Archive for 05/17/14

samedi, mai 17, 2014

Short Peace : le test

Short Peace: Ranko Tsukigime's Longest Day, est sorti le 18 avril dernier en Europe et Australie. Il propose une expérience cross-platform d'une incroyable richesse quatre courts-métrages d'animation et un jeu d'action aussi frénétique que surréaliste.

















Un artbook accompagne ce jeu dans une édition spéciale. Ce dernier contient : des croquis et des screenshots. Cela permet de mieux apprécier l'univers de ce jeu et de le découvrir en profondeur. C'est un très bon plus de qualité et qui nous offre de beaux croquis et de beaux screenshots.

Les courts métrages d'animation sont : 

Possessions
Combustible
Gambo
A Farewell to Weapons


Fiche technique

Editeur : Bandai Namco
Développeur : Crispy's
Type : Action
Date de sortie : 18 avril 2014


Le jeu

Le jeu est en vost ce qui permet une immersion encore plus forte dans ce monde entre anime et jeu vidéo qui nous conduit dans une aventure au coeur du Japon. Le jeu est donc sous titré en français ce qui permets de comprendre l'histoire et de suivre les animes intégrés au jeu qui servent à présenter ce dernier ou à faire une sorte de focus. Ces derniers sont parfaitement intégré au scénario et ne tombent pas comme un cheveu sur la soupe.
A l'écran d'accueil, on a le choix entre faire une nouvelle partie ou voir les bonus.
La musique de type jazz est agréable à écouter. Le tout est clair et simple à comprendre.
On commence par une magnifique présentation faite sous forme d'anime. C'est très beau et très bien fait. On se croirait dans un vrai anime. Ainsi, on découvre de manière originale et agréable, le lieu, l'histoire et les personnages.La travail sur la partie anime est une réussite. Tout y est même l'ambiance. C'est fluide et agréable à regarder. De plus cela dure un petit moment ce qui permet une bonne immersion et de vraiment apprécier, on a l impression d'agir nous même sur un anime. A cela s'ajoute ensuite de très belles cinématiques.









Le jeu ressemble à un jeu de plateforme classique intégré dans un anime. Il s'agit d'une quête. Les décors sont en trois 3D. Le personnage est assez petit. Les commandes sont bien expliquées ce qui facilite la prise en main et le gameplay. Ainsi le plaisir du jeu n'est pas gâchée par des commandes trop compliquées ou cachées. Les décors sont assez épurés. On entend la voix de Ranko. Les commandes répondent bien et rapidement ce qui est un bon point. 








Le tout est assez simplifié et la difficulté augmente progressivement mais pas trop vite. On comprend très vite le principe de jeu et tout devient vite naturel. Le système de combo qui procure des bonus est intéressants et permet de faire des enchaînements assez beaux à voir. Certains ennemis ressemblent à des formes géométriques. Le jeu permet de se détendre sans se prendre la tête, le niveau de difficulté est bien dosé. 









La sauvegarde est automatique. Le type de musique reste souvent dans le même registre. On est dans des minis stages. On change de décors à chaque fin de mini stage. Les décors sont assez beaux et plutôt agréables à regarder. Les combos donnent des super pouvoirs assez spectaculaires.









En conclusion, Short Peace est un bon jeu qui fera vivre une expérience unique, original et vraiment agréable. Ce mélange entre anime et jeu permet une expérience qui plait aussi bien graphiquement que dans le jeu en lui-même. Un beau jeu avec en plus de très beaux animes.

Note : 16/20




samedi, mai 17, 2014

Chiaki Miyamoto à Japan Expo

Avec Chiaki Miyamoto à Japan Expo,découvrez le Japon version kawaii.

À l’occasion de la sortie de son dernier livre Le Perroquet de l’Empereur - Course à travers le Japon, Chiaki Miyamoto sera à Japan Expo. Dédicaces couleur kawaii pour petits et grands.









Chiaki Miyamoto sera présente au festival Japan Expo qui a lieu du 2 au 6 juillet 2014 pour rencontrer le public et dédicacer ses albums Le Perroquet de l’Empereur et Les couleurs de Bilo en exclusivité sur le
stand nobi nobi ! (stand BC20).







Chiaki Miyamoto

Née en 1975 au Japon, Chiaki Miyamoto est diplômée de l’école professionnelle de communication visuelle d’Osaka, sa ville natale.
Après une première expérience de graphiste au Japon, elle s’installe en France en 2000 pour concrétiser sa grande passion : devenir illustratrice pour enfants. Elle rejoint donc l’école Emile Cohl de Lyon et en ressort diplômée en 2003.
Depuis, elle publie régulièrement des ouvrages pour les enfants et travaille également pour la presse. Elle est souvent sollicitée pour des animations dans les écoles, bibliothèques et salons du livre. Chiaki vit et travaille à Lyon.








Source : nobi nobi !

samedi, mai 17, 2014

Japan Music Fest

3 groupes japonais se produiront à l'Olympia lors d'une soirée exceptionnelle. Cela est dû à l'initiative de la société japonaise POSSION HeADS qui collabore avec Lambert & Partners, FArd Prod et EJS Consulting.

Cette soirée aura lieu le 6 juillet prochain.

Dead End et Sug sont les deux premiers groupes annoncés.

Dead End 

Les précurseurs du Visual Kei, qui ont influencé entre autres Luna Sea, Sugizo et l'Arc-en-Ciel.









Sug

Le groupe de Visual kei  qui monte sur la scène japonaise avec son concept "Heavy Positive Rock".












Le dernier groupe reste secret.

Les prix sont les suivants : 30, 35 ou 120 euros suivant le types de ticket.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -