Archive for 07/23/12

lundi, juillet 23, 2012

Monk tome 1

La présentation

Monk est un manhwa écrit et illustré par Dong-Kee Hong. Il est édité chez Booken et il est paru le 15 mars 2012.
Il existe 3 tomes en France et 6 en Corée où la série est erminée.
Il comporte 182 pages regroupées en 6 chapitres plus une histoire bonus et il est vendu au prix de 8,05 euros.
Il est déconseillé aux moins de 14 ans.











L'histoire

Un jeune Lama tibétain, Dang Daeryong est un débutant dans le domaine des arts martiaux qui n'a d'autres pouvoirs que "la rage divinee de la virginité" dont il n'a même pas encore conscience...
Cette fabuleuse technique spéciale a la capacité d'augmenter sa force physique en cas d'exitation sexuelle et les nombreuses courbes très généreuses ne manqueront pas dans ce récit fort en rebondissements.
Un tournoi s'organise autour de la recherche de la réincarnation du Dalaï-Lama et Dang Daeryong ne sera pas en reste.

L'analyse

Monk ou l'histoire d'un moine tibétain complétement loufoque et simple d'esprit. C'est un manhwa délirant rempli de gags et de situations rocambolesques est génial. Le scénario est bien concçu et permet de varier les situations ainsi que les retournements de situations.
La trame narrative se base sur un monde futuriste où régneraient en maître les êxperts en arts maritaux de ce fait l'évocation des moines tibétains étaient incontournables et l'auteur a décidé de les mettre en avant ce qui paraît logique. En effet, dans un monde dirigé par des grands maîtres en arts martiaux, il était évident que les moines tibétains devaient y figurer et être les protagonistes principaux en tant que maîtres des maîtres en arts martiaux.
De ce fait, en ouvrant ce manhwa je m'attendais à trouver des moines super balèzes possédant des techniques dignes du Hokkuto no ken ou encore de Dragon Ball Z. Je ne vous dit pas ma surprise quand j'ai vu que le héros était un raté qui ne faisait que bourdes sur bourdes. Son seul super pouvoir est la rage divine de la virginité. Vous parlez d'un pouvoir rien que cela place tout de suite le personnage.
Ce manhwa est donc surprenant et déroutant. Au début, on nous parle d'une quête et après on nous montre un moine stupide qui doit accomplir cette quête. Cela semble étrange mais ça fonctionne à merveille.
Ce mélange de comqiue sur fond de quête est absolument génial et donne un excellent manhwa. On rigole à chaque page et on se demande ce que notre moine préféré va faire ou dire comme bêtise. En même temps on se pose la question : va-t-il réussir à retrouver la réincarnation du Dalaï-Lama? C'est vraiment palpitant et on se plaîtà suivre les mésaventure de notre héros qui en devient attachant par son côté naïf qui veut bien faire. C'est un bon bougre.

Les illustrations sont très bonne qualités donnant ainsi encore plus d'éclat à ce super manhwa.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable. La petite histoire bonus à la fin est sympathique.

C'est encore une excellente série que Booken nous propose là avec ce premier de tome de Monk et c'est de ce fait encore un grand coup de coeur.

Ma note est de 20 sur 20.

Manhawa donné pour revue.

lundi, juillet 23, 2012

Sanctum tome 4

La présentation

Sanctum tome 4 est un seinen écrit par Boichi et illustré par Masao Yajima. Il est paru le 18 juillet 2012 chez Glénat.
En France 4 tomes sont sortis et au Japon 5 ( la série est finie ).
Le tome comporte 224 pages regroupées en 11 chapitres pour un prix de 9,15 euros.
Il est déconseillé aux moins de 14 ans.














L'histoire

En échange de douze offrandes, Luna a conclu un pacte lui permettant de jouir d'un sursis de sept ans avant de devenir le Dieu qui doit détruire l'humanité. Il ne lui reste désormais que deux personnes à sacrifier pour honorer le pacte. Mais gnosticisme et catholicisme s'affrontent violemment pour la récupérer, entraînant avec eux le reste du monde ...

L'analyse

Nous voici en présence de l'avant dernier tome de Sanctum et l'auteur nous plonge en pleine guerre sainte. Nous revoilà revenus au temps des croisés, de l'inquisition et des guerres de religion. Mais dans cette lutte de pouvoir les véritables victimes sont les humains. c'est ainsi que se joue le destin de la Terre dans une lutte sans merci opposant gnosticisme et catholicisme.
C'est un des meilleurs tome de la série, on sent le dénouement approché et on a l'impression que rien ne pourra entraver la marche du destin qui conduira à l'extermination de la race humaine par Luna. L'auteur nous propose ici un tome cent pour cent action et on n'a pas une seconde de répit. On est projeté au milieu d'une lutte sans merci et on dévore le manga pour en savoir la conclusion. C'est vraiment passionnant, j'ai adoré ce tome. L'histoire est bien ficelée, il n'y a aucune fausse note ni aucune contradiction. Le tout est cohérent et haletant. Autant de dire que c'est excellent.
Le tout est ponctué de faits réels, on sent que l'auteur s'est documenté sur les diverses croyances et luttes, c'est très instructif. Le réalisme est la base de ce manga même s'il a un fond ésotérique, on sent que l'auteur veut que l'on puisse croire que son manga se passe aujourd'hui et que le lecteur soit plongé dans un univers qui est le sien.
Luna évolue au fur et à mesure du tome et nous surprend de pages en pages. C'est un personnage très complexe et très travaillé. Les autres ne font que graviter autour d'elle sans avoir une véritable importance. C'est elle la clé et l'auteur nous le montre bien. Elle est omniprésente et mise en avant à chaque fois. J'aime beaucoup ce personnage qui au fur et à mesure prend conscience de son destin et l'accepte. Elle sait ce qu'elle à faire et compte le faire sans faillir.
Les illustrations sont magnifiques, c'est d'une finesse et d'une beauté à toute épreuve et cela donne encore plus d'intérêt et de valeur à ce manga. Le trait est réaliste et on cela permet au lecteur de croire encore plus à cette histoire et donc d'être plonger plus profondément dans l'intrigue.
L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et rapide. Ainsi, le manga ne perd rien de sa valeur.
En conclusion, vous l'aurez compris c'est un coup cœur pour cette série et ce tome qui est un excellent manga sur tous les points de vues.
Ma note est de : 18 sur 20.

lundi, juillet 23, 2012

Rules tome 1

La présentation

Rules tome 1 est un yaoi-yuri écrit et illustré par Miyamoto Kano. Il est édité par Taifu Comics. Il est paru le 28 juin 2012.
Il existe un tome en France et 4 au Japon où la série est terminée.
Il est vendu au prix de 8,99 euros.
Il est déconseillé aux moins de 16 ans.












L'histoire

Yuki est au lycée, il ressent un complexe d'infériorité à cause de son homosexualité. Afin d'oublier son amour pour Atori, un élève de la même classe, il passe une nuit avec Hikaru, un bisexuel un peu plus âgé que lui. Bien qu'étant déjà amoureux de quelqu'un, Yuki se sent bien dans les bras de Hikaru. Un jour, Atori les surprend en train de s'embrasser...

L'analyse


Autant l'avouer de but en blanc : je ne suis pas spécialement adepte du yaoï. Le genre d'un manga m'importe peu, du moment que le scénario est bon. Malheureusement, comme pour le hentai, et le yuri bien souvent le scénario est laissé de côté au profit du fan-service.
Les seuls yaois ayant réussi à me plaire jusqu'à présent sont « le jeu du chat et de la souris » de Setona Mizushiro et « Le labyrinthe des sentiments » de Yoneda Kou.

C'est donc pleine d'appréhension que j'ai commencé la lecture de celui-ci. Aux premières pages on remarque le style un peu vieillot de l'auteure. Après vérification, la publication au Japon date de 2007,ce n'est donc pas si ancien que cela. J'en déduis que c'est dû au trait de l'auteure. Malgré tout, ça ne gêne pas la lecture. On s'y habitue rapidement et le scénario prend le pas sur le graphisme.

Bonne surprise, l'histoire est de qualité. Nous avons affaires à une histoire d'amour complexe, ne se résumant pas à : qui couche? Qui est le uke et qui  est le seme ?  La mangaka aborde le mal-être que peuvent ressentir certains ados vis-à-vis de leur entourage. La peur d'être rejeté. Le mal que l'on peut se faire à soi même lorsqu'on est mal dans sa peau.

 Le plus souvent dans les yaois, tous les hommes sont gays et on ne se pose pas plus la question que ça. Ici, les amis du héros sont hétéros, y compris le garçon dont il est amoureux. Nous allons les observer apprendre à gérer leur relation une fois le coming-out de Yuki fait.

Les personnages ont une psychologie assez fouillée. Hikaru est particulièrement intéressant. On sent une grande mélancolie dans ce jeune homme. De même que l'on ne connaît quasiment pas son passé, il m'intrigue fortement pour être honnête.
On suit donc l'évolution d'une relation de couple qui n'en est pas vraiment un, et une relation amicale plutôt ambiguë. Mes attentes sur la qualité du scénario sont comblées.

Un petit bémol concernant le découpage. Beaucoup de cases par page. La lecture n'est donc pas très agréable, une impression d'étouffer. C'est beaucoup trop rempli.

Taïfu nous propose un tome soigné, sans coquille. Rien de particulier à signaler.

Je vous conseille réellement d'acheter « Rules » car c'est non pas un yaoï de qualité mais tout simplement un bon manga. Il est noté en bas de couverture qu'il est réservé à un public averti (16 ans). Alors évidemment il y a quelques scènes de sexe, mais rien de bien méchant. L'ensemble reste assez suggestif. Bien sûr je ne vous dirais pas de le prêter à votre petite cousine de douze ans, mais je pense qu'à quatorze ou quinze ans ça ne choque pas trop.


                                                                                                          Sonate

Manga donné pour revue.




lundi, juillet 23, 2012

Interview d'Anna Hollmann lors de la Japan Expo

J'ai eu la chance de pouvoir rencontrer et parler avec Anna Hollmann ( Stupid Story ) qui se trouvait sur le stand deTaïfu Comics pour y effectuer des dédicaces.
Elle a gentillement accepté de ma faire une dédicace et de répondre à quelques questions.










- Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Anna, je suis une artiste allemande et auteure du manga : Stupid Story.

- Comment êtes-vous devenu mangaka ?

J'ai commencé à être attirée par l'univers du manga en voyant Sailor Moon. C'était un passe-temps au début. J'ai commencé à écrire Stupid Story juste pour m'amuser et je l'ai publié dans un premier temps sur un site communautaire. Par la suite, on m'a conseillé de faire publier Stupid Story pour le faire connaître à plus de personnes et de façon plus sérieuse.

- Aviez-vous écrit d'autres oeuvres avant Stupid Story ?

Oui, avant Stupid Story, il y a eu des petites histoires faites avec d'autres artistes allemands.

- Combien de tomes pour Stupid Story avez-vous prévu de publier au total ?

Malheureusement, Stupid Story se termine avec le troisième tome qui vien de paraître.

- Pouvez-vous nous présenter en quelques mots Stupid Story ?

C'est une histoire sur deux garçons qui tombent amoureux. C'est une histoire amusante. Les personnages ne se prennent pas au sérieux. C'est stupide comme le nom du manga l'indique.

- Quel est votre personnage préféré ?

Mon personnage préféré est : Alan car il est facile à dessiner.

- Quels sont vos futurs projets ?

Je n'ai rien planifié pour le moment car j'ai passé beaucoup de temps à travailler et j'ai besoin de faire une pause.

- Est-ce la première fois que vous vous rendez en France et que pensez-vous du public français ?

C'est la deuxième fois que je me rends en France à l'occasion de la Japan Expo mais la troisième fois que je me rends à Paris.
Les français sont gentils, très cools en particulier les gens de Taifu.

- Comptez-vous revenir en France l'année prochaine pour la Japan Expo ?

Cela ne dépendra pas de moi mais de la maison d'édition et de mes super fans français.

- Comptez-vous dans ce cas revenir en tant que simple visiteuse ou invitée ?

Pourquoi pas.

- Avez-vous un message à faire passer à votre public français ?

Oui, bien sûr. Je voudrais les remercier de leur soutien et d'être gentil, c'est vraiment un très bon public.



Je tiens à remercier Taifu Comics et Anna Hollmann pour leur gentillesse et le temps qu'ils ont bien voulu m'accorder.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -