Archive for 10/06/12

samedi, octobre 06, 2012

Waltz tome 3

Fiche technique

Waltz est un shônen écrit par Kotaro Isaka et illustré par Megumi Ôsuga. Il est publié chez Kurokawa. Ce tome est sorti le 23 août.
En France trois tomes sont disponibles contre 6 au Japon où la série est finie.
Ce tome comporte 192 pages regroupées en 5 chapitres pour un prix de 7 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.













Synopsis

La Cigale et Iwanishi ont échappé de justesse à la mort. Mais le répit est de courte durée car les tueurs sont toujours à leur poursuite. Iwanishi décide de se rendre au siège du Tic-Tac pour parlementer. Ses arguments et son talent d'orateur suffiront-ils à lui sauver la mise... une nouvelle fois ?

Avis

La partie d'échec commence !

Ce troisième tome qui marque le milieu de la série est centré sur la psychologie et la finesse. C'est le point culminant de la série. On sent que c'est là que tout va se jouer et que le moindre faux pas entraînera la perte de la vie. C'est prenant, haletant et passionnant. Qui manipule qui ? Quelles sont les véritables intentions de chacun ? Qui va remporter cette partie où la moindre erreur est directement sanctionnée ? Voilà toutes les questions que l'on se pose et dont on attend les réponses dans les prochains tomes.

Stratégie et manipulation sont les maîtres mots de ce tome et on sent que le maître en la matière et Iwanishi qui semble avoir tout prévu et toujours savoir ce qu'il faut faire. On se demande ce qu'il veut vraiment et ce qu'il ressent. C'est un grand mystère qui tient le lecteur en haleine. C'est un peu le fil rouge de la série. La Cigale semble perdue au milieu de cette partie, elle est comme le fou, imprévisible et capital pour remporter la partie. Iwanishi est à la fois le roi car sans lui la Cigale serait échec et mat et en même temps la reine car c'est la plus forte pièce pouvant se déplacer n'importe où à sa guise.

Les personnages évoluent donnant de l'ampleur à l'intrigue et relançant sans cesse l'intérêt du lecteur pour cette super série. C'est vraiment intéressant de suivre cela et de voir le rôle de chacun dans l'intrigue. On sent qu'ils font tous parties d'un immense échiquier et que chaque action a des répercussions sur tout le jeu. De ce fait, la donne est sans cesse renouveler et il faut s'adapter et changer de stratégies. On peut dire que l'on n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer et que l'on est tenu en haleine du début à la fin. C'est un combat de fins stratèges auquel nous assistons.

Cela prouve que l'auteur prend beaucoup de soin à construire son intrigue et qu'il est investit dans son oeuvre. C'est du grand art qui révèle un grand travail.

Les illustrations sont très belles, fines et détaillées mettant en valeur le travail de Megumi Ôsuga. Cela donne encore plus de plaisir à la lecture. Cela permet aussi de donner encore plus de charme à la série qui n'en manque déjà pas.

En conclusion, Waltz es tun excellente série qui ne cesse de gagner en intérêt. C'est un grand oui et un coup de coeur pour cette série qui va devenir une référence dans le genre.


Scénario : 10/10
Illustraions : 7/10
Intérêt général : 10/10

samedi, octobre 06, 2012

Saint Seiya the lost canvas tome 24

Fiche technique

Saint Seiya the lost canvas est un shônen écrit par Masami Kurumada et illustré par Shiori Teshirogi. Il est édité par Kurokawa. Ce tome est paru le 23 août.
En France 24 tomes sont disponibles contre 25 au Japon où la série est finie.
Un animé de cette série existe, il est diffusé sur la chaîne Mangas ( saison 2 inédite tous les mercredis à 20h10 ).
Ce tome comporte 208 pages regroupées en 9 chapitres pour un prix de 6,60 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.












Synopsis

Yôma et Tenma se font face ! La véritable nature et les motivations de celui-ci nous sont enfin révélées ! La Guerre Sainte arrive à son dénouement, opposant la couleur de la vérité à la puissance des poings !!!

Avis

Un combat dans l'espace temps ! Illusions contre Illusions !

Cet avant dernier tome est riche en action et en révélation. C'est vraiment palpitant que de suivre le combat du chevalier des gémeaux et de découvrir enfin qui est Yôma. Tout s'accélère et on sent que la fin est proche. Mais plus elle approche et plus l'issue semble incertaine. Que de suspens ! C'est à couper le souffle !

Le scénario est vraiment bien conçu et on sent que Masami Kurumada comme à son habitude a tout prévu et il arrive comme souvent à nous surprendre. On se rend compte aussi que comme dans toutes guerres dans Saint Seiya le véritable initiateur n'est pas celui que l'on pense et que quelqu'un manipule dans l'ombre. Bref c'est un beau dénouement qui conclut bien le magnifique spectacle que nous a offert Masami Kurumada. Il ne reste plus qu'à voir le dernier acte qui sort prochainement.

Les combats icic prennent une autre dimension. On sent le désespoir et l'impuissance face aux pouvoirs divins. Cependant héroisme et courage font que l'espoir renaît. Le combat ne sont plus rapides comme au début mais long, intense et de ce fait encore plus prenant. On arrive pas à se détacher et on lit jusqu'au bout pour savoir qui va gagner et comment.

Les illustrations sont magnifiques et on sent le soin et le travail que Shiori a apporté à la réalisation de ces dernières. C'est du grand art. Finesse et précisions sont de mises. C'est plaisant de voir cela dans un shônen car souvent les illustrateurs négligent ce côté là alors que cela donne aussi du plaisir à la lecture.

L'édition est bien faite mettant en valeur toutes les qualités de ce manga.

En conclusion, cet avant dernier tome est riche et passionnant. Cest un grand coup de coeur pour cette série mythique.


Scénario : 9/10
Illustrations : 8/10
Intérêt général : 10/10

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -