Archive for 04/19/15

dimanche, avril 19, 2015

Marvel's Daredevil

Ce soir, j'ai décidé de vous parler d'une série que je viens de découvrir ce weekend et dont on entend beaucoup parler : Dardevil.

















Pourquoi vous parler de Daredevil, tout simplement car comme annoncé il y a quelques jours une place est faite dorénavant sur le blog à l'univers des comics américains. Daredevil est un héros charismatique et emblématique de l'univers de Marvel et je dois dire mon personnage Marvel préféré voire mon personnage de comics préféré. Je ne pouvais donc pas passé à côté de la série et je ne pouvais qu'en parler ici.



J'avais beaucoup aimé le film Daredevil qui même si selon certains, n'était pas une réussite à cause de l'acteur principal. Je ne rentrai pas dans cette polémique et je dirai simplement que j'ai adoré le film et le héros qui est représenté Dardevil. Dès que j'ai su que la série serait présente sur Netflix, j'ai décidé de la regarder de suite.




Marvel's Daredevil est une série originale créée par Netflix et donc disponible que sur Netflix. Il existe actuellement une saison de 13 épisodes de 53 minutes environ. Les acteurs principaux sont : Charlie Cox, Deborah Ann Woll et Vincent D'Onofrio.














Synopsis général 

La série d'action Daredevil de Marvel suit les aventures de Matt Murdock, aveugle depuis l'enfance, mais doté de formidable pouvoirs. Avocat luttant contre l’injustice le jour, il se transforme à la nuit tombée en super-héros combattant le crime dans le quartier contemporain de Hell's Kitchen à New York.



Avis

Je dois dire que j'étais impatient de voir la série mais aussi septique et dubitatif. Au début, j'ai eu du mal à accrocher mais dès le milieu du premier épisode autant dire que tout a chaviré et que je me suis enfilé les 5 premiers épisodes en une après-midi et que j'ai du arrêter par obligation mais je reprendrai dès que je peux.



Le premier avantage est lié à la plateforme elle-même : en effet sur Netflix très peu de temps de chargement, on peut enchaîner les épisodes sans avoir rien à faire et surtout on peut s'arrêter et reprendre comme on veut et où on s'était arrêté. Ajoutez à cela une qualité HD et vous comprendrez déjà tout l'attrait et le confort pour pouvoir apprécier sa série sur Netflix.

Etant une production originale Netflix, cette série n'est disponible que sur cette plateforme et on a la saison entière d'un coup dans trop de décalage avec les USA.



Le pari est réussi, l'esprit du film et du comics sont bien présents et on est de suite séduit que l'on soit amateur du comics ou non par le jeu d'acteur, l'intrigue et le héros qu'est Daredevil.

Les acteurs sont très bien choisis, ils sont charismatiques et incarnent à merveille les personnages. Excellent casting ce qui tout de suite donne une bonne série que l'on a envie de suivre. Leur jeu d'acteur est excellent. Daredevil est une vrai révélation.



L'intrigue est captivante et on est dedans jusqu'au bout. On en apprend à chaque épisode juste assez pour conserver du mystère et pour ne pas frustrer. On finit généralement un épisode par un cliffhanger ce qui donne envie de voir le suivant. L'action est omniprésente et les touches d'humour noir sont vraiment les bienvenues. On frémit pour notre héros et lors des moments de tension, on est aussi sous tension.



Dardevil avec son côté sombre est bien présent et respecté, on sent toute la noirceur de son monde et la douleur psychique su'il ressent ainsi que son déchirement intérieur. C'est vraiment un super-héros dark comme on aime.




En conclusion, Marvel's Dardevil est une pure réussite qui plaira aux mateurs de comics comme aux amateurs de bonnes série. A voir d'urgence. 

dimanche, avril 19, 2015

Les Misérables tome 1

Fiche

Titre : Les Misérables
Genre : seinen
Auteur : Takahiro Arai
Illustrateur : Takahiro Arai
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 12 mars 2015
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( en cours )
Prix : 7,65 euros










Synopsis

Jean Valjean soutient depuis toujours sa soeur et ses 7 enfants. Il essaie de gagner de l’argent et de les nourrir comme il peut en élaguant des arbres. Mais l’hiver arrivé, il n’a plus de travail. Après avoir vendu le pistolet de son défunt père, il ne peut même plus braconner et se trouve obligé de voler du pain pour les empêcher de mourir de faim.

Avis

Victor Hugo en manga !

Le célèbre roman de Victor Hugo et un grand classique de la littérature française se voit adapté en manga. Un livre en manga j'imagine déjà les puristes et les gens crier au scandale. Moi, je dirai pourquoi pas. Même, si j'étais sceptique au début, je peux dire que j'ai vite changer d'avis. Le manga peut être un bon moyen d'approcher la littérature et de donner envie de lire le livre. Le tout est assez fidèle au roman et on retrouve tout le charme et l'univers de ce classique.

Le thème est la France du XIXème siècle avec ses problèmes de société. Plus qu'un ouvrage historique, il s'agit plutôt d'une réflexion et d'un constat comme une étude sociologique mais avec un avis non objectif mais subjectif donc plus une critique. Un tableau à al fois sociologique et historique.

L'histoire de ce premier tome est centrée sur un homme victime des maux et des travers d'une société injuste : Jean Valjean. On y suit sa descente aux enfers et son retour à une vie normale si l'on peut dire. C'est très poignant et fort.

Le rythme est soutenu et l'action est très présente. Franchement, on ne peut qu'être subjugué et immergé dans cette époque, dans cette société et on ne peut que se demander ce que l'on aurait fait à la place de Jean. C'est fort et riche en émotion et très poignant.

Les illustrations sont finement travaillées et assez réalistes. Le trait est différent de ce que l'on l'habitude de voir et fait moins manga que ce que l'on peut voir en général. Une patte graphique originale et intéressante.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Les Misérables en manga est une réussite sur tout les plans. Aucune ombre ni aucun point noir. Un bel hommage à l'oeuvre de Victor Hugo par le Japon. Un titre à ne pas manquer. Un gros coup ce coeur.

Note : 5/5

dimanche, avril 19, 2015

Dragon Ball Z - Les films tome 11

Fiche

Titre : Dragon Ball Z - Les films
Genre : shônen
Auteur : Akira Toriyama
Illustrateur : Akira Toriyama
Editeur français : Glénat
Date de parution : 22 avril 2015
Nombre de tomes en France : 11 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 15 ( en cours )
Prix : 7,60 euros









Synopsis

Broly, le Super Saïyen légendaire, avait été réduit en poussière par le Kamé Hamé Ha combiné de Goku, Gohan et Goten. Mais grâce à la biotechnologie, le voilà de retour pour la deuxième fois ! Goten et Trunks parviendront-ils à venir à bout de ce guerrier immortel ?!

Avis

Combat de supers guerriers !

Voici qu'arrive un nouvel OAV de Dragon Ball Z, un des moins aimés et des moins connus de la série mais qui a quand même son charme. Le retour de Broly met toujours l'eau à la bouche et chaque génération doit l'affronter, on penserait presque à un rite de passage ou à une sorte de rituel.

Ici, technologie et combat font bon ménage pour nous offrir un tome plein d'action avec un combat à couper le souffle. On est dans du Dragon Ball Z pur et dur avec des supers combattants et une histoire qui repose sur les combats même si un fond de trame narrative est perceptible.

Ici, on assiste au retour du vrai et unique super guerrier légendaire : Broly, ce dernier apparaît sous une forme étrange et semble moins puissant que lors des précédents affrontements. Cela, n'empêche pas à nos héros d'en baver et de nous offrir un beau combat qui tient toutes ses promesses. Trunks et Goten sont les vrais héros ici et pour une fois que se sont eux cela change et fait du bien.

Le tout est donc bien rythmé et 100% action et baston pour le plus grand plaisir des amateurs de la série et du genre. On est de suite plongé dans le merveilleux univers de Dragon Ball Z qui n'en finit pas de faire rêver des générations. L'humour permet de détendre le tout et de fournir un bon moment de lecture.

Les illustrations sont toujours dans la même lignée et de même qualité. Le tout est en couleur.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome. La couverture est cartonnée et le tout est en couleur.

En conclusion, cet OAV est loin d'être le meilleur de Dragon Ball Z et on peut dire que l'on se s'en serait passé. Cependant, il faut admettre que l'on retrouve l'esprit de la série et que c'est toujours plaisant de voir nos héros. Ici, le focus est mis sur Trunks et Goten, la nouvelle génération afin de les mettre plus en avant.

Note : 3/5

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -