Archive for 03/15/14

samedi, mars 15, 2014

Puella Magi Kazumi Magica - The innocent malice tome 1

Fiche

Titre : Puella Magi Kazumi Magica - The innocent malice
Genre : seinen
Auteurs : Magica Quartet et Hiramatsu Masaki
Illustrateur : Tensugi Takashi
Editeur français : Doki-Doki
Date de parution : 12 mars 2014
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 5 ( terminée )
Prix : 7,50 euros









Synopsis

Après Puella Magi Madoka Magica, les magical girls écrivent un nouveau chapitre explosif !
Kazumi se réveille dans le noir complet, enfermée dans une malle ! Elle ignore comment elle est arrivée là. D’ailleurs, à part son prénom elle se rend compte qu’elle ne sait plus rien ! Empêtrée dans un mystérieux incident, des fragments de sa mémoire remontent en surface, et Kazumi réalise qu’elle est une puella magi.Umika et Kaoru, ses camarades et colocataires, retrouvent la jeune magicienne. La vie à trois va-t-elle redevenir comme avant ? C’est une nouvelle aventure de puella magi aux destins tourmentés qui débute !

Avis

Amnésie !

Ce nouveau spin-off de la série Puella Magi, nous propose de suivre l'histoire d'une jeune Puella : Kazumi. Le moins que l'on puisse dire d'entrée de jeu ce que cette nouvelle série va certes traitée du même thème de fond que les autres mais la forme est vraiment différente et surprenante. C'est une autre vision des Puellas et de la série que nous offre l'auteur et ce n'est pas pour déplaire. 

La ton de ce manga est vraiment frais et agréable. Cela nous mets de bonne humeur et du baume au coeur cela rompt radicalement avec le ton des autres séries sur les Puellas et c'est en cela qu'elle est intéressante et originale. Le tout nous montre des jeunes filles ordinaires mais qui cachent un secret qui les rendent extraordinaires. Magie et vie de tous les jours se côtoient dans un manga entraînant et divertissant que l'on prend plaisir à lire.

Le scénario nous montre une ouverture vers une évolution qui semble fort intéressante. Le tout démarre doucement dans la première partie du tome mais surement et s'accélère par la suite. Magie et humour se mélangent parfaitement pour permette d’alléger le ton de l'intrigue et rendre le tout distrayant et plus enchanteur que sombre. Kazumi est attachante et son côté naïf et un peu enfant nous plaît et nous séduit.

Les illustrations sont expressives et s'accordent avec le ton du manga. Le tout est axé sur les yeux des personnages.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Puella Magi Kazumi Magica - The innocent malice fait une entrée plutôt réussi et offrira du plaisir au fans de la série comme aux amateurs de bons mangas. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les autres mangas de la série pour le suivre, le comprendre et l'apprécier.

Note : 14/20

samedi, mars 15, 2014

Gangsta tome 2

Fiche

Titre : Gangsta
Genre : seinen
Auteur : Kohske
Illustrateur : Kohske
Editeur français : Glénat
Date de parution : 5 mars 2014
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 5 ( en cours )
Prix : 7,60 euros












Synopsis

La police découvre un amas de corps mutilés dans un entrepôt. Les victimes semblent avoir été découpées à l'aide d'un sabre japonais, et les soupçons s'orientent vite vers Nick et Warwick. Pour pouvoir se dédouaner, ces derniers sont chargés d'enquêter sur l'affaire. Une affaire dont les ramifications impliquent les différents clans qui règnent sur Ergastulum…

Avis

Les indexés !

Ce second tome de Gangsta poursuit dans la lignée du premier et nous offre un tome 100% action qui ne décevra pas mais qui ravira les amateurs de bons mangas. Le tout est bien mené et bien construit. On en apprend un peu plus sur les indexés et on se trouve entraîné dans les bas fonds d'une ville qui regorge en surprises et en criminalité. On comprend mieux comment fonctionnent les quartiers. Nos deux héros semblent encore très mystérieux et notre trio devient de plus en plus attachant. 

L'atmosphère est toujours aussi noire et parfois un peu glauque mais on sent que l'espoir est quand même présent. Des petits riens permettent de rendre le tout vivable et supportable et cela permet à nos héros de tenir le coup. La loi du plus fort demeurent la seule en vigueur et les règles sont impitoyables. Le côté enquête policière est présent mais plutôt façon règlement de compte. C'es tune justice sans pitié et sauvage qui s'adapte au monde dans lequel elle évolue.

Le scénario se déroule sur les chapeaux de roue et le tout fait monter l'adrénaline et nos nerfs sont mis à rude épreuve. C'est captivant, bien construit et vraiment une grande claque. Pas le temps de souffler ou de se reposer tout s'enchaîne pour notre plus grand plaisir. Surprises et révélations permettent de corser le tout et de rendre le récit encore plus intéressant.

Les illustrations sont toujours aussi belles et aussi soignées pour notre plus grand plaisir.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce second tome de Gangsta est une réussite sur tous les plans et confirme la qualité de cette série qui frappe fort et sait s'imposer. C'est un incontournable et un coup de coeur.

Note : 20/20

samedi, mars 15, 2014

Sai : Taker tome 3

Fiche 

Titre : Sai : Taker
Genre : seinen
Auteur : Lim Dall Young
Illustrateur : Lee Soo Hyon
Editeur français : Doki-Doki
Date de parution : 12 mars 2014
Nombre de tomes en France : 3 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée )
Prix : 7,50 euros










Synopsis

Après son duel épique contre Mako Ishihara la “grande faucheuse”, la fille la plus redoutée de tout le lycée, Kyoya retrouve son quotidien paisible de lycéen ordinaire.
Mais sa petite vie tranquille est quelque peu troublée par le triangle amoureux qui semble se dessiner entre Reili, Mako et lui.
Et pour ne rien arranger, des ombres menaçantes commencent à planer sur les élèves de la fameuse Life School Tokyo, alors en pleins préparatifs pour la fête de l’école.
Kyoya et ses camarades arriveront-ils à faire face à ces ennemis invisibles ?


Avis

L'honneur avant tout ! 

Ce troisième et dernier tome de Sai : Taker nous propose de conclure en beauté cette série à la fois distrayante et sympathique. Le tout est toujours frais et léger avec un brin de sensualité ce qui permet au lecteur de ne pas se prendre la tête et de passer un bon moment de détente. Action, situations loufoques, humour et combats sont présents ici pour nous offrir un bon moment de lecture tout en suivant les aventures de notre jeune héros qui ne sait plus où donner de la tête.

Le ton est ici léger et détendu pour que le tout reste fantaisiste et loin de la réalité. On est bel et bien dans la lignée des deux tomes précédents et on aime suivre les aventures de ce groupe d'élèves complètement barrés. Ajoutez à cela un soupçon d'humour et de sensualité et vous aurez une idée de l'atmosphère de ce tome toujours aussi sensuel et charmeur. Dans ce dernier tome, tout semble plus détendu que lors des précédents et on sent que l'on se dirige vers un nouvel avenir c'est comme une porte ouverte vers un meilleur lendemain. Même lors des phases d'action ou de combats, on retrouve toujours une pointe d'humour.

Le scénario évolue très vite et tout s'enchaîne mais le lecteur a l'impression que tout cela se fait naturellement. One st donc pas largué ou décontenancé. Le tout reste cohérent, fluide et agréable à lire. L'alternance entre action, combat et situation normale se fait facilement et avec logique. Le tout monte en puissance pour un dernier combat final explosif qui marquera la fin d'une ère. L'évolution des personnages s'est faite tout au long des trois tomes et aboutira à une nouvelle donne et un nouveau futur.

les illustrations sont toujours agréables à regarder et expriment parfaitement les émotions des personnages.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du manga. Les planches en couleur au début sont une bonne idée.

En conclusion, Sai: Taker avec ce troisième tome tire sa révérence et nous offre une belle fin. Cette série à la fois comique et portée vers l'action sera séduire tous les amateurs de ce genre de manga. Une bonne série à lire.

Note : 14/20

samedi, mars 15, 2014

Yoshiki en conert au Trianon le 26 mai 2014

Le  fondateur de X Japan sera au Trianon lors d'un concert unique pour un grand moment de musique classique.
 Yoshiki est considéré comme l’un des artistes les plus influents d’Asie.

Yoshiki est de retour avec une nouvelle collection de titres classiques intitulée Yoshiki Classical qu’il interprétera lors d’un concert unique au Trianon, le 26 mai 2014.

Après une longue attente, Yoshiki Classical sort au printemps 2013. Pour son retour en solo, l’artiste a collaboré avec le producteur des Beatles, Sir Georges Martin, le London Philharmonic Orchestra, le Tokyo City Philharmonic Orchestra et le Quartet San Francisco.


Petit focus sur l'artiste

Né en 1965, Yoshiki est un musicien : auteur, compositeur, interprète et producteur de musique japonaise, il joue de plusieurs instruments depuis son plus jeune âge : piano, batterie, guitare.

En 1982, le groupe de Visual Kei, X Japan, est créé. Yoshiki en est le cofondateur et meneur. Actuellement composé de Toshi, Pata, Sugizo, Heath et, bien évidemment, de Yoshiki. Le 1er juillet 2011, il donne son premier concert en France.










Hormis son expérience au sein du groupe, Yoshiki a composé la musique des Golden Globes Awards 2012 ainsi qu’un concerto pour la commémoration du 10ème anniversaire de règne de l’Empereur japonais. L’artiste détient aussi sa propre ligne de vêtements, de bijoux et de vins. En décembre 2013, il a lancé une édition de casques audio.

Les billets pour son concert au Trianon le 26 mai 2014 sont disponibles sur avosbillets.com et dans les points de vente habituels.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -