Archive for 07/14/12

samedi, juillet 14, 2012

Muryong tome 2

La présentation

Muryong est un manhwa écrit par Nam-Soo Lee et dessiné par Geum-Chul Ryu. Il est édité chez Booken.
Il a été édité le 3 mai 2012.
En France il existe deux tomes et la série est en cours.
Ce manhawa comporte 180 pages regroupées en 7 chapitres. Il est vendu au prix de 7,60 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.










L'histoire

Yung doit affronter Wooyeong qui veut lui prendre son épée. Pendant leur duel, ils sont interrompus par deux mystérieux soldats qui en veulent aussi à l'épée de Yung. Ils paraissent invincibles et semblent ne craindre personne. Yung est démuni face à eux.

L'analyse

Ce tome 2 est riche en action. Le combat entre Yung et les deux soldats de Goguryeo est haletant et riche en rebondissements.
L'intrigue est centré autour de Yung et de spouvoirs que lui confère son épée. On l'impression que Yung ne peut rien faire contre ses ennemis et qu'il va perdre. On se demande comment il va s'en sortir et qu'elles sont les véritables pouvoir de son épée. Le suspense est au rendez-vous et l'adrénaline est omniprésente.  On a peur pour lui.
On ressent parfaitement les émotions des personnages et on est pris d'affection pour Yung que l'on veut voir gagner contre les soldats démons.
On est pris dans un troubillon d'action et on ne peut pas s'arrêter de lire tant on veut savoir la fin. C'est palpitant.
Les soldats démons paraissent invincibles face à un Yung fragile et faible. On a l'impression que ce dernier n'a rien du héros qu'il est prédestiné à être et on sent le poids du destin sur ses épaules comme un fardeau.
On sent qu'il n'est ni en accord avec lui même, ni avec épée, ni avec sa destinée. Il semble tout refuser comme s'il voulait fuir.
C'est un personnage extrémement intéressant et ambigu et j'ai hâte de voir comment il va évoluer.

Les illustrations sont toujours aussi belle notamment celle en couleur qui se trouve au début. Durant le combat on voit bien les mouvements et cela est magnifiquement représentés ce qui donne une plus grande intensité encore au combat. Les expressions des personnages sont très visisble et cela permet une immersion complète dans l'histoire. Les illustrations servent et enrichissent le scénario.

Lédition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable.

En conclusion, c'est un très bon second tome rempli d'action et j'ai hâte de lire le suivant.

Ma note est de : 18 sur 20.

Manhwa donné pour revue.

samedi, juillet 14, 2012

Tout sauf un ange édition double tome 1

La présentation

Tout sauf un ange est un shojo écrit et illustré par Takako Shigematsu. Il est publié chez Ototo. Le tome 1 de la double édition est paru le 8 mars 2012.
En France deux tomes sont sortis dans cette édition la série est en cours. En édition simple on peut trouver 8 volumes en France ainsi qu'au Japon et la série est terminée.
Il comporte 375 pages regroupées en 10 chapitres. il est vendu au prix de 9,99 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.









L'histoire

Hikaru anciennement maltraitée par ses camarades a changé de lycée et espère y mener une vie tranquille sans histoire. Son but dans la vie : passer inaperçu. Mais voilà, elle doit partager sa chambre avec la star Izumi . Cette dernière cache un terrible secret qu'Hikaru va malheureusement découvrir. Va alors s'installer entre eux une relation bien étrange mêlée de servitude et d'amour.

L'analyse

Le titre est vraiment parfait, à lui tout seul il résume l'intrigue. En effet parmi les trois personnages principaux qui sont : Hikaru, Izumi et Yasukuni, deux sont vraiment machiavéliques. Il s'agit de : Izumi et Yasukuni qui se servent d'Hikaru en la faisant chanter. De plus Izumi a un mauvais caractère et Yasukuni est plus qu'inquiétant comme personnage. Izumi au début paraît être une jeune fille douce et charmante mais elle se révèle par la suite très autoritaire et elle n'hésite pas à utiliser les autres pour ses fins personnels quitte à les faire chanter.C'est pour cela que je trouve que le titre à lui seul en dit déjà beaucoup et qu'il est très bien trouvé.

L'histoire est assez douce et sensuelle remplie d'humour et de situations plus rocambolesques les unes que les autres. On ne s'ennuie jamais tout en étant dans un univers empreint d'amour. C'est très agréable et reposant. On se sent bien en lisant ce manga.
Les personnages sont intéressants et l'histoire repose essentiellement sur Izumi et sa relation avec Hikaru qui est assez ambigue. En effet, Izumi semble utiliser Hikaru et cette dernière paraît subir sans ne pouvoir rien dire mais on se demande s'il n'y a pas plus que cela. Hikaru semble amoureuse d'Izumi ( qui est en réalité un garçon) et le personnage d'Izumi semble plus sensible et tendre qu'il n'y paraît. On se demande comment va évoluer leur relation. Cela me fait penser au dicton : je t'aime moi non plus. C'est un peu le jeu du chat et le souris. On a l'impression qu'Izumi s'amuse avec Hikaru et qu'il cherche à ce qu'elle s'affirme. Izumi semble lui vouloir beaucoup de bien et avoir des sentiments pour elle. C'est assez complexe et donc intéressant.

Izumi est pour moi le personnage central. Il est complexe, impulsif, imprévisible, émotif et rusé. C'est lui qui manipule les autres personnages et c'est autour de lui que gravitent les autres personnages. Il est le point névralgique du manga.
Hikaru semble fade et faible. On a du mal à la voir comme une héroïne même si sa maldresse et sa naïveté nous font bien rire.
Yasukuni est énigmatique, charismatique et semble cacher beaucoup de choses.

Les illustrations sont de qualités et j'aime beaucoup la finesse du dessin. C'est beau et cela va bien avec l'atmosphère du manga, on sent la douceur et l'amour ainsi que toutes les expressions des personnages. C'est du bon travail.

L'édition est bien faite permettant une elcture fluide et agréable.

En conclusion, Tout sauf un ange est un bon manga permettant de passer un moment agréable. C'est un coup de coeur.

Ma note est de : 17 sur 20.

Manga donné pour revue.


samedi, juillet 14, 2012

Les expositions de la Japan Expo

Lors de la Japan Expo, on pouvait admirer 6 expositions permanentes.

La première était consacrée aux Japan Expo Awards 2012. Elle présentait tous les nominés et affichait tous les gagnants. C'était sympa et instructif.










































La seconde exposition que j'ai pu voir était celle consacrée à The Arms of Peddler une nouvelle série choc de chez Ki-oon. J'ai beaucoup aimé, c'était très beau.







La troisième exposition était une exposition de tableau et on devait voter pour notre tableau préféré. C'était une exposition Koto Asoka. Les tableaux étaient très beaux.






La quatrième exposition était faite par Kana pour célébrer les 10 ans de Naruto. J'ai beaucoup aimé.





La cinquième exposition était consacré à Naoki Urasawa qui était un des invités d'honneur de cette Japan Expo. C'était très bien fait.




La dernière mais pas des moindres était consacré à Shingo Araki, elle s'intitulait Hall of fame.







- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -