Archive for 01/22/15

jeudi, janvier 22, 2015

Le Chef de Nobunaga tome 5

Fiche

Titre : Le Chef de Nobunaga
Genre : seinen
Auteur : Mitsuru Nishimura
Illustrateur : Takuro Kajikawa
Editeur français : Komikku
Date de parution : 4 décembre 2014
Nombre de tomes en France : 5 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 10 ( en cours )
Prix : 8,50 euros











Synopsis

Sur ordre de Nobunaga, Ken se rend dans la plus grande ville marchande du Japon de l’époque : Sakai.
Cependant, les riches commerçants de la ville ont beaucoup de rancœur envers Nobunaga et ne facilitent pas la tâche de notre chef.
Il apprendra également l’existence d’une cuisinière capable de réaliser d’étranges gâteaux au temple d’Ishiyama Honganji !
Dans ce volume, événements historiques et plats s’enchaînent à une vitesse vertigineuse !


Avis

La cuisine pour vivre !

Ce cinquième volume de la fabuleuse série : Le Chef de Nobunaga, nous propose toujours de suivre Ken dans son aventure mystique. Entre cuisine, guerre, complots et Histoire, on peut dire que chaque tome de cette série nous transporte, nous subjugue et nous passionne. Ici, l'étau se resserre pour notre ami qui une fois de plus va devoir faire des prouesses pour sauver sa vie. C'est donc un tome très intense et durant lequel on a beaucoup de sueurs froides que l'on a entre les mains. Les difficultés ne cessent de croître avec le temps et on se demande comment notre génie culinaire va pouvoir s'en sortir. A cela, s'ajoute l’avancée des événements historiques et les modifications qu’entraînent Ken malgré lui. 

L’atmosphère ici est assez inquiétante voir un peu pesante. Cela va de pair avec le complot qui se prépare et la tension due à la nouvelle épreuve. On a l'impression qu'à chaque moment tout peut basculer. Cela s'ajoute à l’atmosphère que l'on retrouve en toile de fond avec la guerre et tout ce qui a rapport au Japon médiéval de cette époque. C'est vraiment prenant et immersif.

La trame narrative évolue sur un bon rythme. Le tout ne cesse de monter en intensité et la pression ne diminue jamais. C'est vraiment passionnant et on reste suspendu à chaque page. Les aspects historiques et culinaires permettent de toujours en apprendre plus sur le Japon et cela donne beaucoup de charme à cette série.

Les illustrations sont toujours aussi belles, fines et bien travaillées. C'est toujours un travail impeccable qui rajoute du charme à la série.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce cinquième tome de : Le Chef de Nobunaga est vraiment excellent et ne peut que séduire. Tous les ingrédients d'un bon manga sont là. C'est une belle réussite et un coup de coeur.

Note : 17/20


jeudi, janvier 22, 2015

Toukiden : Kiwami

La série fera ses débuts sur PlayStation®4 et son retour sur PlayStation®Vita dès le 27 mars en Europe .

Koei Tecmo Europe annonce la sortie prochaine de ‘Toukiden: Kiwami’, actuellement en cours de développement pour les systèmes PlayStation®4 et PlayStation®Vita. Cette suite du titre très apprécié ‘Toukiden: the Age of Demons’ sera disponible en Europe à compter du 27 mars 2015



Dans le riche univers de Toukiden, des démons (les Oni) se sont toujours cachés dans les ténèbres pour tourmenter l'humanité. Au cours de l'histoire, une caste secrète de guerriers, les Slayers, a été formée afin d'éliminer la menace des démons avant qu'ils ne dévorent le monde. Toutefois, lors d'un événement appelé « l'Éveil », des failles sont apparues dans l’espace et le temps. C'est à travers ces failles que des lieux disparus depuis longtemps de la surface du monde ont refait surface, et ont amené avec eux des hordes de démons qui ont commencé à pourchasser sans relâche les humains. 
Ces démons ont le pouvoir de consumer les âmes de ceux qu'ils ont tués et d'emprisonner ainsi les esprits des héros les plus courageux afin d’augmenter leur taille et leur force. Grâce à ces âmes, les Oni peuvent se régénérer rapidement et seuls les Slayers ont été entraînés à les combattre. 
Alors que l'humanité est au bord de l'extinction, les Slayers ont ouvert leurs villages, les transformant en sanctuaires pour protéger ceux qui ont survécu, et ils forment la dernière ligne de défense contre l’horreur. 

L'histoire originale de Toukiden débute 8 ans après l'Éveil, et suit les traces d'un Slayer nouvellement formé qui arrive au village d'Utakata. Le rôle du joueur consiste à mener à bien de nombreuses missions, mais également à renforcer ses relations avec les autres combattants du village avant de combattre les plus grands des Oni afin de les renvoyer dans leur dimension (un plan mystérieux hors de l'espace et du temps) et de libérer les âmes des héros qu'ils ont capturées. 
En échange, quand les âmes sont libérées, elles s'associent au joueur pour lui conférer différentes compétences complémentaires pour ses armes. 

Profitant d'un univers inspiré de diverses époques historiques du Japon, ‘Toukiden: Kiwami’ prolonge l'histoire de ce dernier combat que mène l'humanité pour sa survie. Pour les débuts de la série sur le système PlayStation®4, ‘Kiwami’ reprend l'histoire depuis le début, afin de permettre aux nouveaux joueurs de se familiariser avec cet univers vaste et rempli de démons. Néanmoins, le jeu est au total presque deux fois plus long que le jeu original, et il permet aux fans de faire vivre à leur Slayer de nouvelles aventures qui débutent après la fin de l'épisode ‘Age of Demons’. 



Tout aussi époustouflant graphiquement que son prédécesseur, le jeu offre un outil de création de personnage particulièrement riche, un grand nombre d'armes - y compris des armes inédites - qui peuvent toutes être forgées et améliorées selon les préférences des joueurs, et près de 300 personnages inspirés de personnages célèbres ou mythiques de l'histoire japonaise, dont les âmes viennent soutenir les joueurs dans leurs combats contre leurs ennemis.

‘Toukiden: Kiwami’ proposera également un mode multijoueur complet. Le joueur est encouragé à aller affronter les plus puissants Oni au sein d'un groupe et, comme dans le précédent épisode, il pourra choisir différents personnages contrôlés par l'IA pour l'accompagner, ou mieux encore, profiter du mode multijoueur coopératif qui permet à quatre joueurs de s'associer pour aller vaincre les démons !

D'autres détails seront dévoilés dans les semaines à venir, mais Koei Tecmo dévoile d'ores et déjà plusieurs éléments à propos de Toukiden: Kiwami, dans une bande-annonce de cinq minutes qui présente certains des nouveaux personnages, de nouveaux types de démons et de nouveaux types d'armes, en plus d'introduire les événements qui seront décrits durant l'aventure. 

jeudi, janvier 22, 2015

Hatsune Miku : Project Mirai DX

SEGA® of America, Inc. et SEGA® Europe, Ltd. annoncent qu'Hatsune Miku: Project Mirai DX™, un jeu de rythme en 3D spécialement développé pour la console portable Nintendo 3DS™, sera disponible dans les magasins dès le 26 mai 2015 en Amérique du Nord, le 28 mai au Japon et en Corée, et le 29 mai en Europe



Créé en collaboration avec Good Smile Company, une société japonaise très connue pour ses figurines, Hatsune Miku: Project Mirai DX met en scène Miku et ses amis sous leur aspect de figurine Nendoroid. SEGA diffusera ultérieurement des informations concernant les programmes de précommande.



Hatsune Miku: Project Mirai DX comprendra 48 des chansons préférées des fans en version longue, ainsi que plusieurs modes et styles de jeu. Les modes de jeu comprendront aussi bien le « Touch Mode » que le « Button Mode », avec chacun plusieurs niveaux de difficulté et de nombreuses options de personnalisation. Les joueurs pourront définir la difficulté via des défis et des objets d'aide, changer les indicateurs de timing et les icônes d'objectif, mais aussi changer les voix dans certaines chansons. Il sera également possible pour les joueurs de regarder leurs vidéos préférées et d'ajouter des commentaires déroulants dans le Mirai Theater, de créer des chorégraphies uniques dans le Dance Studio, et de composer leurs propres chansons dans My Tune. Le jeu intégrera des Cartes de joueur personnalisées, qui pourront être partagées avec le reste de la communauté via StreetPass, et gardées à jour avec SpotPass.





- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -