Archive for 02/19/13

mardi, février 19, 2013

Card Captor Sakura


Card Captor Sakura (abrégé CCS) est un manga du studio CLAMP, publié par Pika Edition. La série d’abord parue en octobre 2000 (12 volumes)  puis elle a bénéficié d’une réédition sous forme de volume double dès octobre 2008 (6 volumes à 10 euros).
















Synopsis 

Alors qu'elle feuillette un livre mystérieux, Sakura, jeune élève de CM1, disperse aux quatre vents des dizaines de cartes magiques, qu'elle va devoir essayer de récupérer au plus vite. Accompagnée de Kélo, un petit animal étrange, et de son amie Tomoyo, la jeune fille devra apprendre à maîtriser au mieux ses pouvoirs magiques. C'est que les esprits des cartes, enfin libres, sont peu enclins à se laisser capturer... Mais toute la détermination et l'ingéniosité de Sakura feront d'elle une vraie héroïne !

Avis 

CCS c’est un titre plein de bonne humeur qui a su devenir un incontournable du shôjo !

L’histoire est des plus banales pour un shôjo de magicial girl : une petite fille doit retrouver des cartes magiques avant que celles-ci fassent des ravages.  Cette intrigue simpliste est bien menée tout au long de la série et va même gagner en qualité. Si dans les premiers tomes, les aventures de Sakura tournent uniquement autour de la capture des cartes de Clow, notre héroïne va bientôt avoir d’autres préoccupations… En effet,  le manga va ensuite s’attacher aux sentiments des différents protagonistes en particulier à l’amour.   Ce dernier prend de multiples formes complexes sous la plume des CLAMP.  Il y a bien entendu la relation « classique » entre Sakura et Shaolan, mais Sakura s’intéresse aussi à Yukito, un garçon beaucoup plus âgé qu’elle. De plus La relation d’amitié de Tomoyo et Sakura devinent ambiguë au fil des tomes. On peut encore mettre en avant la relation que Rika et son professeur entretiennent. Bien sûr ces éléments sont traités avec légèreté puisqu’il s’agit d’un manga s’adressant à un lectorat d’une dizaine d’année. Néanmoins tous ces sous-entendus rendent la série beaucoup adulte et montrent qu’il n’y a pas qu’une seule façon d’aimer. 
L’impact de ce manga reste fort puisqu’il a marqué tout une  génération de petite fille qui s’est identifiée à Sakura.  Au cours de la série on est souvent témoin de scènes du quotidien où l’on peut observer l’héroïne se  chamailler avec son frère ou encore aller à l’école. Ainsi les lectrices ont pu  retrouver un univers qui leur est proche.
CCS contient également une bonne dose d’humour ! On a le droit à des scènes plutôt sympathiques lorsque Sakura a affaire à la gente masculine. Pour exemples,  elle est toute niaise lorsque que Yukito est dans les parages ou alors elle met des « vents » à Shaolan. Le studio Clamp n'hésite pas non plus à utiliser des chibis pour  donner un côté encore plus amusant à leur œuvre.
Un autre aspect de la série : le mignon. Le dessin de Clamp y est pour beaucoup : tous les personnages sont magnifiques. De plus la « mascotte » Kélo ressemble à un nounours et donne envie d’avoir le même à la maison.  Les tenues de la chasseuse de cartes sont très travaillées et participe à l’identité du manga.  Il est de même pour les dites cartes qui présentent un graphisme unique pour chacune d’entre elle.
Le dessin est représentatif d’un shôjo à savoir de grands pétillants, des visages expressifs et des personnages dessinés avec beaucoup d’attention. A contrario les décors sont peu travaillés laissant des cases parfois presque blanches. Les scènes d’actions quant ’à elles sont fluides et très dynamique.
 Niveau édition, j’ai opté un l’édition simple. Cette dernière a son sens de lecture  dans le sens occidental, ce qui à mon avis dénature un peu le manga. Cependant la version double, plus récente, est dans le sens de lecture original. Pour en revenir à la première édition, elle est simple. Les planches utilisent  vraiment toute la page ce qui est idéal pour l’immersion.  A chaque tome, il y a de superbes couvertures présentant Sakura dans ses différents costumes.
Card Captor Sakura est LE titre qui a bercée mon enfance. Ce fut d’ailleurs la première série que j’ai acheté. On suit une héroïne pleine d’énergie avec qui on partage sa bonne humeur, son envie de vivre et d’aimer.  Certes ce manga est un peu « simplet » puisqu’il s’adresse à des enfants cependant ses différents niveaux de lecture peuvent enchanter les plus grands.  D’ailleurs CCS est l'une des meilleurs série dans le  genre Magical Girl, elle a sus prendre la relève de Sailor Moon. Je vous  conseille donc grandement ce titre ne serait-ce que pour les splendides illustrations des CLAMP.  


Koyuki

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -