Archive for 01/31/14

vendredi, janvier 31, 2014

Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles tome 4

Fiche

Titre : Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles
Genre : shônen
Auteurs : Masami Kurumada / Shiori Teshirogi
Illustrateur : Shiori Teshirogi
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 9 janvier 2014
Nombre de tomes en France : 4 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 9 ( en cours )
Prix : 6,80 euros













Synopsis

Maître et disciple, haine et amour ! Un conflit sur le point d'exploser dans un énorme feu d'artifices !!
Alors qu'il se bat contre une organisation criminelle du nom de Nero, Manigoldo va se trouver confronté à un adversaire qui utilise les mêmes techniques que lui ! Qui est donc le mystérieux chef de Nero ?!


Avis

Ambition et esprit chevaleresque

Ce quatrième tome de Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles mets en avant le chevalier du cancer : Manigoldo et marque le retour d'Albafica des poissons. L'atmosphère de ce tome oscille entre l'espoir que représente l'avenir et le passé qui refait surface en soulignant une note d'amertume et d'échec. C'est une lutte idéologique et deux points de vue opposés qui s'affrontent. Le tout est magiquement orchestré et illustré pour nous offrir un tome de qualité et qui sera comblé n'importe quel lecteur. Le tout nous offre des combats explosifs surtout le dernier où l'on voit toute l'étendue du pouvoir du chevalier du cancer. Manigolo est vraiment un digne représentant du cancer qui montre que le chevalier d'or de ce signe est très puissant.

On nous entraîne ici dans les ténèbres les plus profondes et dans la face cachée d'un monde underground. Cela donne un ton particulier à ce tome qui sera nous surprendre et nous touché. C'est une histoire à la fois triste et portée vers le futur que représente Manigoldo. Ce dernier représente la lumière qui transperce les ténèbres, c'est un vrai chevalier de l'espoir. Le cynisme de ce dernier nous fait parfois sourire.

Le tout est mené sur un rythme d'enfer avec des combats comme seul Saint Seiya sait nous offrir. C'est épique et énergique. L'intérêt est constant. L'histoire est bien construite et riche. Le scénario tient vraiment la route et nous offre de beaux rebondissements. Le plaisir de lecture est intense et constant. C'est un de meilleur tome la série Chronicles.

Les illustrations sont très belles et on prend plaisir à les regarder. On apprécie la finesse du trait, la touche de féminité, l'élégance qui donne une vrai stature à nos chevaliers, le souci du détail et l'harmonie du tout.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion , Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles tome 4 est excellent et sera ravir tous les amateurs de Saint Seiya ou de bons shônens. A ne pas manquer. C'est un coup de coeur. 

Note : 18/20

vendredi, janvier 31, 2014

Sailor Moon - Pretty Guardian tome 10

Fiche

Titre : Sailor Moon - Pretty Guardian
Genre : shôjo
Auteur : Naoko Takeuchi
Illustrateur : Naoko Takeuchi
Editeur français : Pika
Date de parution : 3 janvier 2014
Nombre de tomes en France : 10 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 14 ( terminée )
Prix : 6,95 euros









Synopsis

Usagi et Mamoru sont gravement malades : ils sont atteints par une malédiction que la reine Nehelennia a lancée sur l'Elysion, la terre sacrée qui veille sur la planète bleue. Le seul moyen de les sauver serait d'utiliser l'immense pouvoir du Golden Crystal, mais personne ne sait où il se trouve. La situation est critique… C'est pourquoi les quatre Sailor du système solaire externe reprennent du service : toutes les guerrières sont à nouveau réunies ! 

Avis

Lumière contre ténèbres

Ce dixième tome de Sailor Moon - Pretty Guardian nous propose un final explosif de l'arc commencé au tome 8.  Le sailors vont encore évoluées pour devenir plus puissante. Révélations et explications nous sont fournis pour mieux comprendre cet univers qui nous fait rêver et qui fascine. Entre rêves et réalité, on se laisse bercer par cette belle histoire qui met en avant les valeurs simples mais universelles pour un monde meilleur. Les rebondissements sont au rendez-vous pour nous surprendre et nous ravir.

L'ambiance est de plus en plus mature et adulte au fur et à mesure des tomes. Notre Usagi grandit et devient une vrai princesse. Cela traduit le fait qu'elle devient une femme accomplie. C'est une belle métaphore. L'histoire de son passé nous fait rêver et nous plonge dans un conte de fée. Mamoru son beau prince est du même gabarit que ceux des contes de fées. C'es tune belle histoire d'amour sur fond de protection de la Terre. La beauté de ce dernier est sublimé par le côté éternel et intemporel que l'on nous suggère dans ce tome.

La trame narrative nous propose un beau final pour cet arc. C'est dynamique et palpitant. Le lecteur prend plaisir du début à la fin. On sent l'adrénaline montée et on est suspendu aux cases jusqu'au bout. Le tout est cohérent et écrit avec fluidité.

Les illustrations sont de qualité et agréables à regarder. Le tout traduit parfaitement les émotions et s'allie avec le ton général du manga.

L'édition est une édition double. Le tout est bien fait permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Sailor Moon - Pretty Guardian nous offre un bel opus avec ce dixième tome qui est un des meilleurs de la série. On ne s'ennuie pas et le plaisir de lecture est constant. C'est à lire. 

Note : 16/20


vendredi, janvier 31, 2014

Vertical tome 3

Fiche

Titre : Vertical
Genre : seinen
Auteur : Shinichi Ishizuka
Illustrateur : Shinichi Ishizuka
Editeur français : Glénat
Date de parution : 22 janvier 2014
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 18 ( terminé )
Prix : 7,60 euros









Synopsis

Sanpo Shimazaki a conquis les plus hauts sommets du monde. Il connaît les aspects merveilleux de la montagne et les malheurs qui accompagnent les accidents qui s’y produisent. Devenu secouriste dans les Alpes japonaises, il y accueille les visiteurs séduits par les hauteurs.

Avis

L'alpinisme plus qu'une passion, le chemin de toute une vie !

C'est un tome rempli d'émotion que nous propose l'auteur de Vertical avec ce troisième qui nous montre à quel point la montagne peut gagner et conquérir le coeur des Hommes. Les anecdotes se suivent et ne ressemblent pas. On peut y voir la vie de personnes et le destin qui frappe chacun de nous. A travers la montagne, l'auteur nous transmet une vision de la vie qui consiste à suivre ses valeurs jusqu'au au bout. L'atmosphère est tantôt dramatique, remplie d'espoir ou encore mélancolique. On vit au rythme des aventures de Sanpo qui garde sa foi et sa passion intacte pour la montagne qui guide sa vie et sa vision de cette dernière.

Le lecteur est immergé dans le monde de la montagne avec sa dure réalité et avec les différents moments qu'elle peut nous offrir. On y voit le but de chacun et la vision de choses. On découvre les motivations des alpinistes. Le tout est narré avec sincérité et sans tabou. On ne nous cache pas la dur réalité de la vie et les personnages sont des êtres humains avec leurs qualités et leurs défauts. C'est touchant et frappant de réalisme. On a parfois la larme à l’œil.

La trame narrative poursuit sur la lancée des tomes précédents et surtout en ce qui concerne le découpage en petite histoires chapitre par chapitre. Le tout est variée et bien rythmé pour nous offrir un bon moment de lecture. Action et émotions sont au rendez-vous pour notre plus grand plaisir.

Les illustrations sont toujours aussi belles et de qualité. On apprécie la finesse du trait et le souci du détail.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome. On apprécie les notes explicatives.

En conclusion, Vertical tome 3 nous offre un bon moment de lecture remplie d'émotions. C'est beau et vraiment passionnant. C'est à lire.

Note : 14/20

vendredi, janvier 31, 2014

Une jaquette collector pour Fate/Zero

À l'occasion de la sortie du manga Fate/Zero le 27 février prochain, les éditions Ototo annoncent que le volume 1 sera habillé d'une jaquette collector.
Cette jaquette ne sera disponible que sur les exemplaires du premier tirage. Quantité limitée.



De plus, afin de remercier les lecteurs qui précommanderont le volume 1 de Fate/Zero sur leur boutique en ligne, Pointmanga.com, l’équipe Ototo a décidé de leurs offrir un poster géant Fate/Zero (parmi deux au choix).

Ces posters sont aux dimensions : 

1.  69x99 cm : pour le poster de la couverture (Fate/Zero 1)






2.  99x69 cm : pour le poster de la page couleur (Fate/Zero 2)





Sources : Ototo et Pointmanga.com

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -