mardi, septembre 15, 2015

Posted by : Loïc Poupou mardi, septembre 15, 2015

Fiche

Titre : Dimension W
Genre : seinen
Auteur : Yuji Iwahara
Illustrateur :  Yuji Iwahara
Editeur français : Ki-oon
Date de parution : 02/07/2015
Nombre de tomes en France : 7 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 8 ( en cours )
Prix : 7,90 euros








Synopsis

« L’expédition organisée par Salva tourne à la catastrophe : une mystérieuse sphère entre en collision avec le vaisseau, plongeant plusieurs personnes dans le néant ! Les survivants trouvent refuge chez un ancien habitant de l’île, mais le cauchemar n’est pas terminé, car les robots de garde figés depuis des années se remettent à fonctionner et s’en prennent aux intrus.
Pendant ce temps, Kyoma, qui a débarqué sur l’île par ses propres moyens, roule en direction de Ground Zero dans les tunnels bâtis par New Tesla... »

Avis

            Kyoma et Mira sont toujours sur l'île de Pâques afin d'en percer les mystères pour le compte Salva. Seulement l'île, en plus d'être occupée par des robots tueurs redoutables et autres anomalies spatio-temporelles, semble renfermer un lourd secret entre les murs du « Ground Zero ».

            On reprend ce septième volume en pleine action ! La fine équipe composée de Kyoma, Mira et deux chasseurs de coils file droit vers le centre de l'île. Seulement il rencontre LE personnage qui attendait dans l'ombre depuis quelques tomes... Loser ! Cela fessait un moment que ces deux-là ne c'étaient pas retrouver face à face. Le duel ne s'étend pas puisque Loser plonge Kyoma dans le néant.
            Depuis cette mystérieuse dimension, notre héros revit son passé. En effet il regorge de réponses. On fait rapidement des liens avec la situation actuelle tout en découvrant l'origine du sinistre qui à frappé l'île. En cause un antagoniste peu crédible, au look improbable et prévisible. Ce qui suscite l’intérêt ce sont surtout les révélations entourant les origines de Mira.
            Le tome est globalement dynamique. L'intrigue ne souffre pas de temps morts. Mais il y a un mais. Elle n'est pas aussi galvanisante qu'elle le devrait/pourrait. En cause un manque d'originalité apparent. 

            Le dessin est de bonne qualité comme les volumes précédents, avec une originalité : le côté rétro toujours bien là. C'est beau, c'est propre. J'ai hâte de le voir transposé en anime !

            Du côté de l'édition, Ki Oon reste sur sa lancée : trois pages et le sommaire en couleurs, sans oublier la jaquette phosphorescente.

            C'est le troisième volume portant sur l'arc de l'île de Pâques. Des éléments de réponses commencent enfin à arriver, le tout au milieu d'une tornade d'action. Malgré tout ce volume reste sur ces acquis, sans proposer de nouveauté dans le genre.   Le huitième tome sera sans nul doute celui de la conclusion !

Note : 15/20

Koyuki

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -