lundi, septembre 28, 2015

Posted by : Loïc Poupou lundi, septembre 28, 2015

Voici les nouveautés des éditions Komikku :

Sorcières et ténèbres

Hitsuji est une écolière comme les autres… enfin presque, c’est une sorcière, une sorcière blanche. Pleine de bonnes intentions et au caractère enjoué, elle mène une vie paisible. Mais son existence va basculer le jour où Kokuyô va franchir la porte de sa classe. Ce nouvel élève va faire chavirer le cœur de la demoiselle dès le premier regard et la mener à l'aventure. Pourtant particulièrement taciturne, solitaire et étrangement accoutré, le jeune garçon ne fait rien pour lui plaire… c’est même tout le contraire. Kokuyô est un chasseur de sorcières et les détestent toutes plus les unes que les autres. Il est d’ailleurs venu dans cette école pour les exterminer ! Leurs destins se croisant à plusieurs reprises,Hitsuji et Kokuyô vont alors apprendre à se connaître tant bien que mal. Ils vont aussi et surtout avoir affaire aux sorcières noires et à un événement d'envergure qui se prépare en cachette...  



Sortie simultanée de Sorcière et Ténèbres 1 et de Rudolf Turkey 4 .

Synopsis

Hitsuji est probablement la fille la plus énergique, optimiste, enthousiaste et heureuse de l’école. Et c’est aussi une sorcière... Une sorcière blanche, pleine de bonnes intentions.
Un jour apparait dans sa classe Kokuyô, un nouvel élève complètement recouvert de bandages, telle une momie. Même s’il est sacrément antipathique, Hitsuji tombe rapidement amoureuse de lui. Le problème c’est que Kokuyô est un chasseur de sorcières... Il les déteste tellement qu’il souhaite toutes les exterminer !
Alors que Kokuyô poursuit sa chasse, Hitsuji va redoubler d’efforts pour le séduire et lui prouver que toutes les sorcières ne sont pas mauvaises.



© 2015 Hiroko Nagakura / PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION ENTERBRAIN

La photographe 

La photographe est un titre unique en son genre, à la fois extrêmement riche, dépaysant et passionnant. Il puise sa force dans son originalité et son ambiance si particulière qui rappelle deux œuvres emblématiques de Jirô Taniguchi. En effet, on retrouve dans ce manga les déambulations tranquilles et les rencontres impromptues qui donnent tout le sel de L’homme qui marche. De plus, comme le fait avec brio Le Gourmet Solitaire pour la nourriture, La Photographe transmet sa passion pour le tourisme et la photographie… et déclenchera à coup sûr l’envie de parcourir le Japon par ses propres moyens.
Le graphisme hyper réaliste et quasi-photographe de Kenichi Kiriki est saisissant. Il happe le lecteur et le fait voyager en quelques cases.
Sensible, précise et merveilleusement détaillée, la découverte des différents lieux est tout d’abord illustrée en manga, puis reprise dans des textes qui nous donnent plus d'informations sur ces endroits incroyables.
Sans la lourdeur d’une encyclopédie ou le conformisme d’un guide, La photographe réalise le tour de force de nous présenter tout cela en éveillant notre curiosité. Le lecteur est alors libre de se laisser porter, de chercher plus loin, voire même de partir suivre les pas d’Ayumi...



© Kenichi Kiriki 2012

Gokicha

Un cafard héros de manga ? Eh oui, c’est le tour de force que nous propose Rui Tamachi avec Gokicha. En plus de mettre cet insecte au centre de la série, l’auteur prend un malin plaisir à rendre son personnage aussi adorable que possible.
Sorte de Calimero au féminin, Gokicha est une jeune blatte dont la malchance et les aventures sont aussi drôles qu’attachantes. Scènes cocasses, humour absurde, comique de situation, blagues graphiques… tout est bon pour divertir le lecteur.
L'auteur nous a concocté un titre rafraichissant et incroyablement agréable à lire. Authentique bouffée d’air frais, la lecture de Gokicha se révèlera également émouvante, touchante et contemplative.
Avec son dessin simple et mignon, son personnage craquant, son humour omniprésent et son sens de lecture français, Gokicha est un titre tout public qui ravira petits et grands ! 

Sortie le 22 octobre.

Synopsis

Gokicha aimerait se faire des amis humains, mais c’est peine perdue à Tokyo. Elle part alors pour Hokkaido où il n’y a, paraît-il, pas de cafards. Ni les insecticides, ni les chats affamés, ni les pluies torrentielles ne pourront l'arrêter ! Courage Gokicha !!
Découvrez Gokicha, la blatte la plus gentille du monde !
Un manga plein d'humour et 100% mignon !!




© 2012 Rui Tamachi / Houbunsha

Source : Komikku 




Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -