Archive for 07/16/14

mercredi, juillet 16, 2014

Street Fighter II : le film

Ce soir, je vais vous parler de Street Fighter. Cette série de jeux vidéos plus que connue est devenue un mythe. Cependant, là je ne vais pas vous parler du jeu vidéo mais du film 'animation, le premier qui pour moi est un petit bijou qui rend un bel hommage aux jeu.








Fiche technique

Titre : Street Fighter II -le film
Sutdios : SME Visual Works, Aniplex et Sedic International
Auteur : Capcom
Character designer : Murase Shuko
Réalisateur : Sugi Gisaburô
Editeur français : Kazé
Durée : 100 min








Synopsis

Dans un futur proche, les assassinats d’hommes politiques se multiplient. Derrière ces attentats se cache un plan machiavélique monté par Bison, le chef suprême du plus grand syndicat du crime. Son but : trouver et capturer les plus grands experts en arts martiaux afin de les transformer en machines à tuer. Avec une armée de guerriers invincibles, rien ne pourra empêcher sa conquête du monde ! Mais des combattants légendaires vont se dresser sur sa route. Leurs noms : Ken, Ryu, Guile et Chun-Li !










Avis

Quel bonheur de voir un film d'animation sur un jeu qui a bercé toute mon adolescence et que j'adore. J'avoue que c'est la seule adaptation que j'ai aimé et que je trouve digne de la licence. Entre série et film plutôt mauvais voir pour le dernier ridicule, ce film d'animation sort du lot et mérite d'être connu. Certes le graphisme et l'animation datent un peu et cela donne un petit côté vieillot mais cela donne aussi un petit air d'époque durant laquelle débutait la licence.

Les personnages sont esthétiquement et moralement fidèle au jeu. La force et les coups de ces derniers sont aussi fidèles au jeu. L'histoire est cohérente et plus ou fidèle au jeu. Tout ceci est déjà une prouesse en soi car vu les déformations et les autres adaptions, aucune n'avait réussi à être aussi fidèle et à respecter l'esprit du jeu.

L'action est au rendez-vous. Le tout est très bien rythmé sans temps mort. Les combats sont beaux et bien chorégraphiés. Le tout en plein la vue. On se prend au jeu et l’immersion est totale dès les premières minutes. 









Les graphismes sont pour l'époque de bonne qualité et agréables à regarder. L'animation est fluide et sans accrocs.

En conclusion, Street Fighter II : le film est pour moi la référence et l'incontournable en matière d'animation pour la licence Street Fighter et je dirai même plus un très bon film d'animation. Une réussite sur tous les plans.








Note : 18/20

mercredi, juillet 16, 2014

Deux nouvelles licences chez Akata

Orange et Prisonnier Riku sont les deux nouveaux titres bientôt disponibles chez Akata.

Orange

Synopsis

Un matin, alors qu'elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu'elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu'elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu'elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d'assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c'est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…



Orange était prépublié dans le Betsuma, de Shueisha. Mais la série, du jour au lendemain, a disparu des pages du magazine, sans que l'éditeur ne donne la moindre explication. Pendant très longtemps, la série a été en pause, et Ichigo Takano avait même annoncé qu'elle mettait fin à sa carrière de mangaka. Cela expliquant le retard dans la publication de Dreamin' Sun en France. Pourtant, à l'automne 2013, l'éditeur Futabasha créé la surprise, en annonçant le retour de Orange dans les pages du Monthly Action…Rendez-vous en octobre pour enfin découvrir le tome 1 de cette oeuvre parfois comparée à Nana.









Prisonnier Riku

Synopsis

Dix ans déjà qu'une météorite s'est écrasée sur Tokyo, séparant la mégalopole en deux : d'un côté, une ville réservée aux riches, de l'autre, un terrible bidonville, véritable zone sinistrée et de non-droit. C'est là que vit le jeune Riku. Malgré un quotidien difficile, il prend la vie comme elle vient, aux côtés de son "papy". Mais quand ce dernier est assassiné, car il voulait révéler au peuple les magouilles et trafics des grandes institutions, le quotidien du pauvre Riku bascule... en enfer !! Accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, on l'envoie dans une prison de haute sécurité, aux côtés de terribles gangsters et autres chefs de gang. Il y devient très vite la tête de turc de ses co-détenus. Et pourtant... grâce à sa rage, à son envie de survivre, mais surtout celle de venger son grand-père en dévoilant au monde la réalité du système, il devra trouver en lui la force pour faire sa place au sein de la prison... et peut-être même de s'en évader ?

Voici venir un nouveau héros fédérateur, qui malgré l'injustice et l'horreur auxquelles il est confronté, symbolise la foi en un avenir meilleur. Prépublié dans le Shônen Weekly Champion d'Akita Shoten, cette série a été succès littéralement fulgurant au Japon. Un thème original, une mise en scène découpée et étouffante, qui exprime à la perfection la notion d'enfermement en prison. En France, Prisonnier Riku bénéficiera d'un traitement très particulier, avec une sortie simultanée des 2 premiers volumes, puis un rythme de publication mensuel.









Source : Akata

mercredi, juillet 16, 2014

Hyper Japan After Party

JPU Records organise une grande J-pop party pour prolonger l'Hyper Japan.













L'Hyper Japan After Party aura lieu le samedi 26 juillet 2014. L'événement célébrera tout ce qui a trait à la J-pop. Il aura lieu à 19h et l'entrée sera gratuite pour tous. Il se tiendra à Namco Funscape in County Hall à Londres.


4 lives auront lieu lors de cette soirée avec 4 artistes différents. Le groupe Broken Doll sera de la partie avec : Yanakiku et Kero Kero Bonito ainsi que Kelsey Ellison
JPU Records passera aussi des morceaux célèbres afin de créer une ambiance unique.









Des machines d'arcades seront présentes ainsi qu'un snack-bar, des auto-tamponneuses et un bowling. Tout ceci sera disponible mais cela sera payant.

JPU Records sera également présent sur le salon Hyper Japan.

Détails pratiques 

Date : Samedi 26 juillet à 19h.
Lieu : Namco Funscape, County Hall, Riverside Buildings, Westminster Bridge Rd, London SE1 7PB
Entrée : Gratuite ( la salle ne peut contenir que 500 personnes )
Artistes : Broken Doll, Yanakiku, Kero Kero Bonito, Kelsey Ellison
DJ : JPU Records staff
Facebook : https://www.facebook.com/events/491089981036648  

Broken Doll

Représentant de la mode d'Harajuku. Broken Doll est un groupe de J-pop japonaise ayant des influences de la rue et de la culture punk. Entre l'esprit de Blondie et des Sex Pistols, influencé par Kyary Pamyu Pamyu et Baby Metal ce groupe sera vous surprendre. Ce sera un concert de leur tournée hors du Japon.







Yanakiku

Ce duo est un mélange entre la tradition et la sous-culture japonaise. Cela donne un son unique à ce duo de J-pop. Bientôt une version anglaise du morceau "Fujiyama Disco" verra le jour. 


Source : JPU Records

mercredi, juillet 16, 2014

La Tour Fantôme tome 3

Fiche

Titre : La Tour Fantôme
Genre : seinen
Auteur : Taro Nogizaka
Illustrateur : Taro Nogizaka
Editeur français : Glénat
Date de parution : 2 juillet 2014
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 7 ( en cours )
Prix : 7,60 euros









Synopsis

Empoisonnés, Taïchi et Tetsuo n’ont que quelques heures pour désigner une victime à abattre. Ils n’ont même pas à se salir les mains, il leur suffit juste de la désigner. Mais sous le vernis de cette apparente facilité se cache
en réalité un piège retors du docteur Tesla. Trois vies valent-elles mieux qu’une seule ? Telle est la douloureuse réponse que doivent chercher Taïchi et Tetsuo s’ils veulent savoir ce qui est arrivé à Reiko dans la Tour fantôme.


Avis

Une piste !

Ce nouveau tome de La Tour Fantôme est vraiment à couper le souffle et bien plus dynamique que ses prédécesseurs. Le rythme est soutenu, l’intrigue avance rapidement et l'action ainsi que le frisson sont au rendez-vous. Ce qui est vraiment bon avec cette série, c'est que quand l'on pense avoir réussi à percer le mystère, on se rend compte que l'on est encore loin de la vérité. Les quelques révélations agrandissent le mystère au lieu de le résoudre. Cette enquête policière paraît dépasser l'entendement humain et on pris dedans pour notre plus grand plaisir. Notre héros s'affirme et devient un homme avec des convictions et uen vraie personnalité.

L'atmosphère est tendue car même si les lieux varient on reste dans la même tonalité et des huit clos ce qui ajoute de la tension et ce qui fait monter notre adrénaline. C'est ainsi que l'on frissonne et que l'on est maintenu en haleine durant tout le tome. Les surprises sont de tailles et les retournements de situations nombreux cela enrichit le suspens. Ajoutons à cela des meurtres et des personnages inquiétants et nous avons tous les bons ingrédients d'un magnifique thriller.

Côté action, c'est un vrai régal, il y en a presque à chaque case. C'est très dynamique et très bien rythmé. Nos nerfs sont mis à rude épreuve e ton aime cela. Entre réflexion et lutte de survie, les situations évoluent varient et servent à faire avancer l’intrigue. Rien n'est inutile tout compte.

Les illustrations sont toujours aussi finement travaillées pour notre plus grand plaisir.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce troisième tome de La Tour Fantôme est le meilleur de la série et nous apprend beaucoup de chose. L'intrigue évolue bien. C'est un coup de coeur.

Note : 17/20



mercredi, juillet 16, 2014

Baby-sitters tome 4

Fiche

Titre : Baby-sitters
Genre : shôjo
Auteur : Hari Tokeino
Illustrateur : Hari Tokeino
Editeur français : Glénat
Date de parution : 2 juillet 2014
Nombre de tomes en France : 4 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 9 ( en cours )
Prix : 6,90 euros










Synopsis

Pour la première fois depuis qu'ils ont été recueillis par la Directrice, Ryuichi sort avec des amis sans Kotaro. Comment celui-ci va-t-il passer le temps en son absence, et en tête à tête avec M. Saikawa ? Puis, lors de la Saint-Valentin à l'académie Morinomiya débute la passionnante affaire des chocolats.

Avis

Le pouvoir des enfants !

Ce quatrième tome de Baby-sitters continue sur la lancée des tomes précédents avec de l'émotion et du kawaii. C'est toujours mignon et attendrissant de retrouver nos chers petits enfants et Ryuichi qui se débrouille de mieux en mieux avec eux. A cela s'ajoute des événements inattendus et surprenants et le changement de relation entre les différents personnages. On constate aussi que les enfants ont un grand pouvoir d'attraction et parviennent à réunir autour d'eux des personnalités diverses et variées. Tout se passe en douceur avec un brin d'humour.

On est ici en pleine tendresse et presque dans un monde idyllique que rien ne semble pouvoir gâché. Cependant, certains événements vont bouleverser ce bonheur mais sans jamais le détruire car tout finit pour le mieux dans le meilleur des monde. On sent que les enfants révèlent ce qu'il y a de meilleur et de plus attendrissant pour chaque personnage. C'est ainsi que tout évolue autour d'eux et grâce à eux. Les sentiments sont parfaitement retranscris et touchent le lecteur durant toute la lecture.

Cependant l'histoire n'est ni trop molle ni trop mielleuse. En effet, l'auteur sait varier les situations et nous proposer différentes aventures qui vont mettre un peu de piquant dans tout cela et faire évoluer la trame scénaristique. Ainsi, on passe du rire à la tendresse en quelques cases. Cela rythme le manga et évite la lassitude ou la monotonie.

Les illustrations sont toujours aussi kawaiis.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, avec ce quatrième tome Baby-sitters continue sur sa lancée en nous proposant un moment doux et tendre de lecture.

Note : 14/20