Archive for 02/11/13

lundi, février 11, 2013

Shi Ki tome 2

Fiche


Shi ki est un manga de Fujisaky Ryû (dessin) et d’Ono Fuyumi publié chez Kazé dans leur collection Shonen Up. 
Ce second tome est paru pour la première fois le 10 juin 2010. Il est vendu au prix de 6,99 euros.
La version animée de Shi ki est aussi licenciée chez Kazé.
Actuellement la série comporte 11 tomes et est terminée.
La série Shi ki est déconseillée au moins de 14 ans.











Synopsis

En l’espace d’un mois, douze personnes sont décédées au village. Le docteur Ozaki et le bonze Muroi craignent une épidémie. De son côté, Natsuno, dont la jeune Megumi était amoureuse avant de succomber à la maladie, a l’étrange impression que celle-ci continue à l’épier. Mais si c’est vrai, que deviennent tous ces morts qui se multiplient ?

Avis

C’est sur l’annonce d’un décès que  commence ce second tome : l’ambiance est donnée !
Les péripéties vont surtout s’organiser aux travers des regards de 3 des personnages principaux : docteur Ozaki, le bonze Muroi et Natsuno.
Le docteur vit dans la réalité de ces décès. Il va tenter d’en découvrir l’origine, et ce de façon scientifique. En suivant sa démarche,  on va pouvoir découvrir un médecin qui se démarque des autres villageois notamment par sa détermination, et son tempérament de feu. Il se pose presque comme un leader,  par opposition au bonze. Ce dernier mène ses recherches en interrogeant les villageois. Il essaye en effet de trouver les différents  points communs reliant les victimes. Muroi semble être un personnage posé, doté d’une sensibilité extrême, tout en ayant un côté sombre et torturé. Ces deux personnages sont en totale opposition  aussi bien en ce qui concerne leur caractère  que leurs  croyances : l’un est un médecin, un scientifique alors que l’autre est un religieux et un romancier.  Ces éléments laissent présager que c’est deux visions différentes de la vie qui vont s’affronter tout au long de l’histoire. Cependant ce duo est efficace  puisqu’il nous montre à la fois l’aspect clinique et l’aspect humain de ces décès. 
Le troisième personnage, Natsuno,  est un jeune adolescent rêvant de pouvoir quitter ce village qui l’étouffe. Il semble, dans un premier temps être totalement  indifférent à toutes ces disparitions. En effet il est d’avantage préoccupé par une  présence qui le hante depuis la mort de Megumi. Ainsi Natsuno trouve refuge chez son ami Tooru. Une vraie relation complice s’est installée entre les deux garçons.  En suivant Natsuno, on découvre une nouvelle facette de sa personnalité : il apparait comme une personne sur laquelle on peut compter. Alors que jusque-là il se révélait être un personnage plutôt antipathique on se surprend à ressentir sa peine lorsqu’il perd un être cher.  

Ce tome nous plonge donc un peu plus dans l’angoisse en multipliant les décès, laissant alors aux lecteurs le sentiment d’être pris au piège et de pouvoir ne s’attacher à aucun des personnages. 

Les traits sont, comme le  premier volume, saccadés. Ces derniers gagnent en épaisseur lorsque l’on quitte les scènes quotidiennes pour des scènes plus tendues. Ce tome traitant principalement le deuil et les funérailles, il est majoritairement entouré par hâle sombre.  Le graphisme est parfaitement adapté à l’angoisse ressentie par les personnages.

L’édition reste égale au premier tome : un travail de qualité. L’illustration couleur est toujours présente et se révèle le parfait d’exemple de l’efficacité du dessin. La couverture est sublime et en parfaite adéquation avec le contenu de ce second opus.
Même si ce second volet de Shi ki présente peu d’action, c’est sur le plan psychologique que les auteurs nous entrainent. On assiste impuissant à une série de décès, multipliant les hypothèses sur l’original de ce mal. On reste en haleine durant ces 192 pages, tentant de trouver le moindre indice dans chaque nouvelle case.  Et quand arrive la fin du tome on n’ose à peine croire que c’est déjà la fin et on se jette sur le tome suivant.  La série gagne donc en intensité, et nous laisse présager que le meilleur (soit le pire pour nos protagonistes) est à venir !


Koyuki




- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -