Archive for 07/26/12

jeudi, juillet 26, 2012

Furo nous présente Run 8 lors de la Japan Expo

Lors de la Japan Expo, sur le stand d'Amilova, j'ai pu rencontrer et discuter avec le scénariste de Run 8 : Furo. Il a accepté de nous présenter son oeuvre.













- Pouvez-vous nous présenter Run 8 ?

C'est de la dark fantasy. C'est ma femme Mimi qui dessine. C'est comme un shônen mais en plus sombre. C'est épique mais pour les adultes. C'est plus violent qu'un shônen.
Il y a deux peuples les noctals ( qui vénèrent la Lune ) et diurnes (  qui vénèrent le Soleil ).
Quand ils se rencontrent, ils entrent dans une folie furieuse. Ils s'entretuent obligatoirement. C'est comme un sixème sens chez eux. Ils foncent l'un sur l'autre et cela donne lieu à des carnages. Cette haine est vénérée, c'est comme une religion. C'est sacrée.
Les héros ne ressentent pas cela. Cela est donc considéré comme une hérésie. Ils se cachent. Au début, on voit comment ces personnages vont se rencontrer. Ils vont le faire sous le couvert d'une organisation Eclipse qui réunit toutes les personnes insensibles.

- Comment la série a-t-elle vue le jour ?

Il existe 2 tomes. En 2009, on a débuté le projet. Au début, je faisais des fanzines sur des stands comme Méluzine. En 2011, je me suis inscrit sur Amilova.com et Troy a beaucoup aimé mon projet et il a pensé que c'était un boulot de qualité. Il a donc voulu les imprimer.

- Combien de tomes prévoyez-vous pour cette série ?

Entre 25 et 30 tomes. Elle est prévue comme une série à la japonaise. Il faut que l'histoire prenne le temps de s'installer sans jouer la rallonge.

Je tiens à remercier Amilova et Furo pour leur gentillesse et leur accueil.

jeudi, juillet 26, 2012

Cobra, the space pirate. Edition spéciale le rugball

Fiche technique

Cobra, the space pirate est un shônen écrit et illustré par Buichi Terasawa. Il est édité chez Taifu Comics. Il s'agit d'une édition spéciale pour ses 30 ans. Il est paru le 13 décembre 2007. Il s'agit ici d'un épisode spécial : le rugball.
La série compte 17 tomes en France et 16 au Japon ( elle est finie ).
Un animé et des OAV existent.
Ce manga compte 200 pages, il n'y a pas de chapitre, il est vendu au prix de 12,95 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.









Résumé

Dominique demande à Cobra de s'inscrire dans une équipe de rugball afin de trouver des preuves d'un trafic de drogue orchestré par la Guilde des Pirates de l'espace. Cobra se retrouve donc sur la planète Rale afin d'intégrer l'équipe des Saxons rouges. Il se fait passer pour Joe Gillian et rencontre Rand, le responsable du stade et principal suspect du trafic.
Rand, devant les qualités sportives de Joe, lui demande alors de prendre la tête d'une équipe de réserve afin de disputer une rencontre avec l'équipe première. Joe choisit contre toute attente les membres de l'équipe Z réputés comme étant les plus difficiles...


Avis

Cet épisode spécial de Cobra est très célèbre et je dois qu'en le lisant j'ai compris pourquoi. C'est tout simplement génial. Une bonne dose d'action, de sport, de suspens et d'humour noir : le parfait mélange pour faire un excellent manga.
L'action est omniprésente dans Cobra et je dois dire que l'on ne s'ennuie pas, je dirai même plus on n'a pas le temps de respirer. Tout s'enchaîne à grande vitesse et on dévore ce tome en un rien de temps tant on est pris dans le feu de l'action. L'action repose sur un schéma tout simple mais diaboliquement efficace grâce au personnage de Cobra et à la mise en scène. En effet, on a affaire un héros qui paraît invincible avec un genre bad boy qui parvient à vaincre tous ses ennemis en un clin d'oeil. Mais franchement on aime cela et le côté mi-crapule mi-justicier est surperbement bien mis en avant permettant de donner vie à un héros attachant. D'un certain côté il me fait penser à Luffy de One Piece
Le sport est mis à l'honneur dans ce tome spécial avec le rugball qui est un mélange de baseball et de football américain. Cela donne naissance à un sport ultraviolent et donc à un match très physique. Cela donne du piquant à l'histoire et renforce le côté spectaculaire de l'action.
Le suspens est également au rendez-vous car on ne sait jamais quels sont les plans de Cobra ni comment il va s'en sortir. En effet, même s'il paraît invincible et que l'on se doute qu'il va réussir, on se demande comment il va faire. De plus, les rebondissements et les situations inattendues sont nombreux. Cela donne encore plus de relief et de charme à la trame narrative.
Cobra, aime faire de l'humour tout au long du manga et cela donne un certain charme à ce personnage qui en possède déjà beaucoup.
Le personnage de Cobra à lui seul fait vivre ce manga de part sa personnalité et de part ses actions.

Les illustrations sont en couleur ce qui est fort agréable et cela rajoute du charme à ce manga. Sinon la qualité même des dessins est correcte sans être extraordinaire.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable.

En conclusion, cet épisode spécial de Cobra est excellent et je le recommande aussi bien à ceux qui connaissent Cobra qu'à ceux qui connaissent pas Cobra.

Scénario : 10/10
Illustrations : 6/10
Intérêt général : 10/10

Manga donné pour revue

jeudi, juillet 26, 2012

Scary Lessons tome 5

Fiche technique

Scary Lessons tome 5 est un shôjo écrit et illustré par Emi Ishikawa. Il est édité par Tonkam. Il est paru le 2 juillet 2012.
En France 5 tomes sont disponibles et 11 le sont au Japon ( série en cours ).
Ce tome comporte 192 pages regroupées en 5 chapitres et en deux annexes pour un prix de 6,99 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.











Résumé

Retrouvez ici les aventures de Misa qui aime dire du mal des autres sur internet, d'une joueuse de basket qui veut gagner à tout prix et de pleins d'autres jeunes filles ...

Avis

Nous voici donc arrivé au cinquième tome de Scary Lessons et je dois dire que la série me plaît toujours autant.
Pourquoi me direz-vous, tout simplement car les tomes se suivent et ne ressemblent pas.
Certes le thème général reste le même :  des leçons de morales sous forme de petites histoires effrayantes mais les histoires se suivent sans pour autant se ressembler. La base des histoires est bien entendues la même car on est dans un shôjo, il ne faut pas l'oublier même si cela ne paraît pas forcément évident à la lecture du manga. En effet, on est bien loin des belles histoires d'amour à l'eau de rose. Ici on est plutôt dans les histoires tristes avec des monstres, de la magie et du fantastique. Cependant comme dans les shôjos les personnages principaux sont des lycéennes ou des collégiennes. La base comme je disais est donc une ou plusieurs lycéennes qui apprennent à leurs dépends qu'il ne faut pas faire certaines choses. Sur cette base après nous avons toutes sortes de mises en scène, d'histoires et de fins ce qui rend chaque tome et chaque histoire agréable, divertissant et original.
Ce manga est vraiment frais et divertissant. On peut le lire pour se détendre, se changer les esprits ou à n'importe quelle occasion. On se prend pas la tête ce qui est fort appréciable.  Les histoires de ce tome sont assez sympas et font parties de mes préférées. Elles sont vraiment originales et palpitantes. Jai beaucoup aimé.
Les illustrations sont dignes de shôjos avec un style fin et élancé. Des personnages masculins qui sont efféminés. Bref, ils ont toutes les caractéristiques des shôjos. J'aime beaucoup cela même si elles sont de qualité moyennes.
L'édition est bien permettant une lecture fluide et agréable. Chaque chapitre correspond à une histoire et à la fin on a le droit à des fins supplémentaires pour certaines histoires.
En conclusion, je dirai que ce manga sans être excellent est un bon manga agréable à lire.

Scénario : 6/10
Illustrations : 5/10
Intérêt général : 7/10


jeudi, juillet 26, 2012

Amilova tome 2

Fiche technique

Amilova est un manga écrit par Troy.B et Salagir, il est illustré par Gogéta.Jr. Il est édité par Amilova. Il s'agit d'une réédition en format manga même si on lit dans le sens européen. Il est paru fin 2011. En France trois tomes sont disponibles, la série est en cours.
Il comporte 176 pages regroupées en 5 chapitres avec un bonus et un Fan Arts pour un prix de 6,90 euros.










Résumé

Les incroyables aventures d'Amilova, une jeune fille qui découvre des pouvoirs de feu !

Dans ce tome, elle doit lutter pour survivre et elle se souvient de son passé.

Avis

Avec ce deuxième tome d'Amilova on rentre un peu plus dans l'action que dans le comique et on se croirait dans un épisode d'Heroes.
En effet, place ici aux pouvoirs spéciaux, aux affrontements avec les unités spéciales et donc à l'action. Amilova se retrouve confronter à une espèce d'armée qui en veut à sa vie et elle doit utiliser ses pouvoirs pour s'en sortir. Tout devient plus impressionnant, plus rapide et donc plus sérieux.
Le rythme s'accélère après un début de tome plutôt nostalgique et assez mou, cette acélération est la bienvenue et redonne du peps à Amilova. Ainsi le lecteur est pris dans le feu de l'action et est surpris par l'intensité de l'affrontement. C'est agréable d'être surpris ainsi car cela relance l'intérêt pour la série.
Le début du tome était donc un peu mou comme je l'ai dit car c'est un grand flashback qui est certes intéressant et instructif mais qui par sa longueur et son positionnement en début de tome peu parfois être un peu lassant. Cependant cela permet de comprendre le personnage d'Amilova, de comprendre contre qui elle lutte et donc cela pose les bases de l'intrigue. Ce passage était donc nécessaire voir même indispensable.
L'intrigue ici prend en profondeur et en intérêt. On comprend mieux les enjeux et on peut deviner un peu comment l'histoire va se profiler et cela donne envie de lire les tomes suivants.
On comprend mieux les personnages et leurs rapports ainsi on sent un véritable travail derrière la création de ceux-ci ainsi que sur les intéractions qu'ils vont avoir les uns avec les autres.
Amilova apparaît ici sûr d'elle voir prétentieuse et comme une justicière ce qui est une grande évolution par rapport au premier tome. C'est très bien pensé que de faire évoluer ainsi les personnages. C'est comme les héros qui au début sont faibles et paraissent incompétents mais qui finissent grâce à des batailles ou des entraînements par devenir de véritable héros. Amilova ici a pris conscience de son pouvoir et sait ce qu'elle doit faire.

Les illustrations sont très bien faites et agréables à regarder. Cela permet de prendre du plaisir à la lecture de ce tome et aussi de donner plus de valeur au manga ainsi qu'à l'intrigue.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable. Les bonus à la fin sont toujours sympas et permettent de voir tout le travail. C'est un excellente idée.

En conclusion je dirai qu'Amilova devient meilleur au fil des tomes ce qui est prometteur pour la suite. C'est un très bon manga pour se divertir. J'ai beaucoup aimé.

Scénario : 8/10
Illustrations : 8/10
Intérêt général : 9/10

Manga donné pour revue.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -