Archive for mars 2015

mardi, mars 31, 2015

Kuroneko - La dépedance

Fiche

Titre : Kuroneko - La dépendance
Genre : Yaoi
Auteur : Aya Sakyo
Illustrateur : Aya Sakyo
Editeur français : Taifu Comics
Date de parution : 26 février 2015
Nombre de tomes en France : 1 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 1 ( terminée )
Prix : 8,99 euros








Synopsis

Kagami et Shingo sont maintenant ensemble et si amoureux qu'un seul « je t'aime » de la part de Shingo fait apparaître des taches de léopard sur la peau de Kagami. Malheureusement, quelqu'un les photographie pendant qu’ils s’embrassent…

Avis

Je ne peux plus me passer de toi !

La suite de Kuroneko - Le jeu, nous propose de vivre de manière très crue et directe la suite des aventures amoureuse de notre couple de félins. On est dans la plus pur tradition yaoi avec un dominant et un dominé. Le dominé prend plaisir à l'être et le dominant joue avec ce dernier. L'amour devient de plus en plus fort comme une drogue et cela s'ajoute au côté sexuel et bestial qui est bien explicite dans ce yaoi riche en émotion sur tous les plans. Le tout est fait sans vulgarité et sans obscénité. On reste dans une histoire d'amour dominée par le désir et le besoin de l'autre.

L'atmosphère est assez électrique et sensuelle. Le tout est assez bestial et sauvage et nous montre un amour dur et viril. On est loin des histoires gnian gnian et des amours à l'eau de rose et cela fait du bien. On ici une histoire plus sombre et plus dure.

La trame narrative évolue vite et est bien rythmée. Les événements s'enchaînent rapidement avec fluidité et cohérence. Les sentiments sont de plus en plus forts et intenses. Les scènes à caractère sexuel sont assez explicites.

Les illustrations sont bien faites. On apprécie le souci du détail, la fluidité et la touche de sensualité qui s'en dégagent.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Kuroneko - La dépendance est un bon yaoi qui ravira les amateurs du genre mais aussi ceux ou celles qui aiment sortir des histoires d'amour trop à l'eau de rose.


Note : 15/20

lundi, mars 30, 2015

Double Je tome 1

Fiche

Titre : Double Je
Genre : shôjo
Auteur : Momochi Reiko
Illustrateur : Momochi Reiko
Editeur français : Akata
Date de parution : 26 mars 2015
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 5 ( terminée )
Prix : 6,95 euros










Synopsis

Nobara et Kotori sont des sœurs jumelles que tout oppose. La première est plutôt espiègle, la seconde une fille sage. Mais deux terribles drames vont venir bouleverser leurs vies... Surtout de l’une d’entre elle ! Comment faire face à la mort d’un être cher ? Au manque d’amour ? À l’injustice et à la culpabilité ? Faut-il renoncer à son propre bonheur pour se construire un avenir dans une société trop cruelle ? 

Avis

Quand le sort s’acharne !

Ce nouveau shôjo des éditions Akata, nous transporte dans la dure et triste réalité de la vie sans ménagement et sans détour. Ici, on est loin des shôjos à l’eau de rose ou des histoires d’amour vues et revues. On est en présence d’un manga fort et poignant sur la vie et les choix que celle-ci nous imposent. Les émotions sont transmises avec une force rare et avec une véracité peu commune. La trame narrative est bien construite avec cohérence et réalisme. On se dit que ce qui arrive pourrait très bien se passer dans la vie réelle. De ce fait, on se met facilement à la place de l’héroïne ce qui fait que tout nous touche encore plus.

Le ton de ce manga est vraiment poignant. Tout est misé sur un personnage et les drames qui lui arrive. De là, l’auteur arrive à nous transporter, à nous faire vibrer et à nous émouvoir et cela est rare d’y arriver à ce point dans un manga et dans un shôjo. L’histoire est triste et on se met facilement à la place de notre jeune héroïne. L’immersion est immédiate.

La trame narrative évolue sur un bon rythme et ne cesse de nous surprendre. Pour une fois que l’on a un shôjo qui ne base pas que sur une histoire d’amour ou une amourette, cela fait du bien. L’intensité est forte dès le début et ne décroit pas.

Les illustrations sont bien travaillées et on apprécie le style élancé ainsi que les émotions qui en ressortent.

L’édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Double Je est un excellent shôjo qui sort du lot et qui sera vous émouvoir. Fan ou pas du genre, impossible de résister à ce manga qui vous donnera la larme à l’œil. C’est un grand coup de cœur.

Note : 20/20

lundi, mars 30, 2015

Dream Team tomes 17 et 18

Fiche

Titre : Dream Team
Genre : shônen
Auteur : Takeshi Rinata
Illustrateur : Takesshi Rinata
Editeur français : Glénat
Date de parution : 18 février 2015
Nombre de tomes en France : 17 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 39 ( en cours )
Prix : 10,75 euros









Synopsis

Le match de la dernière chance s’achemine vers sa fin et l’équipe du lycée Kuzuryu a bien du mal à endiguer les assauts de ses adversaires. Ni la cohésion retrouvée du groupe, ni les progrès de chacun ne semblent véritablement capables de faire la différence face aux irréprochables Taiei. Comme si cela ne suffisait pas, un terrible rival sort de l’ombre au début du quatrième quart-temps et pourrait bien réduire à néant les derniers espoirs de l’équipe…

Avis

Un match à couper le souffle ! 

Ce double tome de Dream Team nous propose de suivre un match de basket qui marquera les annales. On est plongé dans ce dernier du début à la fin sans décrocher et sans s'ennuyer. Je suis toujours méfiant avec les mangas ayants pour thème le sport mais je dois dire que là je n'ai pas été déçu. Entre belles phases d'action, moments de pression et les petites touches d'humour, tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. Le suspens est omniprésent et les personnages sont charismatiques. Autant dire que cette série n'a pas fini de nous séduire. Les matchs sont de plus en plus intenses et disputés.

Le ton est à la fois sérieux mais aussi détendu grâce aux petites touches d'humour. On est au coeur d'un match qui semble désespéré et dont l'issue paraît inéluctable seulement tout semble pouvoir basculer d'un moment à l'autre. Pour alléger cette tension l'auteur a ponctué tout le tome de petite touches humoristiques. De ce fait, on reste dans quelque chose d'agréable, de frais et de léger à lire.

La trame narrative est bien construite sur un rythme qui ne laisse aucun répit ni aucun temps mort. L'intensité ne diminue et ne cesse de croître. Les phases d'action sont bien menées et intéressantes. Un beau match avec des personnages qui marquent et qui savent ne pas se faire oublier.

Les illustrations sont bien faites. On apprécie le style élancé et fin de personnages. Le tout est dessiné avec justesse et précision.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome qui est un tome double.

En conclusion, ce nouveau tome de Dream Team est bon et nous fait bien vibrer grâce à un match inoubliable et bien mené. Une bonne série sur le basket qui sait allier humour et action.

Note : 15/20

lundi, mars 30, 2015

Log Horizon chez Ofelbe

Les éditions Ofelbe annoncent leur nouvelle aventure virtuelle issue de l’univers des MMORPG, Log Horizon, une œuvre signée Mamare Tôno.

Toujours en cours au Japon avec 8 tomes parus, Log Horizon, nous plonge au cœur d’Elder Tale, un jeu de rôle en ligne massivement multijoueurs (MMORPG) devenu la prison virtuelle de milliers de joueurs.
Pour eux, aucun moyen de se déconnecter et de retrouver leur véritable vie. Elder Tale est devenu leur réalité et ils vont devoir s’organiser afin de « vivre » dans cet univers qu’ils sont loin de maîtriser.
Les joueurs sont devenus leur propre personnage, le jeu est devenu leur réalité.














Si le thème accrocheur des joueurs enfermés dans un univers virtuel est semblable à Sword Art OnlineLog Horizon a le mérite d’explorer pleinement le principe des jeux de rôle massivement multijoueurs (MMORPG).
Au contraire de Sword Art Online où la priorité des protagonistes était de survivre dans un jeu où un GAME OVER signifiait une mort dans la vraie vie, Mamare Tonô préfère développer l’idée de « vie virtuelle » dans Log Horizon.
À travers son œuvre, l’auteur nous propose donc de suivre la quête de personnages qui luttent pour la construction d’une société virtuelle dans un monde devenu hostile, l’essence même des MMORPG.
Afin de percer les mystères d’Elder Tale, ces personnages vont donc devoir s’allier et mettre de côté leurs objectifs personnels.

À travers ses nombreuses guildes, royaumes et dangers, partez à la découverte du mystérieux monde d’Elder Tale.

Fidèle sa politique éditoriale, le format de Log Horizon sera la même que celui de Sword Art Online et Spice & Wolf.
Les tomes seront publiés au format 15 x 21cm.
Un tome français correspondra à 2 tomes japonais. Il contiendra environ 450 pages auxquelles s’ajoutent des pages d’illustrations NB et couleurs.
Comme pour Sword Art Online et Spice & Wolf, les couvertures françaises respecteront les japonaises.
Enfin, le prix d’un tome sera de 19,90 €.
Synopsis (provisoire) :

Shiroe est un grand amateur de jeux de rôle en ligne. Connecté à la dernière extension d’ Elder Tale, un MMO qui fait fureur, il se retrouve piégé avec 30 000 personnes à l’intérieur de ce monde virtuel sans aucun moyen de s’en échapper.

Contrairement aux autres joueurs qui perdent rapidement espoir, Shiroe décide, avec l’aide de plusieurs compagnons, de surmonter les obstacles de cet univers dangereux. Débute alors une longue quête périlleuse semée d’embûches.

Fiche technqiue

Titre français : Log Horizon
Titre japonais : Log Horizon

Auteurs : Mamare Tonô (scénario) et Kazuhiro Hara (illustrations)
Collection : romans jeunesse japonais
Format : 14 x 21 cm
Prix : 19.90 €
Date de sortie du tome 1 : novembre 2015
Nombre de volumes vo : 8 (série en cours)

Source : éditions Ofelbe

lundi, mars 30, 2015

Avril 2015 chez Doki-Doki

Voici ce que nous réserve Doki-Doki pour ce mois d'avril.

Le 1er avril

Lune de Sang tomes 1 et 2

« Mieux vaut ne pas traîner aux abords de la forêt la nuit ! Des hommes se font mordre par des chiens errants, des femmes disparaissent... À coups de sabre, Sakuya tente de protéger ces dernières d'une mort atroce. Mais elle est elle-même le jouet d'un sort sanglant, contrainte de tuer "ses semblables". Que va-t-il advenir d’elle ? 
Un récit féroce où le mythe du loup-garou rencontre les croyances folkloriques japonaises ! » 



Freezing Zero tome 6

« Cathy Rockheart fait la fierté de tout le campus d'East Genetics. Ses officiers semblent beaucoup miser sur elle, de même que son père. Ce succès commence à devenir un peu lourd à porter pour la jeune fille qui traverse une période de doute et se pose des questions sur son avenir parmi les pandora. Jusqu’à ce que Satellizer El Bridget, une nouvelle recrue connue pour son caractère difficile, devienne complètement incontrôlable !
Mais avant cela, découvrons le passé de Sœur Margareth, la future directrice de West Genetics ! » 



Uwagaki tome 4

« Ajio est raide love de Chiaki, une pétillante camarade de classe. Le problème, c’est qu’il est plus habitué à recevoir des vents que des sourires ! Eh oui, le cœur de Chiaki bat pour un autre garçon. Fruit du hasard (ou pas), les lycéens sont tous deux consignés dans le bureau de l’énigmatique professeur Yamada. Ce dernier leur propose un marché inattendu…  Il annule les heures de colle si les jeunes se prêtent à une expérience amoureuse hallucinante : Ajio doit conquérir le cœur de Koaki, l’exacte réplique de la belle que le prof vient de créer sous leurs yeux ! Au bout de quelques mois,  les doubles fusionneront et celle qui aura le plus de sentiments pour son copain l’emportera… Allez Ajio, on se motive, c’est la chance de ta vie ! »



Zelphy tome 4


« Nous sommes en l'an 1001 du calendrier de l'Aion… Tous les Portails spatiaux sont aux mains d'une alliance militaire interplanétaire appelée "les Gardiens de l'Aion". Lýsja, un jeune prince déchu du Royaume-Uni de Zaysion, est désormais considéré comme un pirate et est pourchassé à travers la galaxie. Après avoir croisé le chemin de Zelphy, un androïde recherché par des forces armées impatientes de le détruire, il met le cap vers une planète pénitentiaire en espérant y trouver de l’aide. Mais Phalas Le Penseur, qui dirige les troupes ennemies, apparaît soudain et neutralise toutes les fonctions de Zelphy… Ne manquez pas le quatrième volume de ce sensationnel space opera orchestré par Etorouji Shiono ! »



 Koyuki

dimanche, mars 29, 2015

Mes goûts dans le Comics


Ce petit article sert d'introduction à la nouvelle rubrique sur les comics qui verra le jour jeudi prochain.












A travers, cet article je voulais partager avec vous mes goûts et mes préférences dans le vaste monde du Comics.

J'espère que cela vous plaira et n'hésitez pas à dire ce que vous vous aimez.

Ce que j'aime dans le Comics, c'est la variété des genres et des styles. On trouve de tout et parfois, en sortant des classiques et des plus connus, on peut trouver de véritables petites pépites.

J'aime beaucoup aussi, la convivialité du milieu et les fait que les auteurs demeurent simples et accessibles.

L'univers

J'aime les univers sombres ou un peu dark avec des héros pas tout beau, tout propre. J'aime le mystère ou le côté Héroic Fantasy.

Il m'arrive d'apprécier certaines adaptations en film mais c'est rare.

On va dire que je suis plus DC que Marvel mais je reste ouvert à tout car je découvre au fur et à mesure cet univers.



Mon top 

Mon préféré est Batman. Depuis que je suis enfant si je devais être un héros de Comics, se serait lui. Il est sombre, fait régner la justice, affronte des adversaires plus redoutables les uns que les autres et ne cesse d'évoluer. Tout se diversifie et se renouvelle vite. J'aime beaucoup les premières adaptations en film et la série Gotham.



Ensuite vient Wolverine pour son côté bad boy, sauvage et indépendant. Un héros invincible qui ne craint rien ni personne. Son pouvoir fait rêver et le personnage est complexe. C'est lui qui m'a fait aimé les adaptations en film des X-Men.


Après vient Dardevil, un héros qui ne fait pas dans la demi mesure et qui applique une justice absolue. J'aime beaucoup le côté dark et tout l'aspect psychologique.




Après vient le comics, The Walking Dead que j'ai découvert grâce à la série que j'adore. Un bon scénario catastrophe avec tout un aspect psychologique et des personnages forts voir emblématiques. Une bonne dose d'action et une bête de scénario.



Game of Thrones que j'ai découvert aussi grâce à la série me plaît par son univers, son intrigue, le jeu de pouvoir, le mystère et une bête de scénario.


Pour terminer vient Star Wars. Etant amateur des films, de slivres, je ne pouvais que aimer le comics de cette saga culte que j'adore depuis tout petit.



dimanche, mars 29, 2015

Raoh - le roi du Hokuto HQS by Tsume

Avant-dernière pièce présentée en exclusivité lors des Tsume Fan Days 2 en septembre dernier, Raoh – le roi du Hokuto est la première création de Tsume dans l’univers de Hokuto no Ken, plus connu chez nous sous le nom de Ken le Survivant.








Découvrez une statuette en résine majestueuse – dans la  collection HQS by Tsume, à la hauteur du frère aîné de Kenshiro, un homme à l’ambition inégalée.
















Cette statue aux dimensions impressionnantes met en scène un Raoh au sommet de sa puissance, chevauchant son Cier destrier Kokuoh. Semblant observer une scène de bataille depuis une falaise, Raoh tend la main en avant, comme s’il donnait l’ordre d’attaquer à ses armées. Dans un style peut-être plus réaliste que les  autres réalisations, cette pièce ne manquera pas de satisfaire les amateurs les plus éclairés par la Cinesse de sa sculpture.
Le visage et les ornements de la tenue de Raoh fourmillent de détails tandis que la peau du personnage, sa cape ou encore sa cuirasse afCichent des textures saisissantes.
La mise en peinture s’appuie sur des contrastes puissants entre ors, bronzes, cuirs et tissus. Leurs vivacité s’opposent aux teintes sombres de Kokuoh et de son cavalier. Figé en plein cabré, le cheval se tient sur un sol de pierre, lui-même circonscrit dans notre habituel socle circulaire et biseauté, marque de fabrique de la collection.



Fiche technique

• Hauteur : 50 cm
• Largeur : 50 cm
• Diamètre : 26 cm
• Poids : ±11 kg
• Échelle : 1/6e
• Matière : Résine
• Tirage : 800 pièces
• Prix : 499€ TTC
• Date de Sortie : 2nd semestre 2015
• Sculpteur : Cyril Farudja
• Peintre : Guillaume Hémery
• Superviseur Artistique : Cyril Marchiol



Lancé en précommande, Raoh – le roi du Hokuto HQS by Tsume, la première création de Tsume dans l’univers de Hokuto no Ken est d’ores et déjà épuisée.
Limitée et numérotée à 1000 pièces, cette statue n’est en effet déjà plus disponible auprès de Tsume.

Désormais, les individus souhaitant se porter acquéreurs de cette merveille devront se tourner vers un revendeur à qui il reste du stock,



Source : Tsume

dimanche, mars 29, 2015

Avril 2015 chez Soleil

Voici ce que nous réserve Soleil pour ce mois d'avril.

Le 8 avril

Forever my Love tome 5



Paradise Lost tome 2




He is a beast tome 4



Mangaka and Editor in love tome 3



Le 22 avril

Rozen Maiden II tome 8



Love Instruction tome 3



Prison School tome 4



Arachnid
tome 1

« Alice est une lycéenne pas vraiment populaire qui vit avec son oncle tyrannique. Un jour, ce dernier est assassiné sous ses yeux par un homme surnommé l’araignée. Au lieu de fuir, elle va violemment l’agresser et ainsi révéler son incroyable instinct de survie. Aux côtés de l’araignée, elle va peu à peu découvrir ses nouveaux pouvoirs. »


Koyuki

samedi, mars 28, 2015

Magi - The Labyrinth of Magic tome 18

Fiche

Titre : Magi -Labyrinth of Magic
Genre : shônen
Auteur : Shinobu Ohtaka
Illustrateur : Shinobu Ohtaka
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 12 février 2015
Nombre de tomes en France : 18 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 24 ( en cours )
Prix : 6,80 euros








Synopsis

La guerre éclate entre Rehm et Magnostadt !
Comment les sorciers, réunis autour de Mogamed, braveront-ils les puissantes lances du grand Rhem ? Que va faire Aladin dans ces circonstances ?


Avis

C'est la guerre !

Ce nouveau de Magi - The Labyrinth of Magic nous met en face d'une guerre opposant les Hommes et les magiciens. Cette guerre est sans merci et chaque camps jette toutes ses forces dans la bataille. On assiste à une lutte physique et idéologique. Notre jeune héros se retrouve au milieu de cela et même acteur principal malgré lui. Ceal reboost la série et lui redonne un coup de fouet. L'histoire prend un nouveau tournant et cela ne déplaira pas au lecteur bien au contraire. Voici donc un tome 100% action que nous avons là.

L’atmosphère est électrique et l'immersion est immédiate et perdure durant tout le tome. La magie et les combats nous fascinent et nous font rêver. On n'a l'impression d'être au coeur d'une bataille épique sans précédent. On aime toujours autant de univers digne des plus merveilleux contes. Il semble infini et il semble nous réserver encore bien des surprises. Les touches d'humour permettent d'alléger le ton et de rendre le tout moins lourd ou moins prise de tête ce qui n'empêche pas le ton de devenir sérieux quand il faut.

La trame narrative est bien fournie, bien construite, cohérente, fluide et très intense tout au long du tome. L'actione est omniprésente et le combat ne cesse de prendre de l'ampleur et de l'intesité. Tout devient spectaculaire et donc passionnant.

Les illustrations sont toujours aussi belles, finement travaillées et agréables à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce nouveau tome de Magi - The Labyrinth of Magic est vraiment passionnant et se dévore d'une seule traite. Un des tomes les plus rythmés et contenant le plus d'action de la série. A ne pas manquer.

Note : 18/20

samedi, mars 28, 2015

Call of Duty : Ghosts sur PS3 : le test

Call of Duty, est une série mythique voir culte des jeux vidéos. A tel point, que même moi qui ne suis pas fan de ce genre de jeu, je m'y suis mis. Je dois dire que j'attendais beaucoup de ce jeu et que je pensais avoir presque un trésor comme un précieux.















Call of Duty : Ghosts est sorti le 5 novembre 2013 sur PS3, PC, PS4, Xbox 360 et One ainsi que WiiU. Il est édité par Infinity Ward et développé par Activision. C'est un FPS. 




Il s'agit d'un jeu mêlant tir et stratégie. Il est assez riche et complet mais je dois avouer que même si je le trouve bien, honnêtement ça s'arrête là.



Test

Point forts

- Des graphismes magnifiques ce qui rend le tout très réel. L'immersion est totale dans cet univers et on peut y rester des heures.
- Une longue durée de vie notamment grâce au mode Online.
- Une stratégie poussée et qui permet de vraiment complexifier et diversifier le jeu.
- Une prise en main rapide et une jouabilité exemplaire.
- Une histoire intéressante et prenante.
- Un large choix d'équipement
- Possibilité de personnaliser entièrement sa partie en multijoueurs.



Points faibles

- Difficile de trouver comment jouer à plusieurs en local.
- Un côté répétitif dans les objectifs.
- On tourne vite en rond seul.


Conclusion

Call of Duty : Ghosts est un bon jeu mais pas le meilleur de la série. On va dire que pour apprécier ce genre de jeu il faut être à fond dans le online et être un vrai gamer. Ce n'est pas un jeu pour les néophytes ou ceux qui jouent pour se détendre.

Note : 13/20

samedi, mars 28, 2015

Secret chez Ki-oon

Les éditions Ki-oon annoncent l’arrivée dans leur catalogue du dernier jeu sournois imaginé par Yoshiki Tonogai Secret.
Rendez-vous le 2 juillet pour découvrir cette série en 3 volumes qui sera le dernier volet d’un triptyque horrifique débuté avec Doubt et Judge.








Ils ne peuvent rien lui cacher, il sait tout… Et vous, quel secret dissimulez-vous ?

Sortie du tome 1 le 2 juillet 2015.

Synopsis

J’ai la preuve que trois meurtriers se cachent parmi vous.”
Ces paroles accusatrices lancées par un psychiatre à six des élèves rescapés d’un tragique accident de bus sont immédiatement suivies d’un ultimatum implacable : les trois coupables ont une semaine pour avouer leurs crimes et se repentir, sans quoi ils seront dénoncés aux autorités…
Encore sous le choc de la catastrophe qui a décimé la majorité de leur classe, les six lycéens se lancent dans une course contre la montre infernale pour prouver leur innocence. Mais à qui faire confiance quand tout le monde cache un secret ?


Après Doubt et Judge, découvrez Secret, le dernier jeu de massacre du machiavélique Yoshiki Tonogai.


Source : Ki-oon

samedi, mars 28, 2015

Woodstock tome 9

Fiche

Titre : Woodstock
Genre : seinen
Auteur : Yukai Asada
Illustrateur : Yukai Asada
Editeur français : Glénat
Date de parution : 18 mars 2015
Nombre de tomes en France : 9 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 18 ( en cours )
Prix : 7,60 euros









Synopsis

Charlie connaît ses premières vraies dissensions quand son leader semble prêt à tout pour participer au festival punk de ses rêves. Alors que le groupe enchaîne les mésaventures, Gaku semble lui préférer la compagnie de son nouvel ami Yotsuya. Mais si tout cela n’était en fait qu’un complot ?

Avis

Manipulation !

Ce nouveau tome de Woodstock permet de mettre en avant toutes les tractations et les manipulations qui peuvent avoir lieu dans le monde de la musique. La préparation d'une nouvelle étape est toujours une chose compliquée d'autant plus quand certaines personnes s’immiscent dans le groupe et manipulent ses membres. Plus on avance dans la série, plus tout se complique et plus notre groupe préféré doit hausser le niveau et se dépasser. On en apprend un peu plus sur le passé et le caractère de certains personnages ce qui permet de lever un peu le voile du mystère et ce qui relance l'intérêt en ne se focalisant pas uniquement sur le personnage principal. On voit que chacun à sa propre histoire et un rôle important à jouer. Le groupe n'existerait pas sans un de ses membres.

L’atmosphère de ce manga est prenante et on plonge dans cet univers avec plaisir et intérêt. On entre dans la face cachée des groupes et tractations pour nous montrer à quel point le monde de la musique et sans pitié et que chacun est prêt à tout pour son propre intérêt. Le ton est sérieux voir grave et cela met une certaine tension qui permet de maintenir le suspens et l'intérêt.

La trame narrative est vraiment passionnante, impossible de s'ennuyer ou de décrocher. C'est prenant et intense du début à la fin. Les personnages sont vraiment bien construits et charismatiques. C'est plaisant et rare de trouver autant de recherches et de soins dans une histoire en manga.

Les illustrations sont toujours aussi belles et aussi soignées.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Woodstock avec ce nouveau tome nous présente une intrigue qui devient plus sombre et plus complexe. Chaque tome nous fait vibrer et ce dernier ne déroge pas à la règle. Un excellent moment de lecture.

Note : 17/20

samedi, mars 28, 2015

Avril 2015 chez Akata

Voici ce que nous réserve Akata pour le mois d'avril.

Le 9 avril

Bienvenue au club tome 6

Seri Hinomisaki, adolescent déluré et adorant colporter les ragots, souhaite intégrer le club d'étude de la psychologie des jeunes. Mais ni Yoriko, ni Nima, ne sont prêtes à accepter un tel énergumène dans leurs rangs. Surtout que ce dernier semble, en réalité, avoir des vues sur Nima. Ce qui, d'ailleurs, lui cause quelques problèmes avec ses ainées, jalouses de l'attention que lui porte Seri. Heureusement, Kana veille… 




Dans l'intimité de Marie tome 1

Très attiré par une magnifique lycéenne qu'il voit tous les jours à la supérette de son quartier, Isao Komori décide un soir de la suivre. C'est alors qu'un événement inattendu se produit, et Isao se réveille comme par enchantement dans la peau de cette jeune fille. Il devra alors se faire passer pour Mari, la fille la plus populaire du lycée.



Lady Boys vs Yakuzas - L'île du désespoir tome 2

La chasse à l'homme continue !! Même s'il a réussi à survivre à sa première nuit sur l'île, Kôzô l'ancien yakuza, aujourd'hui transsexuel malgré lui et doté d'un corps de bimbo, n'est pas au bout de ses surprises. Car cette fois, c'est un ex-gourou de secte, une centaine de yakuza psychopathes et un monstre de près de trois mètre de haut qu'il aura à ses trousses… pour le trousser !! Il va donc devoir redoubler d'ingéniosité pour survivre et conserver sa nouvelle virginité !! Et surtout trouver un moyen de s'échapper de cette île infernale !!


Prisonnier Riku tome 7

Rénoma a peut-être enfin trouvé de quoi commencer à élaborer un plan pour s'évader avec Riku : un gardien accepte de lui vendre les plans de la prison... mais tiendra-t-il parole ? Car il pourrait certainement se faire encore plus d'argent en dénonçant Rénoma à ses supérieurs !! De son coté, Riku rencontre Ichirô, un détenu qui sait enlever les menottes électroniques que portent tous les détenus de l'île du paradis…



Le 23 avril 

Les Naufragés tome 2

Malgré les obstacles, l'amour est né, entre Eunsou, prostituée profondément blessée par les violences familiales qu'elle subissait, et le héros des Naufragés, traumatisé par le décès de sa mère. L'héritage familial lui offre désormais ce nid douillet qui lui a si longtemps manqué, tandis que sa modeste boutique d’aquariophilie et ses poissons colorés le font cheminer vers ces rêves démêlant d’improbables noyades… Et si, grâce à l'amour, la guérison de leurs âmes était possible.

vendredi, mars 27, 2015

Nouvelle section sur le blog

Ce soir, j'écris un article pour annoncer et expliquer officiellement, la nouvelle section qui va voir le jour sur le blog.








Des indices et des annonces ont été faites depuis mercredi dernier et certains ont peut être déjà deviné quelle sera cette nouvelle section.

Tout d'abord je tiens à dire que cette nouvelle section pourra voir le jour grâce à la boutique MCBD dont je reparlerai ultérieurement qui va travailler en collaboration avec le blog pour alimenter et faire vivre cette nouvelle rubrique.

Voici la page Facebook de cette boutique : https://www.facebook.com/MCBD.Shop?fref=ts

Entrons dans le vif du sujet le blog va donc dorénavant parler d'un monde différent du Japon mais que j'aime beaucoup : les comics. Entre news, reportages, interviews et chroniques vous serez tout sur cet univers riche et passionnant.



Cela n'empêchera pas le blog de parler du Japon car cela reste le thème principal mais une place faite à cet univers afin d'enrichir le blog et de partager avec vous ce qui me plaît.



J'espère que cela vous plaira, cela commencera le 2 avril.




vendredi, mars 27, 2015

Bleach tome 62

Fiche

Titre : Bleach
Genre : shônen
Auteur : Tite Kubo
Illustrateur : Tite Kubo
Editeur français : Glénat
Date de parution : 4 mars 2015
Nombre de tomes en France : 62 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 67 ( en cours )
Prix ; 6,90 euros









Synopsis

Hitsugaya et Soi Fon, dépourvus de bankai, ont été vaincus par leur adversaire Quincy. Mais la situation se retourne d’un coup, quand Urahara transmet soudain à Mayuri une information incroyable ! Cependant cela donne aussi aux Quincy l’occasion d’engendrer une nouvelle vague de désespoir…

Avis

L'offensive des capitaines !

Ce nouveau tome de Bleach se focalise sur les capitaines des divisions qui reviennent sur le devant de la scène. On assiste à un retournement de situations mais cela reste parfois brouillon et pas très clair. Le rythme n'est pas si élevé que cela mais comme souvent ces derniers temps dans Bleach ça part un peu trop dans tous les sens et surtout on se perd vite car tout semble arriver comme un cheveu sur la soupe. Cependant, les combats sont poignants et vraiment on est dedans du début à la fin. On va dire qu'il y a un du bon voir du très bon mais très vite contrasté par le scénario et sa mise en place. Bleach séduit toujours cependant et garde son charme d'origine.

L’atmosphère est électrique et sous tension. Nous sommes en plein coeur d'une guerre sans merci et qui ne cesse d'évoluer et de nous faire vibrer. Les combats atteignent une intensité rarement égaler dans la série et le suspens est à comble. L'immersion est totale et immédiate. On est direct plongé au coeur de l'action et on retient son souffle à chaque page. Le tout devient plus sérieux et plus intense pour notre plus grand plaisir.

La trame narrative évolue peu en terme d'histoire mais les combats s'enchaînent et nous prennent aux tripes. Le rythme est soutenu avec une belle montée en puissance lors des combats. Les capitaines font preuve de charisme et nous surprennent.

Les illustrations sont toujours de même qualité.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce nouveau tome de Bleach, est bon sur le plan des combats ce qui permet de palier le reste qui reste limite. La série poursuit sont petit bonhomme de chemin mais se perd par moment. Mais on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise avec cette série donc affaire à suivre.

Note : 14/20

vendredi, mars 27, 2015

Les Moufles chez nobi nobi !

Laissez vous bercer par les délicates rêveries de Yôko Imoto, la Sarah Kay japonaise.
Une histoire pleine de tendresse esquissant les valeurs de fraternité et d'humanisme... 














Album disponible le 9 avril.

Quand il fait froid, les moufles tiennent chaud aux mains. Mais que faire quand on n’en a qu’une ? Une douce histoire sur l’apprentissage du partage, par Yôko Imoto, auteure culte de la littérature jeunesse nippone.



Biographie de Yôko Imoto

Née en 1944 au Japon, Yôko Imoto est diplômée de l’université des arts de Kanazawa. Pendant deux années consécutives, elle remporte le Prix des Critiques en herbe de la Foire du livre de jeunesse de Bologne avec Neko no ehon (Le livre illustré des chats) en 1985 et Soba no Hana Saita Hi (Le jour où les fleurs de soba ont éclos) en 1986. En 1987, elle remporte au même salon, le Prix graphique avec Uta no Ehon I (Le livre illustré des chansons I). L’un de ses derniers ouvrages, Itoshi no Inu Hachi (Cher Hachi) est basé sur une légende japonaise très populaire, celle du chien Hachiko. Avec sa technique particulière, qui consiste à colorier sur du papier japonais traditionnel washi découpé à la main, Yôko Imoto est l’une des auteures emblématique de la littérature jeunesse au Japon depuis de nombreuses années. Auteure et illustratrice d’un certain nombre d’œuvres personnelles, on retrouve aussi dans son parcours des illustrations de contes japonais ou de grands classiques internationaux.  




Source : nobi nobi !