Archive for 07/14/14

lundi, juillet 14, 2014

L'attaque des Titans tome 5

Fiche

Titre : L'Attaque des Titans
Genre : seinen
Auteur : Hajime Isayama
Illustrateur : Hajime Isayama
Editeur français : Pika
Date de parution :  05 Mars 2014
Nombre de tomes en France : 6 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 12 ( en cours )
Prix : 6,95 euros










Synopsis :

« Le bataillon d’exploration a entrepris un exercice à l’extérieur des murs auquel participe bien évidemment Eren, mais aussi Armin et Mikasa. Tout semble bien se passer, jusqu'à ce qu’un Titan “femelle” fasse irruption et menace de dévaster toute la formation... »

Avis :

C'est dans une véritable course contre la montre qu'Armin et les autres se sont engagés ! En effet, ils tentent de neutraliser le titan femelle. Cependant toutes leurs tentatives sont pour l'instant restées vaines...

Le volume entier dégage une ambiance électrique ! En cause : la course du titan femelle semble impossible à stopper. Le fait que le titan soit en perpétuel mouvement génère un dynamisme dans la narration. Ce titan est un nouvel enjeu de taille pour le bataillon d'exploration. On a peur pour la vie de nos héros jusqu'à se demander s'ils s'en sortiront et qui sera le prochain à y passer. La nature et les intentions du titan sont sources d'intrigues : d'où vient-il ?, que veut -il ? Heureusement pour nous, on trouve un début de réponses grâce aux déductions d'Armin qui commencent aborder la nature du titan.

Les personnages d'Armin, Jean et Reiner, bien que souvent passés inaperçus au profit d'Eren ou Misaka, sont mis en lumière dans ce volume. D'ailleurs ils sont surprenants. Armin possède un esprit de déduction incroyable. De plus il est stratège hors pair.  Jean s'avère être un leader né et Reiner une force de la nature. C'est agréable d'approfondir un peu plus ses personnages !

Dans la seconde partie du tome, on retrouve Eren cavalant dans la forêt pour échapper au titan femelle en compagnie de l'escouade Rivaille. C'est en plein milieu de cette haletante chevauchée que l'auteur en profite pour nous introduire un flashback. Ce dernier nous ramène avant la sortie  hors des murs par le bataillon d'exploration. On en apprend plus sur la transformation d'Eren et surtout sur les relations que ce dernier a construites avec l'escouade chargée de sa surveillance. On voit qu'Eren a trouvé un certain équilibre au sein de cette équipe notamment parce qu'elle lui propose un point d'attache. Il peut enfin se reposer sur quelque d'autres.

Le dessin est très particulier, mais c'est le style propre à l'auteur. Par ailleurs, il dégage énormément de force, de dynamisme surtout grâce à des traits vifs de différentes  largeurs.

L'édition, simple, reste conforme à la collection de Pika et se parcourt aisément.

Un volume d'action pure ! Comme toujours l'auteur sait nous tenir en haleine tout au long du tome.   La sortie du mur de nos héros offre plus d'intrigue à l'histoire, on en jubile d'avance !

Scénario : 9/10
Illustration : 8/10
Intérêt général : 10/10



Koyuki

lundi, juillet 14, 2014

Les vacances en manga

Voici venue le temps des vacances d'été et de bons moments de repos et de détente bien mérités après de longs mois de travail.












Voici une petite sélection de mangas adaptés pour la détente et les vacances. Ainsi, dans vos valises vous aurez de quoi passer un bon moment de lecture.







Dreamland chez Pika

Pour le côté disjoncté et l'univers farfelu.

Le Nouveau Tome Sawyer chez Komikku Edition

Pour le côté aventure et découverte.

Sakamoto, pour vous servir ! chez Komikku Edition

Pour le côté humoristique et un héros charismatique.

Cage of Eden chez Soleil Manga

Pour le côté aventure et frisson.

Happy Project chez Soleil Manga

Plus passionnant que Secret Story, un vrai jeu digne des plus grandes télés réalités.

Vertical Chez Glénat

Pour le côté évasion et l'émotions.

Ogrest chez Ankama

Pour l'aventure et l'émotion.

Trinity Seven chez Panini

Une nouvelel façon de voir le monde de la sorcellerie avec humour et sensualité.

Fate/Zero chez Ototo

Pour l'aventure, la magie et les combats.

Magical Girl of the End chez Akata

Pour sortir des sentiers battus avec un manga qui vous fera frissonner.





Et vous quels sont vos mangas pour les vacances ?


lundi, juillet 14, 2014

Saint Seiya legend of sanctuary : bonne ou mauvaise nouvelle

Ce nouveau film sur Saint Seiya est sorti le 21 juin dernier au Japon. Il fut projeté le 11 juin dernier en avant-première au festival d'Annecy.

















Le nouveau long-métrage proposé par Keiichi Sato revisite l'arc du sanctuaire. Forcément cela diffère de l'histoire originelle. Nouvelles armures, nouveaux décors et nouvelles façon d'aborder les événements. Le tout devant tenir en environ 93 minutes. 
Ainsi, Saint Seiya se modernise mais cela lui ajoute-t-il pour autant de la valeur ajouté et était-ce nécessaire ?







Les graphismes sont en 3D comme c'est la mode actuellement ( Captain Harlock ). Certains diront tant mieux et d'autre crieront au scandale. Il faut dire que cette mode du 3D attire certes un certain public mais est-ce vraiment une bonne chose et est-ce vraiment adapté à Saint Seiya ?
C'est vrai que les chevaliers ont un look vraiment cool et de très belles armures.



















Je dois avouer que je reste sceptique même si les images et le dernier trailer donnent l'eau à la bouche. Je me demande quel est l'intérêt de déformer et revisiter un arc connu plutôt que d'en faire un nouveau ? Le choix de la 3D est un pari risqué.









En tout cas, beaucoup semble l'attendre avec impatience et j'avoue que moi aussi j'ai hâte de le voir et j'espère ne pas être déçu. Les figurines étaient déjà de sorties à Japan Expo.

















Trailer :







En conclusion, Saint Seiya n'est pas prêt de mourir et revient ces dernières années pour le plus grand plaisir des fans de la série dont je fais partie. Cependant, ce retour est plus ou moins bien accueilli donc après le Saint Seiya Omega qui partait d'une bonne idée voici ce film en 3D qui modernise la bataille mythique du sanctuaire.






Qu'en pensez-vous ? Cela vous attire-t-il . Iriez-vous le voir?








lundi, juillet 14, 2014

A la rencontre d'Ehime lors de Japan Expo 2014

Lors de cette Japan Expo, la galerie d'art AOJI avait un stand magnifique dans lequel toutes ses œuvres et collections étaient présentes.
Pour l'occasion, Ehime était leur invitée. Cette artiste est à la fois illustratrice et mangaka. Ses œuvres étaient exposées.
C'est ainsi que j'ai pu la rencontrer et qu'elle a accepté de répondre à quelques questions.












- Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Ehime, je dessine des mangas et des illustrations.







- Quelles ont été vos influences ?

Je n'ai pas eu d'influences particulières, j'aime beaucoup d'artistes. J'ai un peu pris les idées de chacun et en mettant les couleurs, j'ai créé mon propre style.

- Comment trouvez-vous l'inspiration et comment procédez-vous lorsque vous faites une illustration ou un manga ?

Cela dépend du fait que je dessine pour moi ou pour une commande. Par exemple, si je dessine un manga dans lequel il y a une scène un peu triste ou avec un peu d'émotion, je vais écouter le bruit de la pluie. Je vais essayer de me mettre dans cette émotion pour pouvoir la dessiner. Quand je vois chez d'autres artistes ou œuvres des belles couleurs, je vais y repenser pour le retranscrire dans mes œuvres.

- Pensez-vous qu'à travers vos œuvres vous livrez une partie de vous-même au gens ?

J'ai un lien très fort avec mes illustrations, c'est à dire que si je fais un visage triste, je vais presque être en larmes et à l'inverse si je mets des couleurs vives et du dynamisme, je vais aussi me sentir dynamiser et remplie d'énergie.

- Pouvez-vous nous parler de votre expérience en tant que mangaka ?

J'ai eu une expérience un peu particulière. En effet, la plupart des personnes qui dessinent des mangas font leurs planches et vont les présenter aux maisons d'éditions et après soit c'est oui soit c'est non mais si c'est non c'est fini, il faut tout recommencer.
Pour ma part, en montrant mes dessins et mes illustrations lors de conventions ou de salons, je me suis fait repéré par un très gros éditeur japonais mais je ne peux pas trop en parler pour l'instant.
C'est donc moi qui me suis fait démarché alors que dans la plupart des cas c'est l'inverse.

- Vos illustrations ont-elles un lien avec la mode ?

J'adore la mode de ce fait c'est qu'il m'arrive de me dire que j'ai envie de dessiner tel type de vêtement car c'est quelque chose que j'aime déjà à la base.

- Vos tableaux sont très vifs et très colorés, pourquoi avoir fait ce choix ?

J'aime quand ça explose.

- Est-ce une façon pour vous de retransmettre vos sentiments ?

Oui, cela est possible.

- Vous considérez-vous d'abord illustratrice puis mangaka ou l'inverse ?

Au niveau professionnel, les commande que je reçois sont surtout pour des illustrations donc je me considère plus illustratrice actuellement. Cependant, avec la proposition que j'ai reçue et à partir de maintenant, j'ai vraiment envie de me consacrer au manga. C'est vers cette voie que je veux me diriger. Par la suite, je me considérai plus comme une mangaka.

- Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui veut se lancer dans l'illustration ?

Il faut montrer à un maximum de personnes. Il faut participer à des événements et publier sur Internet. Il faut perfectionner son style et une fois que l'on en a bien à soi, il faut se faire sa propre communication jusqu'à attirer l'attention de personnes qui sont susceptibles de fournir des commandes. C'est ensuite que l'on commence vraiment à devenir professionnel.

- Quels sont vos impressions après ces quelques jours à Japan Expo ?

Je trouve cela très amusant et je suis heureuse de voir qu'il y a autant de personnes qui aiment la culture japonaise. C'est qu'une seule fois par an alors qu'au Japon, il y a des événements qui sont un peu plus petit mais il y en a très très souvent. J'aimerai bien que ça devienne un peu comme cela à Paris de sorte à que se soit régulier pour que les personnes comme au Japon puissent y aller pour montrer leur travail et s'amuser. Cependant, je trouve cela vraiment super.


Je remercie beaucoup Ehime pour sa gentillesse et pour avoir bien voulu répondre à mes questions. Je remercie aussi beaucoup la galerie AOJI qui m'a permis de faire cette interview.