Archive for 07/24/14

jeudi, juillet 24, 2014

Soul Eater Not ! tome 3

Fiche

Titre : Soul Eater Not !
Genre : shônen
Auteur : Atsushi Ohkubo
Illustrateur : Atsushi Ohkubo
Editeur français : Kurokawa
Date de parution :  3 juillet 2014
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( en cours )
Prix : 6,80
Age recommandé : 12 ans et plus






Synopsis

Tsugumi poursuit son apprentissage au sein de la section NOT de Shibusen accompagnée de ses deux amies Anya et Mémé. L'apprentissage des règles de vie au sein de Shibusen n'est pas chose facile et les manigances des sorcières n'arrangent pas les choses.

Avis 

Après de fortes émotions dans le tome précédant, Tsugumi, Mémé et Anya s'inquiètent maintenant pour leur amie. Cette dernière, blessée, se retrouvent entre les mains d'un médecin bien curieux...

Ce tome est un tome à demi teinte selon moi. Bien que Soul Eater Not ! soit clairement moins orienté «action» que son grand frère, cet opus en manque cruellement. L'histoire principale n'est abordée que dans deux chapitres alors qu'elle commençait à décoller dans le précédant. En effet nous avions eu le droit à un complot machiavélique et une scène de combat sympathique. Outre ces deux premiers chapitres, le contenu restant consiste en une succession d'histoires courtes qui n'ont aucun rapport avec la trame principale. Ces histoires sont similaires à celle que l'on trouve d'habitude en fin de volume. Cette succession de courts récits laisse une impression de décousu. 
Ces histoires sont tout de même bien sympathiques notamment parce qu'elles sont orientées sur l'humour. Autre point positif, elles permettent de retrouver les personnages et l'univers de Soul  Eater. Ainsi ces deux aspects sont approfondis un peu plus à chaque tome. Ces histoires courtes ont également le mérite d'approcher les différents traits de personnalités de Tsugumi, Mémé et Anya. Elles mettent ainsi en avant les liens qu'elles tissent entre elles.

Les dessins sont réussis. Ils sont fins, fluides et l'ensemble est clair. L'auteur prote beaucoup d'attention est créer des uniformes adorables.

L'édition est propre et soignée. C'est un ouvrage de belle qualités comme sait le faire Kurokawa.

Je reste sur ma faim pour ce troisième opus, même s'il offre un bon moment. Les fans de Soul Eater ! seront sûrement ravis de croiser des personnages emblématiques comme Maka et Soul. Seulement le manque d'action et la succession de brèves histoires sans liens logiques entre elles font perdre de l’intérêt à la série. Reste à espérer que le tome suivant retrouve des épisodes qui enrichiront la trame principale.

Scénario : 6/10
Illustrations : 8/10
Intérêt général : 6/10



 Koyuki

jeudi, juillet 24, 2014

A la rencontre de Loka

Lors de la quinzième édition de Japan Expo, j'ai pu rencontrer et interviewer le groupe Loka. Cela s'est fait lors d'une table ronde en présence d'autres médias.

Voici l'interview :

- Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Kihiro, le chanteur.
Je suis Sin, le guitariste.
Je suis Katsumi, le bassiste.
Je suis Ken'Ichi, le batteur.






- Qu'est-ce qui vous a donné envie de faire carrière dans la musique ?

La famille et X Japan.

- Comment s'est formé le groupe ?

Kihiro : Je suis à l'origine de Loka. Ensuite, Ken'Ichi ma rejoint. On avait chacun notre groupe à la base. Katsumi et Sin nous ont ensuite rejoint.

- Que ressentez-vous en tant qu'invité de Japan Expo pour ce quinzième anniversaire ?

On est très content d'être présent à cet événement.
Kihiro : J'ai pu plonger dans la foule ce qui m'a fait très plaisir.
L'an dernier nous étions en Belgique pour la Japan Expo et nous sommes très contents d'être à Paris pour un plus gros événements. On a l'impression d'avoir progressé. On espère grâce à cela que l'on sera encore plus connu en France.

- Aimeriez-vous être invité à Japan Expo U.S.A. ?

Kihiro : Avec mon précédent groupe, j'ai fait énormément de tournées aux U.S.A. et cela est très fatiguant. Pour l'instant, je préfère l'Europe.

- Que ressentez-vous face à l'engouement des français pour le Japon ?

Nous sommes très contents de voir que le Japon est autant apprécié ici.

- Quand on parle de Loka, on pense de suite à un style ayant eu beaucoup d'influences américaines. Qu'en pensez-vous ?

Kihiro : J'ai vécu 14 ans aux U.S.A., de ce fait je parle comme un américain mais notre groupe est vraiment japonais. En fait, il y a un mélange entre moi qui parle très bien américain et l'influence japonaise. C'est cela aussi la particularité du groupe.

- Comment se passe la composition d'un morceau ?

Cela se fait à la suite de nombreuses heures de travail et de différents essais. ensuite, on ajuste le tout.

- Quels souvenirs gardez-vous de votre précédente tournée européenne ?

Nos meilleurs souvenirs, sont ceux de l'Allemagne et de l'Autriche. Le public était nombreux.

- Quelles sont vos ambitions à long terme pour l'avenir de Loka ?

En rentrant, on fera 45 shows au Japon. On veut faire par la suite des concerts encore plus grands et des événements encore plus grands que se soit au Japon ou à l'étranger. On aimerait jouer au Stade de France.



Je tiens à remercie beaucoup le groupe Loka qui a bien voulu répondre à ces questions et le staff de Japan Expo qui m'a permis de faire cette interview. 

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -