Archive for 03/03/14

lundi, mars 03, 2014

Saint Seiya Omega is over

Saint Seiya Omega ou Les nouveaux chevaliers du zodiaque prendra fin le 30 mars prochain au Japon.












Cette suite de Saint Seiya s'arrêtera après 2 ans de diffusion et 97 épisodes.

En France la série est diffusée sur Canal J depuis le 13 mars 2013, sur D17 depuis le 24 janvier 2014 et bientôt sur MCM  courant mars.









L'animé est composé de deux saisons elles-mêmes constituées d'arcs.

La première saison est composée de l'arc : Mars, Dieu de la guerre ( épisodes 1 à 51 )
La seconde saison est composée de l'arc : Nouvelles armures ( épisodes 52 à 77 ) et l'arc Eveil d'Oméga ( épisodes 78 à 97 ).






 Quel est votre avis sur cette news ?





lundi, mars 03, 2014

Hina Matsuri

Le 3 mars au Japon, on fête Hina Matsuri ou littéralement la fête des poupées.

Les jours précédant le 3 mars, les petites filles japonaises exposent de précieuses poupées posées sur des petites estrades à plusieurs niveaux. Ces poupées spéciales, qui se transmettent de génération en génération, sont rangées dans un carton tout le reste de l'année. Elles représentent des personnages de la cour impériale de l'ère Heian.








Sur le niveau le plus haut, on trouve l'empereur à gauche et l'impératrice à droite; un paravent doré fait souvent office d'arrière-plan.
Sur le second niveau sont disposées trois dames de cour portant des flacons de saké.
Cinq musiciens, dont un chanteur, se tiennent sur la troisième marche.
Sur les trois niveaux inférieurs sont présents divers personnages, comme des chars à bœufs. 
La quatrième étagère inclut souvent deux ministres : le ministre de gauche et le ministre de droite
On place également des hishimochi, des petits mochis tricolores, en forme de parallélogramme.
Ceci est la disposition la plus complète. 





Cependant, on peut se contenter d'un ensemble plus simple, avec seulement le couple impérial. À défaut de poupées, on peut même représenter un couple enorigamis.

Pour l’occasion, elles portent un kimono à manches longues et reçoivent des cadeaux de leurs parents et amies. Dans la journée, elles se rendent avec leurs parents au sanctuaire local prier les divinités. Aussi des expositions de poupées traditionnelles dans tout le Japon.
Son origine remonte à l'époque Heian (794-1185). On pensait alors que les poupées étaient capables d'absorber le malheur des hommes. À cette époque, les courtisans offraient à la famille impériale, en particulier aux princesses, des poupées représentant des petites filles, chargées de les libérer de leurs malheurs. Il s'agissait d'un rite de purification shinto.
Pour célébrer hina matsuri, on boit traditionnellement du amazake, du shirozake ou du tôkashu, et on mange des hina arare, et des sushis. Selon la croyance traditionnelle, il faut ranger les poupées le soir du 3 mars, sans quoi la fille de la maison ne pourra pas se marier pendant un an.

lundi, mars 03, 2014

Treat me gently, please tome 1

Fiche

Titre : Treat me gently, please
Genre : yaoi
Auteur : Nekota Yonezou
Illustrateur : Nekota Yonezou
Editeur français : Taifu Comics
Date de parution : 27 février 2014
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( en cours )
Prix : 8,99 euros










Synopsis

Nemugasa est un étudiant qui malgré ses airs de premier de la classe a des notes déplorables ! Contraint de réussir son prochain test sous peine de se faire renvoyer, il décide de tricher. Nemugasa réussi finalement son test mais se fait prendre la main dans le sac par Musashi, un étudiant à problème, qui est au courant de sa situation. 

Avis

Humour, amour et situations rocambolesques sont les clefs de voûte de ce nouveau yaoi que nous propose les éditions Taifu Comics. Le ton un peu décalé et le fait de tourner en dérision des situations qui pourraient être considérées comme étant graves permet de passer un bon moment de lecture sans prise de tête. Nous avons ici tous les ingrédients d'un yaoi dur avec un dominant qui abuse du dominé mais cela se fait de manière original et plutôt comique.

L'atmosphère de ce manga est à la fois touchante, tendre et amusante. On passe du rire à l'émotion à travers notre héros Nemugasa qui va devoir malgré lui obéir à Maya. Le tout est porté sur l'aspect psychologique : les tourments des personnages et aussi l'évolution de leur sentiment. Le tout est assez réaliste et évolutif pour satisfaire le lecteur.  Le tout reste non choquant même si on est surpris au début.

Le scénario est bien construit et se déroule avec fluidité et cohérence. L'histoire ne va ni trop vite ni trop lentement, ainsi l'impression de réalisme est garantie afin que le lecteur puisse mieux s'immerger dans l'aventure. Les personnages sont attachants et se révèlent plus complexe que ce qu'il n'y paraît. Le tout est assez cru mais on ne tombe ni dans la vulgarité ni dans le porno. Le plus important ici est : l'amour et l'attirance.

Les illustrations sont très plaisantes à regarder. Elles sont dessinées avec justesse et dans le souci du détail. Le tout est fin et élégant, on sent bien la touche de féminité.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Treat me gently, please est un bon yaoi qui saura combler les attentes des fans du genre et séduire les amateurs de bons mangas à la fois tendre et un peu comique. C'est à découvrir et à lire.


Note : 15/20

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -