Archive for 07/30/12

lundi, juillet 30, 2012

Adekan tome 2

Fiche technique

Adekan tome 2 est un shôjo écrit et illustré par Nao Tsukiji. Il est édité par Ototo. il est sorti le 31 mai 2012.
En France on compte 2 tomes et 5 au Japon ( série en cours ).
Ce tome comporte 192 pages pour un prix de 7,99 euros.
Il est déconseillé aux moins de 14 ans.













Résumé

Shirô, un fabricant de parapluies lascif et sensuel, rencontre Kôjirô, un lieutenant de police au sang chaud et amoureux de justice, dans un univers fantastique et médiéval où l'extraordinaire surpasse bien souvent la raison. Ils se retrouvent confrontés tous les deux à une série d'incidents rocambolesques et paranormaux dans le bas quartier de leur ville...

Avis

Ce second volume d'Adekan continue sur sa lancée. Rien de nouveau à l'horizon mais c'est pourtant avec plaisir que nous retrouvons nos deux héros. A l'instar du volume précédent le format une enquête/un chapitre est repris, tout en gardant une trame continue en second plan.

Les enquêtes sont plutôt bien pensées, mais il est dommage que l'auteure choisisse de nous les clore aussi rapidement. Cela donne par moment l'impression que l'histoire n'est qu'un prétexte pour montrer nos protagonistes dans leur pastiche de boy's love.

Je suis mitigée quant à ce gag répétitif. On sait d'avance qu'à un moment ou à un autre Shirô et Kôjirô font se retrouver à moitié nus posant lascivement. Alors certes ils sont beaux, et leur anatomie magnifiquement dessinée mais à force ça devient lassant. Je ne dis pas que l'auteure devrait supprimer toutes ces scènes (surtout pas ! j'en pleurerais !) mais peut être un peu moins en abuser.

Il est également amusant de relever, comme pour le tome , quelques anachronisme disséminés ça et là au fil des pages. Tsukiji Nao nous fait d'ailleurs un petit hommage aux Beatles dans ce volume (saurez-vous le retrouver?)

En revanche sur le rythme des scènes d'action, il y a encore pas mal de progrès à faire Ce n'est carrément pas son fort. Les positions sont tellement exagérées qu'on a plus l'impression qu'ils défilent pour Lagarfield que d'assister à un combat. Dommage parce que la maîtrise du mouvement est bien là.

Les dessins sont toujours aussi fabuleux. La mangaka arrive à retranscrire la folie dans le regard de ses personnages, conférant une ambiance légèrement malsaine par moments. Et je ne me lancerai pas dans l'éloge de ses protagonistes masculins, mes couinements vous casseraient les oreilles aussi sûrement qu'un larsen.


Comme dans ma précédente chronique je vous recommande l'achat de ce tome. Le troisième (à paraître le 30/08/2012) sera décisif de mon côté. Si l'histoire gagne un peu plus en profondeur je continuerais, mais si le format reste le même je me contenterais de le classer dans la pile des « mangas à finir un jour quand je n'aurais rien d'autre à acheter » (entre nous on sait TOUS ce que ça veut dire).


NB : l'éditeur nous présente le manga en tant que shojo alors que dans le bonus il nous en parle comme un seinen, Terme qui me semble un peu plus approprié.




                                                                                                          Sonate

Manga donné pour revue.

lundi, juillet 30, 2012

Run 8 tome 1

Fiche technique

Run 8 est un shônen écrit Furo et illustré par Mimi, tous deux issus du Studio Takoyaki. Il est édité par Amilova.
Il a été édité en 2011.
En France il existe deux tomes et la série est en cours.
Ce tome comporte 4 chapitres pour un prix de 6,65 euros.
Ce manga s'adresse à un public averti.






Résumé

Lequel des deux astres est le dieu céateur le Soleil ou la Lune ? Depuis l'aube des temps cette question divise l'humanité en deux clans : les diurnes qui vénèrent Diü, le dieu solaire, et les noctales qui vouent un culte à Nocty, le dieu lunaire.
Au fil des âges, cette animosité qui enflait généra le furör, une folie meurtrière qui poussait les membres des factions ennemies à s'entretuer au moindre contact.
Pourtant, une poignée d'humains échappe miraculeusement à l'emprise du furör, d'autres encore héritent de pouvoirs étranges. C'est le cas de Skaln et Topazio, en quête de ces êtres d'exception, touchés aux aussi par ces anomalies.

Avis

Ce manga possède une bonne narrative et une bonne dose d'action, ce qui donne de l'intérêt à la lecture de ce dernier.

La trame narrative est vraiment la clé de ce manga. En effet, le scénario étant bien construit et riche cela en fait le nerf névralgique de la série. Ce scénario me fait penser aux guerres de religion et nous montre à quel point l'homme peut devenir fou et violent pour défendre une religion. Cela reflète bien l'histoire de l'humanité, son présent et son futur. L'auteur nous conduit donc à une reflexion sur notre hsitoire, notre présent et notre futur. Cela conduit à réfléchir sur nos actes, nos valeurs et nos croyances. C'est vraiment un manga riche et intéressant de par ce point de vue là. C'est une bonne réflexion que mène l'auteur.

L'action est au rendez-vous dans ce manga explosif. En effet, il ne passe pas une page sans un rebondissement ou un affrontement que se soit moral ou physique. C'est palpitant. On n'a pas le temps de s'ennuyer. Les combats sont nombreux et impressionnants. Dès le début on sent l'ambiance de guerre, de furie et de brutalité ce qui nous met tout de suite de le bain et cela ne désemplit pas tout au long de la lecture.

La magie et le fantastique sont omniprésents de part l'univers et les superpouvoirs de certains personnages. Cela donne un côté merveilleux et lointain tout en faisant référence à la vie réelle de part les réflexions. C'est vraiment bien pensé.

Pour alléger un peu cette atmosphère sombre et pesante, on peut trouver quelques pointes d'humour ce qui est fort appréciable. Quelques grammes de rire dans un monde brute. Cela se voit à travers les illustrations qui reprennent la déformation des personnages pour faire rire, ce qui est un procédé classique des mangas. On le voit aussi par le ridicule de certaines situations ou repliques. Cela se voit aussi à travers les clins d'oeil tel que celui fait à Totally Spies.

Les illustrations sont très belles et renforce l'intérêt du manga. Elles permettent de bien mettre en évidence les combats, les émotions et les actions. Cela est la preuve d'un grand talent et d'un grand travail apporté à cela. Je dois dire que cela permet une lexture encore agréable et renforce l'envie de lire ce manga.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et rapide.

En conclusion, pour toutes les raisons que je viens de citées, Run 8 est un bon manga que j'ai apprécié.

Scénario : 9/10
Illustrations : 8/10
Intérêt général : 7/10

lundi, juillet 30, 2012

Preview de Dictatorial Grimoire tome 1


Lors de la Japan Expo sur le stand de Doki Doki j'ai pu avoir un extrait gratuit de Dictatorial Grimoire.

Fiche Technique

Dictatorial Grimoire tome 1 est un shônen écrit et illustré par Kanô Ayumi. Il est édité par Doki Doki. Le premier tome sortira en septembre et le second en novembre.
En France aucun tome n'est disponible pour l'instant et au Japon la série est finie avec trois tomes.
Il sera vendu au prix de 7,50 euros.
Il sera déconseillé aux moins de 12 ans.












Résumé

Grimm Ototgi, le descendant des frères Grimm, auteurs des célèbres recueils de contes, découvre un mystérieux ouvrage dans le manoir familial où il vient d'emménager. En l'ouvrant il ne se doute pas que les personnages célèbres du recueil vont surgir sous son nez, bien réels ! Et le moins qu'on puisse dire, c'est que Cendrillon, Blanche-neige, le Petit chaperon Rouge... ne sont pas tout à fait comme vous les imaginer.

Avis

C'est le retour en force des frères Grimm avec ce manga qui s'inscrit dans la mode actuelle que l'on trouve autour de ces frères entre les séries et les films qui en parlent.
C'est donc un thème populaire et à la mode dont il va être question. Je dois dire que j'aime beaucoup ce thème et que les premières pages m'ont beaucoup plu.
Certes comme souvent en ce moment ce manga va présenter une face sombre et déroutante des frères Grimm mais je trouve cela bien fait.
Le peu que j'ai pu lire annonce un manga prometteur avec du suspense, de la magie, du fantastique, de l'action et un peu d'angoisse. Un parfait mélange pour faire un bon manga.
On sent bien le mystère et le suspense dès le début ce qui donne envie de lire et d'acheter le premier tome.
Le fait que se soit une série courte est aussi un bon point car cela évitera les rallonges inutiles et l'essoufflement de la série.

Les illustrations sont belles et agréables. J'aime beaucoup.

En conclusion je dirai que Dictatorial Grimoire est un manga prometteur que j'ai hâte de lire.



Vous pouvez voir des extrait sur le site de Doki Doki.

lundi, juillet 30, 2012

Iosys à la Japan Expo

Lors de la Japan Expo j'ai pu découvrir un groupe de musique japonais : Iosys.

Je vais commencer par les présenter.

Ce groupe est principalement connu pour sa production d'arrangements et de remixes de la série Toho Project, sa spécialité depuis 2005. Il doit aussi sa célébrité à ses clips animés très populaires, aujourd'hui sur YouTube, et auparavant sur "Nico Nico Douga".

Voici le site du groupe : http://www.iosysos.com/

Ils ont accepté de répondre à quelques questions en présence d'une traductrice et de leur manager en France.

- Quel genre de musique faites-vous ?

C'est un mélange de "Muay", fille mimi un peu de mangas et de son Hard Core qui est très speed.

- D'où vous vient l'inpiration ?

Du dieu Toro.

Manager : L'inspiration d'origine est Project ( jeu ). C'est un mouvement de mode japonais. C'est très complexe. Iosys est composé de deux musiciens.

- Qu'avez-vous composé ?

On a fait des musiques pour des mangas et des jeux vidéos.

Manager : Il le font de façon libre. C'est un réseau indépendant d'otaku.

- Quel est votre morceau préféré ?

La chanson numéro deux. C'est le premier que l'on a composé. C'est donc le meilleur selon nous.

Manager : Ils ont fait des remix de ce morceau sur deux albums.

- Que pensez-vous de votre venu en France et du public français ?

Manager : C'est la première fois qu'ils viennent.

On ne pensait pas avoir autant de fans. On est étonné de cela. C'est impressionant.

- Comptez-vous revenir et avez-vous un message pour vos fans ?

On reviendra.

Je tiens à remercier Iosys, leur traductrice et leur manager en France pour leur accueil et le temps qu'ils m'ont accordé.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -