. J'ai été en Italie ( Venise et Florence ) pour tourner une partie du clip de la chanson numéro 7. Cela sera compilé au Japon.

- Quand verrons-nous le clip ?

Je vais au Brésil après pour participer à un événement similaire à la Japan Expo. Le clip sera disponible dans 2 ou 3 semaines.

- Combien de temps passez-vous au café ? ( question de Tsubasa )

Cela dépend.

- Pourquoi beaucoup de gens sont-ils à la terasse des cafés ? ( question de Tsubasa )

Il y a beaucoup de touristes, il fait beau ...

- Comment avez-vous eu l'idée de l'émission I love Japan ?

Je présente les coins du Japon et les choses du Japon. Je le fait visiter à ma manière. Comme je donne beaucoup de concerts à l'étranger et que je ne peux pas revenir tous les jours, cette émission permet de présenter aux autres pays mon pays et de le montrer à tout le monde.


Tsubasa participe à l'équivalent de la Japan Expo au Brésil, elle fait partie des guest les plus reconnues. Peu de brésilien se rendent au Japon et ils ne peuvent de ce fait pas découvrir ce pays. Tsubasa est un trésor pour eux car elle amène le Japon. Elle espère pouvoir avoir le même succés en France. Elle aimerait être plus populaire en France qu'au Brésil. Les artistes japonais sont souvent focalisés sur le Japon. Tsubasa, elle veut une carrière internationale. Elle se concentre sur la France et le Brésil.


- Comment avez-vous rencontré Robert ?

Robert possède un Live House : le Rock Cafe au Japon à Ichikawa et il a entendu Tsubasa y chanter dedans. Il est allé la voir et lui a demandé si elle avait un cd. Elle a dit non et il ne pouvait pas le croire. De ce fait, il a décidé de la produire.
il a produit le premier et le second cd.

- Avez-vous d'autres projets qui seraient non musicaux ?

Je suis ouverte à tout.

- Allez-vous chanter des génériques de mangas ou d'animés ?

Oui avec mon style. On va demander aux gens de voter sur Facebook ( France et Brésil ) pour choisir les reprises que je ferai.
Il y aura 10 reprises et une originale.
Je suis amie avec la personne qui écrit les dialogues pour Final Fantasy XII et je composerai des chansons pour ce jeu.

- Quel est votre pays préféré ?

J'aime beaucoup de pays mais j'aime partiulièrement la peinture française. Paris est un lieu d'art et j'aime beaucoup cela. J'aimerai beaucoup revenir.


Tsubasa a ensuite chanté en live trois chansons ( une de son premier album et deux de son nouvel ) . J'ai beaucoup aimé, elle a beaucoup de talent et chante merveilleusement bien.
J'ai acheté son cd que j'écoute beaucoup. Je recommande à ceux qui ne la connaissent pas de vite écouter une de ses chansons ca rils ne seront pas déçus.









De plus avec son cd, j'ai eu des très mignons dessous de verre.





Je tiens à remercier le Kawaii Café, Dimitri, Clément, Robert et Tsubasa pour cette super soirée et leur gentillesse.




vendredi, juillet 13, 2012

Dangereuse Attraction tome 1

La présentation

Dangereuse Attraction tome 1 est un shojo écrit par Takako Shigematsu qui est édité chez Ototo.
Il existe 2 tomes en France et 5 au Japon où la série est terminée.
Il comporte 4 chapitres et une petite histoire à la fin. Il possède 190 pages et est vendu au prix de 6,99 euros.
Il est paru le 8 mars 2012.
Ce manga est déconseillé au moins de 12 ans.












L'histoire

Tamao une jeune lycéenne attend le retour de son "bienfaiteur" dont elle est secrétement amoureuse. Elle n'arrive pas à s'adapter à sa vie de lycéenne. Elle est l'objet des moqueries de ses camarades.
Le séduisant Kengo est amoureux d'elle et essaye par tous les moyens de la conquérir.
Tout allait bien jusqu'au jour où le mystérieux "bienfaiteur" revient pour vivre avec Tamao.
Les vies de Kengo et Tamao vont donc alors basculées.

L'analyse

J'ai beaucoup aimé ce shojo qui mélange vie quotidienne et fantastique. Certes on vit les aventures d'une lycéenne lambda mais au fur et à mesure de l'histoire de plus en plus d'événements surnaturels et mystérieux font leurs apparitions. Cela donne du piquant à l'histoire et permet de donner plus de profondeur à l'intrigue. De ce fait, on sort un peu du cadre traditionnel du shojo basique pour entrer dans un monde mystérieux et fantastique bien que l'intrigue reste quand même centrée sur l'histoire d'amour entre Tamao et son père adoptif.

Le triangle amoureux et la compléxité des relations fait que le lecteur se demande comment va évoluer la situation et cela attise la curiosité. On a envie de savoir si Tamao va finir par craquer pour Kengo ou bien si elle va rester amoureuse de son père adoptif. A cela s'ajoute le duel entre Kengo et Shishimaru qui donne un côté épique. Kengo me fait penser a un chevalier qui viendrait délivrer sa princesse d'un horrible monstre. En effet, comme dans les contes de fée Kengo doit affronter la magie et le surnaturel pour sauver Tamao et pour conquérir son coeur.

Les personnages sont assez  charismatiques et radicalement différents. J'aime beaucoup les personnages de Kengo et de Shishimaru.
Shishimaru donne un côté mystérieux et surnaturel. On ne sai pas qui il est vraiment, ni ses véritables intentions. On ne sait pas si il est bon ou mauvais. C'est un personnage charismatique et énigmatique. J'aime beaucoup ce genre d epersonnage.
Kengo lui me fait rire de part sa maladresse et de part son air naïf. J'aime le fait qu'il est un rôle qui soit à contre pied de son image. En effet, il paraît séduisant et on le décrit comme un tombeur mais en fait dans l'histoire il n'arrive pas à séduire Tamao et il est assez impulsif. Cela est très loin de l'image du beau brun ténébreux qui reste impassible et inacessible. L'auteure joue sur les apparences et les idées préconcues et je trouve cela fort adroit de sa part.

Côté graphisme rien à redire le style est fluide et agréable à regarder. J'aime beaucoup ce style fin et élancé.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et rapide. La petite histoire à la fin est toute mignone et je trouve cela bien de finir le manga avec une histoire un peu plus légère.

Comme vous l'aurez deviné j'ai beaucoup aimé ce manga et j'ai hâte de lire la suite.

Ma note est de : 15 sur 20

Manga donné pour revue.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -