lundi, avril 20, 2015

Posted by : Loïc Poupou lundi, avril 20, 2015

Lors de la 19ème édition de Paris Manga, j'ai pu rencontrer Shigeto Koyama pour son travail en tant que chara et mecha designer. Il était présent pour parler de son travail en tant que concept mecha-designer dans le film : Big Hero 6.

Cette rencontre s'est faite, sous la forme d'une table ronde avec d'autres médias.

- Comment vous-êtes vous retrouver dans l'animation japonaise ?

J'ai toujours voulu faire du design, j'ai commencé par faire du design de graphisme et un de mes amis travaillant sur Evangelion, m'a demandé de venir l'aider pour le design.
L'assistant réalisateur, était très content de mon travail et il m'a demandé de continuer le design ainsi que de travailler avec lui sur du design en général.

- Comment êtes-vous venu à travailler sur Big Hero 6 ?

Lorsque Don Hall(le réalisateur) est venu pour préparer Big Hero 6, il était accompagné d'un interprète qui était un de mes amis et on a dîné ensemble.
Il avait acheté plein de figurines à Akihabara, il me les a présenté en me demandant quelle série, elle représentait. Une figurine lui avait particulièrement plu, c'était Hero Man que j'avais désigné. Don Hall m'a alors demandé de participer au prochain projet.

- Est-ce que travailler sur un film de Disney a été très différent de votre travail habituel ?

Il n'y a eu aucun changement à part qu'il fallait que je parle via Skype au réalisateur pour les modifications.

- Voulez-vous passer à la réalisation ?

J'ai cette envie mais quand je travaille sur une série, je travaille sur le poste où l'on a besoin de moi. De ce fait, si on a besoin de moi à la réalisation, je le ferai.

- Quelle a été l'inspiration pour Inferno Cop ?

Je n'ai pas été le character designer mais une des personnes à la base de la création d'Inferno Cop. De ce fait, j'ai pensé au design dès les début. En le regardant, vous comprendrez tout de suite l'inspiration pour le design.
Ce n'est pas une influence des comics américains qui est à l'origine de la création d'Inferno Cop mais des jouets des comics américains. Cela en est de même pour Kill La Kill.

- Etes-vous designer pour l'animation ou globalement ?

Récemment, j'ai travaillé sur le design des voitures pour Good Smiles Compagny pour le rallye. J'ai commencé par l'animation mais j'ai de plus en plus d'offres de choses différentes. Je suis un designer dans son intégralité.

- Pourriez-vous nous en dire plus sur le manga auquel vous avez participé ?

Le manga est tiré d'un film mais je l'ai fait sans connaissance des manga et maintenant que j'ai plus de connaissances, ce n'est pas un titre dont je suis fier.

- Comment procède-t-on pour créer en tant que mecha-designer ?

Dans le cadre d'une création de robot, il va y avoir des changements qui vont s'opérer et le robot va avoir une transformation. Tous mes designs sont en rapport avec le personnage.

- Avez-vous envie de toucher à un autre aspect du métier ?

Je ne manque pas de challenge et j'en ai fait encore plein. Il y en a d'autres qui devraient être annoncés cette année.

- Avez-vous aimé Big Hero 6 et quelle est votre scène préférée ?

Je connaissais la série avant et c'est une œuvre que je respecte beaucoup. J'ai donc beaucoup aimé le film. il y a deux scènes que j'apprécie :
La scène où le héros s'énerve en utilisant mal Baymax et viens à faire quelque chose qui était jusqu'à présent tabou chez Disney : tuer quelqu'un. Cette scène a été un vrai challenge pour l'équipe qui a réussi ce dernier.
L'autre scène, c'est à la fin des crédits qui montre tout le respect qu'a Disney pour Marvel malgré le rachat de ce dernier. En tant que fan des comics américains, j'ai été très touché par cette scène.

- Vous avez travaillé pour différents studios. Est-ce que la méthode de travail est la même suivant les studios ?

Je ne choisis pas de travailler pour un studio ou un autre, c'est plutôt, je décide de travailler avec tel ou tel personne. Par exemple si un studio renommé me propose de travailler avec un réalisateur génial mais que je ne connais pas les gens, je dirai non.
Pour moi, un designer, c'est un soldat qui va se battre pour son roi qui est le réalisateur et se battre aussi pour le pays. Pour protéger son pays et son roi, il faut le respecter. De ce fait, si je ne respecte pas ou je ne connais pas, comment je pourrai bien travailler.

- Pouvez-vous nous parler de votre travail pour Evangelion Q ?

J'ai aidé Monsieur Sadamoto sur le design des personnages et sur les tenues spatiales ainsi que sur l'environnement qui va tourner autour des personnages.

- Quel fut votre méthode de travail dans la création des mechas dans Gurren Lagann ?

Je n'ai pas été à l'origine du mecha-design, j'ai été l'assistant du mécha-designer. C'est Imaishi qui a eu l'idée des assemblages,  deux robots pour former un robot plus puissant, c'est de là d'où vient l'idée.

- Quelle est la différence entre un mecha et un character-designer ?

Pour moi, c'est la même chose, car tout ce qui va apparaître est vivant et bouge. Un réalisateur doit penser ainsi.

- Aux USA, le mecha-design est fait de matière très fonctionnelle alors qu'au Japon cela est plus esthétique. Que pensez-vous de cette différence ?

Le problème du design américain est qu'ils veulent le rendre, le plus réaliste possible et donc ils vont faire exprès de rendre peu compréhensible le mécanisme et le fonctionnement d'un robot. Alors qu'au Japon, le but est de rendre tout compréhensible au premier coup d'œil.



Je remercie beaucoup Shigeto Koyama d'avoir répondu aux questions. Je remercie également, Emmanuel Bochew son agent et traducteur  ainsi que le staff de Paris Manga qui m'a permis d'assister à cette table ronde.

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -