Archive for 11/25/13

lundi, novembre 25, 2013

L’Attaque des Titans tome 4

Fiche :

Titre L’Attaque des Titans (VO : Shingeki no Kyojin)
Genre : Seinen
Auteur : Isayama Hajime
llustrateur : Isayama Hajime
Editeur français : Pika
Date de parution : 30/10/2013
Nombre de tomes en France : 4 (en cours)
Nombre de tomes au Japon : 11 (en cours)
Prix : 6.95 €
Age recommandé : 14 ans et plus








Synopsis :

Eren se trouve au cœur d’une opération militaire inédite : métamorphosé en Titan, il est chargé de colmater la brèche ouverte dans le mur Rose à l’aide d’un gigantesque morceau de roche. Alors que la survie de l’Humanité dépend de la réussite de ce plan audacieux, Eren perd pied et devient totalement incontrôlable. Les adjurations d’Armin ne semblent pas le ramener à lui...

Avis :

La reconquête du mur de Maria est en marche ! En première linge : Eren, transformé en titan, porte au-dessus de sa tête l'espoir de toute l'humanité.

Ce quatrième volume marque avant tout la fin du premier arc de la série. Eren offre dans les premiers chapitres sa première victoire à l'humanité. L'action est vraiment prenante. C'est très dynamique et vivant. L'action développée depuis plusieurs chapitres atteint afin à son paroxysme. De plus, on peut assister à l'arrivée spectaculaire de l'un des personnages emblématiques de la série, à savoir le vice-caporal Livaï (ou Rivaille).

Après une bonne dose d'action, la tension redescend d'un cran. En effet, on abandonne la trame principale pour un petit flashback. On plonge dans la formation militaire d'Eren, Misaka et Armin : on suit notre trio dans leur entrainement contre les titans. Ainsi on en profite pour découvrir les différents compagnons de nos héros, qui étaient jusqu'alors peu développés. Leurs personnalités sont un peu plus approfondies, certaines sont hautes en couleur comme Sasha qui affiche à côté goinfre hilarant. Les motivations qui les ont poussé à entrer dans l'armée commencent également à être connues. La plupart des camarades d'Eren sont encore bien mystérieux mais chacun laisse entrevoir du potentiel pour la suite. Jean est celui qui se démarque le plus notamment dans le dernier chapitre de ce volume où il prend conscience de la puissance de titans, de la faiblesse des Hommes et de des responsabilités qui lui incombe en tant que militaire. Justement la fin du volume marque l'heure du bilan de l'humanité : la victoire a un goût amère...Cette scène est intense et riche en émotions tant la découverte des corps est choquante pour nos héros. Les personnages prennent alors réellement conscience de ce dans quoi ils se sont embarqués. Dans le même temps, la fin du tome prépare le renouveau l'histoire avec l'apparition du bataillon d'exploration qu'Eren aspire à intégrer.

Le dessin s'améliore même s'il est encore loin d'être transcendant. Il est néanmoins dynamique. Les titans  sont toujours aussi terrifiants. Les scènes avec eux sont encore plus impressionnantes car les détails des personnages sont mieux travaillés. Dorénavant, les protagonistes se différencient aisément les uns des autres, ils sont plus faciles à reconnaître.

L'édition est classique mais bien. Elle s'aligne sur les précédents volets. 

L'Attaque des titans est une fois de plus captivant. Au cours de la lecture on ne s'ennuie pas et ce même pendant les passages plus narratifs. Ces passages permettent justement de faire connaissance avec des nouveaux personnages et de s'immiscer un peu plus dans l'univers de la série. Enfin l'arrivée de bataillon d'exploration laisse présager que la série va encore gagner en intensité !

Scénario : 9/10
Illustration : 6/10
Intérêt général : 9/10


Koyuki




lundi, novembre 25, 2013

Chihayafuru tome 5

Fiche

Titre : Chihayafuru
Genre : shôjo
Auteur : Suetsugu Yuki
Illustrateur : Suetsugu Yuki
Editeur français : Pika
Date de parution : 30 Octobre 2013
Nombre de tomes en France : 5 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 22 ( en cours )
Prix : 7.50 €
Age recommandé : 12 ans et plus










Synopsis 

Alors que Chihaya a enfin réussi à mener son équipe au sanctuaire Ômi pour y disputer le tournoi national, voilà qu'elle s'écroule au beau milieu d'un match et se retrouve disqualifiée. Déçue, mais encouragée par ses amis, elle reprend courage dès le lendemain pour disputer les matchs individuels. Elle a pour la première fois l'occasion d'affronter les meilleurs joueurs de sa catégorie. C'est alors que Chihaya, le cœur battant, voit apparaître devant elle la Queen la plus jeune de l'histoire du karuta… Shinobu Wakamiya 

Avis 

Malgré leur défaite au tournoi national par équipe de Karuta, l'équipe de Chihaya ne laisse pas  abattre et repart dans la compétition, mais en solo cette fois.

L'équipe menée par Chihaya est évidemment déçue d'avoir perdu lors du tournoi par équipe. Mais étonnamment cela a resserré leurs liens d'amitié. C'est donc remotivée que l'équipe se lance dans la  phase solo du tournoi. C'est là que Chihaya va rencontrer la Queen. Cette dernière est une lycéenne reconnue comme la meilleure joueuse du Japon. Depuis le tome précédent, ce nouveau personnage se montre de plus mystérieux. En effet, la Queen Shinobu Wakamiya est plutôt étrange, mais étrange dans le sens intriguant. Elle est plutôt lunatique mais affiche une redoutable assurance lorsqu'elle démarre une partie de Karuta. C'est d'ailleurs ainsi qu'elle va pousser Chihaya dans ses derniers retranchements. Le match entre les joueuses est intense et prenant, digne d'un combat de Shonen. L'enjeu plus sérieux apporte un rythme plus soutenu à la partie et accroît l'image sportive du Karuta.

L'issue de ce match relance l'intrigue. En effet sa défaite face à la Queen pousse Chihaya à remettre en question ses techniques de jeux. Mais elle ne se laisse pas abattre pour autant ! On sent que notre héroïne est regonflée à bloc pour progresser jusqu'à atteindre le titre de Queen.

De son côté, Taichi voit lui aussi sa motivation remonter en flèche. Il veut prendre du galon afin de ne pas être laissé à la traine par Chihaya. En effet son attirance pour cette dernière est toujours aussi forte et l'idée qu'Arata reprenne le Karuta ne le ressure pas. Arrivera-t-il a attiré l'attention de Chihaya ?

Le dessin est sublimé par des traits fins. Les mouvements sont bien retranscrits ce qui apporte une impression de dynamisme et de fluidité. Du coup ils rendent les parties de Karuta vivantes et intenses.

L'édition est toujours aussi réussie. Cette fois encore on retrouve des petits strips bonus et 8 cartes supplémentaires.

Une fois de plus, Chihayafuru arrive à nous captiver. L'apparition de la Queen en tant que rivale nous laisse entrevoir une suite pleine de rebondissement, un peu comme dans un Shonen. Le côté sentimental avait été laissé de côté au début du tome mais sa fin nous replonge dans les tourments amoureux de nos adolescents.

Scénario : 9/10
Illustration : 9/10

Intérêt général : 10/10

Koyuki



- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -