Archive for 06/23/15

mardi, juin 23, 2015

Dragon Ball revient en jeu vidéo

Bandai Namco Entertainment Europe annonce que Dragon Ball Z Extreme Butoden sera disponible en Europe, au Moyen-Orient et en Australasie dès le 16 octobre prochain.





Développé par les équipes d’Arc System Works, Dragon Ball Z Extreme Butoden contient des tonnes de caractéristiques étonnantes liées à des combats énergiques et très visuels. Avec 20 personnages jouables et plus de 100 personnages de soutien, les fans pourront composer l’équipe qu’ils préfèrent et en découdre !



Suite au succès de Dragon Ball Xenoverse, nous voulions continuer de rendre nos fans heureux en leur apportant un jeu incroyable. Bandai Namco Entertainment Europe est à leur écoute et continuera de les surprendre dans les années à venir. En attendant, tout le monde pourra apprécier un jeu de combat de grande qualité basé sur le manga/animé le plus emblématique jamais créé ! », déclare Hervé Hoerdt vice-président du département Marketing et numérique chez Bandai Namco Entertainment Europe.

Source : Bandai Namco Entertainment

mardi, juin 23, 2015

L'ombre de Shanghai tome 2

Fiche

Titre : L'ombre de Shanghai
Genre : manhua
Auteurs : Marty Patrick / Crépin Williams
Illustrateur : Li Lu
Editeur français : Fei
Date de parution : 22 mai 2015
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes en Chine : 6 ( terminée )
Prix : 12,90 euros








Synopsis

La robe de la diva Bucci attire plus d’une convoitise. La belle Clara rêve d’un homme qui pourrait lui offrir une merveille pareille. Gaspard rêve de conquérir la sulfureuse blonde n’hésitant pas à se transformer en gentleman cambrioleur. Et les triades rêvent de mettre la main sur la myriade de diamants qui ornent la parure de la cantatrice. Le cauchemar est pour Lila et cette ombre qui prend vie, lui ravissant l’être qu’elle aime le plus au monde et tout espoir de vivre enfin cet amour qui la consume.
Dans ce deuxième épisode, sur fond d’opéra les triades mettent Shanghai à feu et à sang, l’Ombre se révèle en justicière, et Lila voit Gaspard s’éloigner d’elle inexorablement.


Avis

Une nouvelle justicière ! 

Ce second tome de cette aventure mystérieuse nous propose la suite d'une aventure qui semblait être une sorte de romance à un complot qui serait le fer de lance d'une série policière. On retrouve l’ambiance du début du XXème siècle. Cela donne un charme et un ton particulier à cette série qui surprend et qui séduit encore plus avec ce second tome.

Le mystère est de plus en plus présent. Cela rend l'intrigue encore plus intéressante. On sent une certaine tension allié à un jeu de stratégie dans lequel tout le monde se manipule. Notre jeune héroïne devient une justicière dans cette période troublée. Une super héroïne de Shangaï. C'est intéressant de mêler cela à une ambiance et intrigue assez réaliste.

La trame narrative évolue assez vite dans ce tome qui est finalement plutôt dense. Il y a beaucoup de scènes d'action et l’intensité monte vite. Le rythme est soutenu rendant l'histoire encore plus intéressante. Entre cela et l'ambiance déjà décrite, on ne peut que prendre du plaisir en lisant.

Les illustrations sont très belles. Un grand soin est apporté à ces dernières qui sont entièrement en couleur pour notre plus grand plaisir.

L'édition est bien faite ce qui permet une lecture fluide et agréable du tome. Le format et le type d'édition se rapproche de la BD.

En conclusion, L'ombre de Shanghai avec ce second tome frappe fort et nous offre une belle intrigue policière et un bon moment de lecture. Un scénario et des dessins de qualité. 

Note : 4/5

mardi, juin 23, 2015

Juillet 2015 chez nobi nobi !

Voici ce que nobi nobi ! nous réserve pour le mois de juillet.

Le 2 juillet 

Petit camion rouge et petit camion noir

Pour sa nouvelle livraison, Red doit faire équipe avec un autre petit camion : Black, un véhicule tout noir au caractère bien trempé, qui ne jure que par la vitesse ! Au début, Red est un peu décontenancé par l’attitude de son coéquipier et s’inquiète beaucoup de le voir provoquer un accident... Mais après un rappel à l’ordre de la part d’une voiture de police, Black devient enfin raisonnable. Ainsi, Red va vite découvrir que derrière ses airs de fanfaron, Black est un petit camion toujours prêt à aider les autres.



Les quatre filles du docteur March

En Amérique, sous la guerre de Sécession, le docteur March est appelé au front, laissant seules sa femme et ses quatre filles. Meg, l’aînée, est sage et un peu frivole. Jo, la cadette, est un vrai garçon manqué. La timide Beth est la générosité incarnée tandis qu’Amy, la plus jeune, est une incorrigible égoïste. Mais leur quotidien va changer le jour où elles rencontrent leur voisin Laurie, avec qui elles vont vivre de nombreuses péripéties. Malgré l’absence de leur père, les quatre sœurs réussiront-elles à devenir meilleures ? Et leurs rêves finiront-ils par se réaliser ?


mardi, juin 23, 2015

Chibi Vampire

                                                       
Fiche

Titre : Chibi Vampire.
Genre : Shônen.
Auteur : Kasekagi Yuna.
Illustrateur : Kasekagi Yuna.
Éditeur français : Pika.
Date de parution en France : 2008.
Nombre de tomes en France :14 ( terminée ).
Nombre de tomes au Japon : 14 ( terminée ).
Prix : 6 euros 95.











Synopsis

Karin est une vampire ayant 15 ans et elle est une sorte d'hybride vampire. Elle ne craint ni les rayons du soleil, ni l'argent, ni l'ail, ni l'eau. Pourtant elle boit tout de même du sang humain mais "rejette" le surplus de sang avec des saignements de nez incontrôlables et gigantesques. Elle aime Usui (le héros) et Maki (sa meilleure amie). Elle est attirée vers le sang des malheureux.
Kenta Usui, garçon dans la même classe que Karin, il finira par découvrir son secret. Il vit avec sa mère et est plutôt défavorisé. Il est amoureux de Karin.
Anju est la dernière de la famille de Karin. Elle adore sa grande sœur Karin et possède une poupée qui parle. Malgré ses onze ans, elle peut devenir une personne terrifiante. Elle n'a pas de préférence en matière de sang car elle n'est pas encore majeure pour les vampires. On apprend, quelques épisodes avant la fin, que le sang qu'elle préfère est la "jalousie" on le saura car elle va sucer le sang de Maki la meilleure amie de Karin, cette dernière lui en voudra un peu.
Ren est l'aîné de la famille Karin. Il est plutôt protecteur envers ses sœurs et est souvent absent. Il est attiré par le sang des stressées.                                                                                                   Henri est le père de Karin, Anju et Ren. Il semble être aux ordres de sa femme et manque de sérieux. Pourtant lorsqu'il s'agit de ses enfants, il devient effroyable. Il aime le sang des orgueilleux. Carrera est mère de Karin, Anju et Ren et aussi la femme de Henri. Elle semble être la maitresse de maison et frappe Karin et Henri avec ses pantoufles. Elle porte une robe et préfère le sang des menteurs. Elle peut-être très sévère avec ses enfants mais aussi très protectrice avec ceux-ci.     Maki est la meilleure amie de Karin.
Comme son père, sa mère, son frère et sa sœur, Karin est un vampire. Mais, au grand désespoir de sa chère famille, elle n’a rien d’un vampire ordinaire. En effet, à l’inverse de ses semblables, du sang coule dans ses veines et quand il y en a trop, elle saigne du nez, et elle ne craint pas la lumière du jour…
Régulièrement, elle se sent prise d’étranges pulsions… d’une irrésistible envie de mordre. Son étrange comportement va attirer l’attention du jeune Kenta Usui, le nouvel élève de sa classe Sans compter que la famille de Karin est bien décidée à faire d’elle, coûte que coûte, une vraie vampire ! Il faut cependant préciser qu’ils sont tous des vampires d’un genre un peu particulier. En effet, leur morsure ne transforme pas leurs victimes en vampire, mais modifie simplement leur caractère : le fainéant devient un bosseur acharné, le dépressif se retrouve avec une pêche d’enfer…Par la suite, dans son établissement scolaire, un nouvel élève intègre sa classe: Usui Kenta. Celui-ci vit seul avec sa mère et viennent d'emménager dans la région. Mais il a toujours eu de la difficulté à avoir un contact dû à son "look".   C'est ainsi que suite à la présentation de Usui Kenta devant sa nouvelle classe, Karin s'évanouit de part la présence de celui-ci.  Et c'est ainsi que Karin apprendra que son sang réagit (chauffe) lorsqu'elle se trouve proche de Kenta et malencontreusement, il sera le premier élève à découvrir le "problème" de Karin... du fait qu'elle réagit a la tristesse des gens ...

Avis

Une histoire originale, des manga avec des vampires il y en a partout maintenant mais Chibi vampire est vraiment pas mal. Les personnages sont drôles, comiques, adorables et attachants.

Karin est mignonne quand elle saigne du nez et que Kenta se trouve à proximité sa devient drôle.
Les deux personnages principaux sont très attachants, drôles, adorables, touchants et comique.
Ainsi, que la famille de notre jeune vampire Karin, ils sont tous attachants.

Au-delà des dessins qui sont jolis et détaillés, c'est surtout l'histoire et le background des vampires qui sont ici très intéressant car très peu commun à d'autres œuvres. Cependant, ne vous attendez pas à de l'horreur ou de la peur, c'est principalement du comique et les vampires sont "gentils" même quand ils sucent le sang (puisque l'on vous dit que c'est pour leur bien ). Les situations comiques sont variées et très rafraichissantes. Il y a des situations vues, mais je pense que c'est plus lié au code de ce genre de manga qu'à de véritables clichés. De plus le manga se paie même un assombrissement du ton au milieu de l'œuvre. Une série où il ne faut pas s’arrêter au premier épisode car celui-ci ne reflète pas la qualité de l’œuvre.

En effet, celle-ci possède une grande originalité au niveau de son background qui m’a personnellement gêné au tout début de la série. La façon dont l’héroïne perd son sang m’a laissé perplexe quant au niveau de l’animé. Ajouté à cela, le nombre assez important de scènes ecchi (qui s’accumulent dés le départ) m’a fait penser l’ombre d’un instant que Karin serait une série très basique avec un scénario des plus linéaire. Fort heureusement, nous remarquons assez vite que l’animé s’écarte des sentiers battus, dans le bon sens du terme, grâce aux nombreuses qualités qui le caractérise.

Bref, un manga simple et entrainant.

Les illustrations sont très jolies, kawai, agréable à lire, ils nous permettent de nous immerger totalement rapidement dans un univers délirant.

L'édition est très bien faites et nous permet une lecture fluide .

En conclusion, très bon manga, pleins de fous rires garantit, kawai et comique.
Un vrai coup de cœur, d'ailleurs il est possible de le visionner en animé pour ceux qui voudraient le voir.

Note : 4/5

Shiki.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -