vendredi, septembre 19, 2014

Posted by : Loïc Poupou vendredi, septembre 19, 2014

Les éditions Taifu Comics annoncent la venue de Yamatogawa pour la 16ème édition de Japan Touch.

Le célèbre auteur de la collection 100% Hentai non censurés, dont la réputation dans le milieu s’est faite grâce à la qualité graphique et à l’originalité de ses œuvres, donne rendez-vous à ses fans à Lyon, au parc des expositions Eurexpo, les 8 et 9 novembre 2014.

Yamatogawa

Yamatogawa est sans doute l’auteur de Hentai le plus connu du public français. Célèbre avant même la publication d’How Good Was I ? en mars 2013, ses titres ont tous fait partie des meilleures ventes de Taifu Comics, avec une rupture de stock d’How Good Was I ? un peu plus de deux mois après sa sortie !

Reconnu pour la qualité de ses dessins, l’auteur s’inspire de sa vie, de faits réels, de paysages de son enfance et de la mode pour établir la base de ses scénarios et les décors de ses œuvres. Accordant une grande importance aux détails, il n’hésite pas à faire des recherches pour donner à ses histoires des paysages plus réalistes qui invitent les lecteurs à s’imaginer à la place de ses personnages.

Parmi ses œuvres, Power Play est celle qui a la naissance la plus originale.
L’auteur nous apprend que c’est à partir de sa passion pour les JDR, puis les jeux de combat et RPG qu’est née cette aventure d’Heroic-Fantasy.
Yamatogawa, accorde beaucoup d’importance à la création de ses personnages. Seulement, il y a une limite à la création dans les jeux car on ne peut pas inventer d’items. Doué en dessins, il décide alors de créer ses propres armes, armures et histoires… Ainsi naquit Power Play.

Mangaka au style incomparable, il a su conquérir le public Hentai grâce à des personnages féminins séduisants qui font rimer érotisme et sensualité, mais aussi par l’inventivité et l’humour dont il fait preuve dans ses scénarios. Ainsi, chaque œuvre est unique et devient un véritable plaisir de lecture pour les fans du genre !
Autre spécificité des titres de Yamatogawa, leur légèreté. Grâce à l’ambiance « comique » qu’il leur insuffle, l’auteur arrive à décomplexer un genre, et le rendre ainsi plus accessible aux néophytes.

Bibliographie

Arrivé à Tokyo pour devenir mangaka, sa première œuvre, Aquabless, fut publiée en 2007. En 2008, sortit Witchcraft, son premier « feuilleton » qui a été suivi de Tayu Tayu et How Good Was I ? en 2009, puis Power Play en 2012, sa dernière œuvre reliée en date.
Depuis, Yamatogawa n’a travaillé que sur des courtes histoires d’un chapitre au plus, qui n’ont pas été publiées en volume relié.
Source : Taifu Comics

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -