Archive for 07/13/15

lundi, juillet 13, 2015

Miaou chez nobi nobi !

Double-événement : Une sitcom féline pour petits et grands déclinée directement en deux séries.



Dans MIAOU !, suivez les aventures pleines d’humour et de tendresse de trois personnages attachants à souhait mais que tout oppose à priori. Imaginez un instant Hello Kitty titillant le pire des yakuzas sous l’œil protecteur de Groot (Les Gardiens de la Galaxie)... Improbable ? Et pourtant vous obtiendrez les personnages de notre histoire :  Moustic, chaton trop mignon qui découvre le monde qui l’entoure, Big-Boss, gros matou dur-à-cuire au cœur d’or et Madame Casse-croûte, la drôle de cane qui ne parle pas mais qui a l’instinct maternel très poussé… même envers ses prédateurs !




Une amitié cocasse et hors-norme qui prône, l’air de rien, la tolérance et le dépassement des préjugés, le tout servi par des graphismes vivants et soignés.
Une comédie humaine pour toute la famille !

Avec MIAOU !, nobi nobi ! lance non pas une, mais deux nouvelles séries se déroulant dans le même univers :
MIAOU ! Le quotidien de Moustic
Série qui se focalise sur les personnages de Moustic et de Madame Casse-croûte
tome 1 en septembre



MIAOU ! Big-Boss le magnifique
Série qui se concentre quant à elle sur le personnage de Big-Boss
tome 1 en novembre



Ces deux séries paraîtront en alternance, permettant aux lecteurs de suivre les deux histoires en parallèle.

Récemment les titres mangas ayant pour personnages principaux des chats se multiplient dans l’hexagone. Avec ses codes narratifs et son public bien ciblé à la fois jeunesse et adulte, on peut considérer désormais que comme au Japon, « le manga de chats » est devenu un genre à part entière à ranger aux côtés des shônen, seinen et autres shôjo.
 Et dans ce microcosme animalier, MIAOU ! renouvelle le genre à sa manière : ici, il ne s’agit pas de s’amuser des différences entre les hommes et les chats (les hommes interviennent d’ailleurs assez peu) ni des caractéristiques particulières de nos amis félins (les non-amoureux des chats seront ravis). À la manière d’un Roi Lion ou d’un Monde de Némo, la nouvelle licence de nobi nobi ! propose plutôt une véritable sitcom papier / manga d’aventures où tous les protagonistes sont des animaux, ce qui apporte évidemment un trait de fantaisie supplémentaire. Mais au final… tous ces chats sont très « humains ».

MIAOU ! Le quotidien de Moustic

 Synopsis

Chaton hardi, Moustic découvre tous les jours un peu plus la vie sous le regard bienveillant de sa maman. Un jour, la cane des voisins lui sauve la vie alors qu'il est sur le point de se noyer, et devient ainsi sa meilleure amie. Quand il voit Big­Boss, le chat le plus effrayant du quartier s'approcher de sa nouvelle compagne, c'est la panique ! En réalité, cet imposant personnage n’est pas si terrible et se révèle même être le protecteur de Madame Casse-croûte, surnom affectif donné à la cane par Moustic.
Grâce à eux, le chaton apprend et grandit, non sans quelques frayeurs. Prenant également conscience des différences qui le séparent de la cane, il se pose de nombreuses questions sur le sens de l'amitié : un chat peut-il vraiment s'empêcher de manger sa proie ?




MIAOU ! Big-Boss le magnifique

Synopsis

Affamé et fatigué, un chat errant balafré fait face aux assauts d'autres félins qui n'apprécient pas de devoir partager leur territoire. Malgré sa supériorité physique, le matou s'écroule de faim après son combat. Il est alors sauvé par une cane qui lui offre à manger. Loyal, le félin finit par s'attacher au volatile et s'installe dans le quartier pour la protéger des autres chats. Plus fort même que Roy, le chef du quartier, il est désormais surnommé « Big­Boss » par ses congénères. Au fil des aventures et grâce à Moustic le chaton et Madame Casse-croûte la cane, Big-Boss dévoile sa vraie nature, généreuse et altruiste. Il démontre à Roy qu'il peut compter sur son aide pour préserver discrètement la paix dans son territoire, et son cercle d'amis s'élargit chaque jour un peu plus.





Source : nobi nobi !

lundi, juillet 13, 2015

Growing Love

Fiche

Titre : Growing Love
Genre : yaoi
Auteur : Kitazawa Kyo
Illustrateur : Kitazawa Kyo
Editeur Français : Taifu Comics
Date de parution : 21/05/2015
Nombre de tomes en France : 1 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 1 ( terminée )
Prix : 8,99 euros








Synopsis

Rin et Kiyo sont deux amis qui se connaissent depuis le jardin d’enfance. Leur amitié est telle qu’aucun n’a de secret pour l’autre. Encore enfant, Rin avait eu le béguin pour Takahashi, le petit ami de son père, mais avait finalement renoncé pour laisser son père vivre heureux avec son nouveau compagnon. Pour surmonter ce chagrin d’amour, Rin a pu compter sur Kiyo qui l’a aidé à oublier.
Mais aujourd’hui Kiyo a décidé d’avouer ses sentiments à Rin, qui ne sait comment réagir…

Avis

Amitié et amour de toujours !

Que ce yaoi est beau et touchant. Pas question de sexe, ici mais d'un amour qui grandit et de modifie au fil des années pour s'épanouir d'une manière magnifique. On passe d'un triangle amoureux assez douteux du point de vue de la morale mais qui peut s'expliquer par le complexe d’œdipe à la formation et l'évolution d'une belle amitié douce et tendre.

L'amour qui grandit en secret durant des années. L'amitié qui devient ambigu. Tout cela est le thème de ce yaoi aussi doux que remplit d'émotions. Quand la frontière entre amour et amitié devient flou, il est difficile de faire la part des choses. Accepter que les choses changent et l'évolution des sentiments est une preuve de maturité.

Les personnages sont attachants et notre duo/couple est bien mis en avant. On voit que ces deux personnages portent l'histoire de ce one-shot qui a sur allier rapidité et délicatesse. Le tout se passe ni trop ni trop lentement.

La trame narrative est bien construite et agréable à suivre. L'évolution est bonne et le tout avance sur un bon rythme. Il y a autant d'action que de sentiments et tout ne se passe pas que sur le plan sentimental ou psychologique.

Les illustrations sont très fines, élancées et bien travaillées. On apprécie le travail de précision et le soin apportée à ces dernières.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Crowing Love est un bon yaoi tout en douceur et en délicatesse. C'est une  belle histoire d'amour qui peut faire rêver. Une bonne découverte.


Note : 3/5

lundi, juillet 13, 2015

Fairy Tail - Blue Mistral tome 1

Fiche

Titre : Fairy Tail - Blue Mistral
Genre : shônen
Auteurs : Watanabe Rui / Hiro Mashima
Illustrateur : Watanabe Rui
Editeur français : Pika
Date de parution : 24/06/2015
Nombre de tomes en France : 1 (en cours)
Nombre de tomes au Japon : 2 ( en cours )
Prix : 6,95 euros









Synopsis

« Wendy et Carla partent en mission seules, pour répondre à une requête un peu spéciale : un certain « Ryû » demande qu’on lui envoie un chasseur de dragons. Arrivées sur place, elles comprennent pourquoi. Les habitants du village sont terrifiés par un certain fantôme de dragon. Plus de dix personnes ont déjà disparues. Mais sur place, pas de Ryû pour lui expliquer la situation. Heureusement, Wendy est prise en charge par Yoshino, une magicienne du même âge, qui refuse de croire qu’un dragon est à l’origine du problème. Mais c’est alors qu’un hurlement lugubre se fait entendre du côté de la vallée voisine, qu’on dit hantée par le fantôme d’un dragon terrassé un siècle plus tôt… »

Avis

Devenir une vraie magicienne !

Ce spin off de Fairy Tail met l'accent sur Wendy notre magicienne la plus kawaii et attendrissante. Cela permet de découvrir un peu mieux ce personnage fort sympathique et de parcourir encore plus en profondeur le fabuleux univers de Fairy Tail à travers une quête fort intéressante et plein de vie comme on aime dans cette série.

Devenir une vraie magicienne n'est pas si simple que cela et c'est ce que découvre notre chère amie dans une aventure à multiples rebondissements et qui nous entraîne dans de nouvelles contrées avec de nouveaux protagonistes. Une belle quête riche et intéressante.

Le mystère et l'aventure sont au rendez-vous pour notre plus grand plaisir et cela permet de vibrer et de rêver tout au long de l'aventure. L'univers est vraiment riche et plaisant. C'est une quête comme on aime avec tous les bons ingrédients pour que cela nous fasse plaisir.

Le rythme de cette aventure est plutôt bon et c'est plutôt une bonne surprise. On retrouve tous les éléments qui plaisent dans la série avec un petit côté girly assez sympathique. C'est frais et léger sans prise de tête. C'est un bon début avec une bonne intensité, de beaux combats et des moments d'émotions.

Les illustrations sont de même qualité que pour la série d'origine.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Fairy Tail -Blue Mistral est un bon spin off qui respecte bien la série d'origine et auquel on accroche de suite de part le personnage et de part l'univers du manga. C'est une bonne surprise qui ne peut que plaire aux amateurs du genre.

Note : 3/5

lundi, juillet 13, 2015

J-Stars Victory VS + sur PS3 : le test

Voici quelques mois déjà que ce jeu est sortir au Japon et qu'il fait beaucoup parler de lui. Il réunit tous les plus grandes figures du shônen issus du Shônen Jump Magazine qui a fêté ses 45 ans. Quel plaisir et quel impatience de pouvoir faire des équipes de folie et des matchs d’anthologie entre des personnages de séries phares et des équipes improbables après un test du jeu en japonais voici celui du jeu en français sur PS3.






Fiche technique

Titre : J-Stars Victory + 
Editeur / développeur : Bandai Namco Entertainment - Spike Chunsoft
Console : PS3
Genre : Combat
Date de sortie : 26/06/2015

Le test

Shônen attaque

Le jeu en main, sans perdre une seconde après une intro qui présente les 52 personnages disponibles dans le jeu me voici parti pour une quête dans le mode histoire, le mode arcade et la route de la victoire pour débloquer les personnages. Eh oui trois modes différents vous sont proposés pour explorer l'univers des shônens et débloquer les personnages principaux et de soutien. Le mode histoire est une sorte dans quête durant laquelle, il faudra faire différentes missions pour débloquer les personnages et faire gagner une des quatre équipes prédéfinis. eh oui dans ce mode pas de choix des équipes, il est plutôt facile mais sympa. Le mode arcade permet de se frotter à des équipes plus fortes et à tester notre maniement des technique. Il est semblable à tous les modes arcades connus déjà. Enfin, mon mode préféré celui où l'on peu modifier notre équipe et en affronter d'autres avec une difficulté progressive : route de la victoire. Voici les modes principaux en plus du classique versus qui nous permettent de redécouvrir tous les plus grands shônens avec une immersion complète.



Mélange des genres

Dans ce jeu, les 52 personnages sont repartis en personnages principaux et ceux que l'on ne peut utiliser qu'en soutien. Pour les obtenir, il faut collecter des J points et débloquer des places puis aller dans la section boutique. Ces derniers sont les plus grandes figures du mon du shônen. Il y en a donc pour tous les goûts et tous les genres. Les différences de force ne se font pas sentir et les technique de chacun sont préservé. Les burst finaux permettent de faire sortir les technique les plus dévastatrices. Chaque personnage à son type de combat propre qui respecte ce qu'il est. Les amateurs de shônens ne peuvent qu’aimer.



Du combat pur et dur

Dans ce jeu pas de fioriture, c'est du combat pur et dur par équipe de trois, deux personnages principaux et un de soutien qui vous attend. C'est dynamique parfois un peu brouillon à cause de la caméra qui s'affole. Les effets lumineux et dévastateurs sont magnifiques même si le reste est beau mais pas transcendant niveau graphisme. Les coups spéciaux et les burst finaux en mettent plein la vue. Le fun est présent et le plaisir intense c'est un régal. Les commandes répondent très bien et la prise en main est immédiate et facile.



Un jeu unique

Pour tous ce qui est écrit ce jeu est unique et incontournable pour les mateurs d'anime, de mangas et pour ceux qui aiment le bon jeu de combat sans prise de tête.



Conclusion

Ce jeu est vraiment excellent. Certes il ne casse pas des briques niveau menu, mode histoire ou graphisme mais le fun compense largement tout cela. Un grand hitt qui vous fera vivre des combats d'anthologie. L'été sera chaud avec vos héros préférés.

Note : 17/20


lundi, juillet 13, 2015

Naruto tome 67

Fiche

Titre : Naurto
Genre : shônen
Auteur : Masashi Kishimoto
Illustrateur : Masashi Kishimoto
Editeur français : Kana
Date de parution : 3/07/2015
Nombre de tomes en France : 67 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 72 ( terminée )
Prix : 6,85 euros









Synopsis

« La situation s’aggrave. Obito est devenu le réceptacle de Jûbi. Les quatre anciens Hogake essayent de le bloquer mais n’y arrive pas. Cependant, Obito n’est pas encore habitué à contrôler le Jûbi. Naruto et Sasuke arriveront-t-ils à se saisir de cette opportunité ? »

Avis

Père et fils !

Ce nouveau tome de Naruto nous propulse vers le dénouement de la 4ème grande guerre des ninjas mais ce dernier semble de plus en plus incertain. Le rapport de force semble inégal et la fin tragique semble inéluctable. C'est alors que certaines révélations vont tout changer.

Cette guerre qui semble interminable, n'a pas fini de nous surprendre. L'intensité et la tension montent encore d'un cran. On va de surprises en surprises sur un rythme soutenu. Les montées d'adrénaline et les combats maintiennent notre intérêt tout au long de la lecture.

Les combats sont spectaculaires et ont découvre l'étendue des pouvoirs de chacun. Autant dire que c'est impressionnant et bien orchestré. On sent l'intensité grandissante de ces derniers. L'intrigue prend de nouveau un nouvelle tournure et on peut se demander si certaines choses ne sont pas limites voir un peu improbable par rapport à l'intrigue de base.

Les illustrations sont de bonne qualité et agréable à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, c'est un avis mitigé que j'ai sur ce tome de Naruto qui me laisse perplexe. Certes, l'action et les rebondissements procurent beaucoup d'intérêt à la lecture et le fait de retrouver notre ninja préféré  est toujours agréable. Cependant, l'intrigue devient ambiguë et tirée par les cheveux. On sent un certain essoufflement. 

Note : 3/5