Archive for 10/07/14

mardi, octobre 07, 2014

La fin de Naruto datée

La série mythique voire culte : Naruto va tirer sa révérence le 10 novembre prochain au Japon.



Ce manga a marqué toute une génération par sa version papier, les anime, les OAV, les films, les jeux vidéos et les produits dérivés.

Après 15 ans de bons et loyaux services et avec plus de 70 tomes à son actif notre ninja préféré va prendre sa retraite.





Alors que faut-il retenir de cette ère Naruto ?

Un magnifique et excellent manga. Ce dernier est devenu culte et incontournable. Un anime connu dans le monde entier. Des jeux vidéos excellents.



On peut parler d'un véritable phénomène Naruto qui aura marqué une génération voire plusieurs.

Ce phénomène se constate dans les cosplays, dans les produits dérivés, dans les fanarts et dans les ventes. Petits ou grands fans ou simple amateurs de manga tout le monde connaît Naruto le célèbre ninja qui porte haut son rêve.



Cette série nous aura fait rêver et voyager dans une aventure épique et légendaire.

Cependant, je dois bien avouer qu'il était temps que ça se termine car on commençait à tourner en rond.



Je suis donc à la fois triste et soulagé de voire la fin arrivée et vous quel est votre sentiment ?



mardi, octobre 07, 2014

Entretien avec Michaël Almodovar

Lors de sa séance de dédicaces pour le tome 1 des Torches d'Arkylon édité par Akata, Michaël Almodovar a bien voulu répondre à quelques questions au Manga Café  V.2.




- Pouvez-vous vous présenter ?

Le monde de la bande dessinée, c'est très récent pour moi. A la base, je viens du monde des arts martiaux. J'ai fais les championnats du monde de Taekwondo. J'ai participé à l'ouverture des premiers clubs de cet art martial en Suisse. J'ai ensuite rencontré ma femme et on réalisé ensemble ensemble nos rêves d'enfance, elle est auteure de livres.
C'était un rêve d'enfant puis j'ai retenté le coup.
Les Torches d'Arkylon, c'est l'histoire : d'Arkaïs un chevalier dragon végétarien, plus tard la raison de cela sera expliquée et de Sombre Lune un elfe noir magicien un peu radin. Tous les deux sont des mercenaires. Ils sont engagés pour retrouver un paladin. Il y a de l'humour, de l'action et de l'émotions.
C'est une histoire d'Heroic Fantasy. Cette histoire est racontée par une maman dans un hôpital à son fils qui est dans le coma. Il y a une histoire de fantasy et une enquête pour savoir qui a écrit l'histoire et pourquoi cela provoque des réactions sur le garçon.
J'ai proposé ce projet en premier à Ankama et Clair de Lune qui a voulu me faire dessiner façon Donjon et je n'ai pas voulu car cela ne paraissait pas crédible par rapport à cette histoire. Cela n'amenait pas non plus ce que je voulais amener.
C'est Akata qui m'a proposé la plus grande liberté. Je leur ai proposé trois histoires différentes avec trois univers différents et ils m'ont dit les trois sont bons, lequel tu veux faire.
J'aimerai faire les Torches d'Arkylon car j'ai commencé à dessiner avec.
C'est un spin-off, de 72 ou 7.2, j'ai pas encore décidé. L'histoire se passe dans le monde réel des Torches d'Arkylon. L'auteur des Torches d'Arkylon y est un personnage important mais secondaire.

- Comment s'est faite votre collaboration avec Gamekult ?

Ils ont lu les planches, ils ont trouvé ça bien. Ils ont dit : on le fait à partir de quand et j'ai donc posé mes dates. Le seul souci a été au niveau de la liseuse. On a écrit dans le sens de lecture français.

- Pourquoi avoir choisi le format : manga ?

Je trouvais cela sympa de pouvoir embarquer sont livre n'importe où. Le manga m'a donc paru être un format intéressant d'autant plus qu'il y a plus de pages que dans une BD. Quand, on a fini une BD de 50 pages, on n'est pas sûr que le lecteur connaisse le nom du personnage principal. Je voyais aussi que le manga se démocratisait. Akata, m'a dit on veut faire du manga français.

- Quelles sont vos influences ?

J'en ai eu le moins possible mais après, j'ai des influences graphiques. Au niveau des textes, l'influences est : les nouvelles vagues du cinéma français comme l'auteur des dialogues de Kaamelott. Il y a plusieurs niveaux de lectures. De ce fait, j'ai un public assez large même chez les femmes.

- Comment vous ait venue l'idée de mélanger fiction et réalité ?

Je trouvais que l'Heroic Fantasy tout seul, c'était frustrant. J'ai appris que le fils d'une copine était leucémique. J'ai appelé pour savoir comment était le quotidien de l'enfant. L'idée est venue de là.

- Comment procédez-vous dans votre travail ?

Je procède de plusieurs manière différentes car je n'ai pas de méthode basique. J'ai une structure de base : je découpe en volume, ensuite je découpe mes chapitres, ensuite je fait la mise en scène générale du chapitre, ensuite je storyboarde et après je mets au propre.

- Combien de temps avez-vous mis pour faire le premier tome ?

7 mois.

- Vous avez parlé d'une série en 12 tomes, se peut-il qu'il y ait davantage de tomes ?

J'ai une possibilité d'ouvrir mais cette histoire sera finie. On peut ouvrir sur une histoire dans le monde réel avec une touche de magie d'Arkylon. Si j'ouvrai cela s'intitulerai : Un pour tous.

- Les autres histoires vont-elles être publiées ?

72 est un des projets présenté à Akata et se sera fait.

- Pouvez-vous nous parler du jeu vidéo ?

Il s'agira d'un jeu d'action entrecoupé de planches. C'est l'aventure d'Hécate et de son acolyte. C'est l'histoire de leur passé et de la formation de leur duo.

- Avez-vous un coup de coeur sur un manga ou un anime en ce moment ?

Pluto et Monster. En ce moment, les Fairy Tail sont très bons. Niveau BD, il y a des trucs très très bons qui se profilent. Il y a Steam Pop.

 - Y-a-t il un personnage qui vous tiens à coeur ?

J'aime beaucoup beaucoup Lou. Arkaïs représente une partie de moi-même et le côté pulsionnel que l'on aimerait pouvoir montrer dans la vie de tous les jours mais que l'on ne peut pas. J'ai créé ce personnage pour un jeu et je l'ai joué. L'immersion est devenue totale, on a pensé comme le personnage.




Je remercie beaucoup Michaël Almodovar pour avoir bien voulu répondre à ces questions.


mardi, octobre 07, 2014

Octobre 2014 chez Akata

Voici ce que nous réserve Akata pour ce mois d'octobre.

Le 9 octobre

Orange - Ichigo Takano tome 1

Un matin, alors qu'elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu'elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu'elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu'elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. 











Le 23 octobre

L'argent du déshonneur 

Avec l'augmentation des coûts de la guerre et la dégradation du comportement guerrier des combattants sur le champ de bataille, un samouraï vaincu pouvait ne plus être forcément tué par son adversaire. Il pouvait en effet sauver sa vie, en échange d'une somme d'argent. Signant alors un contrat de son propre sang, le guerrier contractait une dette pécuniaire auprès de son ennemi, qui pouvait, dès que bon lui semblait, venir exiger son dû. Mais parfois, le samouraï créancier envoyait à sa place un récupérateur de dettes. Hanshirô Kubidai est un de ceux-là, un de ces guerriers dont la lourde tâche est de recouvrer des dettes non honorées…









Les pommes miracle

Bien qu'il ait grandi dans une ferme, Akinori Kimura ne se prédestinait pas à devenir agriculteur. Mais suite à son mariage, il finira par reprendre l'exploitation de son beau-père. Filant alors de beaux jours à la campagne, son quotidien va pourtant être bouleversé quand il découvre, avec horreur, que son épouse est allergique aux pesticides qu'il utilise pour la culture de ses pommiers. D'abord par amour, puis par conviction, Akinori Kimura va se transformer en paysan visionnaire et changer totalement sa façon de concevoir son métier et son rapport à la nature.











Prisonnier Riku tomes 1 et 2 


Dix ans déjà qu'une météorite s'est écrasé sur Tokyo, séparant la métropole en deux : d'un côté, une ville réservée aux riches, de l'autre, un terrible bidonville, véritable zone sinistrée et de non-droit. C'est là que vit le jeune Riku. Malgré un quotidien difficile, il prend la vie comme elle vient, aux côtés de son grand-père. Mais quand ce dernier est assassiné, car il voulait révéler au peuple les magouilles et trafics des grandes institutions, le quotidien du pauvre Riku bascule... en enfer !! Accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, on l'envoie dans une prison de haute sécurité, aux côtés de terribles gangsters et autres chefs de gang.












- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -