Archive for 07/12/14

samedi, juillet 12, 2014

Sans Forme - Une aventure d'Alexia Trabotti

Fiche

Titre : Sans Forme - Une aventure d'Alexia Trabotti
Genre : roman graphique
Auteurs : Carriger Gail et REM
Illustrateur : REM
Editeur français : Pika
Date de parution : 4 juin 2014
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes en VO : 3 ( en cours )
Prix : 12,90 euros









Synopsis

Un jour qu'elle se réveille de sa sieste, s'attendant à trouver son époux gentiment endormi à ses côtés comme tout loup-garou qui se respecte, elle le découvre hurlant à s'en faire exploser les poumons. Puis il disparaît sans explication... laissant Alexia seule aux prises avec un régiment de soldats non humains, une pléthore de fantômes exorcisés, et une reine Victoria qui n'est point amusée du tout. Mais Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repère des gilets les plus laids du monde, elle est prête ! 

Avis

Ne pas se fier aux apparences !

C'est toujours un plaisir et dans la mouvance actuelle que de retrouver des créatures surnaturelles dans un monde qui semble appartenir à un passé lointain mais qui laisse toujours rêveur et place au plus grands fantasmes. Entre chic, amour et action ce nouveau tome nous propose de suivre la suite des aventures de notre héroïne. De nouveaux dangers, de nouvelles intrigues et toujours cette fascination que nous procure les créature imaginaire qui savent déployer tout un charme et une certaine classe pour nous séduire.

Ici, on est toujours dans une ambiance à la fois mystérieuse et inquiétante avec des créatures qui hantent nos esprits depuis notre plus jeune enfance. C'est une ambiance un peu gothique et qui plaît en ce moment, c'est une sorte de mode. C'est vrai que cela à un côté enchanteur et enivrant. L'immersion est totale dès le début. On aurait presque envie de vivre dans cet univers.

Question action on est servir entre émotions, amour, et suspens, on a de quoi faire et le tout monte vite en intensité. Le rythme est soutenu et le lecteur est pris dans le feu de l'action du début à la fin. C'est vraiment passionnant à lire. On se prend vite au jeu.

Les illustrations sont magnifiques et finement dessinées. C'est très beau à regarder et cela rajoute du charme à cette série qui n'en manque pas. On comprends bien là le terme de roman graphique. On apprécie la finesse du trait, la pointe de féminité et le souci du détail. Le tout est très réaliste et dégage une certaine classe.

L'édition est bien faite pour permettre une lecture fluide et agréable du tome. Le format est plus grand que pour les mangas classiques. Le sens de lecture est celui de la France.

En conclusion, ce second tome de cette série à la Twilight nous fait frémir et nous émeut pour un bon moment de lecture.

Note : 15/20

samedi, juillet 12, 2014

Vertical tome 5

Fiche

Titre : Vertical
Genre : seinen
Auteur : Shinichi Ishizuka
Illustrateur : Shinichi Ishizuka
Editeur français : Glénat
Date de parution : 4 juin
Nombre de tomes en France : 5 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 18 ( terminée )
Prix : 7,60 euros










Synopsis

Secouriste bénévole dans les Alpes japonaises, Sanpo Shimazaki en connaît les merveilles comme les malheurs qui accompagnent les accidents. Les alpinistes qu'il croise ressentent cette même dualité au sein de la montagne. Mais, dans cette dualité, la beauté n'est malheureusement pas toujours la plus fréquente...

Avis

Toujours plus haut !

Ce nouveau tome de la série Vertical, fait toujours grimper l'intensité et la force des sentiments. Comme les grimpeurs, au fur et à mesure des tomes tout s'accélère et tout devient plus fort comme si on devait arriver à un sommet qui sera magnifique. Ajoutons  à cela une dose de poésie et une intrigue qui se diversifie et qui rapproche nos deux héros et vous comprendrez pourquoi ce tome se démaque des autres et marque un tournant dans la série en faisant évoluer l'histoire et les relations entre les personnages. La montagne séduit toujours autant mais si elle est impitoyable et qu'elle semble aussi belle que redoutable.

On oscille toujours entre bonne humeur, nostalgie, douleur et tristesse dans ce tome aux multiples facettes et aux multiples émotions. C'est toujours aussi poignant et intense. Le lecteur ne peut pas rester de marbre devant tant d'émotions aussi bien transmises et mises en scène. Nos deux personnage deviennent de plus en plus attachants et on espère un rapprochement entre eux. L'auteur nous donne toujours autant envie de découvrir et d'aimer la montagne. Tout paraît si beau et magnifique. La montagne semble tout sublimer et même dans la tristesse tout reste magnifique et semble presque hors du temps et de l'espace.

Le tout est toujours dynamique. Les histoires s'enchaînent sans se ressembler ce qui relance toujours l'intérêt de lecture. Chacune possède sa force et l'intérêt est constant. De plus l'évolution de la relation entre nos deux héros attire la curiosité et rajoute un intérêt supplémentaire à l'histoire.

Les graphismes sont toujours aussi beaux et finement travaillés pour notre plus grand plaisir.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce nouveau tome de Vertical reste dans la lignée des précédents tout en faisant évoluer l'histoire de base. Un bon moment remplit de poésie.

Note : 15/20


samedi, juillet 12, 2014

Ogrest tome 1

Fiche

Titre : Ogrest
Genre : Global
Auteur : Mig
Illustrateur : Mig
Editeur : Ankama
Date de parution :
Nombre de tomes : 1 ( en cours )
Prix : 6,95 euros










Synopsis

Sur une île paradisiaque, située loin de l’agitation du vieux continent, vit Ogrest. Ce petit ogre coule des jours heureux avec Otomaï, son créateur, et Dathura, une poupée à la beauté divine... Jusqu'au jour où les Dofus, précieux œufs de Dragons magiques disséminés dans le Monde des Douze, échappent à la surveillance de leurs gardiens.
C’est une aubaine pour tous les aventuriers en herbe, mais pas pour notre trio, dont l’île héberge un Dofus. Alors qu’ils vivaient selon l’adage « pour vivre heureux, vivons cachés », leur tranquillité s’en voit bouleversée. Très vite, la convoitise et la soif de pouvoir les entraîneront dans une sombre machination…


Avis

La force du destin ! 

Ce manga traitant d'une créature issue de la mythologie de Dofus permet de nous expliquer un peu plus cet univers et de faire la connaissance d'un petit orgre trop choupi. Cet histoire me fait penser à Shrek mais avec un fond un peu plus triste. C'est toujours un plaisir que de voir une créature qui est censé être méchante et effrayante sous un autre angle. Ici, on est loin des clichés et des idées reçues. On nous présente un ogre très attachant, doux et débordant d'amour. Petit plus, on n'a pas besoin de lire Dofus ou Wakfu ou de connaître cet univers pour apprécier ce manga. Comme il s'agit d'un manga à la française, on y trouve la petite french touch qui donne du charme par son originalité et par son graphisme particuliers.

L'univers est donc celui de Dofus mais avec une pointe d'assombrissement et un petit air mélancolique. Le tout paraît donc plus adulte et prépare au final d'Ogrest. C'est très prenant et l'immersion est immédiate dès les premières pages. on retrouve toujours de la bonne humeur et le côté aventurier qui plaisent tant. C'est dynamique et entraînant.

Côté action et dynamisme, on est servi et l'on n'est pas déçu. L'histoire est vivante et monte progressivement en intérêt en intensité. Le plaisir de lecture va croissant. On passe un bon moment de lecture.

Les illustrations sont de la lignée de celles de Wakfu ou de Dofus et colle donc bien avec l'histoire.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome. Le sens de lecture est français.

En conclusion, que l'on soit un fan ou non de l'univers de Dofus ou de Wakfu, on ne peut qu'aimer ce manga et prendre du plaisir en le lisant. C'est un très bon début pour ce petit ogre vert que l'on prend plaisir à aimer.

Note : 16/20

samedi, juillet 12, 2014

Japan Expo et le kawaii

Cette année encore, Japan Expo nous a proposé une vue sur la mode japonaise et sur le kawaii. Cela n'est pas pour déplaire que ce style mérite bien son nom tant c'est joli et mignon à voir.




















Que se soit à travers les stands, les invités ou les cosplayers ce dernier était très présent et prend de plus en plus d’importance dans le culture nippone en France.











Les visiteurs et les amateurs du Japon sont de plus en plus nombreux et notamment les filles mais pas que elles à aimer ce style et à chercher à être le plus kawaii possible. C'est ainsi que l'on entend souvent : "C'est trop mignon, C'st trop choux, Oh comme c'est beau, J'adore ..."
Cela va tellement en grandissant que cette Japan Expo avait fait tout un espace dédié au kawaii : Kawaii Area. Asobi System avait invité plusieurs artistes représentantes de ce style.
Evidemment dans cet espace impossible de passer à côté de la représentante du kawaii : Kyray Pamyu Pamyu dont on voyait des clips vidéos, un espace dédié à cette chanteuse et on entendait ses chansons.















Une partie de l'exposition sur les quinze ans de Japan Expo était consacré à la mode japonaise et au kawaii.

En conclusion, c'est toujours plaisant de voir cette partie de la mode japonaise qui a le vent en poupe en ce moment.

samedi, juillet 12, 2014

Le Monde de Wan Wan chez Pika

En septembre découvrez Le Monde de Wan Wan.
Parce que tout le monde n'aime pas les chats, Pika Édition vous présente le plus mignon des chiens : Wan Wan.





 









Synopsis

Wan Wan, un joli petit chiot, vient d’être adopté par Didi et sa petite amie Lili ! Leur nouvelle vie ensemble ne fait que commencer ! Wan Wan a tout à apprendre et ses maîtres ne seront pas trop de deux pour prendre soin de lui et lui faire découvrir le monde !
 
Un album tout en couleur plein de tendresse qui a du chien à conseiller aux petits comme aux grands.
 
Adoptez cette petite boule de poils dès le 10 septembre 2014.

Source : Pika

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -