Archive for 10/21/15

mercredi, octobre 21, 2015

Saiunkoku Monogatari l'animé - Saison 2

Fiche

Pays : Japon.
Format : série TV.
Auteur : Yukino Sai.
Saison : Printemps.
Episodes : 39.
Diffusion terminée : 2008.
Thèmes : Harem inversé, histoire, politique.
Genres: Comédies, romance.
Durée par épisodes : 25 minutes.
Studios : Madhouse.
Licencié en France : Non.
Support: Roman, manga, animé.


Synopsis

On retrouve bien évidemment notre héroïne Shuurei qui est devenue gouverneur de la province Sa, après bien des péripéties à Kiyo.
Loin d'être revenue pour les beaux yeux de Ryuuki, elle va s'acharner à faire de son mieux pour le bien de la province qu'elle dirige.
Mais très vite de nouvelles intrigues dont elle est l'élément central vont apparaître et un fléau inattendu frappera la province de Sa.


Avis

Une histoire qui fonctionne parfaitement alliant humour, mystère et morale dispensée sous forme de dictons. 

Les personnages restent bien travaillés, avec leur charme et leur caractère propre.
Il y a une histoire d'amour mais sa n'en fait pas un shôjo car l'histoire ne tourne pas qu'autour de sa.
Contrairement à ce que l'on pourrait croire de cet animé.
Il y a plus d'humour que dans la première saison mais le sérieux des affaires est toujours présent.

L e design à était encore plus travailler ainsi que les mélodies qui nous accompagnent tout le long de l'animé.

En conclusion, cette suite de Saiunkoku Monogatari, est très intéressante de par le faite que l'histoire en elle même est si bien travaillé qu'on ne peut qu'apprécier.
Cette fois-ci, nous avons le droit à une plus grande part d'humour et de plus grands travaux pour notre héroïne.
Pour moi, cela reste un vrai grand coup de coeur et je ne peux que vous le conseiller.

 Note : 4/5.

Shiki.

mercredi, octobre 21, 2015

Wolf girl and black prince tome 8

Fiche

Titre : Wolf girl and black prince
Genre : shôjo
Auteur : Ayuko Hatta
Illustrateur : Ayuko Hatta
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 8/10/2015
Nombre de tomes en France : 8 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 13 ( en cours )
Prix : 6,80 euros










Synopsis

Arata et Erika vont passer leur second Noël ensemble depuis qu'ils sont en couple et Sata commence déjà à s’énerver en se demandant quels caprices Erika va encore faire. C’est là que Kamiya propose au groupe de passer Noël tous ensembles. Sata pensait qu’Erika protesterait, mais elle accepte contre toute attente. Comment va réagir Sata devant cette Erika, un peu trop compréhensive ?
Alors, alors que va réserver ce Noël à nos deux amoureux ?


Avis

Concurrence et malchance !

L'amour n'est vraiment pas chose aisée surtout quand la malchance et la concurrence s'en mêlent. Cela donne un mélange explosif qui n'est jamais sans conséquence surtout quand l'être aimé s'appelle Sata. Déjà que l'histoire entre Sata et Erika n'était pas simple mais alors ça devient presque mission impossible. Heureusement que l'humour est là pour détendre l'atmosphère sinon on aurait facilement la larme à l’œil. Tout cela devient de plus en plus comique ce qui rend les personnages encore plus attachants.

Ici, dès qu'un problème s'arrange, un autre arrive. C'est à croire que notre couple trop mignon ne pourra jamais s'aimer tranquillement. Le moins que l'on puisse dire c'est que l'on ne s'ennuie pas et que les rebondissements sont nombreux et plutôt surprenant. Un rien peut arriver à tout bouleverser ou à tout remettre en cause.

Que faire pour vivre un amour parfait. Cela semble chose impossible pour nos deux héros. Ces derniers et surtout Sata sont de plus en plus touchants et donc attachants. C'est vraiment un concentré de bonne humeur et de bons sentiments. Tout se fait en douceur et avec délicatesse. On est touché par tous ces moments d'une vie peu banale mais qui pourrait être celle de toutes jeunes filles de l'âge d'Erika.

La trame narrative ne cesse d'évoluer et de s'étoffer pour notre plus grand plaisir. L'intensité ne réside pas tant dans les événements ou l'action mais plutôt dans la force des sentiments à travers des gestes et des paroles. Le rythme est plutôt bon pour un shôjo.

Les illustrations sont bien faites et agréables à regarder, ce qui donne encore plus de charme à la série.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce nouveau tome de Wolf girl and black prince est une réussite, une fois de plus. On voit notre couple évoluer et faire face aux différents problèmes. C'est un coup de coeur pour ce shôjo vraiment excellent.

Note : 4/5


mercredi, octobre 21, 2015

Du nouveau chez nobi nobi !

Voici les nouveautés qui vous attendent chez nobi nobi !

Miaou ! Big-Boss - Le magnifique

Après la série Miaou ! Le quotidien de Moustic, suivez les aventures de Big-Boss, le matou yakuza au cœur d’or.
Tome 1 en librairie le 12 novembre.



Synopsis

Affamé et fatigué, un chat errant balafré fait face aux assauts d'autres félins qui n'apprécient pas de devoir partager leur territoire. Malgré sa supériorité physique, le matou s'écroule de faim après son combat. Il est alors sauvé par une cane qui lui offre à manger. Loyal, le félin finit par s'attacher au volatile et s'installe dans le quartier pour la protéger des autres chats. Plus fort même que Roy, le chef du quartier, il est désormais surnommé « Big-­Boss » par ses congénères. Au fil des aventures et grâce à Moustic le chaton et Madame Casse-croûte la cane, Big-Boss dévoile sa vraie nature, généreuse et altruiste. Il démontre à Roy qu'il peut compter sur son aide pour préserver discrètement la paix dans son territoire, et son cercle d'amis s'élargit chaque jour un peu plus.

Big-Boss n’est clairement pas le chat qu’on a envie de cajoler : il a une grosse balafre au visage, la queue coupée et un peu tordue, le poil rêche de tous les combats qu’il a dû mener et un air patibulaire à glacer le sang. Non vraiment, nous sommes bien loin des petits chatons kawaï aux préoccupations légères.



Les aventures du matou sont en effet teintées de thématiques fortes qui laissent apprécier une lecture plus adulte du manga : la discrimination, l’isolement, les guerres de territoires… Le grand talent de Minori Kakio est d’aborder ces sujets tout en préservant l’humour de la série et surtout une forte dose de décalage (il a beau être craint de tous, Big-Boss ne sait pas chasser par exemple) qui rend son héros irrésistiblement attachant.



On fait tous caca

De Taro Gomi.

Un album illustré ingénieux et à la candeur toujours aussi rafraîchissante ou quand les enfants découvrent une des choses les plus naturelles du monde.
Livre à paraître le 26 novembre 2015



Synopsis

La bouse de l’éléphant est maousse costaud… tandis que les crottes de la souris sont riquiqui.
Les poissons font caca. Tout comme les oiseaux. Et même les insectes. Des animaux différents font des cacas différents : de différentes formes, de différentes couleurs, de différentes odeurs et dans différents endroits.
Au final, on mange tous donc… on fait tous caca ! 


Dans cet ouvrage, Taro Gomi amène les enfants de manière intelligente à faire le constat le plus simple mais pas forcément le plus évident pour eux : tout le monde fait caca.
Des baleines aux chats en passant par le plus petit des insectes et que ce soit dans l’eau en l’air ou sur le pot ! Les jeunes lecteurs, évidemment passionnés par la « chose », prennent un malicieux plaisir à comparer chaque déjection et à répondre aux questions de l’auteur au fil du livre : « Mais le serpent, il est où son popotin ? »



L’apprentissage de la propreté est l’une des étapes les plus délicates de la vie de parents. Durant cette phase, la lecture est définitivement un outil privilégié pour les plus petits, tellement sensibles aux livres et à la découverte du monde qui les entoure.



 L’auteur

Taro Gomi est né à Tokyo en 1945. Diplômé de l’école de design Kuwazawa, il devient tout d’abord designer industriel et éditorial. En 1973, il sort son premier livre pour enfants : Michi (Le chemin). Il a ensuite été honoré de nombreux prix, dont le 25e Sankei Children’s Books Award pour Tabeta no daare (Qui l’a mangé ?) en 1978, le Prix de la Foire du livre de jeunesse de Bolognepour Koushi no haru (Le printemps du veau) en 1981 et le 22e prix littéraire Robô no Ishi pour Tokidoki no shônen (Le garçon à travers les âges) en 2000. Auteur-illustrateur extrêmement prolifique, il a réalisé plus de 500 ouvrages à ce jour, dans des genres très variés : albums jeunesse, poésie, livres-jeux, essais, livres d’art... dont un nombre conséquent publié en France depuis une quinzaine d’années, notamment la série des Gribouillages (Seuil Jeunesse). Artiste réputé et mondialement reconnu, Taro Gomi est aussi le créateur de dessins animés, de vêtements pour les petits, de paroles de chansons pour enfants... Quel que soit le domaine où il intervient, son style graphique aux couleurs vives et aux formes simples est reconnaissable entre tous !

Source : nobi nobi ! 







mercredi, octobre 21, 2015

Saiunkoku monogatari saison 1 - L'animé.

Fiche

Pays : Japon.
Format : série TV.
Auteur : Yukino Sai.
Saison : Printemps.
Episodes : 39.
Diffusion terminée : 2007.
Thèmes : Harem inversé, histoire, politique.
Genres: Comédies, historiques, amour et amitié.
Durée par épisodes : 25 minutes.
Studios : Madhouse.
Licencié en France : Non.
Support: Roman, manga, animé.




Synopsis

Dans l'Asie médiévale, Shuurei Kô, une jeune institutrice, essaie de gagner l'argent nécessaire pour
subsister et entretenir la grande maison où elle vit avec son père Ko Shoka, le libraire de l' Empereur. Et de  Shi Seiran, un jeune homme recueilli par son père lorsqu'il n'était qu'enfants. Malgré son haut rang de noblesse, sa famille est en effet très pauvre. C'est pourquoi elle accepte sans hésiter l'offre du conseiller de l' Empereur Shotaishi, sans même la connaître lorsque celui-ci lui fait miroiter une grosse somme d'argent . Elle se retrouve alors mariée avec l'Empereur Shi Ryuki, découvrant qu'il est attiré par les hommes et non intéressé par la politique. Elle doit aider le conseiller à changer l'Empereur pour qu'il s'intéresse à la politique et à faire en sorte qu'il se désintéresse de son amour des hommes.


Avis

Un animé intelligent qui exploite bien ses personnages et son background. 

Au début, l'on pourrait croire que c'est un shojo tout simple, avec seulement une histoire d'amour. Mais le fait qu'il y ait une question de politique,rend l'histoire plus intéressante, profonde et complexe.
Les personnages sont intéressants, bien travaillés, attachants,  touchants, parfois même drôles.
L'histoire est vraiment intéressante on se demande qui aura Shurei et ce qu'il va se passer de nouveau.
L'univers est vraiment bien construit, de bons rebondissements, une histoire bien tourné.
Pour moi, ce fût une très bonne surprise à mes yeux,
Un bon scénario dont on ne se lasse pas même pour ceux habitués aux animés plus courts d'une vingtaine d'épisodes.
Mais après, à vous d'en juger et de nous donner vos avis.
N'hésitez pas à nous lâcher quelques commentaires sur vos impressions sur l'animé si vous l'avez déjà lu.

En conclusion, cet animé est très intéressant, complexe, bien travaillés, attachants et touchants.
Avec son soupçon d'humour et de légèreté, ce qui nous fait passer un agréable moment.
C'est un grand coup de coeur pour cet magnifique animé.

Note : 4/5.

Shiki.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -