dimanche, septembre 28, 2014

Posted by : Loïc Poupou dimanche, septembre 28, 2014

Les représentations pour cette pièce de théâtre sont : jeudi 9 octobre et vendredi 10 octobre à 20h00 et samedi 11 octobre à 16h00.

Elle aura lieu à la Maison de la Culture du Japon dans la grande salle au niveau -3.
La représentation du 10 octobre sera suivie d'une rencontre avec Mitsuru Fukikoshi.





Le texte est de Marie Brassage et de Robert Lepage. La mise en scène est de Mitsuru Fukikoshi. L'interprétation est faite par : Kaiji Moriyama, Midori Laurence Ota et Mitsuru Fukikoshi. Cette pièce est produite par Tokyo Metropolitan Theatre.




Synopsis

Pièce sur le passé et le pré­sent, la vérité et le men­songe, la fic­tion et le réel, Le Polygraphe est une oeuvre de jeu­nesse de Robert Lepage. Le met­teur en scène qué­bé­cois l’a écrite en 1987 en s’ins­pi­rant d’une enquête sur le meur­tre d’une comé­dienne dont il fut briè­ve­ment sus­pecté. La mise en scène inven­tive signée Mitsuru Fukikoshi sou­li­gne les réfé­ren­ces au film noir, à Hamlet ou encore au mur de Berlin pour mieux dis­sé­quer les rela­tions trou­bles entre les trois per­son­na­ges de cette « enquête poli­cière méta­phy­si­que ».
Un cri­mi­no­lo­gue qui a fui l’Allemagne de l’Est, une jeune actrice qui joue dans un thril­ler et un étudiant gay adepte du SM for­ment l’étrange trian­gle amou­reux de cette pièce où le « poly­gra­phe », un détec­teur de men­songe, ne fait qu’épaissir le mys­tère. Metteur en scène et inter­prète de cette oeuvre, Mitsuru Fukikoshi nous plonge dans l’uni­vers oni­ri­que de Lepage en uti­li­sant d’ori­gi­naux jeux de lumière et d’images vidéo. Ce célè­bre acteur que l’on a vu au cinéma (Cold Fish, Samurai Fiction) et chez Philippe Decouflé et Simon McBurney incarne le cri­mi­no­lo­gue qui tombe amou­reux de l’élégante et sen­suelle Midori Laurence Ota, comé­dienne franco-japo­naise qui a tra­vaillé avec Hideki Noda, Kazuyoshi Kushida et, plus récem­ment, avec Camille Boitel (Le caba­ret cala­mi­teux). L’étudiant sul­fu­reux est inter­prété par Kaiji Moriyama, pro­di­gieux dan­seur qui ajoute une pré­sence inquié­tante à cette pièce emblé­ma­ti­que de Robert Lepage.

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -