jeudi, juin 18, 2015

Posted by : Loïc Poupou jeudi, juin 18, 2015

                                                 
Fiche


Titre : Ginban Kaleidoscope.
Nombre d'épisodes : 12.
Type : Série TV.
Année: 2005.
Genre : comédie, romance, sport.
Public : Tout public.
Réalisateur : Shinji Takamatsu 






Synopsis

Sakurano Tazusa est une championne de patinage artistique, représentante du Japon dans les compétitions de haut niveau et pressentie pour être sélectionnée aux Jeux Olympiques de Turin. Néanmoins, son manque total d'expression lors des exhibitions lui porte préjudice et lui vaut le surnom de "statue de          Bouddha".
Pete Pumps est un aviateur acrobatique canadien un peu trop téméraire.
Lors d'une exhibition à Montréal, Tazusa, poussée par son orgueil, loupe une figure et s'assomme sur la glace. Au même moment, l'avion de Pete est victime d'un décrochage et s'écrase sur la piste d'exhibition.  À son réveil, Pete apprend qu'il n'y a pas de place pour lui au paradis : il devra donc passer 100 jours à hanter Tazusa, partager son corps, voir ce qu'elle voit, sentir ce qu'elle sent, ce qui est plutôt embarrassant pour la      demoiselle.


Avis

C'est un animé qui par moment est drôle, très drôle même et qui à d'autre nous fait découvrir une des  faces du   patinage    artistique.

L'histoire est assez simple quand on y pense, Tazusa est une patineuse chevronnée qui participe à des compétitions de haut niveau pour atteindre les JO.

Ajoutons à cela qu'elle est irascible, ultra fière, et légèrement (voir en fait méga) snob.
Voila que lors d'une compétition on la voit effectuer une belle prestation en même temps qu'un aviateur fait son spectacle, on remarque alors une légère similitude entre les deux domaines mais sans y porter plus grande attention. C'est alors que Tazusa rate un saut et que l'aviateur se crashe...
Dès lors Tazusa va découvrir qu'un fantôme (un jeune canadien) la hante... Et ce pour 100 jours... Imaginez-là donc, fière, snob, têtue, apprenant qu'un fantôme la hante, et qui plus est qu'il ressent tout ce qu'elle ressent et voit tout ce qu'elle voit.

Vous l'avez compris c'est là que ça devient amusant, voire très amusant.
La suite montre Tazusa qui fait souffrir le canadien, et le canadien qui observe la façon dont se passe la vie de Tazusa, le fait qu'elle doivent supporter les médias, la pression, les cours à suivre, et de         multiples autres embûches et imprévu.

Les graphisme ne sont pas de top qualité mais restent toutefois convenable.

Les représentation en patinage sont  bien pour le manga c'est du dessin donc ne vous attendez pas à voir la même chose que pendant l'animé pour les championnat.

la musique est simple mais tombe toujours au bon moment pour faire sourire voir éclater de rire ou apprécier le moment. En bref, un bon animé pour ma part, même si j'ai été un peu déçu au premier abord par les dessins.

Mais j'ai rapidement accroché à l'histoire et aux personnages. pour être franche cette série m'a faite apprécier de nouveau le patinage.

En conclusion, c'est un superbe animé qui nous fait beaucoup réfléchir sur la vie en général.
Le manga peut nous faire aimer l'aviation et le patinage artistique.
Un vrai coup de cœur, pour ce shôjo qui nous fait penser et travailler.

Note : 4/5.

Shiki.

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -