Archive for 08/23/13

vendredi, août 23, 2013

Magi - The labyrinth of magic tome 13

Fiche

Titre : Magi - the labyrinth of magic
Genre : shônen
Auteur : Shinobu Ohtaka
Illustrateur : Shinobu Ohtaka
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 22 août 2013
Nombre de tomes en France : 13 (  en cours )
Nombre de tomes au Japon : 17 ( en cours )
Prix : 6,80 euros
Age recommandé : 10 ans et plus
















Synopsis

En route vers de nouveaux horizons !
Aladin, Ali Baba, Morgiane, Hakuryû et Kôgyoku quittent Sindoria avec pour chacun d'entre eux un objectif différent à atteindre. 
Leur aventure va prendre un tournant décisif.

Avis

Devenir plus fort !

Ce treizième tome de Magi - The labyrinth of magic est comme tous les autres tomes de la série rempli d'action et de combat spectaculaire. On est envoûté par l'univers magique de ce manga qui semble regorger de surprises toutes plus merveilleuses les unes que les autres. On parcourt avec nos amis un univers qui fait à la fois frémir et rêver. On passe un excellent moment en lisant ce manga digne des Mille et une nuits.

Tout semble merveilleux et extraordinaire dans ce tomes qui regorge de magie et de créature enchantée. On suit un vrai conte à travers la quête des héros qui veulent devenir plus fort. Ce tome est le point de départ d'une nouvelle épreuve qui semble terrifiante et qui va nous tenir en haleine. On est pris dans l'action et le dynamisme de ce tome qui nous transporte à mille lieux de notre quotidien.

Les personnages semblent mûrir et on sent qu'ils vont encore progresser mentalement et physiquement. On est au début d'une nouvelle quête. On prend plaisir à voir les progrès de nos héros et à les suivre dans leur quête. Chacun a son propre objectif et cela donne encore plus d'attrait à la série et plus de force aux personnages.

On retrouve ici vraiment tous ingrédients qui font le succès de la série. Plus les tomes avancent plus on devient accroc à cette série rempli de charmes et de qualité. Le plaisir de lecture est donc au rendez-vous et on a toujours hâte d'avoir le tome suivant entre les mains.

Les illustrations sont vraiment belle et assez fines pour ce genre de manga. C'est toujours un plaisir à lire et à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du manga.

En conclusion c'est un grand oui et un grand coup de coeur pour ce nouveau tome de Magi - The labyrinth of magic qui est fascinant. C'est un très bon shônen et un très bon manga qui ne déçoit jamais.

Scénario : 9/10
Illustrations : 8/10
Intérêt général : 10/10

vendredi, août 23, 2013

Cosplay Animal tome 11

Fiche

Titre : Cosplay Animal
Genre : shôjo
Auteur : Watari Sakô
Illustrateur : Watari Sakô
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 22 août 2013
Nombre de tomes en France : 11 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 14 ( terminée )
Prix : 7 euros
Age recommandé : 14 ans et plus









Synopsis

Arata abandonne ses études ?!
Rika désespère de constater que Hajime ne l'a pas touchée depuis trop longtemps à cause de son travail. Mais la récente acquisition d'un accessoire irrésistible remplit Rika d'espoir : l'heureu de la reconquête des sens est proche ! La vie en rose dont elle rêve semble enfin à sa portée !!

Avis

Les deux facettes de l'amour !

Ce onzième tome de Cosplay Animal redonne un coup de fouet à cette série en nous montrant à travers Rika ce que l'amour peut engendrer. En effet, Hajime et Arata aiment Rika, cependant un seul a su conquérir son cœur de ce fait pour l'autre c'est la descente aux enfers. Malgré son ton léger ce tome demeure plus sombre et plus triste que les autres en nous montrant la déchéance qu'engendrent un échec amoureux. Cependant grâce à Rika et à sa folle énergie cela reste divertissant et parfois même comique.

Ce shôjo prend ici une dose de maturité comme si on sortait de l'adolescence et du monde merveilleux de l'enfance pour découvrir la dure réalité. Ce shôjo est donc palpitant car nous sommes loin du monde des Bisounours et cela fait du bien. Ainsi cela devient plus réaliste et plus proche de nous. Ainsi, le lecteur se sent plus impliqué et donc plus immergé dans l'histoire. Cette évolution redonne un nouveau souffle à ce beau shôjo qui ne cesse de nous surprendre pour notre plus grand plaisir.

Le scénario est bien construit et cohérent. Le trio Rika, Hajime et Arata prend en force et en profondeur. Ces trois personnages font vibrer nos cœurs et forment un très bon triangle amoureux dont Rika est le centre. Le tout reste frais et divertissant même si le fond est plus sombre et plus adulte. Ainsi, on peut prendre un plaisir de lecture quelque soit notre degré de lecture.

Les illustrations sont toujours aussi belles et agréables à regarder. On ressent toute l'émotion des personnages à travers elles.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable.

En conclusion Cosplay Animal tome 11 est vraiment bon et on prend un réel un plaisir lors de sa lecture. Si vous aimez les shôjos adulte avec une touche de douceur et de fraîcheur alors il est fait pour vous.

Scénario : 8/10
Illustrations : 8/10
Intérêt général : 9/10

vendredi, août 23, 2013

Interview de Tony Valente lors de Japan Expo 2013

Lors de Japan Expo 2013, j'ai pu rencontrer l'auteur et l'illustrateur du manga Radiant : Tony Valente qui a bien voulu répondre à quelques questions.



Pouvez-vous vous présenter et expliquer votre parcours ?

Je travaillais par moi-même depuis adolescent pour pouvoir faire de la bande dessinée. J'ai signé pour une première série chez Delcourt dans laquelle je faisais le dessin puis après la couleur ( Les quatre princes de Ganahan ), ensuite j'ai fait Hana Attori chez Soleil dans cette série je faisais le dessin et le scénario, puis S.P.E.E.D. Angels avec Didier Tarquin au scénario. En parallèle du tome 3 de S.P.E.E.D. Angels, je suis entrain de faire Radiant.
C'est un manga tout ce qu'il y a de plus classique, c'est à dire en noir et blanc, en petit format...









Pourquoi avez-vous décidé de créer un manga ?

Je lis plus de mangas que de bandes dessinées et j'ai toujours eu envie d'en faire.

Quel a été le point de départ pour élaborer le scénario de Radiant ?

L'univers s'est greffé à un thème que j'avais depuis un moment dans la tête et qui venait d'une autre histoire. C'est le thème du rapport à l'apparence et de l'exclusion. J'ai amené à cela la sorcellerie qui est un univers qui m'intéresse beaucoup, l'inquisition qui me semblait être un bon pivot pour parler de l'exclusion, la magie, les monstres et tout un tas de choses que j'aime bien dans les shônens.

Avez-vous eu des influences particulières lors de la création de Radiant ?

Pour ne pas citer de mangas,  je lis aussi de la fantasy de jeunesse. La série l'Epouvanteur m'a amené sur le terrain de la sorcellerie. En parallèle de ces influences là, j'ai fait des recherches sur la sorcellerie, sur l'inquisition et sur la chasse aux sorcières.

Comment procédez-vous lors de l'élaboration d'un chapitre ?

J'ai l'histoire en tête du début à la fin mais je ne sais pas exactement comment cela va se dérouler. Je déroule tout ce que j'ai à raconter, puis je dessine tout et ensuite j'encre tout.

Quand on lit Radiant, on n'a pas l'impression de lire un manga français, est-ce un choix ?

Je raconte l'histoire de la manière la plus naturelle pour moi. J'ai l'impression d'être fait pour raconter ce type d'histoire de cette manière là.  Ce n'est pas un effort que de faire ainsi mais plutôt c'est un effort que de faire autrement. Quand je travaillais tout seul sur Hana Attori, c'était un effort que de tout faire tenir sur 46 pages et une grosse frustration. Cela a participé à la création de Radiant.

En tant que mangaka non japonais, est-ce difficile que de se faire une place dans le monde du manga ?

Comme Radiant vient de sortir, je ne peux pas me faire encore une opinion.

Quelles sont vos impressions après vos séances de dédicaces ?

C'est excellent car le public de la Japan Expo vient chercher du nouveau et on en plein dedans comme Radiant vient de sortir. Le contact est assez facile. J'espère que la dynamique restera. Il semblerait que les gens qui lisent Radiant ou qui l'ont entre les mains, l'achètent facilement.

Avez-vous un personnage qui vous tient à cœur ?

Le héros par tout ce qu'il véhicule et par toute la bonne humeur qu'il a mais en même temps les failles qu'il a aussi. C'est le personnage que j'ai le plus envie de développer et que j'ai le plus envie de travailler. Après tout les personnages qui vont se greffer autour de lui que je vais travailler tous de la même manière. Ils ont tous leur propre histoire que je connais. Je ne sais pas encore si j'aurai le temps et l'occasion de raconter l'histoire de chacun. J'ai beaucoup d'attachement pour chacun d'entre eux.

Radiant sera-t-elle une série longue ?

Dans l'idéale je pense que oui, il y aura au moins 3 tomes. Cela permettra de voir si c'est viable, si les lecteurs sont là et si ça tient la route. Si le succès était là, on embryerait sur une histoire plus longue.

Quel est votre vision sur le monde du manga en France ?

Le manga même si ce n'est pas nouveau, continue à se démocratiser. Ceux qui ne sont pas dans cet univers, on moins peur des mangas. J'ai l'impression de voir des gens s'intéressaient au manga alors qu'ils étaient à la base réticents. Par exemple j'ai vu des gens lire Radiant car ils connaissaient mon travail en bande dessinée.

Voulez-vous transmettre un message à travers Radiant ?

J'essaye de développer les thèmes qui me sont chers : l'exclusion et le rapport à l'apparence. J'essaye de véhiculer cela avec le plus de légèreté possible.


Je remercie beaucoup Tony Valente d'avoir bien voulu répondre à mes questions et le staff d'Ankama qui m'a permis de faire cette interview.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -