Archive for 09/21/14

dimanche, septembre 21, 2014

Red eyes sword - Akame ga Kill ! tome 1

Fiche

Titre : Red eyes sword - Akam ga Kill !
Genre : shônen
Auteur : Takahiro
Illustrateur : Tashiro Tetsuya
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 11 septembre 2014
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 10 ( en cours )
Prix : 7,65 euros








Synopsis

Dans un monde peuplé de créatures étranges et dangereuses, Tatsumi est un jeune garçon de la campagne en quête de rêve et d'aventure. Un jour, il décide de se rendre à la capitale afin de s'engager dans l'armée impériale, faire fortune et sauver son village rongé par la pauvreté. Mais il va très vite déchanter en découvrant que la capitale n'est pas le lieu de rêve qu'il imaginait. De plus, sa rencontre avec la troupe de tueurs des Night Raid va probablement changer le cours de son destin : il va lui-même devenir un assassin afin de débarrasser la capitale des infâmes crapules qui corrompent le pays tout entier.

Avis

Trancher ! 

Ce nouveau shônen est un mélange des genres et des styles ce qui le rend original et attrayant. On y voit des protagonistes qui ont une apparence humaine mais qui ne le sont pas. On découvre un univers remplit de mystères et de dangers. On est entre le fantastique et une sorte de quête initiatique. Ce mélange donne un monde et un scénario unique qui démarre en douceur dans ce premier tome pour s'accélérer brusquement vers le milieu. C'est un manga très direct et qui y va sans détours. On tranche dans le vif, c'est le cas de le dire.

Le ton est assez dur et on sent que l'on n'est pas dans un manga tendre. On est dans un monde sombre qui ne laisse aucune chance aux faibles et aux cœurs tendres. Cela donne lieu a des affrontements sanguinaires et sans pitié. Rassurez-vous on reste dans le style shônen et on ne tombe pas dans le gore ou l'horreur. Le tout demeure une sorte de voyage qui sert à faire progresser notre héros vers son but.

L'action est omniprésente et les combats sont nombreux. Ces derniers sont impressionnants et très bien retranscrits. L'intensité monte progressivement mais surement. Le dynamisme est assuré par cette montée progressive de l’intensité et par les découvertes que fait notre héros.

Les illustrations sont très plaisantes à regarder et vraiment bien travaillé par un shônen. C'est un point fort de la série.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Red eyes sword - Akame ga Kill ! semble une série prometteuse qui commence fort et qui est un bon shônen. Une aventure à découvrir et à suivre.




Note : 15/20

dimanche, septembre 21, 2014

Gangsta tome 5

Fiche

Titre : Gangsta
Genre : seinen
Auteur : Kohske
Illustrateur : Kohske
Editeur français : Glénat
Date de parution : 17 septembre 2014
Nombre de tomes en France : 5 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 6 ( en cours )
Prix : 7,60 euros









Synopsis

Alors que le clan Cristiano panse ses plaies après l’attaque sanglante du “Bastard”, les tensions entre crépusculaires et non-modifiés continuent de s’accentuer. L’un des auteurs du massacre n’est autre qu’Erica, la sœur de Delico que tous croyaient morte. Tandis que ce dernier et Yang partent à sa recherche, un groupe de chasseurs d’indexés commandités par Uranos Corsica s’attaque simultanément à la guilde de Gina Paul Klee et au clan Monroe, et pourrait bien achever de mettre le feu aux poudres…

Avis

Extermination ! 

Ce nouveau tome de Gangsta est centré sur la lutte pour le survie de nos amis et sur les différentes alliances qui dans cette guérilla ont un rôle plus que majeur. L'action est le maître mot de ce tome toujours aussi cru et dur. Le lecteur n'est pas épargné et les morts s'enchaînent à vitesse grand v. A ce rythme, on se demande s'il y aura encore des survivants à la fin de la série. On voit ici tout le jeu des manipulations et des vengeances qui conduisent l'être humain à effectuer les pires bassesses. Ajoutez à cela la folie qu'entraîne certains événements et vous aurez une idée de ce qui vous attend dans ce nouveau tome.

Le ton ici est clairement donné dès les premières pages : c'est une lutte pour la survie. Tout est montré crûment même dans les dialogues. Pas de détails ni de détours, on va droit au but. Morts et peines sont de mises dans ce tome qui montre une guerre sans merci où la folie semble prendre le dessus sur l'humanité.

L'action est au rendez-vous avec cette lutte pour l'éradication et cette volonté de la part de nos héros de survivre. C'est très intense et chaque page nous fait frémir. Les montées d'adrénaline sont nombreuses et on ne décroche pas une seconde. Un pur moment d'action.

Les illustrations sont toujours aussi bien travaillées et aussi justes dans leur réalisation.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce cinquième tome de Gangsta est une réussite qui redonne un bon coup de fouet à cette série qui monte en puissance. Un très moment de lecture.





Note : 17/20

dimanche, septembre 21, 2014

Le collège Fou, Fou, Fou - Les épisodes oubliés tomes 1 et 2

Fiche

Titre : Le Collège, Fou, Fou, Fou - Les épisodes oubliés 
Genre : shônen
Auteur : Shinzawa Motoei
Illustrateur : Shinzawa Motoei
Editeur français : Black Box
Date de parution : le 17 septembre
Nombre de tomes en France : 2 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée )
Prix : 24,99 euros






Synopsis

Retrouvez les Kimengumis dans des aventures inédites.

Avis

Episode inédits pour fou rire garantit.

Ces épisodes inédits de Kimengumi sont vraiment une bouffée d'oxygène. Quel plaisir que de retrouve tous nos héros préférés de cette série d'anthologie. Les deux regroupés dans un coffret collector nous permettent de nous régler de ces petites anecdotes qui restent dans la même veine que l'histoire originelle. La différence se situerait plus sur le fait que chaque histoire qui correspond à un chapitre met le focus sur un personnage emblématique de la série. Cela permet de mieux le découvrir et d'encore plus pénétrer leur intimité. Le tout reste cohérent avec la série d'origine, ainsi on n'est pas dépaysé et on a l'impression d'avoir de nouveaux tomes de Kimengumi.

L'ambiance est ici clairement loufoque, délirante afin de nous procurer un pur moment de fou rire. C'est dynamique et frais, on ne se prend pas au sérieux et tout est poussé à l'extrême pour que chaque case soit l'occasion de rire. Cela se passe toujours dans un cadre qui pourrait être réel mais qui ne l'est pas du fait des personnages et des situations complètement extravagantes.

Le dynamise du manga repose essentiellement sur les personnages qui rendent chaque situation complètement loufoque. Un bon moment de folie douce qui saura combler le lecteur et le détendre. Impossible de s'ennuyer dans cette série vraiment excellente.

Les illustrations sont de qualité correcte et s'accordent parfaitement avec le ton du manga.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable des tomes. Le format est plus grand que ce que l'on a l'habitude de voir pour des mangas.

En conclusion, Le Collège Fou, Fou , Fou - Les épisodes oubliés est un petit bijou qui ravira tous les fans de la série et tous les amateurs de manga comique. Une très bonne découverte avec un brin de nostalgie. C'est un coup de coeur.

Note : 20/20



dimanche, septembre 21, 2014

A la rencontre de Mig

Durant la 15ème édition de Japan Expo, j'ai pu rencontrer Mig l'auteur de la nouvelle série chez Ankama : Ogrest.


















Voici l’interview

- D'où vous ait venu l'idée d'Ogrest ?

C'est un personnage de la mythologie DOFUS et WAKFU et il y avait une courte légende qui existait sur ce personnage. Elle expliquait comment il mettait fin à l'époque de DOFUS et donc la naissance de l'ère WAKFU.
Je trouvais l'idée de ce petit ogre qui grossit et devient incontrôlable était intéressante. A la base, il y avait un anime sous forme d'oav plus pour les enfants alors qu'Ogrest qui est parle du chaos est plus sombre.
Dès mon arrivée chez Ankama, j'ai été intéressé par ce personnage. J'ai commencé à écrire dessus et à présenter une base d'idée à Tot qui a adhéré de suite. Ensuite, j'ai développé le projet.

- Peut-on parler d'une sorte d'explication du passage entre DOFUS et WAKFU ?

Ces 5 tomes vont servir de porte d'entrée. Mon but est plus de me centrer sur les personnages et de raconter les relations entre ces derniers.

- Le ton étant plus sombre que dans WAKFU ou DOFUS, cela inaugure-t-il une nouvelle ère pour ces derniers ?

Je ne sais pas si cela va influencer. J'aime l'idée de voir des personnages qui en faisant des choix et en avançant doivent perdre des choses.
J'espère que cela va influencer.
Il y a cependant une évolution dans l'écriture même si on retrouve le côté fun d'Ankama car c'est la base car on est là pour s'amuser même dans Ogrest. On est peut être passé dans l'âge adulte au niveau dus scénario. On a envie d'inclure dans cet univers des histoires qui sont liées à notre passif.

- Pour Ogrest va-t-on rester sur le ton du premier tome ou cela va-t-il devenir plus dark ?

Dans le premier tome, le but était de montrer le petit paradis perdu. Ce dernier peut sembler être un tome d'introduction car il n'y a pas une fin marquée.
Pour le côté dark cela va dépendre des personnages.

- Ogrest spin-off ou histoire indépendante ?

Elle fait le lien entre les deux univers. Dans les prochains tomes, je vais essayer de faire des clins d'oeil ou de faire apparaître des personnages des autres séries.

- En lisant, cela m'a fait penser à Shrek, qu'ne pensez-vous ?

Le personnage ici est tout mignon, tout kawaii. Le but est de montrer qu'il va être un bouc émissaire. Il va découvrir le monde comme un enfant le ferait.

- Peut-on parler de voyage initiatique ?

Oui ça peut l'être. Ici, il y a beaucoup de personnages qui sont présents et qui vont vivre leur vie. Ogrest va avancer en étant témoin et accessoire. Il va intéresser des personnes et il y a toujours le côté manipulation qui va être présent.

- Ogrest est-il un prémice pour d'autres personnages comme lui aient leur propre histoire ?

Oui, il y a moyen après de développer les personnages phares de cet univers.

- Ogrest sera-t-il adapté en anime ?

Le manga ne sera pas adapté car la base d'Ankama, c'est pour chaque média son histoire. Dans les oav et les épisodes de WAKFU, il y a des liens avec ce que j'ai écrit. Il y a plein de liens qui existent. On écrit en relation les uns avec les autres.

- Combien de temps cela vous a-t-il pris pour écrire le premier tome d'Ogrest ?

Cela s'est fait en une petite année. Cela a pris du temps car je voulais écrire l'histoire complète des cinq tomes.
Pour le travail sur les planches cela s'est fait sur 6-7 mois.

- Est-ce que les autres personnes qui ont travaillé sur WAKFU ou DOFUS on eu une influence sur l'histoire ?

En écrivant, j'ai été voir un peu toutes les personnes qui ont pu travailler sur Ogrest. On discutait énormément des personnages.

Je remercie beaucoup Mig qui a bien voulu répondre à mes questions et je remercie beaucoup Ankama qui m'a permis de faire cette interview. 

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -