mardi, décembre 30, 2014

Posted by : Loïc Poupou mardi, décembre 30, 2014

Voici les premières nouveautés que va nous proposer Akata pour ce début d'année.

Les Naufragés de Min-Ho Choi

Les Naufragés, tout en couleurs et parsemé de pages surprenantes de beauté, va vous emmener dans un quartier populaire d’une grande ville coréenne, là où s’est installé un jeune homme perdu. Pour se fixer, il a choisi de vivre dans la vielle maison familiale dont il a héritée. C’est là qu’il va ouvrir sa boutique d’aquariophilie, une passion qu’il veut transformer en source de revenus stables... Car il est temps pour lui de trouver l’apaisement, et d'en finir avec ces traumatismes provoqués par la mort de sa mère et par les traitements cruels infligés par son père quand il était enfant... Perdue tout autant que lui, Eun-soon est une jeune prostituée du quartier qui se prendra rapidement d'affection pour cette boutique... et de confidences en confidences, bercés par la lente danse des poissons exotiques, se tisseront des liens qui donneront sens à ces deux vies désœuvrées...

Beaucoup de jeunes en Corée sont perdus, broyés par les exigences de la société et des enfances vécues dans des familles torturées et dépassées. Min-ho Choi évoque avec Les Naufragés ces réalités. Loin du misérabilisme, c’est avec des couleurs tantôt de paix, tantôt de feu, et des pointes d’humour délicates que vous rentrerez dans ces vies coréennes douloureuses... finalement très proches de nous...



Mes années 80 de Sean Chuang

Taïwan est une île pleine de charmes et de raffinements.
 Avec Mes années 80, Sean Chuang revient, sur une décennie où un vent de liberté a soufflé sur l'île de Taïwan pour aboutir à l'abolition de la loi martiale qui régissait la vie de ce pays. Sean Chuang s’aventure dans sa mémoire, pour nous faire découvrir son adolescence à cette époque où les jeunes purent commencer à s'ouvrir sur le monde. Il évoque avec humour et tendresse sa découverte de Bruce Lee, des dessins animés japonais et des mangas, sa passion pour le break dance ou ses premiers visionnages de Star Wars. Il met aussi en scène ses premiers rendez-vous amoureux, forcement calamiteux, et ses tentatives de collocations chaotiques avec ses camarades de lycée... c’est avec un dessin aussi vif que mignon que Sean Chuang parvient à nous entraîner dans une société taïwanaise dont l'exotisme va c ommencer maintenant à s'estomper... 



La geek, sa blonde et l'assassin de Kin-Wo Cheng et de Chi-Fai Tang

A l'instar de Magical Girl of the end, l'histoire que propose ce one shot est habile, un génial mélange de thriller cruel et de comédie de mœurs, riche en twist cynique... une petite fable moderne... grand guignol... qui pourrait bien devenir culte.



Source : Akata

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -