Archive for septembre 2015

mercredi, septembre 30, 2015

Bilan avant les 4 ans

 Le 21 novembre prochain, le blog qui se transforme en site va fêter ses 4 ans. Il est vrai que je n'ai commencé cette aventure qu'en février 2012 mais la date de création est bien le 21 novembre.



Avant de faire le bilan annuel, je tenais à faire un petit point sur les projets et ce qui s'est passé et se passera dans le blog qui va prendre un nouvel élan.

En premier je tenais à m'excuser pour cette année un peu fluctuante due à des événements personnels mais maintenant que tout est rentré dans l'ordre, le blog va pouvoir évoluer, se transformer et vous donner encore plus de satisfaction ( du moins je l'espère ).



Cette aventure que j'ai commencé seul voit à présent à mes côtés de nombreux partenaires et des collaborateurs.

Je tiens à les remercier tous autant qu'ils sont pour leur confiance et leur soutien.

Voici un point sur les projets :

Projet avorté : émission YouTube.

Sujets qui seront moins présents : Comics et jeux vidéos.

Projets pour la future année : plus d'articles de fond, de réflexion et de dossiers. Reprise de vidéos sur la chaîne YouTube mais pas d'émission. Article sur toutes l'Asie au sens géographique du terme. Peut être la création d'un webzine et d'un site internet.



Et vous quel est votre avis sur le blog ? Dites moi vos suggestions, remarques ou questions.

 

mardi, septembre 29, 2015

Soirée titanesque le 30 septembre au Grand Rex

Mercredi 30 septembre, au Grand Rex à Paris, aura lieu une soirée spéciale Attaque des Titans.

Cette soirée est organisée par Paris Love Anime.

Programme

18h : projection du premier film l'Attaque des Titans - L'arc et la flèches écarlates.

Dans un monde ravagé par des titans mangeurs d’homme depuis plus d’un siècle, les rares survivants de l’Humanité n’ont d’autre choix pour survivre que de se barricader dans une cité-forteresse. Le jeune Eren, témoin de la mort de sa mère dévorée par un titan, n’a qu'un rêve : entrer dans le corps d’élite chargé de découvrir l’origine des titans, et les tuer jusqu'au dernier…

Projection du second film : Les ailes de la liberté. En avant première.

L'humanité tente de repasser à l'offensive quand le Bataillon d'Exploration monte une grande opération de sortie des murs en compagnie d'Eren, Mikasa et Armin. Grâce à cette opération très difficile, ils comptent faire des découvertes importantes sur la réelle nature des Titans...

Il y aura aussi : un menu spécial, Ichibankuji, des goodies collector et le shikishi officiel.

Source : Pars Love Anime

mardi, septembre 29, 2015

Border tome 1

Fiche

Titre : Border
Genre : seinen
Auteur : Kaneshiro Kazuki
Illustrateur : Kotegawa Yua
Editeur français : Komikku
Date de parution : 24/09/2015
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( terminée )
Prix : 7,90 euros









Synopsis

Parce qu’il a été touché à la tête au cours de ses investigations, Ango Ishikawa, inspecteur au sein de la 1re unité de recherche du Département de la Police Métropolitaine de Tokyo, se trouve à vagabonder dans les abîmes de la mort. Or, après avoir été miraculeusement ramené à vie, il se découvre "une capacité à communiquer avec les morts" ! Dès lors, Ishikawa se pose à l’écoute des victimes assassinées, se confrontant aux affaires les plus difficiles pour les libérer de leurs regrets.
Morts et vivants, loi et justice, vérité et mystification... Ici commencent nos enquêtes entre mystère, suspense paranormal et extrasensoriel !

Avis

Enquête et paranormal !

Cette nouvelle série est surprenante et originale. A mi-chemin entre fiction et réalité, on est plongé dans un univers qui est le notre et qui pourrait correspondre à notre quotidien tout en introduisant une dose de surnaturel sur une question qui fait débat : les fantômes. A cela, s'ajoute une qualité narrative et des enquêtes palpitantes basées sur la psychologie et sur un peu d'action.

Un inspecteur qui communique avec les esprits et qui est lui-même entre la vie et la mort, voilà le thème de cette série tout en finesse et en psychologie. On est loin des enquêtes musclés, des courses poursuites et de l'action à tout va. Non, ici, ce qui est important sur la psychologie, les personnages et les rapports entre eux. Cela donne une ambiance particulière ajoutant une dose de sentiment à l'action.

La force de ce manga est dans son alliance d'enquête policière et de surnaturel avec des personnages bien travaillés et attachants. Le tout est de ce fait encore plus mystérieux et on est intrigué par l'inspecteur, par la victime et par l'enquête. On a de ce fait, plusieurs point d’intérêts.

Le tome se découpe en chapitre et en plusieurs enquête. Chacune est différente et met en avant un problème différent. Cela montre certaines facettes de la société actuelles et ses dérives. A chacune d'elle, on fait la connaissance de personnage fort et émouvant et on en apprend un peu plus sur notre cher inspecteur qui est très charismatique et énigmatique. Le tout est dynamique et bien construit.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Border, s'annonce déjà dès son premier tome comme une référence et un excellent titre. Des personnages forts avec une excellente trame narrative. Le tout est dynamique bien mené et original. Un grand coup de cœur.

Note : 4/5

lundi, septembre 28, 2015

Animé Nostalgie

Animé Nostalgie : Tous les génériques de votre enfance par leurs interprètes originaux.
Samedi 16 Avril 2016 (20h) - Paris (Le Grand Rex)










Plus de 30 génériques en version longue et originale dont : Goldorak - Albator - X-Or - Bioman - Nicky Larson - Robotech - Cat’s Eyes - Jeanne et Serge - Les Chevaliers du Zodiaque - Sous le signe des mousquetaires - Sherlock Holmes - Juliette je t’aime - Emi Magique - Creamy, merveilleuse Creamy - Edgar détective cambrioleur - etc...100 % musique live avec plus de 10 musiciens et choristes sur scène !
Avec : Bernard Minet, Jean-Pierre Savelli, Jean-Paul Césari, Michel Barouille, Valérie Barrouille, Franck Olivier, Amélie Morin, Liliane Davis, Isabelle Guiard, etc...
Animé Nostalgie est un concert qui couvrira les génériques français de plusieurs générations de dessins animés devenus cultes, depuis l’époque de Récré A2 (Albator, Goldorack, Sherlock Holmes,...) à celle du Club Dorothée (Les Chevaliers du Zodiaque, Bioman, Nicky Larson...) en passant par la Cinq et son émission Youpi ! L’école est finie (Creamy, Jeanne et Serge, Sous le signe des mousquetaires...). Et pour ne rien gâcher au plaisir de retrouver sur scène tous ces grands artistes réunis pour la première fois, ils seront accompagnés d’une dizaine de musiciens et choristes, afin de jouer tous les génériques en version intégrale et le plus fidèlement possible à la version originale entendue à la TV ! Certains chanteront même leur(s) générique(s) pour la première fois sur scène ! Une soirée inédite qui s’annonce inoubliable...

Places déjà disponibles dans tous les points de vente habituels.

Les places sont dès à présent disponible dans tous les points de vente habituels :
FNAC / Carrefour : Cliquez ici 
Ticketmaster (Auchan, Leclerc, Cora...) : Cliquez ici

Les places sont également disponibles depuis la boutique officielle de la Fée Sauvage : http://shop.wildfaery.com. A noter que tout achat sur notre boutique bénéficie des offres 5 places achetées / 1 place offerte, et garantit meilleur siège disponible tous réseaux confondus ! Le numéro 1 du nouveau magazine Inazuma sera également offert pour toute commande (Animé/Manga/Figurines/etc - 6,50 € - disponible chez tous les bons libraires !).


Source : La Fée Sauvage


lundi, septembre 28, 2015

Nouveautés chez Komikku édition

Voici les nouveautés des éditions Komikku :

Sorcières et ténèbres

Hitsuji est une écolière comme les autres… enfin presque, c’est une sorcière, une sorcière blanche. Pleine de bonnes intentions et au caractère enjoué, elle mène une vie paisible. Mais son existence va basculer le jour où Kokuyô va franchir la porte de sa classe. Ce nouvel élève va faire chavirer le cœur de la demoiselle dès le premier regard et la mener à l'aventure. Pourtant particulièrement taciturne, solitaire et étrangement accoutré, le jeune garçon ne fait rien pour lui plaire… c’est même tout le contraire. Kokuyô est un chasseur de sorcières et les détestent toutes plus les unes que les autres. Il est d’ailleurs venu dans cette école pour les exterminer ! Leurs destins se croisant à plusieurs reprises,Hitsuji et Kokuyô vont alors apprendre à se connaître tant bien que mal. Ils vont aussi et surtout avoir affaire aux sorcières noires et à un événement d'envergure qui se prépare en cachette...  



Sortie simultanée de Sorcière et Ténèbres 1 et de Rudolf Turkey 4 .

Synopsis

Hitsuji est probablement la fille la plus énergique, optimiste, enthousiaste et heureuse de l’école. Et c’est aussi une sorcière... Une sorcière blanche, pleine de bonnes intentions.
Un jour apparait dans sa classe Kokuyô, un nouvel élève complètement recouvert de bandages, telle une momie. Même s’il est sacrément antipathique, Hitsuji tombe rapidement amoureuse de lui. Le problème c’est que Kokuyô est un chasseur de sorcières... Il les déteste tellement qu’il souhaite toutes les exterminer !
Alors que Kokuyô poursuit sa chasse, Hitsuji va redoubler d’efforts pour le séduire et lui prouver que toutes les sorcières ne sont pas mauvaises.



© 2015 Hiroko Nagakura / PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION ENTERBRAIN

La photographe 

La photographe est un titre unique en son genre, à la fois extrêmement riche, dépaysant et passionnant. Il puise sa force dans son originalité et son ambiance si particulière qui rappelle deux œuvres emblématiques de Jirô Taniguchi. En effet, on retrouve dans ce manga les déambulations tranquilles et les rencontres impromptues qui donnent tout le sel de L’homme qui marche. De plus, comme le fait avec brio Le Gourmet Solitaire pour la nourriture, La Photographe transmet sa passion pour le tourisme et la photographie… et déclenchera à coup sûr l’envie de parcourir le Japon par ses propres moyens.
Le graphisme hyper réaliste et quasi-photographe de Kenichi Kiriki est saisissant. Il happe le lecteur et le fait voyager en quelques cases.
Sensible, précise et merveilleusement détaillée, la découverte des différents lieux est tout d’abord illustrée en manga, puis reprise dans des textes qui nous donnent plus d'informations sur ces endroits incroyables.
Sans la lourdeur d’une encyclopédie ou le conformisme d’un guide, La photographe réalise le tour de force de nous présenter tout cela en éveillant notre curiosité. Le lecteur est alors libre de se laisser porter, de chercher plus loin, voire même de partir suivre les pas d’Ayumi...



© Kenichi Kiriki 2012

Gokicha

Un cafard héros de manga ? Eh oui, c’est le tour de force que nous propose Rui Tamachi avec Gokicha. En plus de mettre cet insecte au centre de la série, l’auteur prend un malin plaisir à rendre son personnage aussi adorable que possible.
Sorte de Calimero au féminin, Gokicha est une jeune blatte dont la malchance et les aventures sont aussi drôles qu’attachantes. Scènes cocasses, humour absurde, comique de situation, blagues graphiques… tout est bon pour divertir le lecteur.
L'auteur nous a concocté un titre rafraichissant et incroyablement agréable à lire. Authentique bouffée d’air frais, la lecture de Gokicha se révèlera également émouvante, touchante et contemplative.
Avec son dessin simple et mignon, son personnage craquant, son humour omniprésent et son sens de lecture français, Gokicha est un titre tout public qui ravira petits et grands ! 

Sortie le 22 octobre.

Synopsis

Gokicha aimerait se faire des amis humains, mais c’est peine perdue à Tokyo. Elle part alors pour Hokkaido où il n’y a, paraît-il, pas de cafards. Ni les insecticides, ni les chats affamés, ni les pluies torrentielles ne pourront l'arrêter ! Courage Gokicha !!
Découvrez Gokicha, la blatte la plus gentille du monde !
Un manga plein d'humour et 100% mignon !!




© 2012 Rui Tamachi / Houbunsha

Source : Komikku 




lundi, septembre 28, 2015

One Piece: Burning Blood

Bandai Namco Entertainment Europe a annoncé aujourd'hui la sortie prochaine de One Piece: Burning Blood. Cet opus prévu pour 2016 ravira les joueurs de PlayStation®4, de PlayStation®Vita et pour la première fois, ceux de Xbox One.

Développé par le célèbre éditeur nippon Spike Chunsoft Co., LtdOne Piece: Burning Blood promet une expérience de jeu inédite basée sur l'univers riche et déjanté de One Piece grâce à un gameplay ultrarapide et l'intégration de nouveaux éléments uniques .
Par exemple, les Fruits du Démon de type Logia et la « Haki » permettront de déclencher des actions spéciales massives et de terrasser les adversaires les plus costauds. D'autres détails seront très prochainement dévoilés.



Source : Bandai Namco Entertainment

lundi, septembre 28, 2015

Top du mois de septembre 2015

Voici que septembre et son lot de sorties va sur sa fin. Le temps de se poser et de faire le bilan sur ce mois riche en sorties et en bonnes lectures. Voici donc le top de ce mois-ci.

5- Love in the hell tome 2 - Glénat

Ce second tome de Love in the hell continue de nous narrer la vie en enfer de notre jeune héros. L'enfer n'a jamais paru aussi délirant voir attrayant. C'est complètement déluré et quand on pense avoir tout vu, on est encore surpris. Entre jalousie, travail, arnaque et expiation, autant dire que l'on n'a pas le temps de s’ennuyer. 

Critique : http://www.lemondefoudesmangas.com/2015/09/love-in-hell-tome-2.html

 

4- La divine comédie tome 1 - Black Box 

C'est toujours une grande joie et une grande richesse que de retrouver un classique de la littérature en manga. Cette adaptation permet de découvrir ou redécouvrir ce grand classique qui nous présente les enfers comme on ne les a jamais vu. Ce classique nous fait replonger dans l'ère de l'Antiquité à travers la Renaissance et un thème bien traité. 

Critique : http://www.lemondefoudesmangas.com/2015/09/la-divine-comedie-tome-1.html

 

3- Séki, mon voisin de classe tome 1 - Akata

Séki - mon voisin de classe est vraiment un manga qui sort du lot et qui mérite le détour. Originalité et humour sont les maîtres de ce manga qui fait du bien et qui ne peut que plaire quelque soit le public qui le lit. Ici, point de choses superflus tout est simple et réaliste et c'est ce qui plaît. Toute la force réside dans les personnages et les mises en scène. 

Critique : http://www.lemondefoudesmangas.com/2015/09/seki-mon-voisin-de-classe-tome-1.html





2- Food Wars - Tonkam

Les défis culinaires, voici un thème bien à la mode adapté dans ce manga même si ce n'est pas le premier du genre. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette série sait se démarquer et conquérir le public. Dès les premières pages on est dedans et hormis les défis culinaires, c'est toute l'ambiance et l'univers de ce manga qui nous séduise dès les premières pages.

Critique :  http://www.lemondefoudesmangas.com/2015/09/food-wars-tome-1-6.html

 

1- Comprendre la Chine en BD tome 1 - Kotoji

Cette série permet de découvrir la Chine et de comprendre mieux cette société à travers sont Histoire. Oubliez les manuels barbants et les longs textes imbuvables,ici on est dans le ludique, la simplicité. On percute de suite et on retient facilement. Les explications, sont claires concises et précises. Quand on peut lier enrichissement et ludique autant dire que la pari est gagné comme c'est le cas ici. On comprend de suite beaucoup mieux cette société si mystérieuse et fascinante.

Critique : http://www.lemondefoudesmangas.com/2015/09/comprendre-la-chine-en-bd-tome-1.html



Et vous quels sont vos coups de cœur ? 

dimanche, septembre 27, 2015

Le retour de Gon chez Pika

Gon revient dès le 18 novembre.
La série Gon rejoindra le catalogue shônen dès le 18 novembre prochain avec la parution des deux premiers volumes.
Durant 7 volumes et en sens de lecture français, vous pourrez suivre les aventures de Gon, un 
petit t-rex qui a survécu à l’extinction des dinosaures.

Synopsis
Gon est un petit t-rex qui a survécu à l’extinction des dinosaures. Pour lui, la terre est un vaste terrain de jeux… et de chasse ! Sa vie est faite de découvertes et l’aventures aux côtés des autres animaux sauvages. Sa force et sa  résistance lui permettent de n’en faire qu’à sa tête, et de défendre ses amis dans le besoin. Rien ne lui fait peur, même pas les pires prédateurs. Ne vous fiez pas à sa taille !

Dans ce manga sans dialogue et rempli de détails, Masashi Tanaka conte les aventures de Gon, un dinosaure pas comme les autres !
Source : Pika

samedi, septembre 26, 2015

Poésie et musique avec Stasuki

Lors de sa venue à Paris le 13 septembre, Satsuki a bien voulu répondre à quelques unes de mes questions que voici :

- Pouvez-vous vous présenter ?

 Je suis chanteur, acteur. Et récemment, je me suis mis à la peinture.

- Comment abordez-vous ce retour en France?

 Je voulais vraiment revenir car j'avais raté tous mes fans.

- Quelles sont vos influences musicales?

La Lune m'inspire.

- Pouvez-vous nous parler de votre univers musical?

 «Lune ne peut pas briller sans soleil», qui est mon univers.

- Pouvez-vous nous parler de votre avenir et de votre dernier single?

 Futur: Nouvel album pour 2016 et nouvelle tournée en direct.
Dans mon single, ma chanson est énergique et forte, je crie beaucoup. Je pourrais devenir agressif pendant mon spectacle.

- Dans votre carrière, vous avez beaucoup évoluer, va-t-elle un nouveau tournant avec cette nouvelle tournée?

Elle est le début d'une nouvelle ère.

- Comment s'est fait votre collaboration avec Sana-Sama pour cette tournée?

L'année dernière, il a joué ma musique en tant que guitariste de soutien. Cette fois, il a joué et chanté ses chansons.

- Pouvez-vous nous parler de votre prochain album?

 Il sera plus agressif que mes versions précédentes.

- Quels sont vos projets futurs?

 Je prévois une exposition de mes peintures, une nouvelle tournée européenne et aussi un nouveau projet, il est secret pour l'instant.

- Avez-vous un message pour vos fans français?

Merci de supporter à chaque fois. J'espère que vous serez content d'écouter mon nouveau travail. Rendez-vous à la prochaine tournée !!

Je remercie beaucoup Satsuki d'avoir répondu à ces questions et Wild Agency qui m'a permis de cette interview. 

samedi, septembre 26, 2015

Good Smile Company - magasin éphémère

Good Smile Company l’un des principaux acteurs dans le domaine du collectible a décidé de renouveler l’opération « magasin éphémère » qui avait ouvert pour la première fois il y a un an, à l’espace Petit Cinko du passage Choiseul.







Cette année le magasin ouvrira ses portes au 25 rue de Charonne dans le 11e arrondissement du 30 septembre au 5 octobre 2015 (12h-20h).
L’année dernière plus de 300 personnes sont venues.
Afin d’offrir plus de choix aux visiteurs, le magasin sera partagé avec le fabricant de goodies ABYstyle qui proposera des T-shirts, sacs et autre produits dérivés sur des licences tirées de l’animation japonaise, mais aussi de films.

Parmi les produits proposés à la vente par Good Smile Company, on trouvera :

Kyoko Sakura Yukata ver
Sayaka Miki Yukata ver
Miko Hoshii Yukata ver
Takane Shijou Yukata ver
Nendoroid Snow Miku: Snow Bell Ver.
Nendoroid Tomoyo Daidouji
Nendoroid Link: The Wind Waker ver



Nendoroid Mario



figma Solid Snake: MGS2 ver



figFIX Conan Edogawa & figma Criminal



Satsuki Kiryuin: Senketsu ver
Sinon

Les visiteurs auront aussi la possibilité de participer à trois tirages au sort pour tenter de gagner différents lots (figurines et goodies) qui seront annoncés sur place.
1er tirage au sort pour gagner une figurine et d’autres lots :
Pour participer, il suffira de venir cosplayé au magasin et de laisser ses coordonnées afin d’être recontacté en cas de gain. Le tirage au sort aura lieu dimanche.
2e tirage au sort pour gagner une figurine et d’autres lots:
Pour participer, il suffira de répondre à un questionnaire très court disponible dans le magasin.
3e tirage au sort pour gagner une figurine et d’autres lots:
Pour participer, il suffira de poster le jour même sur Facebook et/ou Twitter la photo de la figurine ou du goodies que vous aurez préféré dans le magasin avec le hashtag : #GSCParis
Les gagnants seront annoncés sur le blog dimanche soir et pourront retirer leurs lots le lundi au Pop Up store (s’ils ne sont pas présents, le lot leur sera envoyé).

Sources : Good Smile Company et ABYstyle

vendredi, septembre 25, 2015

Vena de Coldrain

Le groupe Coldrain va sortir le 23 octobre prochain son nouvel album : Vena.

Voici mon avis sur ce nouvel album qui pour tout dire déchire.






De l'énergie

Le moins que l'on puisse dire c'est que dès le début les morceaux envoient du lourd et du punch. Cet album, n'est pas pour s’endormir mais plutôt pour se réveiller et donner la pêche. Tous les morceaux sont différents mais ils ont tous en commun cette énergie que l'on peut ressentir. On sent que le groupe y met son coeur et son énergie.
Certaines chansons sont plus douces ou plus calmes mais cela n'enlève pas leur énergie.

Du rock pur et dur

Ici, aussi bien dans les paroles que dans la musique, on est dans le rock pur et dur. Du bon rock bien comme on aime et de qualité. Les morceaux sont vraiment bien rythmés. Les voix sont profondes et puissantes. Chaque morceau est différent. Certains titre se démarquent comme le quatrième cependant aucun n'est à jeté. Ce rock à la fois dur et entraînant sera plaire au plus grand nombre.

Des morceaux de qualité

L'excellence du groupe est encore avéré ici; Aucune fausse note, aucun raté que du bon son. Tous les morceaux s'écoutent avec plaisir et on reconnaît la puissance de la voix, l'énergie du rythme, la justesse et la recherche de chaque morceau et de l'interprétation.


En conclusion, Vena est vraiment un album de qualité pour un groupe excellent. Du bon rock et du bon son pour vous réveiller ou vous donner de l'énergie.


vendredi, septembre 25, 2015

Nouvel album pour Coldrain

Le 23 octobre 2015 sur Hopeless Records, le groupe Coldrain sortira un nouvel album : Vena.
















Il contiendra notamment un invité de marque : Jacoby Shaddix de Papa Roach.

Tracklist

1. VENA
2. Wrong
3. Divine
4. Gone
5. Words Of The Youth
6. The Story
7. Whole
8. Runaway feat. Jacoby Shaddix de Papa Roach
9. Pretty Little Liar
10. Heart Of The Young
11. Fire In The Sky

Le groupe va jouer au côté de Bullet For My Valentine.



Source : Him Média


vendredi, septembre 25, 2015

Please love me tome 1

Fiche

Titre : Please love me
Genre : shôjo
Auteur : Nakahara Aya
Illustrateur : Nakahara Aya
Editeur français : Delcourt
Date de parution : 02/09/2015
Nombre de tomes en France: 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 7 ( en cours )
Prix : 6,99 euros









Synopsis

Michiko se retrouve, à 29 ans, dans une situation bien délicate. Sa société vient de faire faillite et c’est sans le moindre revenu qu’elle continue d’entretenir son jeune amant encore étudiant. C’est dans cette situation complètement désespérée qu’elle va rencontrer par hasard Kurosawa, son ancien chef qu’elle détestait plus que tout. Ces retrouvailles pourraient bien bouleverser le cours de sa vie…

Avis

La galère ! 

Ce nouveau shôjo nous présente une héroïne pour qui malchance rime avec quotidien. Entre galère amoureuse et galère de thunes, cette dernière se voit contraint de faire des choix qui ne lui plaisent pas. Cela conduit à des situations plutôt comiques et assez évolutives. Le tout est essentiellement porté sur la relation entre cette jeune fille et son patron. On est pas dans la déclaration d'amour mais plutôt dans l'apprentissage de l'autre et la découverte de l'autre.

Quand une jeune fille pour qui la chance ne sourit pas, recherche désespérément l'amour et de quoi vivre, elle se voit contraint de travailler avec son ancien patron. L'histoire est sympa et plutôt originale. C'est une belle façon d'aborder le genre et cela ne donne pas une impression de déjà vue ce qui est un plus surtout pour un shôjo.

La force de ce shôjo est dans ses personnages et dans la relation qui les lie. Entre obligation et sorties des préjugés, on assiste à une belle histoire remplit de fraîcheur et d'humour. On se prend d'amitié pour ce duo plutôt sympathique et attachant.

La trame narrative même si on reste dans le même décor avec une intrigue de fond qui évolue lentement reste dynamique et bien fournie. On ne s’ennuie pas une seconde et on suit avec intérêt l'évolution de notre jeune héroïne.

Les illustrations sont sympas et caractéristiques du genre.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Please love me, est un shôjo intéressant et sympathique. Un bon moment de lecture pour un genre qui ici se renouvelle et change un peu. Ce shôjo sort du lot et mérite d'être mis en avant.

Note : 4/5

mercredi, septembre 23, 2015

Regard sur le visuel kei avec Sana-sama

Dans le cadre de sa venue à Paris pour un concert le 13 septembre dernier, Sana-sama a bien voulu répondre à mes questions

- Pouvez-vous vous présenter?

Bonjour. Mon nom est Sana. S'il vous plaît appelez-moi Sana-sama.
Je suis le guitariste de la bande Kαin. Ma musiquemon style solo sont du visual kei.

- Quelles sont vos influences musicales?

Je m'inspire des gens. La chose la plus importante est de parler face à face.L'océan et de l'univers m'inspirent aussi.

- Pouvez-vous nous parler de votre univers musical?

Ma musique est en effet tout un univers, alors essayez de ne pas vous perdre en elle ^ _ ^

- Comment vous sentez-vous que vous vous approchez de votre visite?

Je tentais de faire sourire les fans et communiquer avec eux à travers ma musique.

- Pouvez-vous nous parler de vos derniers clips?

L'idée de mes clips vidéo se concentre sur l'ombre qui sonne comme quelque chose de négatif.
Mais l'ombre a besoin de lumière brillante en face d'elle, tout comme moi.
Donc, si vous vous sentez en ce moment dans l'obscurité cela signifie que vous pourriez voir votre avenir brillant bientôt.

- Comment avez-vous lancé votre carrière solo?

Lorsque MASQUE s'est dissout, j'ai décidé  de commencer ma carrière solo. C'était mon défi d'entrer dans un nouveau monde.
Mon premier spectacle solo était à Harajuku le jour de mon anniversaire. Il était vraiment excitant et je me sentais vraiment timide sur scène. Depuis, je travaille comme un artiste solo.

- Pensez-vous que cette tournée sera un tournant dans votre carrière tournant?

Oui. Cette tournée est une expérience incroyable pour moi et je pense que ça va influencer ma future carrière.

- Quel sentiment qu'il vous apporte à une tournée avec d'autres chanteurs japonais?

Satsuki est une bonne personne. Je cherche toujours à faire des choses nouvelles.
Probablement dans l'avenir, je voudrais avoir quelqu'un sur scène avec moi. Mais je ne ai pas la moindre idée de ce moment.

- Quels sont vos projets futurs?

Je veux sortir un album et visiter tous les pays du monde.

- Avez-vous un message pour vos fans français?

Merci pour la lecture. J'ai vraiment vécu une bonne expérience à Paris et Lyon. Je reviendrai un jour avec de nouveaux motrceaux. Et cette fois, je suis tombé amoureux de Paris. Merci.

Je remercie beaucoup Sana-sama d'avoir répondu à mes questions et Wild Agency qui m'a permis de faire cette interview

mercredi, septembre 23, 2015

Saint Seiya - Soldier's Soul : le test

Voici que nos célèbres chevaliers de bronze reviennent de nouveau sur nos consoles et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on attend beaucoup de ce titre qui a su se faire attendre et faire parler de lui.

Il est disponible sur PS4, PC et PS3, je l'ai acheté et testé sur PS3. Il est développé par Bandai Namco entertainment. Il sort le 25 septembre prochain. Il est disponible sur PS3 au prix de 49,90 euros.
















Brûle ton cosmos






De nouveaux chevaliers

Ce qui est appréciable ici, c'est que non seulement de nouvelles tenues sont disponibles mais aussi de nouveaux chevaliers. Cela en fait un jeu complet basé sur tout l'univers de nos chevaliers préférés avec des techniques de combats variés et le respect des techniques propres à chaque personnage.



Tous les Arcs sont présents

Tous les arcs du manga et de l'anime sont présents même le plus récent. Cela donne de la richesse, du contenu et de la variété au jeu. Cela créée même un nouveau mode de jeu. Le mode histoire a été repensé et retravaillé de ce fait pour être plus fidèle à la série et plus fun à jouer.



Des combats endiablés

Les combos sont magnifiques et s'enchaînent sur un rythme soutenu. Pas le temps de souffler. On joue vite et de manière fun. Les possibilités de combats sont multiples et variés. Chaque perso à ses attaque et ses combos.



Un plaisir sans mesure

Ce nouveau jeu de Saint Seiya est vraiment fun. On peut y jouer des heures sans se lasser. Le rythme est rapide et tout s'enchaîne avec fluidité et sans bug. Le gameplay est excellent. Les commandes sont simples, la prise en main est immédiate et le tout répond à la perfection. Les effets visuels nous en mettent plein les yeux. Il y a un large choix de perso et de tenue. Le tout est intuitif. Que l'on joue seul ou à deux, entre les personnages et les différents modes de jeu, la durée de vie est assez longue avec une difficulté moyenne.  La durée de vie est renforcé par le fait que tout n'est pas donné mais il faut parfois acheté surtout les décors et les costumes, cela prolonge la durée de vie et oblige à faire des choix par ordre de priorité.




Le manga, l'anime et le jeu

Le jeu respecte bien et le plus fidèlement possible l'anime et le manga. Le tout est vraiment bien claqué et bien retransposé.





Conclusion

Ce nouveau basé sur Saint Seiya est le plus complet et le plus abouti qu'il m'est été donné de voir. Le gameplay est parfait, la bande sonore moyenne, les graphismes excellents et on peut jouer avec tous les persos les plus importants et les plus charismatiques. A ne pas manquer.



Note : 18/20



mardi, septembre 22, 2015

L'univers du manhua avec Felix IP

Lors de sa séance de dédicaces au Manga Café V2, j'ai pu m'entretenir avec l'auteur de Blood and Steel manhua publié chez Kotoji éditions

















- Pouvez-vous vous vous présenter ?

Blood and Steel est mon premier long projet en tant que Manhua. Avant cela, j'ai beaucoup travaillé dans l'univers de l'animation. J'ai travaillé dans les studios qui ont animé Les tortues ninjas et un des films d'Astro Boy. J'ai suivi les personnes qui ont quitté ce studio et avec qui j'ai travaillé. Mon chef de projet qui cherché d'autres projets que ceux liés à l'animation m'a proposé de traduire et adapter Blood and Steel en manhua.
A cette époque, j'étais plus un chercheur de licence qu'un dessinateur. J' ai pris la licence en main car, je n'ai pas trouvé de bons dessinateurs, de ce fait mon boss m'a suggéré de le faire moi-même.



- Comment s'est passé la collaboration avec l'auteur du roman ?

J'essaye de garder la structure principale dons je ne change pas les parties de l'histoire. J'ai un peu changé le caractère des personnages ou leur chara design ainsi que le rythme pour que ce dernier soit mieux adapté au style manhua.

- Pourquoi avez-vous choisi le thème des arts martiaux ?

C'est parce que j'ai grandi avec tous les films d'action produits notamment à Hong Kong. J'ai toujours aimé cela et j'ai donc voulu créer quelque chose de dynamique dans cette même lignée. J'aime beaucoup aussi les supers héros et les comics américains. De ce fait, j'ai fait quelque chose qui pourrait s'apparenter au comics américain avec les arts martiaux comme vecteur.

- Avez-vous des recherches sur les arts martiaux et vous êtes vous inspirés de champions ?

Je me suis inspiré de personnes réelles mais pas modernes comme Bruce Lee ou Miyamoto. Miyamoto va être plus combatif et Bruce Lee va plus absorber ce qu'on lui montre. Cela se voit dans les personnages.

- Comment s'est fait la collaboration avec Kotoji ?

J'ai été contacté par mon prépublicateur.

- Quelles sont vos étapes de création ?


Je fais un travail d'adaptation classique : je réécris le roman sous forme de story board. Comme je travaille entièrement avec le digital, je fais tout claque sur calque. Le gros du travail se fait sur le chara design et pour cette partie, je fais comme je faisais dans l'animation avec des fiches. On créée nous même nos pinceaux sur Photoshop comme on l'utilise beaucoup. J'ai eu pour l'assistant 5 assistants au maximum. Ils sont tous plus ou moins spécialisés. Travaillant en format digital, on s'envoie tout en simultané et il n'y a pas de rupture. 

Je remercie beaucoup Felix Ip qui a bien voulu répondre à ces questions et les éditions Kotoji qui m'ont permises de faire cette interview. 

mardi, septembre 22, 2015

Septembre 2015 chez Ofelbe

Voici ce que nous réserve Ofelbe pour ce mois de septembre.

Le 24 septembre

Spice and Wolf - Roman tome 2

Holo est une louve, déesse de la moisson, qui peut prendre l’apparence d’une jeune fille. Décidée à rejoindre ses terres natales, elle demande à Lawrence Kraft, un énigmatique marchand itinérant, de l’y conduire.
Après avoir échappé de peu à la ruine Law- rence, toujours accompagné de Holo, quitte la ville de Rubin Heigen et se dirige vers le nord, à la recherche d’informations sur le village natal de la Louve sage. En chemin, ils rencontrent Amati, un jeune marchand qui succombe au charme de Holo, tandis que Lawrence se lance une nouvelle fois dans un pari audacieux.
S’apercevra-t-il à temps qu’il risque de perdre bien plus que de l’argent ?





Source : Ofelbe

lundi, septembre 21, 2015

Korea Now !

Design, craft mode et graphisme en Corée.

L'exposition a lieu du 19 septembre au 3 janvier 2016 au musée des arts décoratifs à Paris.
















Cette exposition inédite réunit plus de 700 pièces de 150 artistes, artisans, designers, créateurs de mode et graphistes.
L'exposition invite le public français à découvrir l'éclectisme des styles, des goûts et des créations qui donnent tout son éclat contemporain au patrimoine artiste coréen.
Séoul est aujourd’hui un terrain de rencontre mais avant tout le lieu d'une effervescence créative, suivie de près par la scène internationale dans le design comme dans la mode.

Design et artisanat sud-coréens

Présentés au coeur de la grande nef ainsi que dans ses galeries latérales, le design et l'artisanat coréens sont mis à l'honneur. Afin de montrer la diversité des métiers d'arts issus de ce pays au riche héritage culturel, ont été réunis une centaine d'artiste et plus de 400 œuvres, mêlant ainsi les héritiers des techniques anciennes à une jeune génération en quête de renouveau technologique. La laque, la nacre, le paier Hanji, la céramique, le verre, le bois, le bijou et le travail du métal sont présentés à travers toute une variété d’œuvres, traditionnelles ou sujettes à des réinterprétations stylistiques.




Mode

L'exposition offre aussi l'opportunité de présenter un vaste panorama de la mode coréenne contemporaine, avec plus de 120 silhouettes et accessoires. Émergente à partir des années 1980, la création de mode a trouvé sa première reconnaissance internationale la décennie suivante avec les créateurs séoulites devenus célèbres telq ue Jin Téok, André Kim, Lee Young-hee et Sul Yoon-hyung.
Une sélection de leurs créations est présentée dans le parcours, qui s'ouvre aussi amplement à l'expression de la génération montante.
Cette exposition révèle les rapports étroits qu'entretiennent les créateurs coréens avec culture d'origine, une culture dont l'héritage ancestral est précisément le facteur d'assimilation de toutes les formes de modernité.







Graphisme

Intimement liée à l'histoire du pays, celle du graphisme coréen est relativement récente. L'émergence de cette pratique artistique est en effet ponctuée par des moments marquants, tels que la proclamation d'indpendance en 1945 ou encore les Jeux Olympiques de Séoul en 1988, qui contribuèrent au développement d'un milieu propice à la créativité, encore aujourd'hui en plein essor. A travers une vingtaine d'artiste : Ahn Sang-soo, Park Kum-jun ... et plus de 200 œuvres, affiches, sérigraphiées, livres et magazines, le public pourra découvrir le dynamisme, la diversité et la singularité de l'art graphique coréen.




En conclusion, cette exposition est magnifique et très enrichissante. A ne pas louper, une très belle découverte.

Toutes les photos https://www.facebook.com/LaFolieDesMangas/photos/a.962728220433022.1073742313.399125340126649/962728303766347/?type=1&theater