Archive for 08/22/13

jeudi, août 22, 2013

Kilari Star tome 2

Fiche

Titre : Kilari Star 
Genre : shôjo
Auteur : An Nakahara
Illustrateur : Taeko Ikeda
Editeur français : Glénat
Date de parution : 21 août 2013
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 6 ( terminée )
Prix : 6,90 euros
Age recommandé : 8 ans et plus









Synopsis

Je m'appelle Kilari Tsukishima et j'ai 14 ans. Je suis devenue idole pour me rapprocher de Seiji, du célèbre duo d'idoles "SHIPS" mais je suis en fait tombée amoureuse d'Hiroto, l'autre chanteur du groupe. Du coup, j'ai décidé de lui faire ma déclaration pour la Saint-Valentin. Seulement, Aoi Kirisawa, une rivale d'une autre agence artistique vient bouleverser mes plans !

Avis

Que c'est dure la vie d'une idole !

Kilari nous revient toute fraîche et pétillante dans ce second tome pour nous montrer des tranches de vie d'une idole. entre fans, shows et rivalité, cette vie ne semble pas de tout repos mais Kilari par son enthousiasme et sa bonne humeur nous montre cela sous un angle joyeux et festif. La vie est une fête remplit de strass et de paillettes.

L'univers semble irréel et magique. On est entraîné dans un océan remplit de beaux sentiments. Tout paraît simple et merveilleux. C'est beau et cela a un côté rassurant qui nous met de bonne humeur. Avec Kilari pas de soucis juste du bon temps et un touche de bonheur pour égayer notre journée. C'est comme un petit Soleil qui illuminerait notre journée pour soit nous remonter le moral soit nous donner du bonne au cœur. Les jeunes filles en lisant ce manga auront la tête remplit de rêves et pourront s’identifier sans soucis à l'héroïne.

Le manga est construit autour de petites histoires qui se suivent ou pas; Chacune représenté un chapitre. C'est comme des petits fragments de la vie de Kilari. On voit sa carrière mais aussi son intimité. Cela donne plus de force et de présence à Kilari qui devient très attachante. C'est entraînant, captivant et divertissant. L'humour est omniprésent grâce à Kilari et aux situations dans lesquelles elle se retrouvent. Tout devient simple avec elle et un peu humoristique.

Tout est mignon, doux et kawaii dans ce manga qui fera rêver les grands et les petits avec des personnages qui seront conquérir le cœur des lecteurs.

Les illustrations s'accordent parfaitement avec le ton de l'histoire et l'on voit clairement les expressions des personnages à travers ces dernières.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable. La couverture est cartonnée et à rabat. Il n'y pas de couverture sur la couverture. Le format est plus grand ( 21x14,8) que celui d'un manga classique.

En conclusion, Kilari Star tome 2 est vraiment agréable et plaisant à lire. Il ravira les petits comme les grands. 

Scénario : 7/10
Illustrations : 7/10
Intérêt général : 8/10


jeudi, août 22, 2013

Puella Magi Madoka Magica - The different story tome 1

Fiche

Titre : Puella Magi Madoka Magica - The different story
Genre : seinen
Auteur : Magica Quartet
Illustrateur : Hanokage
Editeur français : Doki-Doki
Date de parution : 21 août 2013
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée)
Prix : 7,50 euros
Age recommandé : 14 ans et plus








Synopsis

Mami Tomoe est une puella magi qui habite la ville de Mitakihara et qui combat les sorcières en solitaire, jusqu'au beau jour où elle croise Kyôko Sakura, une jeune fille faisant ses débuts de puella magi.
Cette dernière tombe en totale admiration devant l'habilité et l'expérience de Mami et lui demande de la prendre pour disciple...

Avis

Protéger ceux que l'on aime !

Ce premier tome du spin-off de Puella Magi Madoka Magica revient sur deux personnages clefs de la série : Mami et Kyôko nous permettant ainsi de mieux comprendre des deux personnages. C'est vraiment intéressant et prenant que de comprendre ce qui a conduit Kyôko à devenir comme elle est dans la série originale. C'est bien rythmé et bien construit dans la même veine que Puella Magi Madoka Magica. On  retrouve ici tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série.

L'univers est toujours aussi sombre et mystérieux pour notre plus grand plaisir. On est plongé de suite dans cet univers qui est familier pour ceux qui connaissent la série et pour les autres qui découvrent l'immersion est rapide grâce à un rythme soutenue et des personnages charismatiques.

Le scénario est prenant et cohérent avec la série originelle. On repart à la chasse aux sorcières avec des héroïnes plus ou moins altruiste et qui n'ont pas les mêmes objectifs ni les mêmes points de vues. Derrière la lutte contre les sorcières se cachent une réflexion plus profonde sur comment aider les autres et si on peut réellement rendre les autres heureux et les protéger. Tout ceci en fait un manga adulte mais accessible au plus grand nombre. L'histoire est donc profonde et ponctué de combats prenants.

Les deux personnages mis en avant sont des personnages qui assez énigmatiques dans le manga original. On en découvre plus sur eux et sur leur passé ce qui permet de mieux les cerner et de comprendre ce qu'ils sont devenus. A travers eux on peut être amené à réfléchir sur ce qui est bien ou mal et sur ce qu'entraîne nos choix et nos vœux sur les autres. Comment faire le bien et comment rendre les autres heureux ? Voilà les deux questions qui sont posées ici et qui détermineront le futur de nos deux héroïnes.

Les illustrations sont de bonnes qualité et agréable à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable de l'oeuvre. Sous la couverture on peut découvrir deux planches.

En conclusion, ce premier tome de Puella Magi Madoka Magica - The different story est vraiment bon et ravira les fans comme ceux qui ne connaissent pas Puella Magi Madoka Magica. On peut le lire sans avoir lu la série originale. C'est un bon manga.

Scénario : 8/10
Illustrations : 7/10
Intérêt général : 8/10







jeudi, août 22, 2013

Interview de Masahiro Ikeno lors de Japan Expo 2013

L'auteur du manga : Malicious Code publié chez Komikku éditions : Masahiro Ikeno était présent à Japan Expo pour des séances de dédicaces, des conférences et une master class.

Ce fut à cette occasion que j'ai pu le rencontrer et l'interviewer.






Quel a été votre parcours pour devenir mangaka ?

A partir de 20 ans, j'ai été l'assistant de plusieurs mangakas. J'ai obtenu un prix chez  Shōgakukan quand j'avais 25 ans et j'ai continué à être assistant de mangakas  jusqu'à ce que j'obtienne une série chez Shōgakukan qui soit prépublié dans Shônen Sunday






Quel a été le point de départ de Malicious Code ?

J'avais envie de dessiner des mangas d'action et plutôt en shônen. Je me suis dit que le mieux était donc de dessiner un manga de combat psychique.

Avez-vous été influencé par les super-héros américains et japonais ?

Je lis des comics mais cela ne m'a pas vraiment influencé pour Malicious Code. A ce moment là, il y avait peu de mangas de combats psychiques et du coup je m'étais dit que comme il n'y en avait pas, si j'en faisais un ça se démarquerait de la production. Sur le plan visuel, je me suis davantage inspiré de jeux vidéos japonais et notamment de jeux de combat en 3D.

Êtes-vous amateur de jeux vidéo ?

J'aimais beaucoup les jeux vidéos mais depuis que je suis mangaka, je n'ai plus le temps de jouer.

Comment procédez-vous pour l'élaboration d'un chapitre ?

Quand on commence à dessiner un manga, on a le concept global du manga, les différents personnages et l'histoire. Quand on commence un chapitre, on dessine la partie de l'histoire que l'on veut mettre dans le chapitre. Au début du manga, on va faire un réajustement des personnages en fonction du personnage principal. Le personnage principal est le fil rouge du manga et il faut que les personnages autour de lui le servent.

Le fait que Malicious Code soit une série courte, est-ce un choix et si oui pourquoi avoir ce choix ?

J'aurais bien fait une série un peu plus longue mais cela correspondait à une période transitoire pour moi et pour le magazine sur le plan éditorial donc on s'est dit que se serait bien de passer à autre chose assez rapidement. On a donc écourté la série pour travailler sur d'autres projets.

Avez-vous un personnage qui vous tient à cœur dans Malicious Code ?

C'est le personnage principal car j'ai créé mon œuvre autour de lui. C'est lui le personnage clef.

Quelles sont vos impressions après ce séjour en France et avez-vous un message pour votre public français ?

Je suis vraiment ravi d'avoir été invité en France. J'ai eu l'occasion de faire des séances de dédicaces à Japan Expo, dans des librairies et sur le stand de mon éditeur et à chaque fois les personnes qui venaient me demander des dédicaces étaient vraiment adorables. J'ai vraiment été touché par la chaleur des lecteurs qui sont venus me voir. J'ai pu aussi rencontrer certains de mes fans lors de tables rondes avec de vrais échanges. C'était vraiment très sympa. Je suis tellement content de mon séjour que je redoute mon retour au Japon. J'espère qu'il ne va pas m'arriver une tuile.


Je remercie beaucoup Masahiro Ikeno qui a bien voulu répondre à mes questions ainsi que l'équipe des éditions Komikku pour leur accueil et leur disponibilité.


- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -