Archive for mai 2013

vendredi, mai 31, 2013

Seinen wa ai o kou chez Taifu-comics

Seinen wa ai o kou est le nouveau yaoi qui arrive chez Taifu-comics

Avec Seinen wa ai o kou, Taifu-comics  accueille une nouvelle mangaka, Hino Garasu, après Junko, et continue ainsi dans sa volonté de faire découvrir aux fans de nouvelles auteures yaoi .

Ayant un style graphique proche de celui de Rihito Takarai, Hino Garasu nous propose avec Seinen wa ai o kou une histoire touchante faite de simplicité et de poésie.










Synopsis

Kaede est un lycéen qui a du succès auprès des filles de son lycée. Malgré l’image de gentil garçon qui lui colle à la peau, celui-ci ne supporte pas les filles et leur attitude vis-à-vis des hommes mignons. Kaede cache en fait un lourd secret, il est gay et a du mal à s’assumer. Ne se trouvant pas assez beau, il pense qu’il ne trouvera jamais l’Amour. Ayant des sentiments pour son meilleur ami, Okuda, il refuse de les lui avouer par peur de se faire rejeter. Le seul moyen qu’il trouve pour devenir plus mignon et d’attirer l’attention de son ami est de se déguiser en fille. Cependant, cette expérience ne fera qu’empirer les choses et il finira pas se dégoûter encore plus…
Ayant compris qu’il ne pourra pas changer il décide alors de vivre comme si de rien n’était, mettant de côté ses sentiments. Avec le temps cette situation devient de plus en plus difficile à gérer et son entourage commence à se douter de quelque chose…

Fiche

Titre : The youth yearns love (titre provisoire)
Titre vo : Seinen wa ai o kou
Auteur :
Hino Garasu
Parution :
Novembre/Décembre
Format :
12.8 x 17.9
Prix de vente :
8.99€
Tomes parus en VO :
1 (série terminée)

Alors êtes-vous tenté ?

Source : Taifu-comics

vendredi, mai 31, 2013

Japan Expo dévoile la seconde partie des artistes du Live House

Les groupes angela, Urbangarde et la chanteuse folk Anam Kawashima seront présents à Japan Expo.



Le groupe angela

Ses titres sont rapidement choisis comme génériques d’anime populaires et vont même jusqu’à atteindre les premières places du top de l’Oricon à leur sortie. Kings sert ainsi de générique à l’animé K, Fortunes et Rikai to Hakai he no Préludes sont eux choisis pour Fafner in the azure : Heaven end Earth. La magie d’angela opère grâce à la voix unique de la chanteuse Atsuko mêlée aux arrangements et mélodies de Katsu.






Urbangarde

Composé de Yoko Hamazaki et Temma Matsunaga, le groupe propose une musique unique mêlant sonorités techno pop, new wave, punk et metal. Phénomène sur le web, le clip de Sailor fuku wo nuganaide a été vu plus de 500 000 fois sur internet. Une autre de leur vidéo a même été nominée pour le grand prix du 2ème festival International de cinéma organisé par Nico nico Douga. Artistes engagés, les membres d’Urbangarde utilisent la musique pour transmettre un message de paix et d’espoir aux personnes différentes et n’hésitent pas à pointer du doigt les problèmes de la société japonaise.








Anam Kawashima

Sa passion pour la musique naît très tôt, puisque c’est très jeune qu’elle accompagne son père à la guitare et au chant. Elle fait ensuite ses débuts dans le groupe Anam & Maki en 2000 avec le single Tatakae ! Nora Inu. Chanteuse et guitariste du groupe, elle contribue à cinq albums jusqu'à sa dissolution en 2008. Aujourd’hui productrice, Anam Kawashima parcourt le monde pour faire découvrir au public ses mélodies pop-folk.









Quel beau programme non ?

Source : Japan Expo 

vendredi, mai 31, 2013

Interview de Gen Urobuchi

Lors de sa venue à la convention Epitanime en tant qu'invité d'honneur j'ai eu la chance et l'honneur de pouvoir interviewer Gen Urobuchi.





- Quel a été votre parcours ?

Pour répondre de façon tout à fait honnête, je me suis le plus souvent laissé porté par le courant. Quand j'ai essayé de dessiner des choses par moi-même pour prendre une direction cela ne s'est jamais bien passé. Le plus souvent je me suis donc laissé porté par les choses.

- Dans quel domaine préférez-vous travailler ?

Je choisi ce qui m'amuse le plus sur le moment. En ce moment, je préfère être scénariste d'animé. Dans ce travail ce qui ressort le plus c'est que l'on rencontre beaucoup de monde. On rencontre énormément de génies dans leur domaine respectif. Pour un projet d'animation rien qu'en se laissant porter par le courant, je rencontre plein de gens extraordinaires et c'est ce qui me plaît le plus.

- Pourquoi avoir choisi de travailler sur l'animé : Puella Magi Madoka Magica ?

C'était un défi qui semblait amusant.

- Aimez-vous ce style de manga et d'animé ?

Je n'ai pas vraiment vu de série de Magical Girl et pour laquelle j'étais spécialement attiré. Si il n'y avait pas eu cette demande explicite du producteur, je me serai jamais vu le faire.

- Avez-vous un personnage que vous préférez dans Puella Magi Madoka Magica ?

Dans tous les personnages, j'ai mis de mes sentiments. Il y a des personnages au début avant qu'ils ne soient complètement accomplis, je ne savais pas trop comment ils allaient tourner. Peut être que l'on pourrait voir que Kyoko se démarque. C'est à dire que la dessinatrice de Puella Magi Madoka Magica  avait déjà dessiné les personnages en disant voilà en gros comment ils vont tourner. De ce fait, en voyant un personnage on voit quelle personnalité il va avoir. Kyoko est la seule dont le type n'est pas représenté.

- Quels sont vos futurs projets ?

Il y a le troisième film de Puella Magi Madoka Magica. Il y a certains projets avec un des réalisateurs de Gundam double 0. Il y a d'autres projets qui seront annoncés pour cet été.

Je tiens à remercier Gen Urobuchi d'avoir bien voulu m'accorder cette interview et toute l'équipe de la convention Epitanime pour m'avoir permis de le rencontrer.
Traduction effectuée par Stéphane Lapie pour le JSICMF et EPITANIME que je remercie également.

jeudi, mai 30, 2013

Clannad tome 5

Fiche

Clannad est un seinen écrit par Key et illustré par Juri Misaki. Il est édité par Ototo. Le tome 5 est sorti le 23 mai 2013.
En France 5 tomes sont disponibles et 8 le sont au Japon. La série est finie.
Ce tome comporte 192 pages regroupées en 5 chapitres. Il est vendu au prix de 7,99 euros.
Il est recommandé aux plus de 14 ans.












Synopsis

Deux mois sont passés depuis que Tomoya et Nagisa ont commencé à vivre ensemble. Maintenant que Tomoya s'est habitué à son travail, Nagisa décide qu'elle veut rencontrer le père de celui-ci. Tomoya doit se faire prier pour accepter, mais leurs retrouvailles se passent plutôt bien...

Avis

L'amour rend plus fort !

Ce cinquième tome de Clannad  s'inscrit dans la continuité du précédent mais même si on a l'impression de stagner au début, l'intrigue évolue et on sent qu'un nouveau tournant va être pris lors du prochain tome. C'est un tome de transition qui clôt une partie de l'histoire pour préparer l'avenir.

Tomoya est de plus en plus amoureux de Nagisa et ils semblent vivre un amour parfait. Tout se passe bien et la vie poursuit son cours malgré les coups durs et les déceptions. On voit ici la force de l'amour et la vie quotidienne d'un jeune couple qui recherche le bonheur et à rendre heureux son conjoint. C'est beau et remplit de bons sentiments le tout est très réaliste et proche la vie que l'on pourrait mener. Cela permet une immersion totale dans l'univers et l'histoire ainsi qu'une identification facile aux personnages.

Tomoya murit de tomes en tomes et prend conscience de beaucoup de choses il devient un homme. Il est conscient de ses responsabilité et s'affirme de plus en plus. On voit que l'amour peut transformer les gens et soulever des montagnes c'est une belle leçon de vie. Nagisa grandit moins vite mais va devoir prend un nouveau départ et mûrir car elle vient de finir le lycée. On sent que le couple et les personnages vont encore évoluer.

C'est aussi le temps des souvenirs ce qui donne un air mélancolique à ce tome. On se rappelle les débuts et on fait un bilan. On sent que la page doit être tournée qu'un autre avenir se dessine. C'est très humain et réaliste.

Les illustrations sont toujours belles, fines et détaillées.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable de l'œuvre.

En conclusion ce nouveau tome de Clannad es tune réussite qui conduit le lecteur toujours plus loin dans la vie de notre jeune couple. C'est beau et remplit de bons sentiments. C'est un très bon moment de lecture que nous offre Ototo.

Scénario : 8/10
Illustrations : 8/10

Intérêt général : 8/10

jeudi, mai 30, 2013

Hanayamata chez Doki-Doki

Hanayamata, un shôjo où la danse rythmique et l'amitié sont la clé de l'ouverture au monde arrive chez Doki-Doki.










La série  est en cours au Japon avec 3 volumes.










Synopsis


La danse et l'amitié pour s'ouvrir au monde !
Pour mieux supporter sa vie tristement banale Naru Sekiya, 14 ans, aime rêver à des mondes imaginaires. Jusqu'au soir où elle croise une jeune fille si gracieuse qu'elle semble flotter dans les airs... Serait-ce une fée ? Naru vient tout simplement de rencontrer sa nouvelle camarade de classe Hana. Extravertie, enjouée, spontanée, elle est à l'opposé de Naru... et elle va changer sa vie en l'entraînant dans le monde extraordinaire d'une danse festive japonaise, le Yosakoï !



Fiche

- Titre original : Hanayamata  / ハナヤマタ
- Editeur Japon : Hôbunsha
- Auteur : Hamayumiba Sô
- Type : Shôjo

- Sortie du volume 1 en août 2013 chez Doki-Doki





L'auteur de Hanayamata n'est pas inconnu en France, puisqu'il a déjà signé chez Doki-Doki la série Un Carré de ciel bleu.
Hanayamata a pour toile de fond la passion de Hana pour le Yosakoï, la danse énergique des matsuri ! Le plus souvent vêtus de tenues bariolées, les danseurs se réunissent pour effectuer des danses chorégraphiées sur des musiques rythmiques modernes.







Visuels

Serait-ce une fée ?




Serait-ce une fée ?



Venez rejoindre le club ! 




Le monde magique du Yosakoï.





Qu'en pensez-vous ?

Source : Doki-Doki.

jeudi, mai 30, 2013

Le studio Tatsunoko Pro s’expose à Japan Expo pour ses 50 ans

Pour sa 14ème édition, le festival retrace le parcours du studio Tatsunoko Pro autour d’une exposition rétrospective et projette plusieurs de leurs dessins-animés dont le Gatchaman original.

Tatsunoko Production Co., Ltd., studio d’animation fondé en 1962 en tant que collectif de mangakas, vient de fêter son 50ème anniversaire. Le studio a produit de nombreux manga en introduisant un système de séparation des tâches entre scénario et dessin. C’est la diffusion de la première véritable série TV animée du Japon, Astro, le petit robot (Tetsuwan Atomu), qui le pousse à se lancer dans l’animation avec sa première série télévisée : Space Ace (Uchû Ace).












Tatsunoko Pro. a conservé ce système de division des tâches au sein de l’équipe pour créer une multitude de dessins animés originaux. Les personnages sont conçus à partir d’une réflexion sur le récit qui prend en compte les opinions de nombreux membres du studio. C’est par ailleurs en intégrant des technologies inédites et en fournissant un travail méticuleux que Tatsunoko Pro. est devenue une société très influente dans le milieu de l’animation.









Le studio a également lancé des créateurs aujourd'hui à la pointe de leur spécialité, qu’ils soient scénaristes, character et mecha designers, ou réalisateurs. Depuis sa création, Tatsunoko Pro. a touché à tous les genres, et ses dessins animés sont appréciés dans le monde entier, quelles que soient les générations.

Pour fêter ce 50ème anniversaire, Japan Expo présente une exposition rétrospective dans laquelle vous découvrirez les premières œuvres à succès du studio comme Speed Racer (Mach Go Go Go) et retrouverez beaucoup d’oeuvres de Tatsunoko Pro. plus connues en France, comme Judo Boy, Robert dans la Bouteille (Hakushon Daimaô), Super Durand (Urashiman), Micky l’Abeille (The Adventure of Hutch, The Honeybee), Samourai Pizza Cats… ou encore Casshern Sins ou Karas.












Une attention particulière sera apportée à la série Gatchaman, aussi connue en France sous le titre : La Bataille des Planètes, dont le premier épisode (réalisé en 1972) sera diffusé le 7 juillet en salle de projections à Japan Expo.

Enfin, la chaine de télévision japonaise NTV débutera en juillet prochain la diffusion d’une série animée inédite pour commémorer le 40ème anniversaire de Gatchaman. Celle-ci se déroulera dans le Japon de 2015, avec de nouveaux héros… Son titre : Gatchaman Crowds.





Message du réalisateur de Gatchaman Crowds, Kenji Nakamura :

« Le monde fait aujourd'hui face à deux nouvelles situations. La première est que nos coeurs sont mis à nu par Internet, un fait sans précédent dans notre histoire. Nous ignorons comment interpréter les problèmes et troubles divers que cela cause, et les individus aussi bien que la société en sont désorientés.
La seconde est que dans notre univers complexe, tous les domaines d’études sont devenus de plus en plus spécialisés, et qu’il est désormais impossible pour un seul être humain d’en comprendre la totalité. Et pourtant, nous continuons à croire aveuglément que tout peut être administré par un unique leader, pourvu qu’il soit brillant.
Ces deux phénomènes que nous avons évoqués sont-ils dus au hasard ? Ne pouvons-nous pas profiter du fait que nos coeurs soient mis à nu pour réaliser des choses positives ?
Nous souhaitons faire évoluer Gatchaman Crowds en réfléchissant à cela.»

Cela donne envie non ?

Source : Japan Expo

jeudi, mai 30, 2013

Midnight Wolf

Fiche technique

Midnight Wolf (Kindan no Koi de Ikou)  est une série shôjo en 10 tomes terminés à ce jour, au Japon comme en France, d’Ohmi Tomu publiée chez Soleil. Il s’adresse à un public de + de 14 ans. On peut se le procurer pour 6.99 euros en librairie.















Synopsis

La jeune et jolie Hisako, banale employée chez un antiquaire, vit une parfaite idylle avec Yato, l’homme le plus bestial et sexy qui soit. Apparemment, rien n’aurait pu venir perturber leur amour jusqu'au jour où débarque dans leur vie un étrange homme d’affaire, Monsieur Sôma.
Ce dernier va tout faire pour les séparer car il connaît leur secret : Yato n’est pas un homme, il a plus de 300 ans et c’est un loup ! Hisako cédera-t-elle sous la pression de cet individu prêt à tout pour arriver à ses fins ? 

Avis

J’ai eu du mal à me décider à acheter ce manga car je trouvais que l’histoire du loup-garou n’était pas respectée et je me demandais si j’allais lui trouver un quelconque intérêt. Et c’est en lisant en ligne les chapitres, non publiés, expliquant le début de l’histoire que j’ai eu un coup de foudre. C’est une histoire légère, pleine d’amour et surtout d’humour. Yato, ce loup de 300 ans, est un vrai  pervers même sous sa forme animale et ne cesse d’embêter notre héroïne. Cependant, n’imaginez pas que tout est rose dans leur vie, entre des protagonistes qui souhaitent leur séparation, le fait que l’amour entre un loup, même si il est capable de se transformer en homme, et une humaine n’est pas facile, et certains esprit qui se déchaînent, il y a certains moments de doutes et de profondes tristesses ce qui rend ces héros d’autant plus attachants.

Je trouve cependant dommage que les premiers chapitres qui m’ont fait découvrir cet univers ne fassent pas parti du tome 1 car sans eux, on peine à tout comprendre (la publication de ce tome a en effet été stoppé, en espérant qu’avec le succès qu’à la série, les éditeurs reviennent sur cette décision).

L’univers est joyeux, dans le monde dans lequel nous évoluons tous les jours, en rajoutant ce personnage totalement différent et qui, pourtant, s’adapte parfaitement. Le ton est léger, rempli d’amour et de joie de vivre bien que certains doutes viennent obscurcir ce merveilleux tableau. Malgré cela, ce que l’on retient de ce manga est bel et bien cet amour qui semble impossible et qui, pourtant, est si beau entre un loup de 300 ans et une simple humaine un peu gauche au grand cœur.

Comment ne pas s’attacher à ces personnages si naturels et qui se battent pour préserver leur amour malgré leurs différences ? Malgré le fait que l’amour entre un humain et un non-humain reste un sujet « banal » cette histoire parvient à trouver son authenticité. On parvient à ressentir leur attachement mutuel au point que notre cœur se serre, que l’on sourit en lisant certaines pages… La fidélité de leur amour ne peut que nous réchauffer le cœur.

Le scénario est fluide et nous permet un ressenti des émotions des personnages sans pareil.

Les illustrations sont vraiment très belles, l’illustratrice parvient parfaitement à diversifier les expressions de ses protagonistes et, malgré un loup parfois difficile à dessiner, elle s’en sort haut la main, surtout lorsque l’on sait qu’elle n’en avait jamais dessiné auparavant.

L’édition est parfois un peu compliquée (lecture en longueur plutôt que de droite à gauche par moment) mais rien d’insurmontable.

En conclusion si vous avez envie d’un manga empli d’amour et bien amusant qui, malgré tout, possède une véritable histoire et un vrai message à transmettre, vous trouverez votre bonheur ici.

Scénario : 8/10
Illustration : 9/10
Intérêt général : 9/10


Arkanne


mercredi, mai 29, 2013

XXIème convention Epitanime

Du 17 au 19 mai dernier s'est déroulé sur deux jours et deux nuits la XXIème convention Epitanime avec comme invité d'honneur : Gen Urobuchi qui a fait plusieurs séance de dédicaces.
Ce fut un moment convivial malgré la pluie où l'on alternait entre les stands en plein à l'air et ceux à l'intérieur. Des conférences, des animations et des concerts ont eu lieu ainsi que des séances de projections et de dédicaces.


L'ambiance

L’ambiance malgré le mauvais temps était chaleureuse et convivial. Les gens venaient nombreux cosplayés ou non. On était clairement dans une ambiance de fête et d'amusement.

L'ambiance

Cette convention a réuni les amoureux du Japon, des jeux vidéos et ceux qui voulaient simplement prendre du bon temps.

Les stands

Les stands étaient nombreux et variés. On pouvait retrouver : Manga Café, Ototo, Méluzine, Japan's Doors, Raconte moi un manga, Doujin Sphere,Taifu-comics, Alexian, Atsu Atsu, Manga Story et plein d'autres.
On alternait entre Kawaii, atypique et agréable découverte.




















Ce fut un vrai plaisir que de découvrir ses stands et de se promener au gré du vent entre ceux-ci



Les jeunes talents

Beaucoup de jeunes auteurs et illustrateurs étaient présents pour effectuer des séances de dédicaces et présenter leurs travaux. Ce fut très enrichissant et l'occasion de découvrir de futur talent très prometteur. Je reviendrai dans un autre article sur mes découvertes et coup de cœur.









Les animations

Projections, jeux, concours, défilés, concerts et autres animations étaient au rendez vous pour nous divertir tout en nous amusant. Cela permettez de passer un bon moment et de bien profiter de la convention.




Le cosplay

Comme à chaque convention on a pu assister à des défilés de cosplay et voir des cosplayers tout au long de la convention. Ce qui est toujours agréable et kawaii quand cela est bien fait.

Bilan

Cette convention fut une réussite et elle ne cesse de s'améliorer au fil des ans. Vivement la prochaine.

Plus de photos

D'autres photos

Les dernières photos


mercredi, mai 29, 2013

La famille de la collection 100%Hentai s'agrandit chez Taifu-comics

La collection 100% Hentai non censuré continue de s’agrandir chez Taifu-comics.

Lancée en mars 2013 avec How good was I ? de Yamatogawa et My lovely bitch dAmataki Akewo, la collection Hentai non censuré compte aujourd'hui 4 titres avec Ruri Ruri de Toshiki Yui sorti en avril et Witchcraft, autre one shot de Yamatogawa, sorti ce mois-ci.

En juin, vous pourrez découvrir Hot Infusion de Sahashi Renya, un recueil de 4 histoires aux graphismes toujours aussi aguicheurs.

Voici les prochains titres de cette collection


Partenaires particulières– Linda – 100% Hentai (non censuré)

Synopsis

Un recueil d’histoires hot !

Fiche

Titre :
Partenaires particulères
Titre vo : Mesu-saga
Auteur :
Linda
Parution :
25/07/2013
Format : 1
5 x 21
Prix de vente :
12.99€
Tomes parus en VO :
1 (série terminée)

Sex Festival– Kishizuka Kenji – 100% Hentai (non censuré)


Synopsis

Un festival d’histoires «hyper sexe» vous attend dans cette oeuvre de Kenji Kishizuka ! Vous adorerez suivre les expériences d’une barmaid très hot, de secrétaires voluptueuses et sensuelles, d’athlètes de «haut niveau» en compétences sexuelles et d’infirmières expertes en soins très très spéciaux.

Fiche

Titre : Sex festival
Titre vo : Konna ni Yasashiku Sareta no
Auteur :
Kishizuka Kenji
Parution :
22/08/2013
Format : 1
5 x 21
Prix de vente :
12.99€
Tomes parus en VO :
1 (série terminée)

Power play – Yamatogawa – 100% Hentai (non censuré)


Synopsis

Shadahl est un roi démoniaque assoiffé de sexe qui tente de rassembler en un harem toutes les plus belles filles du royaume. Ses plans sont contrecarrés par trois chevaliers-magiciennes, forçant son familier, Saha, à risquer un sort de téléportation. Malheureusement, dans sa hâte, Saha mélange au sort de téléportation et un sort de réincarnation… Des années plus tard, Shadahl, devenu Sadaharu, un otaku puceau fan de Hentai, voit tomber du ciel son ancien familier qui se transforme sous ses yeux en une beauté brune aux cheveux argentés…

Fiche

Titre : Power play
Titre vo : Power Play !
Auteur :
Yamatogawa
Parution :
26/09/2013
Format :
15 x 21
Prix de vente :
12.99€
Tomes parus en VO :
1 (série terminée)

Live Cum – Saigado – 100% Hentai (non censuré)


Etes vous tenté ?

Source : Taifu-comics

mercredi, mai 29, 2013

Les enfants loup

Fiche technique

Les enfants loup : Ame et Yuki est un film d’animation de Mamoru Hosoda grâce au studio Chizu qu’il a créé spécialement pour réaliser ce film et qui réalisera ses prochains. Ce film est sorti le 21 juillet 2012 au Japon et la France le diffuse près d’un mois plus tard devenant le premier pays distributeur de cette réalisation. Mamoru Hosoda a également réalisé La traversée du temps et collabore ici avec la doubleuse Aoi Miyazaki. Ce film mit trois ans à voir le jour.










Synopsis

Hana et ses deux enfants, Ame et Yuki, vivent discrètement dans un coin tranquille de la ville. Leur vie est simple et joyeuse, mais ils cachent un secret : leur père est un homme-loup. Quand celui-ci disparaît brutalement, Hana décide de quitter la ville pour élever ses enfants à l'abri des regards. Ils emménagent dans un village proche d'une forêt luxuriante…

Avis

« Rarement le vrai faux naturalisme de l'animation aura été aussi bien exploité qu'ici. Il permet, d'un magnifique trait de crayon et avec une précision virtuose du découpage, de conjuguer à la fois l'hyperréalisme de la vie de famille, le fantastique féerique des contes traditionnels japonais et un burlesque savoureux» Le Nouvel Observateur

« Mamoru Hosoda nous ensorcelle une fois encore avec ce sublime portrait de mère courage, au fil d'un scénario à la fois terriblement efficace et émouvant. » Les fiches du Cinéma

« Avec "Les enfants loups, Ame et Yuki", Mamoru Hosoda s'affirme sérieusement comme le nouveau maître de la Japanimation, maniant habilement les ellipses et révélant des qualités de conteur exceptionnelles. (...) Le résultat sait être à la fois drôle et émouvant, aventureux et compréhensible par tous. » TF1 NEWS

Digne d’un Miyazaki ! L’histoire est magnifique, envoutante avec un vrai message contrairement aux animés de notre époque. Personnellement je l’ai regardé en VOSTF et les voix des personnages nous transportes, surtout celle de la petite Yuki lorsqu’elle est enfant. Le graphisme est époustouflant de réalisme autant pour les protagonistes que pour les paysages. On rit et pleure avec eux, ils nous transmettent leur espoir et leur craintes comme si ils étaient réels et en face de nous.

Le message parle autant de la mère célibataire devant élevée seule ses deux enfants suite à la disparition de son mari, mais également de l’intégration des gens malgré leur différence et l’acceptation de leur différence. Mais un message supplémentaire y est intégré à mon plus grand bonheur : l’image du Loup dans la société. A travers ces hommes-loups, on apprend à mieux connaître ces animaux on découvre que ce sont les romans qui inculque une image fausse du Loup, mais également qu’au final ils ne sont pas si différent de nous puisque ces personnage arrive à s’adapter et qu’ils forment leur propre petite meute.

Ce film nous embarque dans une aventure magique, à la fois triste mais amusante ou l’on s’attache à tous ses personnages. Le scénario est fluide, sans anicroche, les dialogues sont autant amusants que durs.

Ce film sera également adapté en manga et en roman qui sortiront en juin, avec, en prime, un artbook que vous pourrez commander.

Il passe toujours en salle à ce jour et est sorti est DVD alors, si vous ne l’avez pas encore vu, vous n’avez plus d’excuses. A voir et à revoir, sans se lasser.





Arkanne


mardi, mai 28, 2013

La féérie débarque à Japan Expo avec le retour de Shiitake


nobi nobi ! annonce le retour de Shiitake à Japan Expo à l'occasion de la sortie de son nouvel album : Yôsei, le cadeau des fées.











Il s'agit d'une jeune illustrattrice originaire de la préfecture de Fukuoka, Shiitake se fait rapidement connaître au travers de son projet, Gensodo, d'illustrations et d'artbooks. D'abord remarquée dans le milieu des fanzines japonais ( dôjinshi ), elle publie en 2011 Kaguya, princesse au clair de lune aux éditions nobi nobi ! En 2012 , Shiitake publie Yôsei, dans le secret des fées.













Elle sera présente à Japan Expo et en libraire pour des séances de dédicaces.






Etes - vous séduits ?

Source : nobi nobi !

mardi, mai 28, 2013

A la rencontre de l'équipe de la web série : Les Souverains

Lors du festival Geekopolis, j'ai eu la chance de pouvoir rencontrer une partie de l'équipe de la web série : Les Souverains qui a bien voulu répondre à quelques questions.

Je vous laisse découvrir l'interview en vidéo.

L'interview

Je les remercie beaucoup pour leur gentillesse et leur bonne humeur.

Le site de la web série

mardi, mai 28, 2013

L'agence du tourisme et de l'office national du tourisme japonais à la Japan Expo

L'agence du tourisme et de l'office national du tourisme japonais s'associe à Japan Expo pour vous faire découvrir les charmes du Japon.

Les villes de Hikone, de Fukuoka, la préfecture et la ville de Kumamoto, les préfectures de Shimane et de Tottori, le bureau de la convention d'Okinawa ainsi que l'aéroport internaitonal de Chubu, sont tous représentés sur le festival.

Japan Airlines, partenaire voyage du festival permet au public de découvrir le Japon.

Source : Japan Expo

lundi, mai 27, 2013

Concours pour les 200 000 visites

Tout d'abord je tiens à vous remercier chaleureusement pour votre fidélité et votre soutien.
Mon blog est pour vous et est fait pour vous satisfaire.
C'est grâce à vous qu'il évolue et prend en importance.









Pour vous remercier et à l'occasion des 200 000 visites voici un nouveau concours.

Voici les lots en liste : 






The Arms Peddler tome 1 ( Ki-oon )

Tiger & Bunny tome 1 ( Kazé )

Cesare tome 1 ( Ki-oon )










Pour participer : 

- Laisser un commentaire avec le lot que vous désirez et un commentaire par rapport au blog ou à la série.
- Aimer ma page Facebook
- Partager le concours.

Doubler vos chances en vous abonnant à mon blog.

Le concours dure jusqu'à mardi 4 juin à minuit.

Bonne chance et encore merci ! :)

lundi, mai 27, 2013

Konbini - kun chez Taifu-comics

Les éditions Taifu-comics viennent d'acquérir un nouveau yaoi, Konbini-kun.

Avec Konbini-kun, Taifu-comics accueille une nouvelle auteure, Junko, plébiscitée par le public yaoiste français.

Avec ce titre, Junko nous livre à la fois une histoire légère et profonde par les thèmes qu’elle aborde.

De l’humour, des personnages touchants et un chat en bonus, découvrez Konbini-kun, un manga aux dessins soignés tout à fait dans l’air du temps.


Synopsis

Endou Horishi est un jeune garçon qui refuse de sortir de chez lui pour faire quoi que se soit. Un jour, pour rompre avec cette existence terne et ennuyeuse, il décide de trouver un emploi et commence à travailler dans la supérette de son oncle. Désireux de donner le meilleur de lui-même, Endou voit sa motivation en prendre un coup après sa rencontre avec Yamai Kouhei, un collègue très arrogant avec lequel il n’arrive pas à s’entendre. Avec le temps, Endou arrive un peu mieux à cerner Yamai et découvre une autre facette de celui-ci le jour où il le vit sauver un chat. Alors que leur relation s’améliore et qu'Endou s’adapte de mieux en mieux à la vie « normale », un événement va venir tout bouleverser…

Fiche

Titre : Konbini-kun
Auteur :
Junko
Parution :
Septembre/Octobre
Format :
12.8 x 17.9
Prix de vente :
8.99€
Tomes parus en VO :
1 (série terminée)


Etes-vous tentez ?

Source : Taifu-comics

dimanche, mai 26, 2013

Evénement le 6 juin Naruto le film - Road to Ninja au cinéma

Le jeudi 6 juin 2013 à 20h00 aura lieu une soirée événement dans toute la France pour la sortie du film : Naruto - Road to Ninja.

Le film sera diffusé en VOST.

Cette soirée est présentée par Prime Productions et Kana Home Video.











Au programme de cette soirée exclusive et pour fêter dignement la sortie de ce film en France voici le programme :

- Projection du dernier film « Naruto, Road To Ninja », inédit en France,
- Projection de deux épisodes de la série choisis par les internautes,
- Cosplay (dans les salles participantes),
- Karaoké des génériques de la série,
- Distribution de goodies pour chaque spectateur.


Bande Annonce

Synopsis

Kyûbi, le démon à neuf queues attaque le village de Konoha. Minato, le quatrième Hokage, et sa femme Kushina, vont sacrifier leurs vies, pour sauver le village. Avant de mourir ils vont sceller une partie du Chakra du démon dans le corps de leur fils... Naruto, la légende est en marche !
Seize ans plus tard, Naruto et les ninjas de Konoha repoussent une attaque des membres ressuscités de l'Akatsuki. Tout le monde fête la victoire en famille, sauf Naruto. C'est alors que l'homme masqué apparaît dans le village. Naruto part à sa recherche avec l'aide de Sakura mais ils se retrouvent pris au piège…


Site du film

Liste des salles







dimanche, mai 26, 2013

Présentation de Japan's Doors

Japan’s Doors est une boutique en ligne spécialisée dans la pop culture japonaise et les produits dérivés. Elle ne propose que des produits 100% officiels : artbooks, figurines, poupées, DVD, doujin games, jeux vidéo et presse jeux vidéo, mangas, espace hentai (doujinshi, artbooks et dakimakura), goodies, OST, produits de jeunes créateurs ... De plus, Japan’s Doors propose un service de recherche de produits (objet pop culture japonaise, rétrogaming, traditionnel japonais). Sur simple mail, nous vous établissons un devis sur l’objet de votre choix ou un listing chiffré des articles disponibles autour d’une série ou d’un thème.

J'ai découvert cette enseigne lors de la convention Epitanime et j'ai tout de suite était séduit par le choix et la qualité des articles. Les produits sont des produits officiels et à des prix tout à fait convenable. L'équipe est sympa et très disponible. On peut vraiment trouver sont bonheur car il y en a pour tous les goût dans tous les domaines.




















Le site

Japan's Doors