Archive for 03/30/13

samedi, mars 30, 2013

Mokke tome 1


Fiche :

Mokke est un manga de Kumakura Takatoshi.  Ce seinen est édité par Pika Edition.
La série comporte 9 tomes, elle est terminée au Japon. 
Ce premier volume de Mokke est sorti  le 6 mars dernier au prix de 6.95 €. Il se décompose en 6 chapitres pour atteindre 185  pages au total.
 On pourra retrouver le volume 2 le 12 juin 2013.
Mokke est recommandé aux  plus de 14 ans.












Synopsis :

Mizuki et Shizuru sont deux sœurs qui possèdent respectivement le don d'attirer les yôkaï et celui de les voir. Elles sont envoyées chez leur grand-père, expert en exorcisme, vivant à la campagne. Cependant, leurs talents particuliers n’ont pas que des avantages. Non seulement elles ont l'interdiction de parler à leurs camarades de leurs pouvoirs, mais elles sont aussi confrontées à de nombreux phénomènes surnaturels… 

Avis :

Mokke c’est l’histoire de deux jeunes sœurs qui possèdent chaque une capacité spéciale qu’elles gardent secrète. L’ainée, Shizuru, peut voir les yôkaï  tandis que Mizuki les attire. Elles vivent avec leur grand-père exorciste à la campagne.
Avec Mokke, on se fait d’entrer un avis sur l’œuvre vu que l’on rentre directement dans le vif du sujet. On suit nos deux héroïnes dans leur vie quotidienne. En effet, elles vont à l’école, font leurs devoirs et encore partent à la chasse aux insectes pendant leurs vacances. C’est dans ces scènes banales que surgissent les yôkaï. Ces derniers peuvent être malfaisants ou non et vont vraiment donner une ambiance particulière à l’œuvre. Ainsi, à leur contact, les deux enfants vont grandir peu à peu. 
L’intrigue suit un schéma précis : un chapitre correspond à une nouvelle rencontre, donc  à une nouvelle expérience.  D’un chapitre à l’autre, on se focalise alternativement sur  l’une des deux sœurs. Dès lors, on a accès à seulement l’une des deux capacités de notre duo ce qui entretien un certain mystère. Cependant, je trouve que les évènements s’enchaînent sans que l’on se rende vraiment compte de la direction que prend l’histoire. La lecture n’en ait pas moins captivante notamment car on est plongé dans le pur folklore nippon.
En effet, l’histoire prend place à la campagne dans un cadre plutôt réaliste.  Alors, voir ces créatures sorties des contes dans ce cadre occasionne un contraste plutôt agréable et envoutant. Tout aussi intriguant c’est les deux personnages principaux. Mizuki, la plus jeune, est un garçon manqué, un peu naïve, innocente mais elle est expressive et pleine de vie. Tout le contraire de sa sœur ! Shizuru est féminine, plus réservée mais elle est plus sensible et plus à l’écoute des autres.
Les illustrations de Mokke ne manquent pas de charme et possèdent une identité propre. Les décors sont travaillés avec beaucoup de précisions, a contrario des yôkaï qui se présent sous un aspect simplifié. 
L’édition est classique mais reste de bonne qualité. On regrettera peut être l’absence d’un bestiaire en fin de tome qui aurait pu prolonger l’immersion dans les aventures de Shizuru et Mizuki.
Mokke, avec ses yôkaï, aborde un thème populaire du manga.  Et ça marche.  Même s’il ne révolutionne pas le genre, Mokke est plaisant. Les héroïnes sont attachantes, surtout Mizuki. Donc si vous aimer le folklore japonais et les yôkaï je vous conseille ce titre.





Koyuki

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -