samedi, mars 14, 2015

Posted by : Loïc Poupou samedi, mars 14, 2015

Fiche

Titre : Iris Zero
Genre : Seinen
Auteur : PIROSHIKI
Illustrateur : HOTARU Tanaka
Editeur français : Doki Doki
Date de parution : 13 Février 2013
Nombre de tomes en France : 6 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 6 ( en cours )
Prix : 7,50 euros



Synopsis

« Suspecté d'être le chasseur d'iris, Tôru reste cloîtré chez lui. Mais si les esprits semblent se calmer, tour à tour, les élèves continuent cependant à perdre leur iris. Alarmés par la situation, Hijiri et Asahi enquêtent, soupçonnant Nanase d'être en réalité la coupable, alors qu’un essaim toujours plus fourni de papillons noirs enveloppe la jeune fille. De son côté, persuadée que seules les capacités de déduction hors-norme de Tôru permettront de démasquer le chasseur, Koyuki décide de convaincre son ami de revenir. Mais y parviendra-t-elle?? »

Avis


            L'arc du chasseur d'iris est clos. Tôru est de retour à l'école et la petite bande s'est agrandit. En effet Nanase et Harumi ont rejoint Koyuki, Asahi, Hijiri et Tôru. Maintenant on suit nos six lycéens dans leur quotidien.
           
            Koyuki est tombée malade ! C'est tout logiquement que ses amis vont lui rendre visite pour la veiller, lui faire à manger... Ce premier chapitre est plein de tendresse et de douceur. Dans cette scène du quasi-quotidien les personnages respirent la bonne humeur. C'est agréable de retrouver la série dans un registre plus légers, après deux volumes plutôt sombres.
            Puis plusieurs histoires indépendantes s’enchaînent : Hijiri  se fait passer pour le petit ami de Nanase devant sa mère, le groupe se creuse les méninges pour trouver un cadeau à acheter l'anniversaire de Koyuki. Ces chapitres sont sympathiques mais n'apporte rien de particulier. Finalement, c'est le dernier chapitre qui ouvre de nouveaux horizons. En effet, la relation entre Tôru et Koyuki avance de quelques pas. Enfin ! Les deux lycéens ont conscience de leur sentiments, pour preuve  Koyuki en parle à Hijiri et Tôru à Harumi.  Seulement un problème se pose : si Tôru sort avec Koyuki, la coqueluche du lycée, il mettrait en péril sa stratégie d'exposition minimale. Comment l'auteur va t
-il faire évoluer leur relation ?  Pour couronner le tout, une jeune fille inconnue fait son apparition … A suivre !

            Les traits d' HOTARU Tanaka sont de qualité. Les personnages sont expressifs, avec des visages ronds enfantins. Ils en sont bien plus attachants.Le dessin est simple, sans chichis.

            Au niveau de l'édition, elle est comme le titre : simple, de qualité et efficace. On a quatre pages couleurs.


            Ce cinquième volume ne fait pas faire de grandes avancées à l'intrigue. Seulement on est content de retrouver la bonne humeur et l'humour qui caractérise la série. Un gros point fort : les personnages. Ils sont sympathiques, authentiques et naturels. On prend donc plaisir à  les rejoindre pour de nouvelles aventures, même si elles sont toujours trop courtes à mon goût !


Ma note : 15/20

Koyuki

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -