Archive for 07/20/12

vendredi, juillet 20, 2012

The Swordsman tome 2

La présentation

The Swordsman est un manhwa écrit par Jae-Heon Lee et illustré par Ki-Woo Hong. Il est édité par Booken. Il est paru le 3 juin 2011.
En France la série compte 6 tomes et 7 en Corée. La série est en cours.
Il comporte 192 pages regroupées en 6 chapitres et il est vendu au prix de 8,05 euros.
Il est déconseillé aux moins de moins de 14 ans.









L'histoire

Dongsu assite à la mort de son maître et veut le venger mais il n'est pas assez fort. Il va alors se lancer dans une quête.

L'analyse

Quelle joie de pouvoir lire ce second tome et voir notre héros Dongsu à l'oeuvre. Le mystère commence à se dissiper au fil des combats et des révélations. On pressent quelle tournure vont prendre les événements et on en apprend un plus sur Dongsu. L'histoire est remplie d'action et de combats sanglants.
La trame narrative est plapitante, on comprend enfin le sens du complot et qui en est réellement à l'orine, on voit la destinée de Dongsu se forger et le tout est ponctué de combat impressionants. C'est vraiment un plaisir que de lire un manhwa regroupant action, intrigue politique et combat. Le scénario est bien ficelé et l'auteur de laisse rien au hasard proposantt ainsi une histoire cohérente et passionnante. Il n'y a pas de fausses notes ou d'incohérences et le mystère ne se dévoile que peu à peu c'est vraiment du grand art.
Les combats sont magnifiques et spectaculaires. On voit que l'on affaire à de grands maîtres. L'auteur met l'accent sur la force, le courage et l'honneur durant ces combats. Le tout est assez réalistes avec de la rapidité, des blessures et surtout les combats se jouent en deux ou trois coups d'épée ainsi on sent que les blessures sont réelles. En effet, dans la réalité on ne pourrait pas survivre ou continuer à combattre avec  trente-six mille blessures surtout des blessures de sabre. Tout cela rend donc ces combats beaux, intéressants, rapides et réalistes avec des coups et des enchaînements pouvants exister. L'auteur n'a rien laisser au hasard.
L'intrigue politique tient debout et paraît réelle cela ajoute du réalisme au manhwa. Elle est complexe et met tout le monde en jeu. C'est elle qui forge le destin de notre héros. On sent que l'on ne connait pas encore tous les tenants ni tous les aboutissants. C'est plapitant que de suivre cette intrigue.
Les personnages sont bien travaillés et possèdent une vraie personnalité. J'aime beaucoup.

Les illustrations sont magnifiques. On sent beaucoup de travail et de talent derrière chacune. Elles sont fines, réaliste et détaillées. Elle réhaussent les combats et mettent en valeur l'intrigue. Elles donnent une autre dimension au manhwa qui se distingue ainsi non seulement par son scénario mais aussi par la qualité de ces illustrations. Elles accentuent le côté réaliste de l'histoire et des combats et rendent ainsi les combats encore plus magnifiques.

L'édition est bien faite permettant uen lecture fluide, agréable et rapide.

En conclusion, ce manhwa est excellent et je le recommande vivement.

Ma note est de : 18 sur 20.

Manhwa donné pour revue.

vendredi, juillet 20, 2012

Sense tome 1

La présentation

Sense tome 1 est un hentai écrit et illustré par Haruki. Il est édité par Taifu Comics. Il est paru le 12 juillet 2012.
En France un tome est sorti contre cinq au Japon. La série est en cours.
Ce manga comporte 209 pages regroupées en 10 chapitres pour un prix de 8,99 euros.
Ce manga est déconseillé aux moins de 16 ans.











L'histoire

Makoto est un jeune professeur qui vient de prendre ses fonctions dans un lycée de filles. Mais malheuresement pour lui il a certains fantasmes qui le conduisent à imaginer des choses qui ne sont pas réelles.

L'analyse

C'est un  manga qui est foncièrement comique et un peu déroutant avec son côté érotique mais j'avoue que le mélange des deux est très bien dosé et nous offre un bon manga très frais et divertissant. J'ai vraiment pris plaisir à lire les péripéties de Makoto ce jeune professeur à l'imagination un peu trop débordante. Chaque situation est comique et on se rend compte que le scénario certes simple fonctione à merveille à chaque fois.
Le scénario est très basique mais la mise en oeuvre fait qu'il se révèle terriblement efficace. En effet,quoi de plus banal qu'un prof, des élèves et une école. Tout de suite vous me direz mais oui GTO. Eh bien non le scénario est encore plus simple ici et donne un rendu complétement différent de GTO. Ce manga se démarque donc et n'est pas une pâle copie de GTO. Imaginez un prof ayant des fantasmes qui envahissent son imagination et le pousse à se faire des films, vous aurez alors tout compris au scénario et à l'histoire. de là découle des situations comiques, rocambolesques et inattendues. Ainsi, à partir de là on peut imaginer toutes sortes d'histoires et de situations différentes. C'est ce qui fait la richesse de ce manga bien qu'il y est un fil conducteur qui est l'histoire d'amour entre Makoto et Ibuki.
Les personnages sont vraiment bien travaillés surtout Makoto et Ibuki. On a une directrice complétement aveugle qui ne se rend compte de rien. Soit elle est très naïve soit elle est très stupide. On a des élèves spéciaux et naïves. Elles sont un peu gnian gnian et nunuches. La sous directrice est très étrange aussi.
Ibuki, elle se démarque car elle es tune élève un peu spéciale avec son côté allumeuse et starlette. Elle aime jouer avec le feu et provoquer les gens. Elle s'amuse beaucoup avec Makoto et le fait tourner en bourique. C'est une grande manipulatrice.
Makoto lui es tun prof hors norme, naïf, maladroit, un brin obsédé mais qui veut bien faire et surtout garder son travail. Il a du mal à garder son sang froid devant les femmes et ses élèves et se fait tout le temps de films ce qui le met dans des situations embarassantes. Il se fait complétement embobiner par Ibuki qui le mêne par le bout du nez. Son amour pour les femmes et les jeunes filles risque de le perdre et de le conduire dans de situations très compliquées.

Les illustrations sont très réussies et travaillées. on sent le souci du détail et de la précision. C'est fin, élancé et donc plaisant à regarder. Pour moi, cela a même un côté réaliste ce qui rajoute de l'intérêt au manga qui est basé sur la vie de tous les jours d'un prof de lycée.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable.

En conclusion, j'aime beaucoup ce manga qui m'a beaucoup fait rire et j'ai hâte de lire la suite des aventures de ce professeur. C'est un coup de coeur.

Ma note est de : 18 sur 20.

Manga donné pour revue.

vendredi, juillet 20, 2012

Noob présenté par Gaea lors de la Japan Expo

Lors de la Japan Expo, j'ai pu voir une partie des acteurs de Noob qui étaient en dédicace sur le stand de Discount Manga et j'ai pu m'entretenir avec l'actrice qui joue le rôle de Gaea.




















- Pouvez-vous nous présenter la série Noob ?

C'est une web série sur les MMORPG. L'univers de Noob est un univers de guildes. Les personnages évoluent dans le monde d'Olidri.
Noob comme son nom l'indique parle d'une bande de bras cassés qui peine à gravir les échelons pour arriver au niveau 100.

- Comment vous est venue l'idée de la série ?

C'est Fabien Fournier qui en a eu l'idée. Cela a commencé, il y a 10 ans, il faisait des films amateurs à l'époque.
Ensuite, on a trouvé l'univers des MMORPG intéressant. Cela permet de faire jouer tout le monde et de mettre ce que l'on aime. On peut mettre tout et n'importe quoi. Au début, nous n'avions ni costumes, ni budget. On voulait faire un truc sympa. La première série que l'on a fait s'intitulait Lost Levels et on s'est demandé ce que l'on pourrait faire après.
C'est la chaîne Nolife avec Sébastien Ruchet qui ayant vu le pilote nous a proposés un nouveau concept et on a accepté.
C'est ainsi que Noob a vu le jour. C'est en grande partie grâce à la chaîne Nolife que l'on a eu du succès.
La série a ensuite été déclinée en roman et en bande dessinée.

- Pouvez-vous nous parler de la bande dessinée : Noob ?

Noob a en premier était décliné en roman puis en bande dessinée. Elle est éditée par Soleil et il y a pour l'instant 6 tomes. C'est la deuxième fois que l'on fait la Japan Expo et à chaque fois on fait une couverture spéciale pour cet événement en rapport avec ce dernier. Cette année tous les stocks sont partis. On aime bien faire cela, on trouve ça sympa.

- Pensiez-vous avoir autant de succés ?

Non, pas du tout. Il y a 10 ans on tournait dans la campagne. Au départ, on faisait cela vraiment pour s'amuser, ce que l'on fait toujours. On se retrouvait et on faisait les abrutis. On a fait un petit film à l'occasion d'une convention de japanimation à laquelle on a participé.  On a participé à la convention Cartoonist et ensuite on a fait beaucoup de concours dont celui du film amateur. A chaque rendez-vous annuel, on a essayé de proposer un film toujours à vocation comique.
Noob est une parodie que l'on diffuse sur internet. D'année en année on achète du matériel. On essaye de devenir meilleur dans le scénario et en jeu d'acteur un peu comme France Five. France five a été fait par le créateur de la chaîne Nolife. Il perdure aujourd'hui car un dernier épisode est sorti il n'y a pas longtemps.

- Pensez-vous continuer Noob ou faire autre chose ?

Fabien est très attaché à son univers. Il pense décliner cet univers avec un spin-off.
L'univers de Noob continue de s'étendre avec de nouveaux personnages. La bande dessinée ne connaissant aucune contrainte va continuer.
La série doit faire face aux emplois du temps de chacun et à la distance géographique mais il n'y a pas de raisons pour que cela s'arrête car on arrive à tout concilier.
On espère continuer et on tourne avec un grand plaisir.

- Avez-vous un message pour vos fans ?

On les remercie. Si on en est là c'est uniquement grâce à eux et à leur soutien. On a même été sélectionné aux Scream Awards grâce à notre communauté de fans.


Voici le lien du site officiel pour ceux qui connaissent pas.

http://noob-tv.com/

Je tiens à remercier l'actrice pour le temps qu'elle m'a accordé et sa gentillesse et Discount Manga pour son accueil.



vendredi, juillet 20, 2012

Antonin Gallo nous présente Etats des lieux à la Japan Expo

Lors de mon passage au stand d'Amilova à la Japan Expo, j'ai pu rencontrer Antonin Gallo auteur d'Etats des lieux qui a bien voulu présenter son ouvrage.






Antonin Gallo a comme psedo sur le site d'Amilova : Monsieur To mais lors de la présentation de son ouvrage, il a précisé qu'il préféré se faire appeler par son véritable nom.

Le narrateur dans Etats des lieux est amoureux d'une fille au lycée et il décide de revenir après le lycée sur cette histoire.
Il revient sur le lieu de l'histoire d'amour car il n'a pas réussi à accomplir cette histoire.
On trouve beaucoup de nostalgie. Il se rappelle beaucoup de sentiments. Pour résumer cela parle d'une personne dont l'amour n'a pas pu aboutir au lycée. Il y a beaucoup de jeux de regards.

Je tiens a remercier Antonin Gallo pour sa gentillesse et le temps qu'il m'a accordé ainsi qu'Amilova pour leur accueil.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -