Archive for 06/09/15

mardi, juin 09, 2015

Japanes Creations Exhibition

Du 24 au 28 mars dernier a eu lieu à Espace Japon une petite exposition vente de 23 artiste japonais : Japanese Creators Exhibition.





Le Creators Market se déroule deux fois par an à Nagoya, au centre du Japon et rassemble 4500 participants venant de tout le pays. C'est sur ce principe que s'est fait cette exposition visant à reproduire cela à plus petite échelle.




Ainsi, ce fut l'occasion de découvrir des artistes japonais présentant des créations diverses et variées. Tous les arts étaient représentés. Un beau voyage culturel et dépaysant au coeur de Paris.




Espace Japon propose régulièrement des expositions qui permettent de mieux découvrir et connaître la culture japonaise traditionnelle.



mardi, juin 09, 2015

Marmalade Boy

 Fiche

Titre : Marmalade Boy
Genre : Shôjo.
Auteur : Yoshizumi Wataru.
Illustrateur : Yoshizumi Wataru.
Éditeur français : Glénat.
Date de parution en France : Novembre 2001.
Nombre de tomes en France : 8 ( terminée ) .
Nombre de tomes au Japon : 8 ( terminée ) .
Prix : 6 euros 90








Synopsis

Miki Koishikawa est une écolière banale, qui va voir sa vie chamboulée par l’annonce soudaine du divorce de ses parents à un retour de voyage. Pourtant cette première surprise n’est rien comparée au fait que ses parents veulent se remarier avec un autre couple, les Matsura.
Depuis que ses parents ont divorcé, la petite Miki vit désormais dans une maison où ces derniers font ménage à quatre avec ses beaux-parents. D'abord choquée par cette situation plutôt inhabituelle, Miki va se montrer plus tolérante, aidée en cela par l'arrivée du fils de ses beaux-parents, Yû, beau blondinet au charme ravageur. Miki va également devoir gérer les avances de Ginta, un vieil ami qui avait jadis refusé de sortir avec elle. Heureusement, notre héroïne peut toujours compter sur son amie Meiko pour partager ses doutes et ses secrets.

Avis

Marmalade Boy est le manga romantique par excellence.

C'est un manga qui peut paraître assez surprenant. Tout d'abord les dessins, typiques du shôjo, sont assez jolis et correspondent bien à l'univers, ils s'améliorent d'ailleurs au fur et à mesure de la série. Ensuite, l'histoire, bien que classique, est réussie et tout à fait plaisante.                                      Publié au Japon avec beaucoup de succès depuis plusieurs années, il fait même l'objet d'une adaptation en dessin animé pour la télévision.
Puis, en drama chinois en 2002 qui comporte 30 épisodes.
Autour, l'auteur tente d'agrémenter la série par quelques couples subsidiaires et autres ruptures aussi douloureuses que traumatisantes pour les protagonistes concernés. En revanche, les personnages ont une vraie personnalité, sont attachants et parfois plus complexes qu'ils ne le paraissent. Donc de ce côté-là, rien à redire. La série est courte ce qui empêche les longueurs. Un peu d’humour, et une histoire qui tient plutôt la route, c’est l’archétype du shôjo. Classique mais efficace, car chacun peut s’approprier une relation parmi l’éventail des liens et déchirements proposés avec clarté dans le dialogue et douceur du crayon. Une comédie sentimentale non seulement riche d’une intrigue principale : les sentiments naissants entre Miki et Yû, dont les parents respectifs se sont échangés leurs conjoints pour se remarier (juste une situation insolite, mais rien de salace), mais également de la relation de Meiko, la meilleure amie de Miki, avec son professeur, M. Namura, ainsi que de des rivaux de Miki :  Arimi qui est brièvement sortie avec Yû et qui en est toujours amoureuse, et pour Yû : Ginta, un très bon ami de Miki, à qui elle s’est maladroitement déclarée, sans réciproque, pensait-elle.  En oubliant pas un élément du récit qui dramatisera l’intrigue dans les derniers volumes : La recherche du père de Yû qui est persuadé depuis la lecture d’une vieille correspondance entre son père et sa mère que celui-ci n’est pas véritablement son père.
C’est dire qu’en 8 tomes, le récit a peu de temps morts. L’histoire est globalement drôle mais avec une bonne part de drames, rejets, séparations et de découverte de sentiments. Certains éléments comme la mise en commun des 2 foyers recomposés semble de prime abord bizarre, mais trouve une explication comme toutes les intrigues développées au long des 8 volumes sans que le moindre personnage secondaire soit oublié.
Les parents paraissent immatures, mais on se prend tout de suite d’affection pour Miki et Yû, Arimi et Ginta, ainsi que pour Meiko prête à sacrifier un avenir prometteur par amour.
Le seul bémol reste le dessin, pas mauvais en soi dans la mesure où il ne bloque pas la lecture, mais assez pauvre et très conventionnel dans son découpage, malgré un excès vain de bravoure dans la représentation d’un match de tennis, entre autres.
Une série qui de mon avis est dans la moyenne de ce que l’on peut lire en shôjo. Pour les débutantes et les fans exclusives de shôjo uniquement.

Les illustrations sont belles, ont voir au fur et à mesure le travail qui y a été fourni. Grâce à l'évolution du dessin et cela rend la lecture très agréable.

L'édition est très bien faites, très agréable et fluide.

En conclusion, Marmalade Boy est un excellent shôjo, un de mes nombreux coups de cœur côté shôjo.   Avec l'histoire pleine de retournements de situation, d'émotion, de tragédies, d'amour et d'amitié. Ce shôjo m'a beaucoup émue, il est juste excellent d'après moi bien sûr.

Note : 4/5.

Shiki.

mardi, juin 09, 2015

Bandai Namco Entertainment à Japan Expo 16ème Impact

Pour la dixième année consécutive, Bandai Namco Entertainment participera à Japan Expo et proposera un programme unique pour tous les amoureux de la culture japonaise et du jeu vidéo.

A année exceptionnelle, programme exceptionnel. Pour cette 16ème édition de Japan Expo et ses 10 années de participation, Bandai Namco Entertainment investit le parc des Expositions de Paris Nord Villepinte avec un stand de plus 620 m² pour faire découvrir aux visiteurs les prochains titres tant attendu de son line-up. Pour la première fois en Europe, venez-vous affronter avec vos amis sur Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 et jouer à One Piece Pirate Warriors 3, le prochain titre de la série retraçant les aventures de Luffy et de son équipage ! Cette année sera également l’occasion d’en découvrir plus sur Sword Art Online, Tales of Zestiria (sponsor de l’ECG – European Cosplay Gathering) ou encore Saint Seiya Soldier’s Soul.

Démos exclusives, tournois endiablés, concours de cosplay … Le programme d’animation de cette année s’annonce explosif ! Les visiteurs pourront également découvrir à la boutique officielle Bandai Namco Entertainment une toute nouvelle gamme de produits dérivés aux couleurs de leurs licences favorites. Pour cette édition exceptionnelle, de nombreuses surprises sont encore à prévoir et seront dévoilées dans les semaines à venir alors, restez connectés !

 Bandai Namco Entertainment vous donne rendez-vous du 2 au 5 juillet prochain au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte pour le 16ème impact de Japan Expo !

Source : Bandai Namco Entertainment

mardi, juin 09, 2015

Les Chevaliers de Baphomet 5 – La Malédiction du Serpent

Revolution Software annonce aujourd'hui qu'une version remise aux goûts du jour du jeu Les Chevaliers de Baphomet 5 – La Malédiction du Serpent sortira cet été 2015 sur PS4 et Xbox One et ce partout dans le monde ! 

Créé après une campagne Kickstarter ayant eu un succès immense avec un objectif atteint en seulement 13 jours, Revolution Software s'attaque à un nouveau projet : porter la dernière aventure de George et Nico sur les consoles de nouvelle génération. Les versions digitales seront éditées par Revolution sur le PlayStation Network et le Xbox Live. Les versions boîtes, qui incluront l'introduction du jeu au format bande dessinée, seront distribuées en Europe, Moyen-Orient et Afrique par Ravenscourt.

Les joueurs incarneront l'intrépide américain George Stobbart et la journaliste culottée Nico Collard, entraînés sur les traces d'un tableau volé qui les emmènera au cœur d'une conspiration meurtrière. Une conspiration dont les origines résident dans des mystères anciens, bien plus vieux que l'écriture...
Le dernier épisode explosif de la célèbre série Les Chevaliers de Baphomet bénéficie d'améliorations sur les versions PS4 et Xbox One. Plongez dans un scénario riche et vivez l'une des plus grandes aventures vidéo-ludiques : puzzles uniques, subterfuges, cryptogrammes à déchiffrer et véritable travail de détective vous attendent !
Disponible entièrement en langue anglaise, française, italienne et espagnole, et en sous-titré russe et polonais. 
À propos de Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent
Paris au printemps, des coups de feu retentissent dans une galerie…
Un vol – un meurtre – et le début d’une nouvelle aventure épique des Chevaliers de Baphomet.
Une aventure qui va lancer l’intrépide avocat George Stobbart et la fougueuse journaliste Nico Collard sur les traces d’une conspiration meurtrière forgée dans une Europe déchirée par la guerre. Une conspiration dont les mystères prennent racines avant même les premiers écrits de l’humanité.
Armés seulement de logique, d’intégrité et d’un sens de l’humour acéré - est-ce que George et Nico pourront venir à bout des forces obscures provenant du monde moderne et des anciens temps ? Vont-ils réussir à protéger l’humanité de la malédiction lancée par le Diable en personne ?





Source : Revolution Software

mardi, juin 09, 2015

Lady and Butler

Fiche
                                                          
Titre : Lady and Butler ou Shitsuji-Sama No Okiniiri.
Genre : Shôjo.
Auteur : Rei Izawa.
Illustrateur : Rei Izawa.
Éditeur français : Pika.
Date de parution en France : 05/01/2011.
Nombre de tome en France : 17/21 ( en cours ).
Nombre de tome au Japon : 20/21 ( en cours ).
Prix : 6 euros 95








SHITSUJISAMA NO OKIINIRI by Rei IZAWA © Rei IZAWA 2007 / Hakusensha, Inc.

Synopsis

Suite aux décès de ses parents, Himura Ryô, héroïne de l'histoire, est prise en charge par ses grands parents, qui font partie d'une des familles les plus riches et puissantes du Japon. Étant la parfaite héritière de leur famille, ils envoyèrent la jeune fille dans une école d'élite nommée Sôseikan Gakuen.  Quelle jeune fille n’a jamais rêvée d’ être traiter comme une princesse ? C’est le privilège que va connaitre Ryô, tandis que le beau Hakuô va devenir son majordome attitrer. Mais entre eux deux, les rôles de maitre et de servant veulent- ils vraiment dire quelque chose ?...
En intégrant l'académie Sôseikan, la jeune Ryô Himura, 16 ans,  découvre un monde très particulier, dans lequel cohabitent deux filières distinctes : la classe L, pour « Lords et Ladies », destinais à la jeunesse dorée japonaise, et la classe B, pour « Butler », qui forme les élèves les plus méritants, pour les initier aux multiples subtilités du métier de majordome. Cuisine, danse, arts martiaux, arrangement floral cérémonie du thé...
Les élèves majordomes doivent suivre un enseignement strict, et se montrer brillants dans tous les domaines pour connaitre, dans les moindres détails, les moyens de satisfaire leur maitre. Une discipline de fer à laquelle Hakuô, pourtant héritier d’une des plus grandes familles du pays, a décidé de se soumettre afin de prouver sa valeur. Un jeune homme convoité qui nouera avec Ryô, dont il apprécie le franc-parler et la sincérité, une relation privilégier... ce qui ne sera pas sans faire naitre de folles jalousies ! Prenant son rôle très au sérieux, Hakuô est bien décidé à faire de Ryô une lady irréprochable mais surtout à la protéger des coups bas dont elle est rapidement victime.


Avis

Pour tout les fans de Shôjo, Lady and Butler est fait pour vous ! Avec son histoire romantique entre deux personnes qui viennent de deux modes de vie totalement différent.

Les personnages sont drôles, touchants, attachants, mystérieux car on ne sait rien sur le passé de Ryô ni celui de Hakuô.  Les meilleurs amis d' Hakuô qui sont Hayato et Iori, sont très présent aussi et ils nous font tous passer un bon moment. D'ailleurs, les personnages sont bien présentés, avec leurs petites manies et qualités. Hakuô est très touchant de par son côté protecteur avec Ryô et ses amis. Tout comme Ryô, qui de par sa maladresse et son mauvais sens de l'orientation nous fait bien rire tout en nous touchant. La lettre que Ryô envoie dans le tome 2 est importante pour la suite de l'histoire : « Merci beaucoup pour vos délicieuses oranges. Tout le monde vous remercie d'ailleurs pour en avoir profité autant que moi. En retour...je vous envoie un petit cadeau à chacun. Je les ai choisis...avec un ami avec un copain un camarade un élève un garçon de la classe des majordomes Quelqu'un d'important pour moi qui est toujours à mes côtés... »
Pour en savoir plus, je préfère vous laisser le rire et le recommande au fan de Shôjo.

Les illustrations ont une qualité que l'on ne peut qu'apprécier à voir et à lire.

L'édition est très bien faites et la qualité qui y est apportée est très agréable ce qui permet une lecture fluide .

En conclusion, Lady and Butler, est un Shôjo très bien fait et dont l'histoire est attachante.
Pour tout les fans de Shôjo, Lady and Butler saura vous ravir grâce à sa romance.

Note : 4/5.

Shiki.