Archive for 10/05/13

samedi, octobre 05, 2013

Hiro Hiiragi au Kawaii Café

Hiro Hiiragi s'est produite en showcase le 24 septembre dernier au Kawaii Café. Cette dernière était un des invités du Tokyo Crazy Kawaii Paris.


















Sa musique est fraîche et entraînante. Cela met du baume au cœur et nous met de bonne humeur. Son style se rapproche de celui des idoles.









Extrait

Cela s'est déroulé dans une atmosphère chaleureuse et dynamique. Le public participé au show à l'aide bâtons lumineux en faisant des chorégraphie et en chantant avec elle.






Cette dernière semblait très émue et heureuse de se produire en France et face à un public aussi participatif.

Ce fut un très bon moment.








La suite des photos

samedi, octobre 05, 2013

A la rencontre de Julie Watai lors du Tokyo Crazy Kawaii Paris

Lors du Tokyo Crazy Kawaii, j'ai pu rencontrer et interviewer : Julie Watai.














- Pouvez-vous présenter ? 

Je suis Julie Watai, je suis modèle et photographe. Je fabrique mes propres vêtements que vous pouvez voir sur les différentes photos qui sont présentes ici.












- Pourquoi avez-vous choisi de devenir modèle ?

J'aime beaucoup l’autoportrait et c'est ainsi que j'en suis donc venue naturellement à faire des photos de moi.

- Comment vous êtes vous lancés dans le domaine de la création ?

Je n'ai pas eu l'occasion de travailler beaucoup dans la mode en tant que photographe. De ce fait, c'est en regardant les animés que je me suis inspirée des caractères et des personnages. Ensuite, j'ai petit à petit voulu créer des costumes comme ceux que je voyais en regardant ces animés.








- Quels sont les mangas ou les animés qui vous ont le plus influencé ?

Enfant c'est le manga Akira qui m'a le plus influencée.

- Pouvez-vous décrire votre univers ?

Je rêvais de devenir mangaka lorsque j'étais enfant. Mais comme je n'ai pu le devenir, je me suis demandée ce qui me permettrait de m'en rapprocher le plus. J'ai pu faire faire cela avec la photo. C'est un univers lié aux mangas. Cela n'est pas l'univers kawaii.






- Le terme kawaii ne vous représente donc pas ?

Cela me fait plaisir que l'on dise que ce que je fais est kawaii car cela renvoie aux images kawaii que j'ai en tête. Je suis donc contente que l'on utilise ce terme en parlant de mon travail.

- Vous définiriez-vous comme l'égérie du Tokyo Crazy Kawaii Paris ?

On m'a demandé de travailler comme photographe pour le festival et comme j'aime l'autoportrait, j'ai choisi différents endroits avec moi dessus. C'est ainsi que je suis devenue un peu le character de ce festival.






- Pourquoi avez-vous décidé de participé au Tokyo Crazy Kawaii Paris ?

Il y a 3 ans, j'ai été invité à Japan Expo et j'avais beaucoup apprécié voir les musées parisiens. J'ai beaucoup de respect pour les artistes français. Quand, on m'a demandé de revenir en France, j'ai donc accepté avec plaisir.

- Avez-vous un attachement particulier pour la France ?

J'aime beaucoup comme j'aime beaucoup les musées.

- Quel domaine préférez-vous faire ?

Je n'arrive pas à choisir. J'aime faire des photos toute seule pour la plaisir d'avoir ma propre création. J'aime être modèle car travailler avec quelqu'un crée un lien social et cela est amusant.

- Pour vous tous les domaines dans lesquels vous travaillez sont donc un tout indissociable ?

Tout est lié même si se sont trois choses différentes.

- Quelles sont vos impressions après une journée au Tokyo Crazy Kawaii Paris ?

Hier, il y avait moins de monde mais aujourd'hui j'ai pu voir des gens cosplayés. Au Japon, chaque style ou chaque aspect de la mode est bien défini et tout est bien séparé alors qu'ici tout est mélangé.

- Aimeriez-vous vous lancer dans d'autres domaines ?

Ce qui m'intéresse le plus c'est le matériel avec lequel je travaille.



Je remercie beaucoup Julie Watai d'avoir répondu à mes questions et pour le temps qu'elle a bien voulu me consacrer.




- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -