Archive for 02/06/13

mercredi, février 06, 2013

Zoom sur les titres de la collection 100% Hentaï de Taifu Comics

Le 21 mars 2013 Taifu Comics lancera sa nouvelle collection dont le nom est :  100 % Hentaï. Ce sera une version non censurée et en grand format ( 15X21 ).

Voici les deux premiers titres ( 2 ones shots ) de cette nouvelle collection :





How Good Was I ? Cette série est écrite et illustrée par Yamatogawa.

Synopsis

Venez découvrir 10 histoires toutes plus hot les unes que les autres !

Son prix sera de 12,99 euros.













My Lovely Bitch. Cette série est écrite et illustrée par Amatake Akewo.

Synopsis

Une femme au foyer s'ennuie avec son mari et décide de poster des photos osées sur internet. Amis quelqu'un le découvre. Que fera notre femme pour garantir son silence.Découvrez en plus trois autres histoires toutes aussi osées.

Son prix sera de 12,99 euros.



mercredi, février 06, 2013

Preview : Waltz tome 5

Fiche

Waltz tome 5 est un shônen écrit par Isaka Kotaro et illustré par Ôsuga Megumi. Il est publié par les éditions Kurokawa. Le cinquième tome sortira  le 14 février 2013.
En France cinq tomes seront disponibles et six le sont au Japon où la série est finie.
Ce tome comporte 192 pages regroupées en 5 chapitres. Il sera vendu au prix de 7 euros.
Il est déconseillé aux moins de 12 ans.









Synopsis

L'étau se resserre autour du Briseur de nuques et du Chapelier. 
Toujours sans nouvelles d'Iwanishi, la Cigale décide de passer à l'action et tente de retrouver l'homme par qui toute cette sordide affaire a débuté.
Ce qu'il va découvrir risque bien de redistribuer les cartes et compromettre les plans du Tic-Tac.


Avis

L'étau se resserre !

Ce cinquième tome de Waltz nous propose un mélange d'action et de manipulation sur un rythme endiablé. C'est palpitant, surprenant, haletant et donc passionnant. Cet avant-dernier tome nous fait passer à la vitesse supérieure et fait grimper l'adrénaline d'un cran encore. Plus les tomes passent, plus la série gagne en intensité et en intérêt.
La trame narrative nous entraîne vers un dénouement haut en couleur. L'intrigue est vraiment bien ficelé et nous propose beaucoup de rebondissements et de sueurs froides. Notre pauvre Cigale semble perdu au milieu d'une machination qui le dépasse mais il se bat de toutes ses forces. C'est comme une lutte pour survivre. On a l'impression qu'à la fin il ne doit qu'en rester un. Instinct survie et manipulation s'affronte dans un duel au sommet. Iwanishi paraît invincible et semble toujours avoir une longueur d'avance et tout contrôler.
L'univers est toujours aussi glauque en nous montrant les pires facettes de l'être humain. La présence de flashbacks permet de mieux comprendre les personnages et le monde dans lequel ils vivent. C'est une oeuvre qui ne cesse de faire à une critique de la société qui oblige les gens à lutter pour survivre, instaurant ainsi la loi du plus fort. C'est un monde dur et sans pitié que l'on nous présente à travers cette série.
L'action est omniprésente donnant au manga un rythme soutenu qui maintient l'intérêt du lecteur tout au long de la lecture du tome. La côté psychologique renforce l'intérêt et donne encore plus d'ampleur et de profondeur au scénario ainsi qu'aux scènes d'action.
Les illustrations sont magnifiques. C'est beau, fin, précis et cela constitue un des points forts de la série. Cela ravit les yeux et donne encore plus d'intérêt au tome. C'est appréciable de voir que même dans un manga d'action, l'illustrateur a attaché beaucoup d'importance aussi bien aux dessins qu'à l'histoire, cela donne un parfait équilibre qui est le gage des bonnes séries.
L'édition est bien faite offrant ainsi un plaisir de lecture intact. Une magnifique illustration en couleur est visible au début du tome ce qui est toujours plaisant.
En conclusion, ce cinquième tome de Waltz est excellent et confirme le fait que cette série est une référence dans le genre. C'est un grand coup de coeur comme pour tous les tomes.

Scénario : 10/10
Illustrations : 10/10
Intérêt général : 10/10

mercredi, février 06, 2013

Preview : Blood Lad tome4

Fiche

Blood Lad est un seinen écrit et illustré par Yûki Kodama. Il est publié par Kurokawa. Le quatrième tome sortira le 14 février 2013.
En France quatre tomes seront disponibles et sept le sont au Japon où la série est en cours.
Ce tome comporte 192 pages regroupées en 5 chapitres. Il sera vendu au prix de 7,65 euros.
Il est déconseillé aux moins de 14 ans.









Synopsis

Grâce à une super technique qu'il a lui-même inventée, Staz réussit à se débarrasser d'Akim, le redoutable démon mutant créé par Franken. Son frère Blaz doit maintenant tenir sa promesse et ressusciter Fuyumi avant que le corps de fantôme de cette dernière ne disparaisse entièrement. Blaz prélève un échantillon de force démoniaque de la jeune fille et dit qu'il doit tout d'abord procéder à des tests, mais il semble avoir une autre idée derrière la tête. Qu'est-il donc en train de manigancer ?

Avis

Le plan de Blaz !

Blood Lad est une série qui mélange humour et action en nous plongeant dans un univers complètement loufoque avec des personnages délirants. Ce quatrième tome nous plonge au milieu d'une intrigue entre Staz et son frère Blaz, cela annonce une évolution pour la suite et pose les bases de la future intrigue. Le tout est ponctué de combat et d'humour pour nous offrir un véritable plaisir de lecture.
L'histoire reste centrée sur Staz qui veut rendre sa forme humaine à Fuyumi mais l'arrivée de Blaz va bouleverser cela et apporter un peu de piquant. la trame narrative évolue donc et prend un nouveau tournant avec le plan de Blaz. Le suspens est donc ainsi au rendez-vous, ce qui renouvelle l'intérêt et le plaisir de lecture.
L'action est omniprésente que se soit par des combats spectaculaires ou bien par les machinations de Blaz. Cela donne du peps et de la vie au manga qui nous ravit tout au long de sa lecture. La combat sont titanesques et font appel à des pouvoirs surhumains. Cela est typique des seinens de ce genre mais on n'y prend quand même goût et on est toujours content de voir ce genre de combats. C'est ce qui fait une partie du charme de ce genre de série.
L'univers est complètement imaginaire et nous entraîne loin de notre quotidien pour nous divertir un maximum. Vampire, démons et autres créatures tout droit sortie des films d'horreur sont présents et se côtoient dans un monde sans pitié qui ne semble connaître que la loi du plus fort. On est loin des séries ou des films ( romantiques ou horrifiques sur les vampires et autres créatures maléfiques ), ici place à la dérision et à la folie. Tout cet univers est farfelu et les personnages sont tous disjonctés. On se croirait dans une parodie des films comme Twilight. C'est vraiment extra.
L'humour est omniprésent et nous permet de décompresser de notre journée. Cela fait du bien de voir un manga sur ce sujet qui ne se prend pas au sérieux. On retrouve un peu le charme que l'on a dans Beelzebub ce qui n'est pas pour nous déplaire. On passe un vrai bon moment.
Les illustrations sont de bonnes qualité et typiques des seinens de ce type. Tout cela s'accorde parfaitement avec la série et son univers. On prend plaisir à regarder les dessins lors de la lecture. Le côté humoristique est aussi retranscrit dans certaines illustrations ce qui est agréable.
L'édition est bien faite et permet de profiter pleinement de l'histoire et des illustrations. L'insertion de pages en couleurs au début du tome est une idée fort appréciable.
En conclusion, ce quatrième tome de Blood Lad est vraiment bon et nous offre un bon moment lors de sa lecture. C'est un coup de coeur.

Scénario : 7/10
Illustrations : 7/10
Intérêt général : 9/10

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -