Archive for 12/30/14

mardi, décembre 30, 2014

Très cher Mozart

Fiche

Titre : Très cher Mozart 
Genre : shôjo
Auteur : Masako Yoshi
Illustrateur : Masako Yoshi
Editeur français : Black Box
Date de parution : 21 novembre 2014
Nombre de tomes en France : 1 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 1 ( terminée )
Prix : 10,90 euros








Synopsis

Inoue est un jeune étudiant dont la passion secrète est le violoncelle. Un soir de beuverie, il s'écroule devant un café un peu spécial dont les clients sont tous fans de musique et font partie de l'orchestre de la ville. Ils lui proposent immédiatement d'intégrer l'orchestre mais Inoue a un souci : il n'a pas appris le solfège ! Il a envie cependant de progresser, surtout pour la jolie Tamoto. Mais apparemment, elle est déjà amoureuse. Alors comment attirer son attention ?

Avis

Histoires d'amour ! 

Ce one shot, nous propose trois belles histoires d'amour, toutes différentes mais ayant toutes en commun la beauté de ce sentiments et la difficulté de l'exprimer. Entre timidité, musique et obstacles, nos héros ont du mal à se trouver et à trouver leur place. On sent l'amour qui les rend triste et incomplet mais il suffit parfois de peu pour que tout bascule. Chacun trouve refuge dans un substitut ce qui lui permet de s'accomplir et de s'éclore. C'est une très belle oeuvre sur ce que l'on est et sur la quête de soi. Un recueil riche en émotion et en force.

L'univers de ce one shot est celui du monde réel. Comme tout shôjo qui se respecte, nous avons face à nous des histoires d'amour diverses et fortes. L'amour est ici sublimé et permet à nos héros de se dépasser. C'est à la fois triste et plein d'espoir. La transmission des émotions se fait de manière forte et intense. Le lecteur ne peut qu'être ému et touché par cela.

La trame narrative est intéressante. Chaque histoire est indépendante l'une de l'autre. Chacune nous propose un scénario intéressant et qui se démarque des autres. Chaque histoire est intense et intéressante à suivre. Ces petits moments sont riches en émotion et la quête de soi et de l'amour es tun beau thème bien mis en avant.

Les illustrations sont agréables à regarder et typiques des années 80.

L'édition est bien faite. Le format et le style de l'édition sont ceux que l'on retrouve habituellement chez Black Box.

En conclusion, Très cher Mozart est un beau recueil qui nous fera vivre de belles et fortes histoires d'amour. Un ouvrage poignant qui rappellera un peu les années 80. Une belle découverte.

Note : 15/20


mardi, décembre 30, 2014

Le meilleur manga de l'année : Seven Deadly Sins VS Cage of Eden

Ce soir duel de shônens, pour élire le meilleur manga de l'année : Seven Deadly Sins publié chez Pika contre Cage of Eden publié par Soleil Manga.

Je vous rappelle que c'est vote qui permettront de départager les deux licences.

Seven Deadly Sins

Il y a dix ans, un groupe de mercenaires appelé les Seven Deadly Sins s'est rebellé contre les Chevaliers Sacrés, la garde du royaume… Depuis, ils ont disparu et personne ne sait ce qu'ils sont devenus. Un beau jour, une mystérieuse jeune fille s'écroule dans la taverne de Meliodas, un garçon enjoué qui parcourt le monde en compagnie de son cochon loquace. Cette jeune fille n'est autre que la princesse Elizabeth qui désire ardemment retrouver les Seven Deadly Sins. En effet, ce sont les seuls à même de lutter contre les Chevaliers Sacrés, qui ont fait prisonnier le roi et qui asservissent toute la population du royaume ! Très vite, elle va découvrir que Meliodas n'est pas un simple patron de taverne mais un guerrier à la puissance exceptionnelle…




Cage of Eden

Akira et ses camarades de classe reviennent d’un voyage scolaire en avion lorsqu’un incident se produit, des secousses, une illusion puis le trou noir… Ils se réveillent plus tard sur une île habitée par des espèces que l’on croyait éteintes depuis des milliers voire des millions d’années. La situation devient de plus en plus désespérée à tel point que certains de ses camarades de classe sont dévorés vivants par des bêtes sauvages, tandis que d’autres tuent en désespoir de cause. Maintenant, Akira et quelques camarades d’infortune qui se sont joints à lui vont tenter de survivre à ce qui paraît être un horrible cauchemar …



mardi, décembre 30, 2014

L'Attaque des Titans - Before the fall tome 2

Fiche

Titre : L'Attaque des Titans - Before the fall
Genre : shônen
Auteurs : Isayama Hajime et Suzukaze Ryô
Illustrateur : Shiki Satoshi
Editeur français : Pika
Date de parution : 3 décembre 2014
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( en cours )
Prix : 6,95 euros








Synopsis

Après s’être échappé de la cellule où il était enfermé, Kyklo se rend dans le district de Shiganshina, où il a vu le jour quinze ans plus tôt. Là, le Bataillon d’exploration, fraîchement reformé après une longue période d’inactivité, se prépare à partir pour une expédition hors des murs. Kyklo décide de s’y joindre clandestinement pour être enfin fixé sur sa propre nature, mais l’enfer qu’il découvre surpasse de loin tout ce qu’il avait pu imaginer ! 

Avis

Quête identitaire ! 

Ce second tome de L'Attaque des Titans - Before the fall, nous permet de mieux comprendre la série initiale et de voir ce qui s'est passé avant. On voit ici que les Titans sont vraiment redoutables et craints. Une sorte de quête identitaire mené par notre héros permet de mieux découvrir le monde d'avant L'Attaque des Titans. C'est intéressant et assez instructif pour mieux comprendre la suite des événements. Entre action et découverte ce tome s'est bien mettre en évidence les différents événements tout en nous proposant une intéressante mise en avant de la psychologie du héros. Ce mélange donne beaucoup d'intérêt à ce tome et à cette série.

L’atmosphère ici est plutôt sombre et inquiétante. Cela correspond à ce qui est dépeint dans la série principale. A cela s'joute le côté découverte. On découvre un monde où la peur règne et où l'espoir semble avoir disparu. Cela donne encore plus de force à la trame narrative. A cela s'joute, l'aspect psychologique qui permet d'accroître l'intérêt. Suivre la quête identitaire du héros permet de découvrir sous un autre angle l'univers de cette série.

L'action est au rendez-vous. L'intrigue avance bien et est bien rythmée. La montée en intensité est perceptible du début à la fin et on est pris dans le feu de l'action tout au long du tome. Un bon moment de lecture.

Les illustrations sont de même qualité et dans le même style que la série originale.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce second tome de L'Attaque des Titans - Before th fall nous offre une intrigue intéressante avec des héros charismatiques. Une belle épopée et une belle quête identitaire.

Note : 16/20


mardi, décembre 30, 2014

Nouveautés chez Akata pour 2015

Voici les premières nouveautés que va nous proposer Akata pour ce début d'année.

Les Naufragés de Min-Ho Choi

Les Naufragés, tout en couleurs et parsemé de pages surprenantes de beauté, va vous emmener dans un quartier populaire d’une grande ville coréenne, là où s’est installé un jeune homme perdu. Pour se fixer, il a choisi de vivre dans la vielle maison familiale dont il a héritée. C’est là qu’il va ouvrir sa boutique d’aquariophilie, une passion qu’il veut transformer en source de revenus stables... Car il est temps pour lui de trouver l’apaisement, et d'en finir avec ces traumatismes provoqués par la mort de sa mère et par les traitements cruels infligés par son père quand il était enfant... Perdue tout autant que lui, Eun-soon est une jeune prostituée du quartier qui se prendra rapidement d'affection pour cette boutique... et de confidences en confidences, bercés par la lente danse des poissons exotiques, se tisseront des liens qui donneront sens à ces deux vies désœuvrées...

Beaucoup de jeunes en Corée sont perdus, broyés par les exigences de la société et des enfances vécues dans des familles torturées et dépassées. Min-ho Choi évoque avec Les Naufragés ces réalités. Loin du misérabilisme, c’est avec des couleurs tantôt de paix, tantôt de feu, et des pointes d’humour délicates que vous rentrerez dans ces vies coréennes douloureuses... finalement très proches de nous...



Mes années 80 de Sean Chuang

Taïwan est une île pleine de charmes et de raffinements.
 Avec Mes années 80, Sean Chuang revient, sur une décennie où un vent de liberté a soufflé sur l'île de Taïwan pour aboutir à l'abolition de la loi martiale qui régissait la vie de ce pays. Sean Chuang s’aventure dans sa mémoire, pour nous faire découvrir son adolescence à cette époque où les jeunes purent commencer à s'ouvrir sur le monde. Il évoque avec humour et tendresse sa découverte de Bruce Lee, des dessins animés japonais et des mangas, sa passion pour le break dance ou ses premiers visionnages de Star Wars. Il met aussi en scène ses premiers rendez-vous amoureux, forcement calamiteux, et ses tentatives de collocations chaotiques avec ses camarades de lycée... c’est avec un dessin aussi vif que mignon que Sean Chuang parvient à nous entraîner dans une société taïwanaise dont l'exotisme va c ommencer maintenant à s'estomper... 



La geek, sa blonde et l'assassin de Kin-Wo Cheng et de Chi-Fai Tang

A l'instar de Magical Girl of the end, l'histoire que propose ce one shot est habile, un génial mélange de thriller cruel et de comédie de mœurs, riche en twist cynique... une petite fable moderne... grand guignol... qui pourrait bien devenir culte.



Source : Akata

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -