Archive for 07/24/13

mercredi, juillet 24, 2013

A la rencontre d'UsaginoNamihey

Lors de son concert au Kawaii Café, j'ai pu rencontrer la chanteuse UsaginoNamihey le 9 juillet dernier. Cette chanteuse nous a offert un spectacle des plus grandiose avec des sonorités très différentes et un mélange des genres tout à fait bien inspiré.
Elle fut invitée à plusieurs reprises à Japan Expo et elle était présente à la dernière. Après avoir eu sa période idol, elle se tourne vers des sonorités plus rock et plus pop.
On pouvait ensuite avoir l'album dédicacé et acheter des goodies plus kawaii les uns que les autres.








Extrait 1
Extrait 2
Extrait 3
Extrait 4
Extrait 5















Voici l'interview qu'elle a bien voulu m'accorder :

Pouvez-vous vous présenter?

Bonjour!
Je suis NammyMikami (UsaginoNamihey).
Je chantais en solo avant, mais maintenant je suis dans un groupe "Shoujo-Q" sur vocal.
Appelez-moi Nammy ♡
J'aime les photos de tirage en plus de chanter.

Mon blog
Site Web
Twitter







Quel a été votre parcours?

Je suis né dans le centre de Tokyo.
Je suis la plus jeune enfant de la famille j'ai un frère aîné et une sœur plus âgée.
Dans la ville où je vis c'était bien de participer à des festivals locaux et je fais cela depuis que je suis enfant. Dans cette ville de littérature il y a  beaucoup de vieux bâtiments.
Parce que c'est elle, j'aime beaucoup les choses anciennes et la musique japonaise .

Pourquoi avez-vous décidé de changer le style?

Je chante de la musique rétro.
J'aime une variété de musique, et j'aime aussi la chanson pop.
Je veux continuer à chanter dans ma vie, et j'ai décidé de revenir à la musique qui s'adapte le plus à moi.
J'aime la musique ancienne du Japon depuis que je suis enfant, je voulais passer dans le monde dans l'âge adulte.

Comment définiriez-vous votre nouveau style de musique?

Notre musique est une étape comme l'opéra, que j'appelle une "opérette de rock japonais ancien" dans notre groupe.


Quelles sont les différences par rapport à votre ancien style?

C'est tout à fait différent!
Je chantais le style électro-pop.
Et maintenant, je chante le chant avec une musique d'orchestre tels que l'ère Showa du Japon. Je porte des vêtements vintages et  des kimonos maintenant.
Je fais les courses dans les magasins vintages quand je vais en France ♡









Où trouvez-vous l'inspiration?

Elle est dans toute ma vie.
Le Japon est un pays riche en saisons.
Je suis inspiré par : les plantes, le vent, la ville, la famille, les amis, la route et lycéennes qui marchent ...
Le Japon est entourée par la mer et la pluie.
La nuit vient, il est également précoce.
Je pense que tout cet environnement a un impact sur les paroles de mes chansons.

Comment vous préparez-vous pour un morceau?

Pour faire une histoire, et créer une par une les chansons basées sur ce que fait le chef de la bande.

Qu'avez-vous ressenti à propos de vos divers expériences ?

Ce n'était pas seulement que tout est bon.
Mais je crois que ma chanson est brillante parce que elle s'en est remise.

Quelle est votre expérience le plus mémorable de ces différents moments?

C'est quand je chantais dans la rue Champs-Elysées!

Que pensez-vous du public français?

J'aime les français, ils sont très sympas.
Au-dessus de toutes les rues, les bâtiments font vieux.
J'aime la colline de Montmartre.
En outre, je vais chanter dernièrement ce que j'aime et des chansons françaises pop rétros.

Le public français et japonais réagit pas de la même façon?

Parfois oui, parfois non.
Mais plutôt que japonais ou français, je pense que ces différences sont individuelles.
Savoir qu'ils écoutent mes chansons me rend vraiment heureuse.

Quels sont vos futurs projets?

Je veux chanter sur la scène principale de Japan Expo.
Et, je tiens à envoyer mes chansons aux gens à travers le monde plus que cela ne l'est aujourd'hui.




Avez-vous un message pour vos fans français?

La France est une deuxième maison pour moi.
Parfois, je vais moi-même encourager cela même si cela semble découragé au Japon.
J'ai pensé: «Je veux envoyer ma chanson aussi des gens fan de la France" cela demande beaucoup d'énergie pour moi.
J'aime la France et le Japon!
Je veux être une chanteuse célèbre dans les deux pays, et si je deviens un pont entre le Japon et la France, j'en serai heureuse.
Merci ♡







Je tiens à remercier beaucoup UsaginoNamihey pour le temps qu'elle a bien voulu m'accorder, pour sa gentillesse et c'est une artiste très talentueuse que je vous invite à découvrir. Elle sera de retour en France entre le 11 et le 24 septembre. Soyez au rendez-vous.








mercredi, juillet 24, 2013

A la rencontre de Docomo d animestore lors de Japan Expo 2013

Lors du festival Japan Expo, j'ai pu rencontrer un représentant du nouveau site Docomo d animestore. Il a accepté de répondre à quelques questions.

Voici l'interview :

Pouvez-vous présenter Docomo d animestore ?

C'est une plateforme proposant des animés du Japon en streaming. On peut y visionner 60 animés japonais soit 900 épisodes et cela en illimité. L'abonnement pour une période de deux mois était de 7,70 euros ( 1000 yens ).  A savoir : à partir du 24 juillet il est proposé à 500 yens (environ 3,8 euros *) jusqu’au 31 août.
Les 1500 premiers inscrits à notre service recevront un sac à l'effigie de Blast of Tempest ou Puella Magi Madoka Magica ou Maoyu.




Par la suite cette offre va-t-elle changer ?

Bien sûr car il s'agit d'une période d'essai de deux mois de ce fait le tarif est spécial. On va observer l'évolution durant ces deux mois pour voir comment cela va évoluer.

Les animés seront-ils en VO, VOST ou en VF ?

Ils seront en VOST.

Y-aura-t-il un grand laps de temps entre la sortie au Japon d'un épisode et la diffusion sur le site de ce même épisode ?

Le diffusion ne sera pas en simultanée mais elle se fera rapidement après un petit intervalle.

Pourquoi avez-vous choisi de proposer cela en France ?

Les animés japonais sont très populaires en France c'est pour cela.

Comptez-vous proposez plus de titres par la suite ?

On a eu déjà beaucoup de réactions sur notre plateforme pour nous demander d'avoir plus de titres. Après la période d'essai nous devrions effectivement élargir notre offre.

Travaillez-vous avec des éditeurs ou des diffuseurs français ?

On ne travaille qu'avec le Japon. On reçoit l'autorisation du Japon directement.

Comment s'est effectué le choix des titres pour les animés ?

Pour le lancement on a choisi de façon à offrir une grande diversité. On a choisi des titres assez connus. On va ensuite analyser la demande et la popularité des animés. Cela va déterminer nos futurs choix.

Allez-vous faire un sondage pour choisir vos futurs animés ?

Il y a un système de ranking sur le site. Cela permet une certaine interactivité. Cela se fait par le nombre de personnes qui regardent l'animé. Ce classement est renouvelé une fois par semaine.


Je remercie beaucoup l'équipe de Docomo d'animestore d'avoir bien voulu répondre à mes questions et pour le temps qu'ils ont bien voulu m'accorder.

* prix indicatif en euros calculé au 22 juillet avec un taux de change de 1 euros pour 131,5 yens

mercredi, juillet 24, 2013

Saint Seiya - The Lost Canvas Chronicles tome 2

Fiche

Titre : Saint Seiya - The lost canvas chronicles
Genre : shônen
Auteurs : Kurumada Masami et Shiori Teshirogi
Illustratrice : Shiori Teshirogi
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 4 juillet 2013
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 7 ( en cours )
Prix : 6,80
Age recommandé : 12 ans et plus












Synopsis

La terrible piqûre écarlate traverse la nuit étoilée pour pourfendre le mal !
Le chevalier Kardia du scorpion a emmené la jeune Sasha hors du sanctuaire, tout en ignorant qu'il s'agissait de la réincarnation de la déesse Athéna. Ils vont se retrouver au milieu d'une guerre qui pourrait anéantir la race humaine tout entière !

Avis

L'ardeur d'un combattant ! 

Ce second tome de Saint Seiya - The lost canvas chronicles met l'accent sur le chevalier d'or Kardia du signe du scorpion. Fidèle à la série d'origine ce chevalier d'or ne vit que pour le combat et ne trouve son plaisir que dans un combat intense. On en apprend plus sur sa personnalité et son passé ce qui nous permet de mieux le cerner.

Son histoire est touchante et on se rend compte que malgré tout ce grand chevalier a une personnalité bien particulière qui va au-delà de ce que l'on avait vu dans Saint Seiya -The lost canvas. C'est un personnage attachant et qui permet de faire évoluer notre jeune Athéna : Sasha.

Valeur et combat au sommet sont au menu de ce tome au rythme soutenu. Cela procure une bon moment de lecture durant lequel on prend un grand plaisir à découvrir quelques facettes cachées de notre jeune héros Kardia. On en apprend également un peu plus sur le passé de Sasha. Les combats sont grandioses et le final à la hauteur de ce que l'on peut attendre avec un chevalier au cœur ardent comme Kardia.

Franchement ce nouvel opus de la série Saint Seiya tient toutes ses promesses avec des deux premiers tomes qui font honneur à cette sérié mythique. On retrouve tous les ingrédients qui font le succès et la force de Saint Seiya pour ravir les fans comme les amateurs de bons mangas. Chaque tome a une atmosphère différente propre au chevalier dont il est question. Les différents caractères sont respectés et tout est d'une fluidité et d'une cohérence remarquable. De plus c'est toujours un plaisir que d'en savoir un peu plus sur des personnages charismatiques de la série.

Les illustrations sont très belles et dans la même lignée que Saint Seiya - The lost canvas. Ainsi là aussi la cohérence est assuré.

L'édition est bien faite permettant au lecteur de prendre du plaisir lors de la lecture.

En conclusion, ce second tome de Saint Seiya - The lost canvas chronicles est une réussite et confirme que ce nouvel opus de Saint Seiya tient toutes ses promesses. C'est à lire. C'est un grand coup de cœur.

Scénario : 9/10
Illustrations : 9/10
Intérêt général : 10/10





mercredi, juillet 24, 2013

Deathgaze : le concert

Le groupe japonais : Deathgaze s'est produit en France lors d'un concert à La Boule Noire le 6 juillet dernier.
Ce concert a eu lieu après leur présence à Japan Expo pour une séance de dédicaces. Le public fut nombreux au rendez-vous pour un concert survolté.

















C'est dans une ambiance de folie que le groupe : Deathgaze a assuré un show musical qui a ravit tous les spectateurs présents. Tout le monde criait et bougeait sur le rythme de leurs différents morceaux. On sentait une vrai symbiose entre le groupe et son public. C'était assez impressionnant à voir.























La musique était excellente et on en prenait plein les oreilles. C'était un grand moment mené sur un rythme d'enfer. Les différents membres du groupe se donnait sans compter et que l'on soit fan ou non de ce style de musique, on ne pouvait que être pris dans le flot et apprécié ce moment.








Voici les morceaux que nous ont joué le groupe durant le concert : 

Créature
Dead blaze
Allure
Ring the death knell
Vice
Newborn-wrongfullife
Downer
Sorrow
Forsaken
Malice
Crash down
Paranoid parade
Undead fact
死桜 (shizakura)
Domestic pig#1013
Abyss
Genocide and mass murder


Rappel :

Iridize dream
The end
Decade
Chaos
I'm broken baby
リヒトゾイレ (rihitozoire)
闇に雨腐敗した世界 (Yami ni ame fukaishita sekai)

En conclusion, ce concert fut un grand moment. Entre les morceaux, le public et l'énergie que dégageait le groupe, on était pris dans un ambiance survitaminée pour passer un très bon moment.