samedi, octobre 11, 2014

Posted by : Loïc Poupou samedi, octobre 11, 2014

Le Polygraphe est une pièce de théâtre dont la dernière représentation se fera aujourdhui à 16h00 à la Maison de la culture du Japon à Paris.




Le texte est de Robert Lepage et Marie Brassard. La mise en scène est de Mitsuru Fukikoshi.
Pièce sur le passé et le présent, la vérité et le mensonge, la fiction et le réel, Le Polygraphe est une oeuvre de jeunesse de Robert Lepage. Le metteur en scène québécois l'a écrite en 1987 en s'inspirant d'une enquête sur le meurtre d'une comédienne dont il fut brièvement suspecté.




Synopsis

Un criminologue qui a fui l'Allemagne de l'Est, une jeune actrice qui joue dan sun thriller et un étudiant gay adepte du sm forment l'étrange triangle amoureux de cette pièce où le polygraphe, un détecteur de mensonges, ne fait qu'épaissir le mystère. 

Critique

Un formidable jeu d'acteur

Cette pièce est avant un tout une mise en avant de trois acteurs excellents qui ont su faire vibrer le public tout au long de la pièce. L'interprétation est la mise en scène est vraiment époustouflante. Le jeu est dynamique et réaliste. On sent les émotions et les acteurs arrivent à nous les faire ressentir. Cette qualité d'interprétation joue pour beaucoup dans le succès de cette pièce moderne.




Un triangle amoureux mais pas que cela 

Cette pièce met en avant un triangle amoureux mais cela ne tourne cependant pas à la comédie même si certains passages peuvent faire sourire ni à une banale histoire d'amour. Ici, tout est plus profond, plus compliqué et plus véridique. Ce triangle sert à mettre en avant une véritable réflexion sur l'humain et ce que ce dernier peut endurer et permet de rendre vivant une enquête policière tout en y ajoutant du piquant. Le tout est basé sur des faits historiques. Cela montre la profondeur et la richesse de la pièce.



Une pièce moderne

Avec peu de moyens et peu de décors, les acteurs ont sur nous faire vivre un véritable spectacle de sons et lumières. Danses contemporaines, effets visuels et musiques ont sur rendre vivant et moderne cette pièce. Cette nouvelle mise en scène permet de faire s'interroger le public qui cherche à comprendre puis finit par se laisser prendre au jeu. C'est beau et entraînant.




En conclusion, cette pièce de théâtre surprend et intrigue au début pour ensuite séduire par sa mise en scène et le jeu d'acteur. Cette dernière est jouait en japonais ce qui permet de pouvoir apprécier la beauté de cette langue et donne un jeu plus véridique. Le surtitrage en français est une bonne chose qui permet de suivre et de comprendre la pièce même si on finit par s'en détacher tellement on est pris dans la pièce. Le Polygraphe a reçu une véritable ovation de la part du public et cela est mérité.


Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -