Archive for 01/21/14

mardi, janvier 21, 2014

The end of the wolrd tome 2

Fiche

Titre : The end of the world 
Genre : shôjo
Auteur : Makino aoi
Illustrateur : Makino Aoi
Editeur français : Panini
Date de parution : 22 janvier 2014
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( terminée )
Prix : 6,99 euros










Synopsis

Azusa et Kawaguchi ont décidé de se protéger mutuellement pour cacher l’horrible vérité. Ils
s'unissent pour tenter de tromper le professeur qui a vu Azusa le soir de l'accident. Mais ce n’est pas
lui qu’ils doivent craindre le plus. La presse s’est en effet saisie de l’histoire pour illustrer un article sur
les brimades à l’école. La blessure à la main de Kasuga n’a pas échappé à l’un des journalistes qui
décide d’enquêter. Devant l’afflux de curieux au collège, Azusa et Kawaguchi sont contraints de faire
profil bas, et de faire semblant d’être de simples camarades de classe.


Avis

Le poids du mensonge !

Ce second tome de The end of the world est vraiment excellent. On n'est pas déçu, cette série tient toutes ses promesses et même plus. Même si on n'est pas fan des shôjos , on ne peut pas ne pas trouver ce manga poignant et intéressant. On est loin même à mille lieux des histoires d'amour traditionnelle et du monde des Bisousnours. Ici amour rime avec malheur et tristesse et on découvre les facettes les plus sombres de l'être humain et tout ce que peut entraîner le mensonge. Tout ceci donne lieu à une intrigue sombre qui semble mener nos héros à leur propre destruction.

L’atmosphère est empreint de doutes, de peur et de tristesse. C'est une belle histoire mais qui ne semble pas connaître une fin heureuse. Tout semble nous présenter cela comme une tragédie amoureuse sans issue. Le tout est ainsi rendu poignant et touchant. On est pris dans cette intrigue qui nous fait palpiter à chaque page. Le tout n'est pas prise de tête ni déprimant juste mature et le ton est assez dur.

Les bases du shôjo sont certes présentent mais on est loin du schéma traditionnel. Cela donne un manga plus dur et plus intéressant à suivre. Le tout est mené sur un rythme soutenu et les surprises sont de taille. Le côté psychologique des personnages et leur évolution est bien mis en avant pour nous montrer toute la profondeur de ces derniers. Le tout ressemble à une espace de cavale entre deux fugitifs. C'est haletant et palpitant.

Les illustrations sont vraiment belles et le travail est vraiment soigné. Le tout est fin, on apprécie le souci du détail ainsi que la finesse des traits.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, The end of the world tome 2 confirme la qualité de cette série. C'est vraiment un plaisir que de voir un shôjo de cette qualité et de cette profondeur. C'est un grand coup de coeur. 

Note : 5/5

mardi, janvier 21, 2014

Kitarô Kôsaka invité d'honneur anime pour Japan Expo 2014

Alors que Japan Expo fête cette année ses 15 ans, le festival a l’honneur d’accueillir Kitarô Kôsaka, le responsable de l’animation de nombreux films de Hayao Miyazaki. Invité d’honneur Anime du festival, il sera là pour rencontrer le public français lors de conférences et de dédicaces et expliquer son travail pour le Studio Ghibli.
















Kitarô Kôsaka fait ses premiers pas en tant que directeur de l’animation sur la série Sherlock Holmes (1984–1985) et passe indépendant en 1986. 
Il gagne très vite la confiance du mangaka Naoki Urasawa et travaille sur les adaptations TV de l’auteur telles Master Keaton (1998-1999), Yawara ! (1989–1992), Monster (2004) en occupant à tour de rôle des fonctions de Chara-designer, producteur et directeur de l’animation.

Il devient pour la première fois réalisateur sur un long métrage avec le film Nasu, un été andalou (2003).


Il est alors sélectionné dans la liste des réalisateurs hebdomadaires au 56e Festival de Cannes, ce qui reste une première pour un film d’animation japonais. Il est également réalisateur, scénariste et chara-designer pour sa suite Nasu: A Migratory Bird with Suitcase (2007) qui sort en OAV.

Mais ce qui caractérise Kitarô Kôsaka, ce sont surtout ses nombreuses collaborations avec le Studio Ghibli. Il commence très tôt en étant animateur clé sur Nausicaä de la vallée du vent (1984), Le château dans le ciel (1986), Le Tombeau des lucioles (1988) et Pompoko (1994). Il devient ensuite responsable de l’animation sur des productions comme Si tu tends l’oreille (1995), Princesse Mononoké (1997), Le Voyage de Chihiro (2001), Le Château ambulant (2004), La Colline aux Coquelicots (2011) et également coresponsable de l’animation pour Ponyo sur la falaise (2008).

En 2013, il est à nouveau nommé responsable de l’animation pour Le Vent se lève, le dernier film de Hayao Miyazaki, qui sort le 22 janvier en France.

Source : Japan Expo

mardi, janvier 21, 2014

Docteur Lapin et Mister Tigre chez Taifu Comics

Les éditions Taifu Comics annoncent leur nouvelle série Yaoi, Docteur Lapin et Mister Tigre !

Avec ce titre, Honma Akira nous présente une histoire qui malgré sa trame classique de jeu des apparences et ses personnages typiques de yaoi, se révèle être une lecture passionnante tant la narration apparaît maîtrisée. La mangaka semble avoir trouvé le juste équilibre entre scénario, romance, comédie et action, le tout servi par un trait simple mais élégant et expressif.

 Alors que les œuvres précédentes de l’auteure nous avaient habitués à un style plus sobre, elle nous livre ici une comédie romantique déjantée et rafraîchissante, avec des personnages hauts en couleurs moins stéréotypés qu’on ne le pensait.






Synopsis :

Uzuki est un jeune chirurgien qui un soir tombe sur Nonami, un yakuza blessé par balles qu’il décide de soigner. Mais cette bonne action se transforme en cauchemar quand le lendemain, Nonami se présente à l’hôpital où il travaille. Alors que le jeune médecin est persuadé que sa dernière heure est venue, il s’avère que le yakuza est en fait à la recherche de « Mlle Suzuki », la femme qui lui a sauvé la vie. Dans ce but, il soudoie le directeur de l’hôpital pour qu’un de ses homme (en parfaite santé par ailleurs) y soit admis afin de faciliter les recherches… Le tigre saura-t-il retrouver sa proie ? Ou bien le lapin réussira-t-il à échapper à son prédateur ? Venez le découvrir dans cette histoire étonnante où la loi de jungle n’est pas si évidente !

Fiche

Titre français : Docteur Lapin et Mister Tigre
Titre Japonais : Usagi Otoko Tora Otoko
Genre : Yaoi 
Auteure : Honma Akira
Prix : 8.99€
Date de sortie : Avril 2014
Nombre de volumes vo : 3 (série terminée)

Source : Taifu-comics



- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -